Belin

  • Hôtel des étrangers est le plus récent volume de poésies de Joachim Sartorius. Ce recueil en quatre sections, d'une écriture limpide, se présente comme une ouverture progressive du regard, à partir du monde intérieur vers les oeuvres d'art, puis les paysages et enfin la mort :
    - I. À ma table de travail ;
    - II. Quelques poèmes à partir de tableaux (peintures réelles ou imaginées par le poète ; hymne au pouvoir visionnaire des arts plastiques) ;
    - III. Villes orientales (le poète revisite les lieux qu´il a habités au fil de sa vie, au contact des mondes anciens et disparus : Odessa, Rabat, Tunis, Sfax ou Paphos) ;
    - IV. Petite danse de mort.
    Dans les années 1920-1930, l'Hôtel des étrangers était l'un des grands hôtels situé sur l'île des Princes au large d'Istanbul. Il accueillait beaucoup d'exilés.

empty