• «?Un vent léger souffle sur la féminité au long de ces pages.
    Il s'agit de la retrouver, délivrée de ses clichés, de ses «on-dit», au-delà des mises à l'écart dont elle a souffert chez les autrices féministes et chez Freud lui-même.
    Nichée à l'intime de soi et des désirs qui nous habitent, la féminité, délivrée de ses attaches exclusives au sexe féminin, retrouve une vie nouvelle à travers la parole et l'écriture, en particulier celle de Marguerite Duras qui la montre à l'oeuvre chez ses personnages favoris?: des femmes bien sûr mais aussi des hommes.?» D. B.

    Un autre regard sur notre monde intérieur avec la féminité en partage.

  • Les séances d'auto-hypnose sont abordées sous forme de petites histoires qui vont capturer leur attention et les amener inconsciemment à changer leur comportement. Les enfants y trouveront naturellement les réponses adaptées pour dépasser les difficultés qu'ils rencontrent tous les jours ; et mieux grandir.

  • La psychologie sociale, ou psychosociologie, en dépit ou plutôt en raison même des deux termes qui composent son nom, a eu quelques difficultés à s'établir au sein des sciences humaines. Cela tient sans doute à ses origines diverses, à sa situation et à sa vocation au carrefour des disciplines voisines, et peut-être aussi à certaines disparités internes. Cependant, depuis plusieurs décennies, sa forte productivité en matière de recherche confirme son identité. Quels sont les concepts et la méthode de la psychologie sociale ? De quelle manière nous amène-t-elle à redéfinir le lien social et les interactions qui le composent ? Jean Maisonneuve, professeur émérite à l'Université de Paris X, est notamment l'auteur du « Que sais-je ? » n° 1306 sur La dynamique des groupes

  • D'où vient le désir d'apprendre chez l'enfant ? Et qu'est-ce qui explique l'échec scolaire ? C'est à cette double interrogation que tente de répondre Martine Menès en mettant en lumière les liens étroits qui existent entre l'apprentissage et le développement psychique des plus jeunes. Car l'angoisse, l'instabilité et le besoin de dépendance sont autant de contraintes naturelles à l'apprentissage. Et les aléas du parcours d'un enfant, ses interactions avec l'environnement ou ses rencontres avec l'imperfection ordinaire des adultes influent aussi bien sur son développement affectif que sur son fonctionnement intellectuel.

    Ce livre ouvre des pistes fécondes pour relancer la réflexion sur l'aide qui doit être proposée à ceux qui acceptent mal à recevoir des autres - car apprendre, c'est aussi, et peut-être d'abord cela.

  • Analyse la psychologie de l'engagement et démonte les ressorts psychologiques de la manipulation quand elle est mise au service de causes justes : lutte contre le chômage, le sida, les accidents du travail, etc.

  • Comment traiter de l'amitié ? Relève-t-elle de la seule expérience intime et engagée ou du regard neutre propre aux sciences humaines ? Il n'empêche que les affinités électives qui la fondent, peuvent être l'objet d'enquêtes, d'analyses et d'interprétations.

  • A la lumière des recherches les plus récentes, et tenant compte de la diversité des tableaux cliniques, les auteurs dessinent les contours du cadre d'intervention en psychomotricité auprès des personnes avec un trouble du spectre autistique, tant sur le plan de l'évaluation que de l'intervention.
    Ils proposent ainsi un état des lieux de connaissance dans des domaines clés du développement et des particularités rencontrées dans l'autisme. Dans un second volet, plus clinique, différents témoignages de pratiques (auprès d'enfants, d'adolescents ou d'adultes) permettront au lecteur de se représenter la façon dont le psychomotricien peut aborder et travailler ces différentes dimensions dans le cadre de sa prise en charge.

  • Les troubles mentaux touchent environ 12,5% des enfants et des adolescents âgés de 0 à 19 ans. Difficilement appréhendés, un délai de plusieurs années est généralement constaté entre leur début et la demande de soins. De nombreux enfants présentant un trouble mental ne sont pas reconnus et sont encore non ou mal traités. Cette méconnaissance n'est pas sans conséquence tant sur le plan familial que sur le devenir de l'enfant : d'évolution souvent chronique, les troubles mentaux sont aussi à l'origine de nombreuses complications.

    S'appuyant sur les bases d'une psychiatrie résolument moderne, cet ouvrage couvre tous les domaines de la psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, y compris celui de la prévention qui représente aujourd'hui un objectif prioritaire en matière de santé mentale. Il a pour vocation de fournir une vision de terrain, pragmatique et ouverte, à un large lectorat constitué de professionnels de santé, pour mieux reconnaître, comprendre et traiter les troubles mentaux. D'un format maniable et pratique, il a aussi été conçu comme un guide permettant de repérer le plus précocement possible les facteurs de risque potentiels afin de pouvoir limiter leur impact sur le développement de l'enfant et de l'adolescent.

  • Pour atteindre le but, il faut l'abandonner.

    Cette étrange assertion de Gregory Bateson, père fondateur de l'approche systémique, est le fil conducteur de ce livre.

    Il explore les processus que nous mettons en oeuvre lorsque nous poursuivons un but, quel qu'il soit. D'abord le rétrécissement du champ de la conscience qui se produit alors, lorsque nous ne prenons plus en compte que les informations susceptibles de nous rapprocher du but. Tout se met à ressembler à un marteau pour qui doit enfoncer un clou. Puis nous élaborons des plans, étapes par étapes. Nous planifions. Enfin nous nous efforçons de modeler notre environnement à l'image du plan. Et ce faisant, nous négligeons les régulations systémiques de la nature, engendrant par là des désastres écologiques mais aussi une corruption des relations humaines.

    Les effets dommageables de ce processus, l'auteur les constate aussi dans sa pratique de thérapeute : un homme d'affaire, mu par la volonté de développer son entreprise, ne remarque pas qu'il s'éloigne irrémédiablement de sa femme et de ses enfants ; une enseignante voulant absolument contrôler sa classe finit par se faire agresser par ses élèves ; une maman voulant rassurer sa fille inquiète de l'avenir n'aboutit qu'à l'effrayer davantage... telles sont quelquesunes des illustrations cliniques qui émaillent cet ouvrage.

  • Transmettre aux jeunes soignants les bases théoriques et cliniques d'un soin relationnel à destination des personnes psychotiques, en institutions psychiatriques ou médico-sociales.
    Face à la raison économique qui gagne une grande part du champ psychiatrique, il montre la pertinence de l'approche relationnelle, inspirée du mouvement de la psychothérapie institutionnelle, et approfondie par la psychanalyse, pour inciter les jeunes soignants, psychiatres, infirmiers, professionnels du secteur médico-social à inventer aujourd'hui de nouveaux dispositifs pour les patients psychotiques.

  • Les robots sont de plus en plus présents autour de nous et leur nombre augmente très vite. Leurs formes et leurs usages se diversifient, et l'Intelligence artificielle qui les gouverne est présentée partout comme la réponse possible à des enjeux sociétaux majeurs. Or, nous avons pris un retard considérable dans la compréhension des relations que l'homme entretient avec ses objets technologiques. C'est dans ce but qu'a été écrit ce ouvrage qui se veut un « guide psychologique » des relations entre l'homme et ses machines.
    Comment allons-nous considérer ces machines à partir du moment où nous interagirons avec elles comme avec des humains tout en sachant que nous ne pourrons pas leur donner les mêmes droits moraux et les mêmes responsabilités qu'à des humains ? Et de quelle façon allons-nous modifier l'idée que nous nous faisons de nous-mêmes lorsqu'elles nous ressembleront de plus en plus ?
    Comment seront modifiées nos façons de penser et de ressentir lorsqu'elles seront capables de manifester des émotions et de les traduire en mots bien mieux que certains humains ? Comment protégerons-nous notre vie privée, et notre dignité, face aux robots ?
    C'est notre capacité à nous poser les bonnes questions aujourd'hui qui nous permettra de leur apporter les bonnes réponses demain.

  • La sexualité relève de la sphère individuelle interpersonnelle et psychoaffective. La question de la rencontre avec l'autre y est fondamentale. Lorsqu'elle est imposée, elle devient violence qui fait effraction dans l'intime. Se pose alors la question de transgression, déviance et passage à l'acte. Les enjeux diagnostiques, pronostiques et curatifs interrogent quotidiennement les professionnels du sanitaire et social mais aussi du pénal et de l'éducatif. Cet ouvrage propose un état des lieux des savoirs et des pratiques autour des axes de l'évaluation, de la prise en charge et de la prévention tant du côté des victimes que du côté des auteurs de violences sexuelles.

  • Rassemble des contributions, issues de conférences de l'Université populaire de Caen, dans les domaines de la littérature, du cinéma, de la mythologie, de la religion, de la philosophie, de l'histoire, de la politique, etc. sur la figure du monstre et le concept de monstruosité.

  • Voici un ouvrage passionnant pour tous ceux qui s'intéressent au domaine de l'esprit, que ce soit à l'expérience religieuse dont la quintessence est la mystique ou à l'exploration analytique de la psyché. C. G. Jung avait perçu que la perte de sens intérieur était l'une des sources des pathologies psychologiques et qu'un vécu spirituel puissant était facteur de guérison psychique. Mais son intérêt pour la mystique, plus précisément la mystique chrétienne dont Maître Eckhart est l'un des plus illustres représentants, dépassait le cadre thérapeutique.
    L'expérience d'union à l'absolu dans le détachement et celle de la naissance de Dieu dans l'âme, thèmes qui ont été développés par Eckhart, ont constitué pour Jung des éléments majeurs dans sa recherche du fonctionnement de la psyché. En outre, Jung a perçu une évolution dans les expériences mystiques, parallèle à l'évolution générale de l'humanité, et il souhaitait l'avènement pour l'homme occidental d'une mystique moderne qui soit une métamorphose de l'esprit porteuse de sens.
    En commençant par une présentation lumineuse de la mystique chrétienne et de la psychologie jungienne, Steve Melanson nous expose dans cet ouvrage, de façon cohérente, grâce à une érudition limpide et une évidente connaissance vécue de son sujet, l'ensemble des réflexions de Jung sur la mystique, dont les données sont éparses dans ses différents ouvrages. Ce faisant, il nous offre un ouvrage qui explore en profondeur l'ouvre de Jung et qui s'inscrit dans le renouveau actuel de l'intérêt pour la mystique.

  • Un retour à la lettre des textes de Freud. Qu'elle soit vénérée ou dénigrée, l'oeuvre de Freud est une référence incontournable qui s'inscrit au patrimoine culturel de l'humanité. On croit bien souvent connaître les concepts freudiens, sans avoir lu Freud. Pourtant, cette pensée exigeante s'oppose à toute compréhension succincte. Quelle est la signification initiale des textes de Freud ? Qu'a-t-il réellement «dit» ? Le retour à la lettre du texte freudien s'impose comme une évidence.
    Expliquer Freud par Freud, éclairer son oeuvre par elle-même, tel est le principe directeur qui guide cette collection. Des textes courts et fondateurs de la pensée freudienne.

  • Un cas de psychose infantile, écrit par Serge Lebovici et Joyce McDougall, est un livre pionnier de la psychanalyse d'enfant. Il expose le verbatim de l'analyse d'un jeune garçon psychotique, avec les commentaires d'un contrôleur sur le déroulement de cette cure. Le lecteur est aux premières loges. Recomposé au fil de l'histoire du mouvement analytique, cet ouvrage se métamorphose sous l'influence de Winnicott en Dialogue with Sammy. Avant de devenir en France quelques années plus tard Dialogue avec Sammy, et d'être définitivement connu sous ce nom. Sammy restera le premier cas d'analyse d'enfant de Joyce McDougall. S'y joue la problématisation, à partir d'Un cas de psychose infantile de Serge Lebovici et de Joyce McDougall, de la rencontre du désir de l'analyste et de l'expérience d'un contrôle de cure. Au croisement d'ambitions scientifiques et politiques, dans la pratique de langues différentes - celle de l'analyse et celle du contrôle- dans la rencontre particulière et l'enseignement singulier d'un enfant psychotique et d'une analyste débutante. Reconsidérer les différentes versions de cette publication, au regard de l'histoire du mouvement analytique, entre New-York, Paris et Londres à la fin des années cinquante, permet d'en saisir la modernité, et de réfléchir sur les rapports entre contrôle, formation, et créativité dans la cure.

  • L'humour se différencie du comique, de la dérision, de l'ironie, du mot d'esprit et joue un rôle irremplaçable dans l'expression humaine.Son histoire est sinueuse, varie en fonction des cultures et des époques, prenant des voies d'ex-pressions différentes et spécifiques, avec l'humour noir, l'humour anglais ou l'humour juif.Pour la psychanalyse, c'est un processus psychique singulier et révélateur. Freud en a décrit les mécanismes, montrant que l'humour n'est pas présent chez tout individu, mais que c'est une disposition d'esprit, une façon de se situer dans la vie et de voir le monde, un art de vivre.Il répond à certaines conditions qui se mettent en place très tôt, et il prend sa source dans le jeu spontané de l'enfant, lorsque celui-ci crée un monde imaginaire à sa convenance, à partir des objets de la réalité qui l'entourent.Plaisir dans la vie quotidienne, il étincelle comme un clin d'oeil complice. Soulagement, il évite les affects pénibles et détourne les tensions agressives. Dernier recours dans les situations ex-trêmes, il préserve le sentiment de dignité.C'est un défi à soi-même, à la pensée, ou à la mort, venant questionner les certitudes, les convic-tions et les idéaux. Il peut endosser les habits d'un clown ou d'un provocateur. Entraînant des questions bien connues : peut-on rire de tout ? L'humour a-t-il des limites ?

  • De nombreuses publications ont mis en évidence l'efficacité de la méthode EMDR qui est devenue  en moins de dix ans le mode de traitement psychothérapeutique privilégié des traumatismes psychiques.
    Cet ouvrage qui réunit les plus grands spécialistes actuels est un véritable guide d'apprentissage et de perfectionnement de l'EMDR. Il apporte des réponses claires sur les fondements, le fonctionnement et les concepts centraux de cette approche.
    Le lecteur y trouvera un récapitulatif de l'application de l'EMDR et de ses conditions d'usage, des exemples précis et didactiques sur les étapes essentielles de sa mise en oeuvre ainsi qu'une présentation de nombreux outils et protocoles complémentaires, qui vont d'ailleurs bien au-delà de la seule prise en charge du psychotraumatisme.
    Ouvrage coordonné par : Cyril Tarquinio , Marie-Joe Brennsthul, Hélène Dellucci, Martine Iracane, Jenny Ann Rydberg, Michel Silvestre, Eva Zimmerman

  • Nous sommes ce que nous croyons être. Au fur et à mesure que nous modifions nos croyances, nous changeons également ! Cet ouvrage propose de très nombreux exercices pour faire soi-même l'expérience de l'hypnose dans le but de changer sa vie et six étapes pour créer un programme subliminal sur-mesure. Un CD d'exercices accompagne le livre.

  • "La douleur traverse tous les âges dès qu il est question du vivant, depuis la naissance jusqu à la fin de vie. Il s agit d aborder à travers une problématique de la douleur chronique la question de la prévention sur la base de la théorie relationnelle. Quelles sont les situations qui entraînent un sujet sous l emprise de l autre. Cette emprise qui fossilise la relation entre deux sujets, à la faveur d une chronicité spécifique aux pathologies sans traitements curatifs; en particulier lorsqu elle fait le lit d un accompagnement relationnel sans subjectivité."

  • Cet ouvrage fournit les données essentielles à la compréhension psychopathologique des troubles schizophréniques et de leurs différentes expressions, à travers l'étude rigoureuse des critères du Rorschach et du TAT qui en spécifient les mouvements psychiques. Il s'inscrit dans le souhait de permettre à des psychologues projectivistes confrontés à de délicates questions diagnostiques chez l'enfant, l'adolescent ou l'adulte, d'approfondir la compréhension et la mise en évidence des troubles schizophréniques et, ce faisant, de mieux en délimiter les bordures.
       

  • La NEPSY-II est la seule batterie proposant une évaluation sur mesure des compétences de l'enfant et de l'adolescent dans 6 grands domaines neuropsychologiques..Les résultats renseignent sur les troubles typiques de l'enfance et de l'adolescence. Ils permettent de poser un diagnostic précis et de mettre en place une prise en charge adaptée.
    Ce livre vise à accompagner les professionnels utilisant la NEPSY-II dans leur découverte de l'outil.
    L'objectif est de présenter les modèles théoriques sur lesquels le test est construit, de décrire les contextes de son utilisation avec une approche pluridisciplinaire, la structure de la batterie, les principes d'administration, de cotation et d'interprétation.
    Des vignettes et cas cliniques illustrent l'ouvrage.
    Il est écrit par une psychologue, un orthophoniste et une psychomotricienne afin que tous les professionnels concernés y trouvent l'expertise qu'ils recherchent selon leur domaine de compétence.

  • Si le sentiment de solitude est intemporel, universel, il est aujourd'hui cependant à réexaminer dans notre actualité, au sein des profondes mutations sociétales contemporaines.
    Mais de quoi ce sentiment est-il le nom, et quel est son destin ? De quoi est-il le symptôme ? Est-il avant tout corrélé à l'objet du deuil, à l'expérience de la perte, de la séparation ? Se superpose-t-il à l'isolement, produit de nos individualismes ? S'associe-t-il à un état de « dépression » larvée, autre forme de maladie contemporaine ? Renvoie-t-il à « l'archi-mélancolie » de l'humain, ou serait-ce seulement une autre façon de parler de l'angoisse ?
    Qu'est-ce que le psychanalyste aujourd'hui peut en dire ? De manière privilégiée et unique, l'analyste l'accueille, le contient ou le fait émerger.
    Cet ouvrage met en regard le processus psychanalytique dans sa spécificité et cette expérience essentielle desolitude. Ilchercheàsaisiràtraverscesdifférentesinterrogations cliniques l'oscillation ou la fixité de ces éprouvés psychiques qui constituent le coeur de la pratique psychanalytique et confrontentauplusintimel'analysteenséance. Latraverséeanalytiquedanssasingularitén'est-elle pasarriméeàcetravailpsychiqued'acceptationoud'apprivoisementde « lacapacitéd'êtreseul » ?

  • "A travers l'expérience d'un clinicien d'orientation psychanalytique quelles sont les possibilités de mettre au travail le Négatif en particulier chez l adolescent dans le but de relancer le processus de Subjectivation chez les jeunes en grande souffrance ? Le concept de Subjectivation formé par Michel Foucault à partir d'une archéologie du « souci de soi » des antiques Grecs apparait fructueux dans la prise en charge d'adolescent(e)s suicidaires et suicidants."

empty