• Le studio de la Tôei Dôga, fondé en 1956, est dans le Japon d'après-guerre tout à la fois le creuset d'une certaine conception de l'animation, le lieu de la formation d'une grande partie des animateurs, mais aussi le lieu d'émergence et de (ré)invention de l'animation japonaise. Le directeur du studio Hiroshi Okawa cherche à le définir comme le "Disney de l'Orient" et l'oriente vers la production de longs métrages d'animation pour le cinéma.

  • "L'animation japonaise, depuis son arrivée à la télévision française dans les années 1970, n'a pas perdu de sa faculté à interroger et à attirer le public. Le contexte d'introduction de cette cinématographie, bien différent de l'animation telle qu'elle est en France, est marqué par de nombreuses controverses. - Cet ouvrage propose de revenir sur les conditions de la réception, de la diffusion et les formes de réappropriations qu'a connues l'animation japonaise suite à son introduction en France."

  • Diffusé pour la première fois en France dans l'émission Récré A2 en juillet 1978, Goldorak, dessin animé japonais réalisé par le studio Tôei Animation et adapté du manga de Gô Nagai UFO Robo Grendizer (1975-1976), raconte le combat d'Actarus contre les forces de Véga commandées par le Grand Stratéguerre. En France, le dessin animé est un succès immédiat. Il marque toute une génération d'enfants, fait la Une de Paris Match en janvier 1979 et suscite colère et désespoir chez les adultes qui le relèguent au rang de "japoniaiserie" et l'accusent d'influences délétères sur les jeunes téléspectateurs.

    Or, quarante ans après sa première diffusion, Goldorak est toujours là, sans cesse réapproprié et "métamorphosé" pour être transmis à une nouvelle génération de spectateurs. Il est temps de porter un nouveau regard sur cette fiction sérielle. Au-delà des informations factuelles et techniques que l'on peut trouver sur Internet, cet ouvrage se propose de penser avec Goldorak, de mettre en lumière les complexités culturelles du dessin animé et de proposer des analyses et interprétations originales, à travers le prisme de l'histoire, la civilisation japonaise, la littérature, le théâtre, le cinéma, la musique ou l'étude des médias. Il s'agit de prendre Goldorak au sérieux.

empty