Finitude

  • Honorer la fureur

    Rodolphe Barry

    James se sent à l'étroit dans son petit bureau new-yorkais du Chrysler Building, à l'étroit dans son métier de journaliste comme dans sa vie. Il travaille pour Fortune, le magazine le plus libéral du pays. Tout ce qu'il hait. Alors quand son rédacteur en chef l'envoie dans son Sud natal pour une enquête sur la vie des métayers en Alabama, James se sent revivre. D'autant qu'on lui adjoint pour ce voyage un jeune photographe inconnu avec lequel il s'entend d'emblée. Le reportage deviendra un brûlot, un plaidoyer, un cri rageur face à la pauvreté des fermiers dans ces sinistres années trente. Puis un livre, un grand livre signé James Agee et Walker Evans, Louons maintenant les grands hommes.

    Le nom de James Agee se met à circuler chez les écrivains, les journalistes, tous les intellectuels. On parle d'un type fascinant, insupportable, brillant, révolté, alcoolique. Il travaille à un scénario pour John Huston, enchaîne les mariages, devient l'ami de Chaplin, et on dit même que pour son premier film en tant que réalisateur, l'illustre Charles Laughton lui a confié l'adaptation de La Nuit du chasseur.

    Rodolphe Barry s'est attaché à faire vivre l'homme caché derrière ces oeuvres et nous fait découvrir un artiste dont la soif d'absolu se fracasse sans cesse contre le réel, un homme en colère que ses propres faiblesses écoeurent.

  • Devenir Carver

    Rodolphe Barry

    Mais comment fait Raymond Carver pour que ses nouvelles et ses poèmes résonnent comme des échos de notre propre histoire? La réponse est dans son écriture, c'est-à-dire dans sa vie. Cette vie, Rodolphe Barry nous la restitue dans une évocation sans artifice, grâce à son style souple et précis, spontané et efficace. De son enfance jusqu'à son dernier souffle, nous suivons Ray Carver à travers les expériences, les rencontres et les événements qui le construisent. L'alcool, bien sûr, et les années de galère à tenter de devenir Carver. Nous entendons sa voix feutrée, nous sentons sa présence sobre et puissante. Une descente au fond du coeur de Ray. Un livre non pas «sur» Carver, mais «avec» Carver.

  • Entre les rounds

    Rodolphe Barry

    Routes poussiéreuses & motels, pick-up & grands espaces, c'est dans l'Ouest américain que Rodolphe Barry installe ses personnages. Ils sont tous à des moments charnières de leur vie, à la croisée des chemins, « Entre les rounds ».
    Fatigués mais debout, ils sont prêts à faire des choix lourds de conséquences et à tout recommencer. L'infirmière n'ira pas à l'hôpital, l'écrivain ne rentrera pas chez lui, le patron d'une société de transport se remettra au volant d'un de ses camions, parce qu'ils ont envie d'autre chose, d'une autre vie. Comme dans les films d'Altman, leurs destins se croisent au gré des mini-séismes de l'existence.
    Chez Rodolphe Barry, pas de mélo pathétique, ni de bonheur en T echnicolor, juste des vies simples qui se réinventent avec courage et touchent au coeur.

empty