• Tout ce dont l'étudiant a besoin pour le sujet 2021-2022 de Géographie générale des agrégations d'Histoire, de Géographie et du Capes. Comme tous les Clefs-concours, l'ouvrage est structuré en trois parties : - Repères : le substrat conceptuel - Thèmes : comprendre les enjeux du programme - Outils : cartes, graphiques, images, chronologie et glossaire

  • Absorbée par le Grand Est au 1er janvier 2016, l'Alsace n'existe plus en tant que région administrative et politique. Sa forte personnalité géographique permet cependant de la percevoir comme une terre de projets spécifiques, et même d'un projet fédérateur avec le concept de Life Valley. Or, depuis le tournant du millénaire, l'Alsace, longtemps surdouée de l'Hexagone, est rentrée dans le rang avec des indicateurs socio-économiques qui la banalisent dans les statistiques nationales. Le rebond voulu par les porteurs du projet Life Valley est-il possible ? L'association du monde rhénan et de la France peuvent-ils susciter une alchimie originale ? Quelles forces peuvent être mobilisées, à l'intérieur comme à l'extérieur de la région ?
    Agrémenté d'une une centaine de cartes, schémas et graphiques, l'ouvrage se propose d'examiner la pertinence des découpages des territoires administratifs, transfrontaliers compris. Il fait le point sur les ferments du renouveau de la «vieille» comme de la «nouvelle» économie. Il examine les émergences alternatives et s'intéresse à des solutions a priori inconciliables, comme la mondialisation et le retour du local, mais dont l'imbrication peut en réalité faire sens.

  • Au moment de la création des institutions de l'ONU, les Conventions de Montréal et de Chicago ont établi des règles qui prévalent toujours pour l'organisation de l'aviation civile. Ces règles ont porté l'expansion économique du secteur. Avec de surcroît la mondialisation libérale et les progrès technologiques, le secteur aérien a connu un boom spectaculaire qui semble appelé à se prolonger dans les décennies à venir.
    Sa croissance migre principalement vers l'Asie, en aFendant l'Afrique demain. De ce point de vue, le problème principal de l'aviation civile est de pouvoir répondre à la demande et d'éviter la surchau?e économique. Mais un autre coup de chaud s'est invité à la table des négociations internationales avec la problématique du changement climatique. En 2015, la COP 21 a a?ché des ambitions claires en matière de limitation de la hausse des températures.
    Or, par rapport aux autres secteurs économiques, le monde aérien jouit de privilèges qui le placent désormais en porte?à?faux. L'histoire n'est pas écrite. Les avions vont?ils rester un monde à part ou vont?ils rejoindre la dynamique de la transition écologique ? Qui peut?on croire dans un univers où la communication remplace les faits ? Quels sont les acteurs qui feront pencher la balance d'un côté ou de l'autre : les compagnies aériennes, les industriels, les Etats, les institutions internationales, ou les citoyens ? L'ouvrage analyse le modèle économique du transport aérien et de ses di?érents acteurs : constructeurs, compagnies, aéroports.
    Il questionne la pérennité du schéma actuel : saturation de l'espace aérien, nuisances des infrastructures aéroportuaires, bilan carbone. En?n il soupèse les solutions possibles qu'il s'agisse de taxation du kérosène, jusqu'à ce jour interdite internationalement, de révolution technologique des modes de propulsion ou de la limitation réglementaire des vols.

  • En France, l'aménagement centralisateur et jacobin a vécu. Ce modèle national - brillant parfois , qu'incarnait jusqu'à l'excès la DATAR a contribué à la modernisation du pays. Mais désormais, la seule volonté de l'État central ne peut suffire. Face aux exigences locales, européennes et internationales, l'heure est à l'aménagement des territoires.  La modernisation du pays se joue à une multitude d'échelles qui obéissent à des problématiques spécifiques et auxquelles tentent de répondre des collectivités de plus en plus nombreuses. Prises dans un millefeuille institutionnel, elles doivent aussi apprendre à composer avec un État resté très prégnant, malgré les multiples promesses de décentralisation.  D'où l'intérêt du présent ouvrage, conçu notamment pour les étudiants préparant le Capes et l'agrégation d'histoire-géographie, qui cherchent à comprendre comment cet aménagement des territoires redessine peu à peu une nouvelle géographie de la France.

    L'auteur : Raymond Woessner est maître de conférences (HDR) à l'Université de Strasbourg.
    L'héritage aménagiste. La mondialisation et les chocs extérieurs. L'État et la contractualisation. De l'aménagisme à l'intelligence territoriale. Tensions et recompositions territoriales.

  • Le passé, le présent et l'avenir du climat ou les leçons à retenir pour éviter le pire.

  • Traditionnellement, l axe Rhin-Rhône compte parmi les corridors et les seuils conduisant d une région à une autre. Son héritage est problématique : l autoroute est la seule infrastructure de transport à niveau ; et loin de constituer une région en tant que tel, Rhin-Rhône apparaît au contraire fractionné en divers sous-ensembles d abord dédiés à diverses activités industrielles. Mais en 2007, les « forces vives » se sont réunies à Mulhouse pour le lancement d une « Métropole Rhin-Rhône ». Elle fait figure de prototype de la territorialisation, qui est elle-même un processus inscrit dans la mondialisation. Raymond Woessner a publié en 2007 « L Alsace, territoire(s) en mouvement » aux éditions Jérôme Do Bentzinger à Colmar.

  • En France, l'aménagement centralisateur et jacobin a vécu. Ce modèle national - brillant parfois - qu'incarnait jusqu'à l'excès la DATAR a contribué à la modernisation du pays. Mais désormais, la seule volonté de l'État central ne peut suffire. Face aux exigences locales, européennes et internationales, l'heure est à l'aménagement des territoires. La modernisation du pays se joue à une multitude d'échelles qui obéissent à des problématiques spécifiques et auxquelles tentent de répondre des collectivités de plus en plus nombreuses. Prises dans un millefeuille institutionnel, elles doivent aussi apprendre à composer avec un État resté très prégnant, malgré les multiples promesses de décentralisation. D'où l'intérêt du présent ouvrage, conçu notamment pour les étudiants préparant le Capes et l'agrégation d'histoire-géographie, qui cherchent à comprendre comment cet aménagement des territoires redessine peu à peu une nouvelle géographie de la France.

  • Traitant du sujet de Géographie thématique du CAPES d'Histoire-Géographie, de l'agrégation d'Histoire et de l'agrégation de Géographie pour les sessions 2017 et 2018, cet ouvrage offre un panorama complet de toutes les formes de marges et de marginalité en France.

  • Traitant du sujet 2020 et 2021 de Géographie des territoires des agrégations d'Histoire et de Géographie ainsi que du capes d'Histoire-géographie, cet ouvrage explore l'Asie du Sud-Est dans l'ensemble de ses dimensions.
    Comme tous les clefs-concours, l'ouvrage est structuré en trois parties :
    - Repères : le contexte historique - Thèmes : comprendre les enjeux du programme - Outils : pour retrouver rapidement une définition, une date, un personnage, une référence

  • Traitant du sujet 2019 et 2020 de Géographie des territoires des agrégations d'Histoire et de Géographie ainsi que du Capes, cet ouvrage interroge la notion de ruralité en France.
    Comme tous les clefs-concours, l'ouvrage est structuré en trois parties :
    - Repères : le contexte historique.
    - Thèmes : comprendre les enjeux du programme.
    - Outils : pour retrouver rapidement une définition, une date, un chiffre, une référence.

empty