• Et si l'extrême intelligence créait une sensibilité exacerbée ? et si elle pouvait aussi fragiliser et parfois faire souffrir ?.
    être surdoué est une richesse. mais c'est aussi une différence qui peut susciter un sentiment de décalage, une impression de ne jamais être vraiment à sa place. comment savoir si on est surdoué ? comment alors mieux réussir sa vie ? comment aller au bout de ses ressources ?. ce livre permet de mieux comprendre et de réapprivoiser sa personnalité. pour se sentir mieux avec soi et avec les autres, pour se réaliser enfin

  • Nous vivons tous les jours avec notre Moi. Il est notre voix intérieure, notre regard sur le monde, notre histoire avec nos peurs, nos souffrances, nos joies et nos espoirs. Pourtant, nous ne savons pas grand-chose de ce monde intérieur qui nous caractérise et qui agit en arrière-plan de toute notre vie. Parfois pour le meilleur, mais aussi pour le pire.

    Afin de nous aider à enrichir notre vie, Philippe Presles, psychothérapeute, nous aide à mieux cerner tous les potentiels insoupçonnés de notre Moi. Il s'appuie dans ce but sur la psychologie du développement, les neurosciences et de nombreux exemples, y compris personnels.

    Faire de notre Moi un ami, plutôt qu'un ennemi, devient un talent essentiel pour bien vivre sa vie.

  • Entendre l'enfant

    Aldo Naouri

    « Il faut entendre l'enfant.
    L'entendre, ce n'est pas seulement l'entendre dans la rumeur, c'est surtout et avant tout l'entendre sans frayeur en soi, l'entendre en chacun, l'entendre partout où il s'exprime et de toutes les manières dont il s'exprime.
    Ce qui m'intéresse, c'est l'enfant présent en la plupart d'entre nous. ».
    A.?N.?

    Aldo Naouri revisite dans ce nouveau livre le rôle de la mère, la place du père et le statut de l'autorité dans l'éducation.

    Une méditation qui conjugue la sagesse du thérapeute et le talent de l'écrivain.

    1 autre édition :

  • Proches, mais pas trop

    Eline Snel

    • Arenes
    • 13 Mars 2019

    Trouver la bonne distance pour une relation parent-ado apaisée.

    Les adolescents sont fragiles, imprévisibles et parfois difficiles. Ils aspirent à l'autonomie, sans vraiment le vouloir. Parfois, les relations deviennent conflictuelles, la communication aussi.
    Devant la demande des parents et des enseignants, Eline Snel a adapté son programme de parentalité et de méditation de pleine conscience aux adolescents. Ce livre est le fruit de quatre années de travail et de pratique sur le terrain.
    Lorsqu'on cesse de réagir immédiatement et qu'on apprend à répondre aux turbulences dans lesquelles l'adolescent est pris, on obtient des résultats étonnants. C'est à cela que s'attelle le travail de la pleine conscience : avec une attention bienveillante, ouverte, sans jugement, on adopte une posture de recul qui désamorce les conflits. Les piliers de ce travail sont le courage, la confiance et la compassion.

  • Comment aider l'enfant surdoué à s'épanouir et à mettre à profit ses immenses capacités ? Être surdoué, c'est une richesse, mais c'est aussi une différence que les parents et les enseignants connaissent mal.

  • Béatrice Millêtre remet les pendules à l'heure sur les surdoués. S'appuyant sur la recherche en neurosciences, elle montre qu'il est tout à fait possible de conjuguer bonheur et différence. Car les surdoués ne sont pas plus malheureux que les autres, comme on le croit si souvent. Au contraire, ils sont plus résilients que les autres, moins anxieux, plus matures et réfléchis, leur empathie est plus forte et ils s'adaptent mieux au changement. Bref, la souffrance n'est pas un critère de précocité, mais simplement le signe que, comme tout le monde, on traverse des hauts et des bas... Une approche globale et positive du fonctionnement spécifique des surdoués. Complété par 2 tests pour découvrir si l'on a un raisonnement intuitif.

  • Vous voulez être un bon parent, bienveillant, attentif et disponible. En un mot, parfait ! En réalité, vous vous sentez souvent à bout, vous culpabilisez de ne pas avoir assez écouté vos enfants, de vous être emporté pour trois fois rien...

    Ce livre s'adresse à tous les parents épuisés qui cherchent à comprendre ce qu'est le burn-out parental, à quel point ils en sont proches ou éloignés, comment ils en sont arrivés là. Et, surtout, comment s'en sortir et éviter que cela se produise à nouveau.

    Des éclairages et des témoignages issus de nombreuses études de terrain vont vous aider à mieux comprendre la manière dont le burn-out parental se développe et quelles sont ses conséquences. Des tests pratiques vous permettront de faire le point sur votre situation personnelle, et des conseils concrets vous aideront à reprendre le dessus.

    Un livre pour retrouver des forces et savourer à nouveau la joie d'être parent.

  • Les étapes majeures sont, dans la trajectoire de l'enfant, ces moments de passage intenses mais critiques qu'il doit traverser pour arriver à l'adolescence, puis à l'âge adulte.
    Le sevrage, la motricité, la propreté, les relations avec les autres sont les épreuves mêmes sur lesquelles il se construit à la conquête de son autonomie. Forte de son expérience de thérapeute et de sa vie familiale, Françoise Dolto nous montre dans des exemples de vie quotidienne comment les difficultés non résolues dans l'éducation provoquent la souffrance. Elle nous invite à «parler vrai», à adopter une «attitude flexible, vivante, toujours en éveil, à l'écoute».
    Sans cesse, Françoise Dolto nous dit que le petit d'homme est un être de langage et que l'éduquer c'est le rendre autonome, «lui donner les règles, les repères, les interdits majeurs qui lui assureront cette sécurité existentielle qui seule peut soutenir son dynamisme et les forces vives de son désir».

  • Jamais, peut-être, n'avait-on parlé d'une façon aussi belle et aussi juste de l'enfant. De sa vérité, de son désir. Au risque de choquer.
    Confrontée à un collectif d'enquête sur de multiples sujets - la représentation de l'enfant dans l'Histoire, sa place dans notre société, l'accueil à la naissance, l'école - Françoise Dolto, à travers son propre passé, son expérience de psychanalyste d'enfants, de mère de famille aussi, réagit.
    A sa manière habituelle, énonçant des vérités parfois difficiles à entendre, défendant jusqu'au bout la cause des enfants contre une éducation qui pervertit par excès de protection, contre le culte de la norme unique, la soumission aux modes du jour, l'imposition du modèle parental.
    Toutes ses réponses, toutes ses solutions sont guidées par une seule idée : en respectant l'enfant, on respecte l'être humain.

  • Aujourd'hui, les enfants rois sont devenus des enfants tyrans.

    L'enfant a pris le pouvoir, utilisant ses parents pour son bon plaisir.
    Comment faire pour rétablir l'autorité ? Comment se faire respecter en tant que parent ?

    Votre fille ou votre fils de 3 ans décide seul de ses heures de repas ou de coucher.

    En classe, il n'écoute pas, répond aux enseignants, ne respecte pas les autres.

    Votre adolescent ne vous adresse plus la parole, mais il est exigeant dans bien des domaines.

    Comment élever un enfant pour qu'il s'épanouisse tout en respectant les autres ? Tel est l'enjeu de ce livre qui nous montre comment, en croyant bien faire, nombre d'entre nous ont démissionné de leur rôle éducatif. C'est en prenant conscience de nos difficultés face à l'autorité que nous mettrons fin à la tyrannie.

    Aimer, c'est aussi savoir dire non.

    L'autorité est plus que jamais nécessaire : l'éducation positive et la bienveillance parentale ne sont pas suffisantes. Pour retrouver la « bonne autorité », le parent ne doit pas craindre d'élever son enfant dans la verticalité et non dans une horizontalité permissive.

  • Pourquoi se quereller avec les enfants quand il est possible de faire autrement ? Basé sur de récentes prises de conscience en psychologie, ce livre présente des façons innovatrices de résoudre les problèmes qu'on rencontre dans toute relation parent-enfant. Il met de l'avant une approche lucide, sensible et respectueuse, qui entraîne moins de stress et plus de gratification pour les parents comme pour les enfants.
    On y trouve des techniques à la fois concrètes, pratiques et surtout efficaces. Ça fonctionne, les résultats sont là! De charmantes bandes dessinées illustrent comment les habiletés de communication s'appliquent dans la vie quotidienne. Les parents apprennent comment : s'y prendre avec les sentiments négatifs de l'enfant, ses frustrations, ses déceptions, sa colère, etc ; suciter le désir de coopérer ; mettre des limites fermes tout en maintenant un climat d'ouverture ; éviter le recours à la punition ; favoriser l'image positive de l'enfant ; résoudre les conflits familiaux dans une atmosphère de calme.

  • Le numérique a besoin d'un « supplément d'âme » pour ne plus être perçu négativement et le yoga est une des voies possibles : il permet de rester humain. Sophie Flak et Jacques de Coulon nous offrent une méthode originale pour les parents dépassés par la première génération de «digital natives» et qui veulent éduquer intelligemment leurs enfants (de 6 à 18 ans). Avec en prime 40 exercices à leur proposer.

  • Considérer le bébé et l'enfant comme une personne, être l'écoute de ses vrais besoins, respecter ses rythme s est parfois difficile. En effet, tout nous pousse dans notre société et notre éducation le brider, et considérer l'expression de ses désirs comme des caprices Dans ce petit livre simple et précis, Claude Didierjean aborde les divers aspects de la vie de bébé et de l'enfant : le sommeil, les pleurs et colLres, le portage, l'allaitement, l'agressivité, l'apprentissage de la propreté, le besoin de lire des histoires avec chaque fois le même éclairage : donner l'enfant un message d'amour et de respect qui en fera un oetre fort, aimant et autonome.

    Les plus: - Nouvelle Ødition d'un best-seller (plus de 20'000 ex. vendus) - Le succLs des livres de Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau aux éd. Jouvence : Porter bébé , 21'000 ex., L'allaitement maternel , 20'000 ex., Le cododo, 20'000 ex., Ne pleure plus, bébé !, 18'000 ex. - Mise en avant exceptionnelle et renouvellement graphique complet (couvertures et mise en pages), d'une collection historique des éditions Jouvence: 4 millions d'ex vendus

  • « Autorité peut rimer avec aimer et respecter. » L'autorité, aujourd'hui, fait peur. Les parents s'imaginent qu'elle peut être un instrument destiné à soumettre l'enfant au pouvoir des adultes. Et susceptible de ce fait de porter atteinte à sa personnalité et à sa créativité. Or une autre autorité existe qui ne détruit pas les enfants mais constitue au contraire le point d'appui essentiel de leur développement et de leur épanouissement. Dans le langage clair qu'on lui connaît, Claude Halmos répond aux questions d'Hélène Mathieu. Elle explique aux parents pourquoi leur autorité est indispensable à leur enfant, mais aussi pourquoi celui-ci s'y oppose toujours. Un salutaire outil de réflexion pour les familles et pour la société.À garder sans complexe sur sa table de chevet. Marie France.

  • En pleine guerre mondiale (1942), le Collège de France a invité Jean Piaget à donner une série de leçons sur la psychologie de l'intelligence. Il a accepté. Malgré la déconstruction de la France occupée, Piaget continuait de construire résolument son édifice scientifique, tout comme l'enfant doit, selon lui, construire son intelligence par le choix de ses actions et la prise de distance par rapport au réel.
    Soixante-dix ans plus tard, la réédition de ces leçons, présentées par Olivier Houdé, permet de constater que, à l'heure des sciences cognitives, certaines fulgurances de Piaget restent d'une étonnante actualité : par exemple, l'idée que les vérités logico-mathématiques sont le produit du cerveau et donc de la pensée en développement chez l'enfant.
    En une audacieuse remise en cause de l'échelle des sciences d'Auguste Comte, Piaget place non seulement la psychologie de l'intelligence aux fondements des mathématiques et de la logique, mais l'inscrit elle-même dans la biologie, la chimie et la physique. Ce changement de point de vue - si original pour l'époque (et qui le reste aujourd'hui) - a donné une place inédite à la psychologie, au coeur même du dispositif de la science dite « dure ».

  • Henri Wallon, disparu en 1962, a été le grand fondateur en France de la psychologie moderne de l'enfant. Sans négliger, pour d'autres pays, le Suisse Jean Piaget, Arnold Gesell aux États-Unis, et, bien entendu, Sigmund Freud et Charlotte Bühler pour l'aire de langue allemande. L'oeuvre de Wallon occupe donc une part importante dans l'héritage original et caractéristique de la psychologie européenne, lui-même d'une grande valeur actuelle et potentielle pour l'enseignant, le chercheur, l'étudiant, et en général le lecteur contemporain.
    Outre cela, L'Évolution psychologique de l'enfant (1941) représente l'exposé le plus synthétique et le plus complet de la pensée wallonienne. Du fait de la richesse interdisciplinaire de ses perspectives multiples, cet ouvrage reste d'un intérêt majeur, au-delà même de la psychologie de l'enfant, non seulement pour les psychologues des autres spécialités, mais aussi pour le public concerné par d'autres domaines du savoir, tels que les sciences de l'éducation, la psychanalyse, la médecine, les neurosciences, les sciences cognitives et, assurément, la philosophie.
    Émile Jalley, ancien élève de l'École Normale Supérieure, agrégé de philosophie, psychologue diplômé d'État, professeur honoraire à l'université Paris-Nord, a rédigé une introduction au texte original de l'ouvrage de Henri Wallon ici reproduit.

  • Les règles d'usage des écrans ne peuvent pas être les mêmes à chaque âge. La règle « 3-6-9-12 » - « Pas de télévision avant 3 ans, pas de console de jeux personnelle avant 6 ans, pas d'Internet avant 9 ans et Internet accompagné jusqu'à l'entrée en collège, vers 11-12 ans » - constitue une feuille de route pour un usage raisonné des écrans, de la naissance à la majorité, et au-delà.

    Cette nouvelle édition se présente enrichie de trois façons par rapport à la précédente, même si le message principal reste évidemment le même : l'apprentissage du bon usage des écrans commence dès la naissance, et il se fait en famille.
    1. De nombreux exemples nouveaux.
    2. La référence à des travaux parus depuis 2013 renforce l'idée que les troubles liés à la surconsommation d'écrans sont corrélés au temps passé devant un écran avant l'âge de trois ans.
    Du coup, l'accent de la prévention est déplacé. La responsabilisation se porte encore plus sur les parents qui doivent comprendre l'importance de tenir l'enfant de moins de trois ans à l'abri des écrans.
    3. L'énoncé d'un mode d'emploi pour aider les parents à tenir leurs décisions concernant les limitations du temps d'écran face à leurs enfants. Les enfants ont beaucoup plus de plasticité psychique et comportementale que tous ne le croient : profiter des changements, comme la rentrée scolaire, pour modifier les habitudes...

  • En remettant au coeur de l'analyse la parole de l'enfant, en proie à la perte de repères lors du divorce de ses parents, Françoise Dolto offre un regard neuf sur la séparation d'un couple : elle relève l'urgence du dialogue familial.
    C'est en quelque sorte un livre de citoyenne, psychanalyste de métier qui, on le sait, s'intéresse à la prévention des difficultés liées aux souffrances inconscientes des enfants ; souffrances toujours articulées au non-dit ou à un mensonge implicite, fussent-ils maintenus au nom du « bien » de l'enfant.
    Ni guide pratique ni objet de débat, et pourtant un peu les deux à la fois, cet ouvrage est écrit pour les parents et les enfants, et, surtout, en faveur du rétablissement de la communication.

    1 autre édition :

  • Au cours du développement de l'enfant, des processus affectifs qui échappent à sa conscience comme à ceux qui l'entourent peuvent se jouer. Et certaines de ses interrogations et attitudes peuvent dérouter ses parents. Dans cet ouvrage, les auteurs abordent les complexes les plus fréquents chez l'enfant et l'adolescent et en analysent les mécanismes. Ils se penchent aussi sur les comportements et réactions que les parents et éducateurs adoptent face à ces fameux «?complexes?», et aux répercussions qu'ils peuvent avoir. S'appuyant sur des témoignages réels issus de leur pratique, les deux auteurs décortiquent des situations éducatives concrètes pour en exposer les enjeux.
    Quarante ans après sa première édition, cet ouvrage présente une actualisation nécessaire de la problématique : la société s'étant transformée, les enfants grandissent en faisant face à de nouvelles réalités. Les auteurs proposent donc des pistes de réflexion pour aborder les complexes et les interrogations de l'enfant aux adultes qui les accompagnent dans ce cheminement.
    Une lecture indispensable pour tous ceux qui sont au contact d'enfants et d'adolescents et qui souhaitent les aider à vivre sereinement les étapes charnières de leur vie.

  • Vendu à plus d'un million d'exemplaires dans le monde, ce bestseller, devenu un classique de la psychologie, offre une réflexion passionnante sur la question du traumatisme infantile. Que se passe-t-il lorsqu'un enfant subit un traumatisme ? Comment le traumatisme affecte-il durablement le cerveau, et comment aider les enfants traumatisés à trouver le chemin de la guérison ? Ce sont les questions que pose le Dr Perry dans son ouvrage L'enfant qui fut élevé comme un chien.

    Le pédopsychiatre y partage ses expériences, et nous explique comment le cerveau, et notamment les " jeunes cerveaux ", réagissent face à une situation de stress extrême. Un livre délicat et très documenté par lequel l'auteur nous transmet une véritable leçon de courage, d'espoir et d'humanité. " Dans Le garçon qui fut élevé comme un chien, vous rencontrerez certains des enfants qui m'ont le plus appris sur la manière dont le trauma affecte les jeunes personnes.

    Et vous apprendrez ce qu'il est nécessaire que nous leur apportions - nous leurs parents et tuteurs, leurs médecins, leur gouvernement - pour qu'ils puissent se construire des vies équilibrées. Vous verrez comment les expériences traumatiques marquent les enfants, affectent leurs personnalités et leur capacité à grandir tant physiquement qu'émotionnellement. Vous rencontrerez ma première patiente, Tina, dont l'abus m'a fait réaliser l'impact du trauma sur le cerveau des enfants.

    Vous rencontrerez une courageuse petite fille du nom de Sandy, qui à l'âge de trois ans a dû être inscrite dans un programme de protection des témoins, et qui m'a enseigné l'importance de permettre à un enfant de contrôler certains aspects de sa propre thérapie. Vous rencontrerez un garçon stupéfiant prénommé Justin, qui m'a montré que les enfants sont capables de se remettre de carences innommables.

    Tous les enfants avec qui j'ai travaillé - les enfants davidiens, qui se sont réconfortés en prenant soin les uns des autres ; Laura, dont le corps a refusé de grandir jusqu'à ce qu'elle se sente enfin en sécurité et aimée ; Peter, un orphelin russe dont les camarades de classe sont devenus ses " thérapeutes " - m'ont aidé ainsi que mes collègues à ajouter une nouvelle pièce au puzzle, nous permettant ainsi d'améliorer notre traitement pour les enfants traumatisés et leurs familles ".

  • Sans qu'ils le veuillent, sans qu'ils le sachent, et bien malgré nous, nos parents, nos grands-parents, nos aïeux nous laissent en héritage leurs deuils non faits, leurs traumatismes non digérés, leurs secrets. Morts précoces, abus sexuels et autres drames : les blessures insurmontables laissent des traces. Elles persistent et sont transmises. Or, si les choses ne sont pas dites, le corps, lui, peut parfois les exprimer : c'est la somatisation. Le corps de l'enfant, du petitenfant, de l'arrière-petit-enfant, quel que soit son âge, devient alors le langage de l'ancêtre blessé, la « parole » de ses traumatismes. Il est donc nécessaire de sortir le cadavre du placard, de décoder et de soigner les plaies non refermées. Pour se libérer - enfin - du « froid » que l'on portait en soi.

  • Apprendre de façon ludique, créative et avec plaisir ? C'est possible !

    Votre enfant a des difficultés pour se concentrer et retenir ses leçons ? Vous en avez assez des "crises de tête" qui finissent en pleurs ? Vous rêvez de faire rimer travail scolaire avec plaisir, découverte et réussite ?

    La Pédagogie positive est faite pour vous.

    Facile à mettre en oeuvre, cette pédagogie offre une démarche pour apprendre à apprendre, mémoriser, comprendre et structurer... Elle aide les enfants à retrouver le goût de faire leurs devoirs et les ados à adopter une méthode de travail efficace grâce à des outils innovants et simples tels que le Mind Mapping, la gestion mentale...

    Dans cet ouvrage gaiement illustré, les auteures, psychologues spécialistes de l'éducation, réhabilitent le questionnement et la curiosité des enfants de la maternelle à la fin de leurs études et redonnent confiance aux adultes qui les accompagnent. Leur mission est de révolutionner les méthodes d'apprentissage pour permettre à chacun de réveiller son profond désir d'apprendre... dans la joie et la bonne humeur !

  • Adele Faber et Elaine Mazlish ont transformé l'art d'être parent en publiant leurs grands succès de librairie : Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent. Parents épanouis, enfants épanouis : Votre guide pour une famille plus heureuse. Frères et soeurs sans rivalité. Parler pour que les enfants apprennent, à la maison et à l'école. Elles réitèrent avec ce nouveau titre, qui aborde directement les problèmes auxquels font face les adolescents d'aujourd'hui et leurs parents.
    Couvre-feux, bandes, drogues, sexualité, autant de sujets présentés de façon à munir les parents d'outils leur permettant d'aider leurs enfants à naviguer en sécurité à travers les années souvent turbulentes de l'adolescence. Ce livre est rempli de suggestions simples et pratiques. Il est écrit dans ce style franc, direct et accessible qui a fait la renommée des auteures. Il saura plaire aux adolescents autant qu'à leurs parents.
    Les suggestions et les techniques présentées sont éprouvées et à la portée de quiconque désire établir solidement la base de relation durables.

  • « Mon enfant se fait embêter à l'école et n'arrive pas à se défendre. » Comment être à l'écoute ? Comment réagir ? Attention, les codes de la cour de récré sont différents de notre morale adulte. Article 1 : Les problèmes se règlent entre enfants avant tout autre type d'intervention. Article 2 : Celui ou celle  qui déroge à cette règle à partir du CM1 perd considérablement de sa popularité. Lorsque l'enfant ne se défend pas lui-même, alors le problème persiste et s'amplifie. Ce livre pragmatique, à rebrousse-poils du discours dominant et du politiquement correct, aide les parents à outiller relationnellement l'enfant harcelé pour qu'il puisse se défendre pour de bon. Astucieusement et courageusement.

empty