• Analyse textuelle, art de l'interprétation, esthétique de la réception, tels sont les différents modes d'approche du phénomène théâtral, qui sont dictés à chacun d'eux, tant par la problématique de la période à laquelle ils appartiennent que par leur pratique personnelle, philosophique, littéraire ou scénique.
    Accompagné d'un glossaire, d'une chronologie sur les théoriciens de l'esthétique théâtrale et d'un index des noms d'auteurs, ce livre constitue un outil de référence pour les étudiants de lettres, les candidats aux concours de recrutement, les élèves des cours d'art dramatique et pour tous ceux qui s'intéressent au théâtre.

  • Le théâtre appartenant aux arts du spectacle ne s'accomplit que dans la représentation. Le texte, lui, n'est qu'une partition. Sa lecture nécessite une réflexion, qui est pour le lecteur une tentative de mise en scène de reconstruction intérieure de ce monde en mouvement.
    Cet ouvrage, consacré au théâtre français du Moyen Âge à nos jours, mêle l'approche formelle et l'étude historique du genre dramatique dans sa spécificité. Il montre comment chaque époque a résolu à travers des formes différentes (farce, comédie, tragédie, drame, pièce contemporaine) les problèmes de la scène.

  • Étudier le théâtre suppose de s'interroger sur le statut original du texte théâtral, à la fois oeuvre littéraire et matière du spectacle. A l'aide d'exemples empruntés au répertoire classique et contemporain, ce manuel fournit des éléments de méthode pour aborder la lecture d'une oeuvre théâtrale : spécificité du langage, dramaturgie, mise en scène... Il propose également un panorama historique des différentes théories esthétiques concernant la comédie, la tragédie et le drame.

  • La deuxième édition de cet ouvrage, qui confronte les discours des théoriciens du théâtre occidental, d'Aristote à nos jours, prend en compte les travaux récents. Analyse textuelle, art de l'interprétation, esthétique de la réception, tels sont les différents modes d'approche du phénomène théâtral, qui sont dictés à chacun d'eux, tant par la problématique de la période à laquelle ils appartiennent que par leur pratique personnelle, philosophique, littéraire ou scénique.  Accompagné d'un glossaire, d'une chronologie sur les théoriciens de l'esthétique théâtrale et d'un index des noms d'auteurs, ce livre constitue un outil de référence pour les étudiants de lettres, les candidats aux concours de recrutement, les élèves des cours d'art dramatique et pour tous ceux qui s'intéressent au théâtre. 

  • Ce volume se fait l'écho du Colloque international qui s'est tenu en juin 2004.
    Vingt-neuf communications de spécialistes de la littérature dramatique y sont rassemblées. La réécriture y apparaît comme l'une des spécificités du genre théâtral. Elle est différente des phénomènes d'intertextualité tels qu'ils se manifestent dans la narration ou en poésie car la création n'est pas simple reprise de brefs fragments mais se fait à partir d'une oeuvre entière dont les éléments, remaniés, sont réinterprétés.
    Pourquoi inlassablement le théâtre réécrit-il à partir de matériaux d'emprunt qu'il rebâtit ? De quelle façon réassemble-t-il les morceaux du puzzle ? Dans quel but construit-il cette architecture nouvelle qui fascine les spectateurs éblouis lorsqu'ils voient apparaître une figure qu'un jeu de réminiscence met confusément en corrélation avec des formes connues? Telles sont les questions auxquelles tente de répondre cet ouvrage.

  • Etre comme un homme qui circulerait, avec une lanterne, dans les ténèbres, n'éclairant qu'un tout petit espace autour de lui à mesure qu'il avancerait.
    Le cercle lumineux se déplace et tout le reste est ou retourne à nouveau dans l a nuit la plus profonde. Seule luit la conscience d'un présent, d'un instant éveillé.

    EUGENE IONESCO.

  • La quête de l'image est au coeur de l'esthétique de Genet. C'est elle qui dicte le passage à la scène après l'expérience romanesque, conférant a l'oeuvre la plus parfaite unité. C'est elle qui est à l'origine de sa conception essentialiste du personnage, qu'il soit romanesque ou dramatique, comme de l'irréalisme baroque qui féconde en permanence son écriture. L'art, pour Genet, est une ascèse qui permet d'approcher l'invisible, comme il le laisse entendre dans les textes sur l'esthétique qu'il nous a laisses.

  • La deuxième édition de cet ouvrage, qui confronte les discours des théoriciens du théâtre occidental, d'Aristote à nos jours, prend en compte les travaux récents. Analyse textuelle, art de l'interprétation, esthétique de la réception, tels sont les différents modes d'approche du phénomène théâtral, qui sont dictés à chacun d'eux, tant par la problématique de la période à laquelle ils appartiennent que par leur pratique personnelle, philosophique, littéraire ou scénique. Accompagné d'un glossaire, d'une chronologie sur les théoriciens de l'esthétique théâtrale et d'un index des noms d'auteurs, ce livre constitue un outil de référence pour les étudiants de lettres, les candidats aux concours de recrutement, les élèves des cours d'art dramatique et pour tous ceux qui s'intéressent au théâtre.

  • Le théâtre se joue dans l'espace. Là réside sa spécificité. La matérialité de la scène contraint nécessairement l'écriture dramatique d'une époque. Cet ouvrage de référence présente une histoire complète de la scène occidentale de l'Antiquité à nos jours. Il étudie les trois grandes solutions architecturales qui ont été exploitées en Occident, et qui correspondent à trois formes de dramaturgie : la dualité du champ dramatique antique, son amplification et son unification à la Renaissance, son enfermement dans le cube à l'italienne, enfin la scène moderne, éclatée, qui fait feu de tout bois.

  • Rédigé par une équipe internationale de spécialistes, cet ouvrage consacré à Beckett permet de mieux mesurer l'importance de cette oeuvre phare de la deuxième moitié du XXe siècle qui se déploie sur deux langues, le français et l'anglais, phénomène sans précédent dans l'histoire de la littérature. Intégrant les travaux critiques les plus récents, il en appréhende tous les aspects. Si Beckett est un des grands représentants du Nouveau Roman et du Nouveau Théâtre, il est aussi poète, essayiste, critique d'art, metteur en scène.
    Marie-Claude Hubert est professeur de littérature française à l'Université de Provence. Ses recherches portent sur le théâtre du XXe siècle : Beckett, Ionesco, Adamov, Genet, Vitrac, Montherlant.

  • Les années 1950-1968 sont tout aussi brillantes pour le théâtre français que la période classique. Suite à la politique de décentralisation, le public s'est considérablement élargi. Jamais la dramaturgie ne s'est autant transformée que durant ces deux décennies qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale. Grâce à des écrivains comme Beckett, Ionesco, Adamov, Genet, et comme toute la myriade d'auteurs dramatiques qui gravite autour d'eux, le théâtre est entré dans une ère nouvelle.

  • Rédigé par une équipe internationale de spécialistes, cet ouvrage consacré à Jean Genet permet de mieux mesurer l'importance de son oeuvre et de sa pensée dans son temps et dans le nôtre. Intégrant les travaux critiques les plus récents, il en appréhende toutes les dimensions, poétique, romanesque, théâtrale, cinématographique, politique, s'intéressant tant à l'écrivain, lu et joué dans le monde entier, qu'à l'homme engagé qui n'a cessé de susciter des polémiques.

  • Les étudiants de lettres trouveront dans ce dictionnaire tous les termes rencontrés dans un ouvrage de critique littéraire ou à utiliser dans toute analyse de texte. Unique en son genre, il recense ainsi plus de 800 notions et concepts empruntés aussi bien au domaine littéraire qu'aux disciplines formelles. Les notions fondamentales de l'histoire littéraire et de la critique textuelle sont traitées conjointement. De nombreuses citations et exemples illustrent les définitions, et des références bibliographiques permettent d'approfondir ses connaissances.

  • Ce dictionnaire s'adresse à tous ceux qui sont confrontés à la critique littéraire, dans le cadre de leur profession ou de leurs études, ou au gré de leurs lectures de non-spécialistes. Il explique les principales notions qu'ils peuvent rencontrer, propose des exemples qui les illustrent et des références bibliographiques qui permettent de prolonger éventuellement la réflexion.Son originalité réside en ce qu'il emprunte ses concepts à des courants différents de la critique, aussi bien au domaine littéraire (genres, analyse thématique, mouvement des idées...) qu'aux disciplines d'inspiration linguistique (rhétorique, stylistique...). Les notions fondamentales de l'histoire littéraire et de la critique textuelle (narratologie, dramaturgie, poétique) sont ainsi abordées à travers plus de 700 définitions, données directement ou indirectement dans les différentes rubriques. Un système de renvois permet au lecteur de s'orienter dans l'ensemble du dictionnaire et, par conséquent, dans les disciplines abordées.Joëlle Gardes Tamine, professeur de linguistique à l'université de Provence, a déjà fait paraître plusieurs ouvrages aux éditions Armand Colin, dont : La grammaire (tome I : Phonologie, morphologie, lexicologie ; tome 2 : Syntaxe), La stylistique, La construction du texte (en collaboration avec Marie-Antoinette Pellizza).Marie-Claude Hubert, professeur à l'université de Provence et spécialiste du théâtre contemporain, a notamment publié Langage et corps fantasmé dans le théâtre des années cinquante (J. Corti), Ionesco (Seuil), Le théâtre (A. Colin), L'Esthétique de Jean Genet (SEDES), Les grandes théories du théâtre (A. Colin).

empty