• Larbins !

    Marc Delaruelle

    Un palace, une plage, l'océan. Le long de la plage déambulent deux dictateurs, le Nôtre et l'Autre. On ne sait plus trop si tout est décidé à l'avance, ou sur un coup de tête, ils se déclarent la guerre, se réconcilient, enfin, se partagent le monde, et cela dans ce qui ressemble de plus en plus à un jeu. Depuis le palace, le Larbin les observe à la jumelle, croyant pouvoir lire sur leurs lèvres. La Larbine recommence mille fois de faire un lit, n'obtenant jamais le carré parfait. Le Maître d'hôtel, lui, craint pour la cuisson des côtelettes. Ces trois-là, dans un ballet absurde fait de répétitions et de critiques à demi-mot, sont à l'affût du moindre geste, de leur chef ou de l'autre, guettant, peut-être, le moment de la rébellion ?

  • Une galerie de personnages qui vivent comme ils peuvent leurs frustrations, dans un monde où ils se sentent des ombres, un monde qui ne leur appartient pas. Des personnages qui construisent leur propre univers, souvent à la limite du fantastique. Des étrangers de la vie, des regards portés sur une société en rupture d'humanité.

  • Un paquebot échoué au milieu de la jungle depuis des années. Une végétation luxuriante a poussé autour, formant une cage, à la fois geôle et protection. Sur l'épave, deux rescapés, Madame T. et Jérémie D. Ils survivent, dans une sorte d'inconscience baroque, en reconstruisant la vie au jour le jour. Ils réinventent sans cesse leur ancien monde pour fuir la réalité. Tout pourrait continuer ainsi jusqu'à leur mort si un jeune homme, nommé Source, ne surgissait pas épisodiquement dans leur chimère.

empty