• Proust a la réputation, faite surtout par ceux qui ne l'ont pas lu, de n'être pas comique.
    Or, de tous les auteurs français classiques, il est un des plus drôles ! Et d'une drôlerie d'autant plus percutante qu'elle nous concerne directement. Comme le dit Revel, partout où il entre, la première chose que son oeil et sa sensibilité pénètrent au travers des gens qu'il regarde est le réduit obscur où palpite le secret de leur grimace.
    On rit des autres, mais aussi un peu de soi-même, ce qui est tonique ! Et Hippolyte Wouters, grand connaisseur de Proust, a quant à lui débusqué les trésors et les pépites comiques dont l'oeuvre de Proust abonde.

  • De tous les auteurs les plus cités, Alexis de Tocqueville est sans doute le moins lu. Champion des libertés individuelles, apôtre d'un libéralisme tempéré, prophète d'une démocratie dont il vante les mérites mais cerne aussi les limites, ce grand voyageur a été en effet quelque peu oublié durant un siècle et demi. Depuis, sa pensée a repris lustre et crédit. Tocqueville a bien connu, pour en avoir fait partie, le monde politique. Ses portraits d'hommes d'Etat tirent leur force comique de l'impitoyable finesse avec laquelle il les décrit, servie par un style aussi lapidaire qu'incisif.

empty