Orgueil et préjugés Orgueil et préjugés
Orgueil et préjugés
Orgueil et préjugés

Orgueil et préjugés

Traduction PIERRE GOUBERT  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Orgueil et préjugés (1813) est le roman le plus populaire de Jane Austen. L'histoire en est simple : Elizabeth Bennet, qui se croit dédaignée par Darcy, jeune homme riche et hautain, s'amourache d'un bel officier, Wickham. Au roman sentimental et de coup de foudre, Jane Austen substitue celui qui décrit l'évolution d'une psychologie plus complexe, où se mêlent la raison, le sentiment de gratitude, la méfiance à l'égard des « premières impressions ». L'abondance des menus événements fait l'un des charmes du roman britannique. Elle se combine avec la finesse d'une analyse entièrement intégrée à la description du comportement, et avec un humour discret, mais toujours présent.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070338665

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    480 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    243 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Jane Austen

Jane Austen a grandi dans une famille de pasteur, entourée de huit frères et soeurs. Bien que vivant modestement, George et Cassandra Austen initient leurs enfants à l'amour de la lecture et la connaissance des arts. Dès l'âge de 11 ans, Jane écrit. Son éducation ainsi que celle de sa soeur Cassandra, dont elle restera très proche jusqu'à sa mort, se fera principalement dans le domaine familial. Elle se met à l'écriture de parodies sentimentales avant de se consacrer aux romans 'Northanger Abbey', 'Raison et sentiment' et 'Orgueil et préjugés' entre 1795 et 1798. En 1801, la famille Austen s'installe à Bath et quatre ans plus tard, le père de Jane décède : l'auteur ne se mariera pas, tout comme sa soeur Cassandra, et consacrera sa vie à l'éducation de ses neveux et nièces. 'Raison et sentiment', 'Orgueil et préjugés' et 'Mansfield park' sont publiés successivement en 1811, 1813 et 1814. Elle laisse derrière elle un roman inachevé, 'Sanditon', emportée par la phtisie à l'âge de 41 ans. L'auteur ne connut pas le succès en son temps et ne fut redécouvert qu'à la fin du XIXème siècle. Aujourd'hui, son talent de peintre des moeurs et de la province anglaise font d'elle un des auteurs pré-victoriens les plus connus.

empty