• Réformes religieuses, grandes découvertes, essor du capitalisme et de la bourgeoisie, déclin social et militaire de la chevalerie, apparition des monarchies absolues et des appareils d'Etat modernes, révolution scientifique et technologique ; l'Europe de la fin du XVe siècle est en pleine renaissance.
    C'est à cette époque que l'artillerie moderne et les armes à feu portatives s'imposent en Occident. Un siècle plus tard, les armées ne sont déjà plus menées par des héros, mais commandées par des généraux, l'infanterie adopte des formations de combat rigoureuses, inspirées de l'Antiquité romaine et la terrible puissance des armes à feu exige de nouvelles fortifications. Une véritable " révolution militaire " est née, qui s'apprête à bouleverser durablement l'art de la guerre.
    Plus de cinq siècles après, le concept de Révolution militaire est toujours étudié, disséqué, affiné : les stratèges actuels du Pentagone, qui planifient les guerres futures, n'hésitent pas à plaider en faveur d'une nouvelle Revolution in Military Affairs qui permettrait aux Etats-Unis d'asseoir leur suprématie militaire sur la planète. Précis, documenté, abondamment illustré, cet Atlas des guerres de la Renaissance analyse les différentes innovations en matière d'armement, les fondements de cette révolution militaire qui constitue une phase majeure de la naissance de la Modernité, ainsi que l'histoire des conflits européens du XVIe siècle : les croisades chrétiennes, les interminables duels entre monarques, les rébellions de leurs sujets.
    Un ouvrage unique pour comprendre l'ampleur des changements intervenus à la Renaissance dans le domaine de la guerre et l'origine des tactiques et stratégies militaires d'aujourd'hui.

empty