• L'éthique pose des questions difficiles au psychologue compétent qui respecte l'être humain et sa liberté.
    Comment soutenir le désir de vie chez celui qui va mourir en se gardant de toute illusoire gestion de la mort ? Que devient la liberté de consentir lorsque des évaluations ou des traitements psychologiques sont entrepris sous contrainte ? Un changement de fonctionnement institutionnel implique-t-il toujours le consentement des sujets concernés ? Dans des domaines aussi différents que la santé, le travail, la formation ou la justice, des exemples montrent comment le psychologue doit définir sa juste place, faire preuve de discernement, chercher à établir dans tous les cas un dialogue de vérité avec ses interlocuteurs avec pour objectif premier de ne pas leur nuire.
    Tout rapport à autrui est potentiellement exposé au mal. Comme l'ont montré certains événements extrêmes du XXe siècle, des mécanismes psychologiques peuvent contribuer à méconnaître celui-ci et à en favoriser l'extension. La vigilance éthique s'impose.

  • La collection " Le fil rouge - Psychanalyse ", dirigée par Christian David, psychanalyste, Paul Denis, psychanalyste et Michel de M'Uzan, membre de la Société Psychanalytique de Paris, ancien directeur de l'Institut de Psychanalyse, a pour objectif de publier des travaux originaux, français et étrangers, dans le domaine de la psychanalyse.
    Série : Psychanalyse et psychiatrie de l'enfant
    La collection " Le fil rouge - Psychanalyse et psychiatrie de l'enfant ", dirigée par Gilbert Diatkine, psychanalyste, Bernard Golse, pédopsychiatre et psychanalyste, et Philippe Jeammet, professeur de pédopsychiatrie, a pour objectif de publier des travaux originaux, français et étrangers, dans le domaine de la psychanalyse et de la psychiatrie de l'enfant.

  • La déontologie des psychologues a pour valeur centrale le respect de la personne. Il s'ensuit des recommandations qui valent pour tous les psychologues, quels que soient leur spécialité et leur lieu d'exercice. Elles visent à orienter leur action en mettant l'accent sur leur responsabilité couplée à leur indépendance professionnelle.Cet ouvrage affirme ce qu'est un psychologue et ce que l'on peut en attendre. Il précise les cadres juridiques et réglementaires de son activité et analyse de façon détaillée des articles du Code de déontologie révisé en 1996. Une illustration de ce qu'est une pratique psychologique conforme à la déontologie est proposée à partir de cas concrets présentés et commentés.Odile Bourguignon est professeur de psychopathologie à l'université Paris V-René Descartes.
    Principes éthiques et cadre législatif. Le Code de déontologie des psychologues (1996). Une pratique déontologique.

  • La déontologie des psychologues a pour valeur centrale le respect de la personne. Il s'ensuit des recommandations qui valent pour tous les psychologues, quels que soient leur spécialité et leur lieu d'exercice. Elles visent à orienter leur action en mettant l'accent sur leur responsabilité couplée à leur indépendance professionnelle.
    Cet ouvrage affirme ce qu'est un psychologue et ce que l'on peut en attendre. Il précise les cadres juridiques et réglementaires de son activité et analyse de façon détaillée des articles du Code de déontologie révisé en 1996. Une illustration de ce qu'est une pratique psychologique conforme à la déontologie est proposée à partir de cas concrets présentés et commentés.
    Cette deuxième édition prend en compte de récentes modifications législatives, la révision de certains codes de déontologie étrangers et le bilan de la Commission nationale consultative de déontologie des psychologues effectué en 2006.

empty