Littérature générale

  • Du haut du Chrysler Building, James Agee observe la foule. Sa journée a été difficile, sa semaine déprimante. Il se sent à l'étroit dans son bureau new-yorkais. À l'étroit dans son métier de journaliste. À l'étroit dans sa vie. Alors, lorsqu'on l'envoie en Alabama pour enquêter sur la vie des métayers, il revit. Accompagné du photographe Walker Evans, il réalise un reportage qui sonne comme un cri de révolte, de détresse, un plaidoyer face à la pauvreté des fermiers de ces sinistres années trente.

  • Devenir Carver

    Rodolphe Barry

    Mais comment fait Raymond Carver pour que ses nouvelles et ses poèmes résonnent comme des échos de notre propre histoire? La réponse est dans son écriture, c'est-à-dire dans sa vie. Cette vie, Rodolphe Barry nous la restitue dans une évocation sans artifice, grâce à son style souple et précis, spontané et efficace. De son enfance jusqu'à son dernier souffle, nous suivons Ray Carver à travers les expériences, les rencontres et les événements qui le construisent. L'alcool, bien sûr, et les années de galère à tenter de devenir Carver. Nous entendons sa voix feutrée, nous sentons sa présence sobre et puissante. Une descente au fond du coeur de Ray. Un livre non pas «sur» Carver, mais «avec» Carver.

  • Entre les rounds

    Rodolphe Barry

    Routes poussiéreuses & motels, pick-up & grands espaces, c'est dans l'Ouest américain que Rodolphe Barry installe ses personnages. Ils sont tous à des moments charnières de leur vie, à la croisée des chemins, « Entre les rounds ».
    Fatigués mais debout, ils sont prêts à faire des choix lourds de conséquences et à tout recommencer. L'infirmière n'ira pas à l'hôpital, l'écrivain ne rentrera pas chez lui, le patron d'une société de transport se remettra au volant d'un de ses camions, parce qu'ils ont envie d'autre chose, d'une autre vie. Comme dans les films d'Altman, leurs destins se croisent au gré des mini-séismes de l'existence.
    Chez Rodolphe Barry, pas de mélo pathétique, ni de bonheur en T echnicolor, juste des vies simples qui se réinventent avec courage et touchent au coeur.

  • " la première rencontre eut lieu à lyon.
    Elle me confirma en tout point ce que l'oeuvre laisse supposer : l'homme et la parole ne sont qu'un. au centre de l'homme, la vie et l'oeuvre fusionnent pour ne former qu'une seule et même recherche. ".

empty