• « Il serait réducteur de considérer les photographies des traversées du désert, des prisons libyennes, des canots gonflables, des sauvetages en mer et des corps qui flottent sur l'eau comme des photos d'actualité ou des clichés militants. Tout cela nous concerne, tout cela constitue pour nous une information précieuse. Le message qui nous parvient peut devenir le carburant qui permettra de changer le cours des choses ou la pierre tombale qui signifiera leur fatale inévitabilité. À nous de choisir. » Roberto Saviano En 2017, Luigi Di Maio, l'un des leaders du Mouvement 5 étoiles italien, qualifie de « taxis de la mer » les navires affrétés par des ONG humanitaires pour des opérations de sauvetage en Méditerranée, leur reprochant d'encourager le phénomène migratoire. Ce livre est un témoignage en réaction à cette déclaration. Il dénonce la propagande et les mensonges sur l'immigration, à travers les paroles et les images de ceux qui ont vu, documenté, photographié et aidé

  • Contempler, errer, tracer, apparaître, hanter... En cinq chapitres et plus de 180 images, ce livre dessine une géographie sensible du Japon : on y parle de l'impermanence des choses (wabi sabi), de la beauté cachée du monde (yûgen), de la pénombre qui dissimule tout autant qu'elle dévoile ou encore du souvenir de contes anciens. Autant de thèmes chers à l'esthétique japonaise, ici révélés par les oeuvres des maîtres (Kitagawa Utamaro, Suzuki Harunobu...), ou encore celles d'artistes contemporains comme Takesada Matsutani ou Toko Shinoda.

    Dessins à l'encre de Chine, peintures sur rouleaux, estampes, lithographies, photographies se succèdent en une promenade visuelle propice à la rêverie. De courts textes explicatifs, des haïku, des extraits littéraires soigneusement choisis les accompagnent et éclairent les notions esthétiques, concepts philosophiques et oeuvres emblématiques. Un livre pensé comme un dictionnaire amoureux où chaque image, chaque texte est une rencontre au coeur de l'âme japonaise.

  • Fait à la fois pour cacher, protéger, maintenir, soigner ou encore dévoiler le corps, le ruban raconte une autre histoire des hommes et des femmes. Sa complexité est à l'égal de ses usages, ce que montre bien l'exposition, « Ruban et intime » au musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne, et dont le livre rend compte avec finesse et grande beauté. En élargissant son propos, il propose un regard neuf et une lecture singulière des évolutions de la création de la lingeriecorseterie.
    Sa reliure originale à la Berlinoise et son approche pluridisciplinaire, illustrée par une iconographie spectaculaire, confère à l'ouvrage son statut d'objet de référence unique. Précieux, moderne et sophistiqué, grand public et exigeant, il répond à l'intérêt de tous les publics.

  • Nuits des Cévennes

    Collectif

    • Rouergue
    • 31 Octobre 2018

    Contempler la voie lactée s'étirer d'un horizon à l'autre, les variations de la lune et le scintillement de milliers d'étoiles est une expérience aussi extraordinaire que singulière tant nos nuits sont aujourd'hui polluées. Ce livre de photographies nous offre l'un des ciels les plus purs du monde, celui des Cévennes, devenu Réserve internationale de ciel étoilé.

  • Du mois de novembre 2018 à février 2019, les oeuvres de Titouan Lamazou élisent domicile sur les murs du musée du quai Branly-Jacques Chirac, où elles seront mises en regard d'oeuvres choisies dans les collections du musées - peintures, sculptures et manuscrits d'artistes, de voyageurs et d'écrivains parmi lesquels Gauguin, Ségalen, Chamoiseau ou Glissant. L'occasion, pour le peintre-voyageur, de réaliser ce livre-catalogue, riche de nombreuses aquarelles, portraits et autres paysages inédits, qui nous invitent à un voyage dans les Caraïbes et aux Marquises, préfigurant le futur voyage du bateau-atelier. L'exposition marque en effet le lancement du grand projet «bateau-atelier», dont la maquette sera exposée au musée.

  • Le code du samouraï

    Inazô Nitobe

    Le Bushidô, ou Code du samouraï, est la colonne vertébrale de la culture et de la morale nippone. Lorsque Inazo Nitobe écrivit ce traité au début de notre siècle (vingt années seulement après la  n de l'existence o cielle des samouraïs), son projet était de rendre compte d'un code de conduite qui plaidait en faveur d'une nation, d'un peuple, récemment bouleversé par l'intrusion de l'Occident dans son univers. Et pourtant, ce texte va bien au-delà de la simple description d'une morale. Pour des raisons qui tiennent à son extrême qualité d'écriture mais aussi et surtout à l'image très noble, très émouvante, qu'il donne de cette chevalerie orientale, Le Code du samouraï apparaît comme un livre initiatique à dimension universelle.
    />

  • L'ouvrage est constitué de planches de dessins au trait représentant les multiples expressions des différents éléments des jardins japonais. Ces dessins sont inspirés des planches reproduites dans les anciens traités de jardins traditionnels. Chaque expression d'un élément - il y a par exemple 10 à 15 formes différentes de lanternes japonaises - est accompagnée par le nom traditionnel qui la désigne, et sa traduction française. L'ensemble est introduit par Fujii Keisuke, professeur au département d'architecture de l'Université de Tokyo, qui a assuré la supervision de l'ouvrage, et par Marie Maurin, pour l'édition française, universitaire française spécialiste des jardins japonais, qui a également traduit tous les termes.

    Les différents chapitres traitent successivement de : Lanternes ; Pierres, bassins et vasques ; Clôtures, écrans, portillons, portes suspendues ; Pas japonais, allées, pierres de seuil ; Styles de jardin ; Agencement de pierres ; Jardins secs, motifs sur sable ; Ensemble de pierres ; Portails, murs d'enceinte, kiosque, pavillon de jardin, pavillon de thé, banc d'attente, protections contre le gel et la neige.

    Cet ouvrage est à notre connaissance le premier qui donne les éléments pour constituer un jardin japonais ou pour s'en inspirer. C'est en plus un beau livre, très agréable à consulter. Il a sa place dans les rayons d'architecture des jardins, de beaux livres, d'ouvrages sur le Japon, mais également dans les jardineries ou les librairies ésotérique pour les liens avec le feng shui.

  • Les énigmatiques et austères jardins de pierre de Kyoto, l'ancienne capitale du Japon, ne cessent de fasciner les amateurs.
    D'où provient le goût pour ce genre de jardins ? Qu'est-ce donc que ces pierres représentent ?
    Pourquoi n'y trouve-t-on pas davantage de fleurs ? Jardins zen japonais se propose de répondre à toutes ces questions.
    Yoko Kawaguchi explique les caractéristiques liées au zen de ces jardins, et démontre l'influence que le bouddhisme zen a eu sur le regard que les japonais portent sur le monde naturel.

  • Chaque semaine paraît dans «M le magazine du monde» la chronique « Une affaire de goût ». Le récit d'un plat-mémoire, ou comment ce que l'on est se lie inextricablement à ce que l'on mange. Cet ouvrage rassemble 80 de ces portraits comestibles, formant un paysage gustatif de la France, de sa société, son histoire et sa géographie, ses particularismes et ses métissages. Autant de bonnes recettes, confectionnées et dégustées maintes fois, plats de coeur qui deviendront les recettes fétiches de nos cuisines.

  • Bistro : l'autre abri du marin Nouv.

    Le bistro n'est pas qu'un lieu de perdition pour le marin, il est un indispensable lieu de socialisation pour la communauté maritime. L'histoire illustrée des dizaines de bistros à Douarnenez est emblématique.

  • Trente objets du patrimoine de Saône-et-Loire, protégés au titre des Monuments Historiques, témoignent de la diversité de l?activité humaine au cours du temps sur ce territoire de Bourgogne du sud. De nombreux objets remarquables ont été découverts dans les édifices les plus variés, de la petite église de campagne aux bâtiments publics en passant par les demeures privées.  Le calice en cristal de Roussillon-en-Morvan, la locomotive à vapeur 241 P 17 du Creusot et la pirogue monoxyle médiévale de Geugnon évoquent tout autant un inventaire à la Prévert qu?une affaire de spécialiste.
    Ce livre propose d?informer le touriste, l?amateur, le citoyen soucieux de la sauvegarde de son patrimoine, sur le sens et l'?histoire de ces objets et sur les moyens mis en ?uvre pour les protéger.
    Les exemples choisis permettent d?évoquer la vie d?un objet à travers les siècles, de sa création à sa reconnaissance patrimoniale. Sont évoquées également les possibilités d?action pour sa sauvegarde et les pistes de réflexion sur les nouveaux patrimoines.

  • Luxe, exclusivité, statut social - depuis de nombreux siècles, le cigare est considéré comme symbole de distinction et d'exception. Ce qui a commencé il y a plus de deux mille ans avec les Mayas connaît aujourd'hui bien plus qu'une renaissance. Très demandé, le cigare est un produit de luxe qui associe à un niveau sans doute inégalé trois particularités : artisanat, tradition, culte. Cosima Aichholzer est une experte qui connaît le monde du cigare sans doute mieux que n'importe qui d'autre. Pas de fumoir dans le monde qu'elle n'ait déjà visité, pas de marque qu'elle n'ait déjà testée. Dans cet ouvrage de référence pour tous les spécialistes et amateurs de cigares, cette Autrichienne cosmopolite répond de manière compétente à toutes les questions qu'il est possible de se poser sur l'histoire, la fabrication, les terroirs, l'achat, le stockage, et bien d'autres choses encore. Laissez-vous entraîner dans un voyage fascinant et hors du commun dans l'univers du cigare. Découvrez les pays d'origine, les matières premières, la fabrication artisanale et les plus beaux fumoirs du monde, grâce à de magnifiques photos.
    Jetez un oeil sur des accessoires exclusifs, des humidificateurs sur mesure, des briquets de luxe, etc.
    Assis dans un bon fauteuil, fumez un cigare en compagnie d'amateurs célèbres et profitez d'interviews divertissants, pour en apprendre toujours plus, comme sur le cigare que Boris Becker n'oubliera jamais.

  • Plongez dans le monde fascinant des tatoueurs les plus créatifs de la nouvelle génération, de Los Angeles à Berlin, en passant par San Francisco, New York, Londres, Buenos Aires ou encore Barcelone.

    De plus en plus de jeunes artistes entrent dans l'industrie du tatouage, porteurs de nouvelles influences et de nouvelles idées. Dans ce livre, Allan Graves, propriétaire du célèbre Haunted Tattoo à Londres, a sélectionné les plus belles oeuvres des 24 tatoueurs les plus créatifs de la nouvelle scène tattoo. Des artistes tels que David Hale, Stuart Padgin, Ben Cheese, Sebastian Forsberg, Ramon Maiden ou encore Alessia Pedrosa, s'inspirent de nombreux courants, de l'Europe médiévale au jour des Morts mexicain en passant par les cultures hindoue ou amérindienne.
    />
    Si vous avez envie de vous faire tatouer, vous allez découvrir une variété incroyable de styles et de traditions qui révèle les tendances actuelles pour la décennie à venir. Si vous êtes artiste tatoueur, ce livre sera pour vous une véritable source d'inspiration.

  • « Il existe dans Paris quelques bouchons bénis, où la cuisine reste elle-même...
    » Curnonsky Avec le développement des chaines, des licences, des « concepts » désincarnés aux décors froids et aux plats tristes, on pensait qu'ils avaient disparus... Mais non ! Un bouchon irréductible résiste, portant haut les couleurs et l'atmosphère des bistrots d'antan :
    Chez Marcel !
    Il résume à lui tout seul cet emblème du patrimoine culinaire français : la vraie cuisine de bistrot héritée des bouchons lyonnais.
    Construit à la manière d'une carte de restaurant - des apéritifs aux desserts -, ce livre déroule les anecdotes, les histoires, les producteurs, les produits de référence et les recettes qui incarnent ce patrimoine culinaire « matériel » inestimable.
    /> ...Non, le vrai bistrot n'est pas mort !

  • Quinze femmes ouvrent leur cuisine, et font partager un plat auquel elles tiennent. Un plat de famille venu d'ailleurs - du Bénin, de l'Egypte, de l'Afghanistan ou encore du Nicaragua - mais "vivant" aujourd'hui ici. Un plat simple mais délicieux, qui ravive les souvenirs et réchauffe les coeurs.
    Tout en le préparant, elles racontent comment on leur a transmis, comment elles l'ont transformé, et puis finalement toute leur histoire, comment elles sont arrivées en France, et comment elles y vivent.

    Le récit délicieux de la vie de quinze femmes dans la France d'aujourd'hui qui révèlent leurs trésors culinaires familiaux.
    Illustré de photographies et d'illustrations originales.

  • Une vie de choses présente le monde excentrique de Daniel Rozensztroch et ses innombrables vastes collections de choses quotidiennes, qui englobent les mondes de l'art, des antiquités, des objets trouvés, et tout le reste.
    Recueillies au cours des années de voyage dans le monde, le cours de sa vie et ses voyages dans le monde.

    Les collections obsessionnelles d'objets vont de l'ordinaire au sublime, en passant par des centaines de brosses à dents, de verre pour la dentelle, la dynastie Jin, les cadres en étain, les décorations de Noël et l'art populaire japonais.

    Photographié dans leurs décors dans ses appartements à Paris et Nice, en France, le livre présente permet un regard fascinant sur les deux maisons entières comme cabinets de curiosités.

  • The art of harmonious living is presented in this volume through fifteen bespoke interiors recently designed by the Axel Vervoordt Company. Each room incorporates natural light as an essential component of design, along with other elements from nature-water, metal, wood-blended with a modern aesthetic and punctuated with fine art and antiques. The range of featured properties includes homes by the sea, as well as in urban and rural locations-from New York to London and Munich, and from Italy through Provence to Portugal-demonstrating the breadth of styles possible within the essential Vervoordt design principles.
    Photography by Laziz Hamani brings into focus both the unique design details and the timeless interiors that together create each striking setting. These exceptional residences are rich with inspirational ideas for incorporating light into your own home in the singular Vervoordt style.

  • L'ouvrage retrace en détail et sous tous ses aspects l'histoire des siphons et appareils à eau de Seltz, des origines à nos jours.
    De conception française, le siphon a marqué de son empreinte l'univers des bistrots et l'imaginaire de nombreuses générations. Véritable objet emblématique, il est le témoin des grandes mutations industrielles, économiques et sociales du XIXe et XXe siècle, en France et en Europe. Il incarne également les rêves et les ambitions de nombreux ingénieurs issus du Siècle des Lumières.

    Sont ainsi présentés dans l'ouvrage les différents créateurs de siphons, leurs péripéties et leurs conflits - avec les pharmaciens notamment - et leurs courses à la renommée à l'occasion des grandes expositions universelles et internationales, etc.

    Est également abordée et abondamment illustrée l'incroyable richesse artistique et technique dont ont fait preuve ces créateurs - artistes, graphistes, verriers, etc. - qui se sont passionnés pour l'objet.

  • Spécialiste du XVIIe et XVIIIe siècles, Stéphane Castelluccio explore dans cet ouvrage l'usage de l'éclairage (lampes à huile, chandelles et bougies), du chauffage (bois et charbon), et de l'eau, dans les intérieurs parisiens aux xviie et xviiie siècles.
    L'auteur y détaille les techniques de fabrication des chandelles et des bougies, les circuits commerciaux qui acheminaient à Paris suif, cire, bois, charbons et eau ainsi que leur livraison et leur stockage chez les particuliers.
    Il étudie également l'influence du chauffage et de l'éclairage dans le décor et l'ameublement et tous les usage pratiques et quotidiens qui en découlent : niveaux d'éclairage au quotidien, ou lors d'une fête, horaires d'allumage, services chargés de fournir les bougies à la cour et usage symbolique de la lumière chez le roi. Le niveau d'éclairage des résidences royales reflétant bien une certaine conception de la fonction monarchique.
    La consommation, les coûts et l'influence sur la vie sociale sont également abordés avec l'évocation des règles de civilité autour de la cheminée par exemple, ou bien autour des points de lumière dans les maisons. Pour l'eau, la mise en place des salles de bains, des lieux à l'anglaise et des glacières est également évoquée.
    L'étude de la mise en oeuvre de l'éclairage (mise en place, allumage, mouchage et remplacement), du chauffage (usage des bûches, feux, évacuation des cendres), et de l'eau (quête à la fontaine, surveillance des réservoirs), montre à quel point ces usages domestiques était coûteux, lourds et contraignants pour l'ensemble de la société. Ce n'est qu'à partir des années 1950 qu'ils sont devenus disponibles à domicile, en abondance et pour un coût raisonnable.
    L'ouvrage est organisé de façon simple en trois parties : l'éclairage, le chauffage et l'eau.
    Il est nourri d'une documentation inédite : archives de la Maison du Roi, inventaires après décès, mémoires de contemporains, dictionnaires et traités techniques et d'architecture. Richement illustré, l'ouvrage n'est pas seulement un livre de référence sur le sujet, mais également un beau livre, élégant et très évocateur de la façon dont vivaient nos aïeux.

  • «Chez Hermès, la flânerie est une seconde nature et même, avouons-le, notre nature profonde. Tout dans cette industrieuse maison nous vient de la flânerie, invite à flâner et s'adresse au flâneur. Nos objets, nos vitrines, nos magasins sont conçus pour encourager cette pratique si parisienne et qui semble faite non pour perdre son temps, mais pour le retrouver !» Pierre-Alexis Dumas, directeur artistique d'Hermès Pour célébrer le thème choisi par Hermès en 2015, Actes Sud et la maison du faubourg Saint-Honoré coéditent un album illustré sur la flânerie, qui s'inspire de l'exposition homonyme, «Dans l'oeil du flâneur», imaginée et produite par Hermès.
    Le livre reprend le joyeux parcours onirique de l'exposition, guidé par les accidents et les hasards de la flânerie, dans un Paris fantaisiste. Réalisée à partir de découpages et de collages, fidèle à l'esprit du surréalisme, l'histoire illustrée ici par Emmanuel Pierre se déplie et se déploie en accordéon sous la forme d'un leporello, tandis qu'un texte poétique rédigé par Bruno Gaudichon serpente tout au long des pages, pour mieux accompagner les aventures hautes en couleur de six personnages.
    Le livre s'ouvre sur une préface de Pierre-Alexis Dumas, directeur artistique d'Hermès, qui montre combien la flânerie, métamorphose du rapport au temps et à l'espace, du rapport à soi, aux autres et au monde, est une remarquable source d'inspiration et de création.

  • Château La Coste

    Collectif

    En 2004, naît l'idée d'un projet unique liant art, architecture et vin sur les terres du Château La Coste. Artistes et architectes ont été invités à visiter le domaine et à s'imprégner de la beauté de ses paysages avant de choisir librement l'emplacement qui accueillerait leur création. Depuis juin 2011, Château La Coste vous invite à découvrir au rythme d'une promenade à travers bois, collines, vignes et oliviers, les oeuvres et installations d'artistes et architectes tels que : Tadao Ando, Louise Bourgeois, Alexander Calder, Frank O. Gehry, Liam Gillick, Andy Goldsworthy, Guggi, Paul Matisse, Tatsuo Miyajima, Larry Neufeld, Jean Nouvel, Jean-Michel Othoniel, Jean Prouvé, Sean Scully, Richard Serra, Tom Shannon, Michael Stipe, Hiroshi Sugimoto, Tunga, Franz West.

  • Anglais Rimowa

    Dan Thawley

    Founded in Cologne in 1898, RIMOWA has become synonymous with sleek design and effortless travel. Standing at a three-way intersection of innovation, utility, and luxury, RIMOWA has uniquely positioned itself as a luxury goods manufacturer focused on craftsmanship and dedication-never allowing trends to dictate their design. Paul Morszeck laid the cornerstone for the company's success 120 years ago by placing a premium on impeccable construction and utmost stability. RIMOWA's success skyrocketed in the 1920s when the suitcases caught the eye of the world's travelers prizing function above all else, followed by the launch of the first aluminum luggage in 1937 that has made all RIMOWA products distinctive and unique. This book celebrates 120 years of the functional and practical luxury brand, and the people and story behind it-focusing on the ingenuity and inspiration that have characterized RIMOWA's innovative designs and the creative history that has laid the groundwork for a dynamic future.

empty