L'immigration et l'opinion en france sous la ve republique

À propos

Tout récemment, une enquête constatait que la xénophobie, en France, était en cours de régression dans l'opinion publique.
Cette " pacification " française, à l'heure même où les thèmes de l'immigration et de la sécurité semblent monopoliser le débat public, est amplement vérifiée par les travaux d'Yvan Gastaut. Les heures noires du racisme, de l'hostilité violente à l'étranger, seraient derrière nous. Et opportunément, l'auteur s'est fait l'historien de cette évolution, depuis la décolonisation, les crises économiques, jusqu'à ce que la France accepte mieux sa diversité.
Mais quelles heures noires ! En analyser l'histoire, à travers la presse, la littérature, le cinéma, les caricatures, etc., c'est montrer comment, progressivement, l'immigration devient un des axes du discours politique, c'est s'attarder sur les divisions de l'opinion entre les tenants de la générosité universaliste et les partisans de la fermeture, c'est mettre au jour le désarroi des politiques. En un mot, s'appuyant sur les grandes scènes de la France très contemporaine, la fin de la guerre d Algérie, mai 68, l'incendie du foyer d'Aubervilliers en 1970, les fameux " bulldozers ", la montée de l'extrême droite, les différentes législations régulant l'immigration, Yvan Gastaut réussit un beau portrait de la difficile modernisation de la terre des droits de l'homme..


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités


  • Auteur(s)

    Yvan Gastaut

  • Éditeur

    Seuil

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    05/04/2000

  • Collection

    Xxe Siecle

  • EAN

    9782020354172

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.3 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    835 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Yvan Gastaut

Yvan Gastaut est maître de conférences à l'université Côte d'Azur, chercheur à l'URMIS (Unité de recherches Migrations et Société), membre du conseil d'orientation du musée national de l'Histoire de l'immigration (MNHI) et membre du conseil scientifique du musée national du Sport. Ses recherches portent sur l'histoire du sport dans ses relations aux identités, aux immigrations et aux discriminations.

empty