• Un numéro d'été qui croustille !
    Pour ce tout nouveau numéro de la revue culture-food, la rédaction vous propose entre autres un dossier spécial intégralement consacré au pain, pour tout savoir et tout comprendre de ce produit emblématique de l'alimentation à la française, avec : un peu d'histoire, un grand entretien avec Roland Feuillas, un focus sur la qualité des blés, le portrait d'un artisan passé maîtres zen dans la fabrication du «vrai» pain de campagne, un précis sur les enjeux politiques liés au pain... Au menu également, mais dans un tout autre registre, rencontre dans Le Perche avec le chef Guillaume Foucault, un héritage culinaire consacré à l'inclassable Jean Bardet et bien sûr, toutes nos inimitables recettes de saison proposées dans nos rubriques Home-made, Divin quotidien et autres...
    Juste un avant-goût de ce qui vous attend à la lecture de ces 192 pages !

    Fondée en 2013 la revue 180°C est un projet collectif formé autour d'une vision différente de l'édition culinaire : indépendante, engagée, sincère et sans autre contrainte que celle de se faire plaisir. Et de vous faire partager ce plaisir...Elle vous propose depuis sa création un contenu qui panache savamment reportages, recettes et sujets culture.

  • Le printemps est de retour, 180°C aussi !

    Dans ce tout nouveau numéro qui revêt ses couleurs de printemps, la rédaction vous a notamment concocté un dossier spécial de 35 pages sur "Le coût du goût" : illusion de la bonne affaire sur les prix bas, coûts cachés de la mal bouffe, inégale répartition de la valeur de notre alimentation, état des lieux du monde agricole, perspectives... Entre interview, reportages et coups de gueule, on vous explique comment et pourquoi, producteurs et consommateurs sont toujours les grands perdants face aux industriels et autres distributeurs. Au menu également, le portrait de Nolwenn Corre, première femme chef étoilée dans le Finistère. Puis on vous emmène ""Chez Céline », à Dieppe, un atelier de fumage traditionnel qui s'est fait une spécialité des produits de la mer délicatement fumés. À suivre, dans la Nièvre, nous nous sommes immiscés dans le quotidien très sport d'une vétérinaire de campagne. Un détour par Bourgueil, à la rencontre de son cépage emblématique : le cabernet franc. Mais aussi notre sélection de produits du Marché avec un florilège de recettes printanières, un peu de bistronomie avec les recettes d'Ouréa, à Marseille, sans oublier les incontournables Home-made et Divin quotidien qui chanteront eux-aussi en recettes le retour des beaux-jours.

    Fondée en 2013 la revue 180°C est un projet collectif formé autour d'une vision différente de l'édition culinaire : indépendante, engagée, sincère et sans autre contrainte que celle de se faire plaisir. Et de vous faire partager ce plaisir...Elle vous propose depuis sa création un contenu qui panache savamment reportages, recettes et sujets culture.

  • Après le succès de La cuisine, c'est aussi de la chimie et du Manuel du garçon boucher, Arthur Le Caisne revient avec un nouveau livre de référence qui répond à 500 questions sur la cuisine. Pourquoi faut-il dégraisser (ou pas) les bouillons ? Pourquoi le homard mue-t-il ? Pourquoi une peau se forme-t-elle quand le lait chauffe ? Pourquoi y-a-t-il des trous dans l'emmental ? Précis, scientifique et bourré d'humour, ce livre est l'allié idéal de ceux qui souhaitent connaître tous les secrets de la cuisine !

  • Aujourd'hui, pour manger sainement, il faut presque être hors la loi ; puisque les hommes politiques ne se battent pas pour défendre la nourriture, qui est notre premier médicament, notre héritage et notre culture, nous, citoyens, devons agir pour une révolution délicieuse.
    « Comme vous, j'ai longtemps regardé ailleurs. J'étais pris dans mes combats quotidiens : obtenir des étoiles, les conserver, servir les meilleurs plats à mes clients. Puis j'ai eu un déclic. Je me suis dit que mon rôle était autre. La situation est trop grave pour laisser notre nourriture aux mains des industriels et ne rien faire face à la privatisation du vivant par l'agrobusiness. Car aujourd'hui, pour manger sainement, il faut presque être hors-la-loi. Et la fracture alimentaire ne cesse de se creuser.

    Je veux sortir ce trésor qu'est notre nourriture des griffes de l'industrie et du repli sur soi. La nourriture est notre premier médicament, notre culture. C'est notre socle, notre passé, notre présent, et notre avenir. Puisque les hommes politiques ne veulent pas se battre pour la défendre, nous, citoyens, pouvons nous lever pour une révolution délicieuse et reprendre notre destin en main. ».
    Olivier Roellinger.

  • Cuisiner un sentiment

    Jacky Durand

    • Epure
    • 16 Avril 2021

    « Cuisiner, un sentiment » est un livre de recettes pas comme les autres, presque un roman, qui cultive la madeleine proustienne. Entre souvenirs, rites, saisons, envies et lieux, tout part des sentiments. Jacky Durand expose ici avec talent le cheminement qui le pousse à cuisiner.

    Le zinc, la table et le fourneau sont des scènes irremplaçables pour dérouler nos vies, créer des instants minuscules comme des jalons mémorables. On peut tout dire, tout entendre en cassant la graine ou en confectionnant une sauce béchamel. On se confie rarement dès l'oeuf-mayonnaise, plus souvent en attaquant l'onglet à l'échalote ou en s'attardant sur la crème brûlée. Partager un plat est une invitation à l'hospitalité des corps et des âmes. Et cuisiner, le plus court chemin pour écouter, sentir, voir, toucher et goûter l'autre. En racontant des histoires de cuisine, Jacky Durand donne faim de bonnes choses et envie de passer un moment autour d'une assiette, de se lancer pour de vrai et d'y mettre du coeur pour que la cuisine soit affaire de sentiments.

  • Fondée sur une approche scientifique révolutionnaire qui combine la neurogastronomie (la façon dont le cerveau perçoit la saveur) et l'analyse des profils aromatiques dérivés des composants chimiques présents dans les aliments, la méthode Foodpairing permet d'identifier les associations d'ingrédients les plus opérantes.
    Ce livre décrit pourquoi les mariages d'ingrédients que nous maîtrisons et qui nous plaisent, que nous connaissons et aimons, fonctionnent si bien (fraises + chocolat), mais ouvre aussi un monde nouveau d'associations délicieuses (fraises + parmesan) qui vont transformer notre façon de cuisiner et de manger. Ce livre explique scientifiquement le mariage des saveurs et propose dix fois plus de combinaisons que tous les autres titres existant sur le sujet. Il est appelé à devenir LA référence en la matière, et un classique pour celles et ceux que l'art de bien manger passionne.

  • Le tome 2 de Gastronogeek est enfin là !
    Cultes ou nouvelles, les références choisies par Thibaud Villanova parleront à tous les fans de pop culture.

    - 42 nouvelles recettes inspirées par les grands univers de la pop culture : cinéma, séries, jeux vidéo, mangas, comics...
    - Des pas à pas photographiés pour les gestes techniques.
    - Des astuces et des conseils pour réussir toutes les recettes.

  • Le livre référence de la cuisine française Un ouvrage indispensable De l'oeuf à la coque aux grenadins de veau, de la sauce blanche à la poêlée de saint-jacques, de la gelée de coing au poulet basquaise, des bases de la cuisine quotidienne aux plats plus élaborés, Ginette Mathiot répond, depuis 1932, à toutes vos questions en matière culinaire !* Plus de 2000 recettes : les principes, la gastronomie française, les recettes régionales jusqu'aux cuisines du monde, les conserves, etc.* Clair, pratique : proportions, étapes, timing... vérifiées et simplement expliquées.* Complet : recettes mais aussi conseils en diététique, trucs et astuces, saisonnalité des produits, conservation des aliments, menus...* Actualisé : ingrédients et cuissons adaptés à la cuisine d'aujourd'hui.

  • Le   livre de cuisine le plus facile du monde revient avec 200 nouvelles recettes après le phénomène du Tome 1 !  Retrouvez toujours plus de recettes lues en un coup d'½il et réalisées en un tour de main.Des recettes créatives et traditionnelles de la cuisine française adaptées en mode Simplissime.Quelques exemples de recettes :Agneau confit aux aubergines, cassoulet, couscous de poulpe, Paëlla, Pavé de saumon à l'estragon, Yakitoris b½uf fromage .

  • Il était une fois... des recettes Disney.

    40 recettes inspirées par les plus grands chefs-d'oeuvre de l'animation Disney et Pixar : Tarte aux prunes de Grincheux, Salade de fruits du roi Louie, Ragoût de Petit Jean, Gombo de Tiana, Ratatouille de Remy, Cookies de Jack-Jack...

    Plongez dans le monde féérique de Disney en feuilletant ce grimoire et revivez les moments les plus magiques de vos héros préférés. Invitez-les à votre table pour des goûters ou des dîners qui enchanteront votre famille et vos convives, qu'ils soient 2,7 ou 101.

    Et il vécurent avec gourmandise et firent plein de petits plats !

  • 109 restaurants 1 double page par chef, 1 descriptif et une photo d'ambiance 109 portraits de chefs qui viennent d'ouvrir ou de reprendre un restaurant, 109 chefs animés d'une même passion.


    Le tour de France des tables qui font le renouveau de la gastronomie : tables gastronomiques, bistrot d'ambiance, tables de potes, lieux précieux, street food... qui représentent le renouveau de la gastronomie.

  • L'agenda familial marmiton ; qu'est ce qu'on mange ce soir ? Nouv.

    Chaque jour de l'année, une recette de cuisine 100% Marmiton et sa liste de courses à photographier. Des recettes simples, rapides et sélectionnées parmi les meilleures du site Marmiton. Avec un planning d'organisation par semaine pour tout noter de sa vie bien remplie et de nombreux repères culinaires (comment équilibrer ses repas, prévoir les bonnes quantités, bien utiliser son four...). Un outil indispensable pour ne plus manquer d'inspiration sur les repas du soir, organiser ses menus ET sa vie de famille ! De septembre 2020 à décembre 2021.

  • Le tout nouveau numéro de 180°C aux couleurs d'automne.
    Une famille cernée par les noix, un collectionneur de tomates anciennes, un chef au look de surfer dont la cuisine s'inspire des préceptes du régime rastafari, un peu d'histoire, un peu de technique, mais pas trop, un coup de gueule... Et nos inimitables recettes de saison, 100% originales, celles du marché, du divin quotidien etc. Voilà entre autres de quoi est fait ce tout dernier numéro d'une année qui aura été mouvementée pour tous.
    En somme, que du bon avant d'attaquer 2021 à pleines dents avec nos prochaines parutions !

  • Déclinaison thématique du "je fais tout moi même"', vous trouverez ici :
    40 recettes pour faire son pain, son ketchup, sa bière, ses fromages, son cidre etc...
    Vous verrez, c'est pas si compliqué et vous ferez des économies !
    Toutes les recettes ont été à 100 % testées par l'auteur !

  • Avis aux fans ! Plongez dans l'univers de la série anglaise la plus populaire de tous les temps !
    Découvrez 100 recettes traditionnelles et savoureuses issues de l'univers de Downton Abbey : des plats et spécialités de l'époque, des menus de restaurant typiques et des propositions de diners sur le thème culinaire de la série !
    Un livre à ne pas manquer pour faire un voyage dans le temps et vivre un moment d'exception.

  • Le lecteur est convié à une promenade littéraire dont le thème est la gastronomie dans tous ses états. Cette anthologie nous permet ainsi de revisiter les grands textes d'auteurs tels que Brillat-Savarin bien sûr mais d'autres auteurs moins attendus, tels Baudelaire, Georges Pérec ou Marguerite Duras. Le sommaire, intitulé "Plan de table", respecte le déroulé d'un repas, des mises en bouche au dessert sans oublier les boissons et autres spiritueux qui viennent agrémenter les différents services et pour lesquels les deux auteurs ont convié de grands écrivains: Proust mais aussi Alphonse Allais ou Boris Vian et son célèbre "pianocktail" croisé dans L'écume des jours. Un livre savoureux à déguster sans modération...

  • L'agenda familial marmiton ; spécial robot-cuiseur Nouv.

    Vous avez un robot cuiseur et vous aimez les recettes simples et rapides de Marmiton ? Alors, cet agenda est fait pour vous !il vous propose :> une ouverture mensuelle thématisée avec un espace de notes, les choses à faire, une vision du mois en cours, une astuce Marmiton et les fruits et légumes du mois. > chaque semaine, une recette Marmiton avec un pas à pas adapté à votre robot cuiseur grâce au tableau d'équivalence, un semainier pratique pour s'organiser.En bonus, retrouvez des basiques incontournables de la cuisine (sauces, pâtes à tarte ...), un calendrier pour les anniversaires, les emplois du temps de la famille !

  • Découvrez LE livre de référence de la cuisine française, réalisé par Guillaume Gomez, MOF Cuisine et Chef des cuisines du palais de l'Élysée.
    Guillaume Gomez s'attache pour chaque recette, détaillée en pas à pas accessibles à tous, à transmettre son savoir-faire, ses conseils avisés, ses trucs et astuces, pour maîtriser parfaitement toutes les techniques et réaliser des plats gégéreux et savoureux aux noms d'antan  : velouté Dubarry, coulibiac de saumon, pot-au-feu «  grand classique  », blanquette de veau à l'ancienne, chou farci, pommes moulées Élysée ou soufflé meringué à l'orange.Passion, transmission et créativité sont les maîtres-mots de cet ouvrage attrayant et actuel, qui permettra à chaque cuisinier, amateur ou professionnel, de découvrir LA technique «  qui fonctionne  », pour cuisiner comme un chef.

  • Côtes-de-duras, Châteaumeillant, côte roannaise, vins du Jura, de Savoie ou d'Auvergne, la 8e cuvée de 12°5 remet au premier plan des appellations, des vignobles qui n'ont pas toujours eu bonne presse mais qui se relèvent et se révèlent depuis quelques années grâce à des vignerons et vigneronnes convaincus qu'il y a de la place pour tout le monde, à condition de faire bon et bio. Grégoire Boeuf a, lui aussi, cherché sa voie entre la fac de droit, la pharmacie paternelle et les petits boulots derrière le comptoir ou les fourneaux. Il s'est alors demandé s'il n'y avait pas moyen de se démarquer et s'est mis en tête de produire en France un saké reconnu et apprécié par les maîtres en la matière au Japon. Des parcours de vie, des envies que ce 8e numéro met en avant à travers des reportages, des entretiens, des histoires ponctués par des rubriques ludiques, pédagogiques, historiques et gourmandes à lire en buvant, avec modération, les cuvées proposées dans La Sélection de la Rédaction comme ce gamay de Laurent Fell dans les Cévennes Ardéchoises, ou un blanc basque, le Txakoli de Getaria.

  • Festins

    Sabrina Ghayour

    SABRINA GHAYOUR VOUS INVITE À UNE FÊTE DU GOÛT, À LA GRANDE TABLE DE LA CUISINE PERSANE.

    Toutes les saveurs du Moyen-Orient sont réunies dans ce livre savoureux.

    100  recettes simples, conviviales et délicieusement parfumées, avec lesquelles imaginer des festins au quotidien.

    Festins du matin, du week-end, rapides, végétariens, estivaux, légers, réconfortants ou encore festins de rois... La moindre occasion devient une fête des sens à partager.

  • Si le nom de Vatel est bien connu, c'est grâce à Mme de Sévigné, qui en deux lettres à sa fille Mme de Grignan raconte l'épisode tragique de son suicide le 24 avril 1671 à Chantilly lors du séjour de Louis XIV chez son cousin le Grand Condé. Bien des points restent à éclaircir sur les origines de François Vatel ou Wattel.
    Fils de laboureur, demeurant à Allaine proche de Péronne dans la Somme, il devient maître d'h tel de Nicolas Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV, puis du Grand Condé, prince du sang.
    D'un indéniable talent talent dans l'organisation des réceptions de la cour., sa réputation est telle que Colbert et Mazarin l'empruntent quand ils reçoivent quelque hôte d'importance.
    En 1667, il entre au service du Grand Condé comme contrôleur général avec la responsabilité de tout l'approvisionnement de la maison du prince, de la bouche aux écuries. Une période de fêtes brillantes s'ouvre alors à Chantilly, qui s'achèvera tragiquement pour François Vatel le 24 avril 1671.
    Maître d'hôtel portant l'épée, responsable de la maison des plus grands personnages de son temps, Vatel fut victime de sa conscience professionnelle et du sens de l'honneur tel qu'on le vivait au XVIIe siècle.
    En ce 350ème anniversaire de la disparition de François Vatel, Nicole Garnier nous entraine à la découverte de l'homme et de son mythe, des fêtes et réceptions au temps de Louis XIV, de la naissance de l'art de la table et du service à la française .

  • Ail des ours, mûres, cynorhodons, noix, girolles, asperges sauvages... En toute saison, les arbres, les plantes et les champignons de la forêt offrent au promeneur une nourriture locale, saine et sauvage. Linda Louis a longtemps vécu au coeur d'une grande forêt de l'Allier où elle a appris à repérer ces trésors sylvestres, à les cueillir, les préparer, les conserver. Elle nous dévoile ses secrets simples et précieux pour fabriquer un lait de châtaigne, fumer des noix, confire des prunelles, faire mûrir des nèfles... Elle nous propose des recettes gourmandes et actuelles pour sublimer nos cueillettes : Tapenade de trompettes-de-la-mort Quiche aux orties Beignets de fleurs de sureau Gelée d'épicéa ou de pomme sauvage Eau de bouleau Crème glacée à la mûre...

  • Apprenez à cuisiner avec n'importe quel ingrédient, n'importe où, n'importe quand, sans recette ! L'événement éditorial paru aux Etats-Unis enfin disponible dans sa version française aux Editions du Chêne !
    Dans cette véritable bible de vulgarisation, la chef et critique culinaire Samin Nosrat explique et démontre que la réussite d'une recette de cuisine tient seulement à 4 éléments : sel, gras, acide et chaleur. Des dépliants explicatifs, des schémas, des recettes ultra simple : un livre à s'offrir pour passionnés de cuisine mais aussi pour les débutants.

    SEL GRAS, ACIDE CHALEUR est un best-seller, vendu à plus de 700 000 exemplaires aux Etats-Unis et plus de 100 000 en Grande Bretagne ; il est en cours de traduction en plus de 6 langues.

    Le livre a donné naissance à une série sur NETFLIX, conduite et animée par l'auteure Samin Nostrat. Disponible sur NETFLIX France.

  • Qui aurait parié en 2013 à la sortie du premier numéro de 180°C dans sa version semestrielle que 7 ans plus tard, la revue serait encore là, toujours indépendante, riche, variée et dotée d'un lectorat aussi curieux que fidèle ? À sa sortie pourtant, une partie du monde de l'édition avait gloussé arguant du fait que ce mook d'un nouveau genre, malgré sa beauté et sa générosité, ne trouverait pas son lectorat et ne tiendrait pas financièrement.
    20 numéros plus tard et en toute modestie, 180°C est considérée par le monde de la cuisine (chefs, artisans des métiers de bouche, producteurs...) comme la revue de référence. Ce n'est pas nous qui le disons, ce sont les propos de ceux que nous croisons que nous rapportons.
    Cette pérennité, nous la devons à une équipe de journalistes, de photographes, de stylistes culinaires et d'illustrateurs, soudée et désireuse de toujours valoriser ceux qui travaillent la terre et les produits et ceux qui les cuisinent. Nous la devons à des libraires qui ont su, dès le premier jour, mettre en valeur un travail qualifié d'artisanal et de qualité. Nous la devons aux lecteurs de tous âges qui nous suivent numéro après numéro dans une ère alimentaire en pleine (r)évolution. Nous avons su être à l'écoute de ce monde culinaire en mouvement pour toujours proposer une revue, elle aussi en mouvement. En psychologie, on dit de 7 ans que c'est l'âge de raison et qu'il correspond à l'entrée dans la cour des grands. Jamais nous n'oserions penser que nous entrons dans la cour des grands car nous n'avons pas cette prétention. Nous savons en revanche que nous avons faim de poursuivre cette aventure née d'une réflexion en 2012 qui prend vie en 2013. Nous n'avons pas fini notre travail. Il existe encore des dizaines de chefs à valoriser, des dizaines de producteurs à soutenir, des coups de gueule à écrire, des recettes à déguster, des produits à découvrir, des filières à défendre car ne pas le faire ou ne plus le faire, c'est laisser la porte ouverte à celles et ceux qui aspirent à nous proposer un monde alimentaire sans relief et sans saveurs. Et ce monde, nous n'en voulons pas !

    Philippe Toinard, rédacteur chef de 180°C

empty