• 17 fiches didactiques présentent les principales caractéristiques du droit électoral et les questions fondamentales qu'il soulève.

    Chaque fiche se subdivise en quatre parties :
    - références ;
    - droit commenté ;
    - éléments de jurisprudence ;
    - débats.

    Les grands principes et les différentes élections (locales, nationales et européennes) sont analysés. De nombreux tableaux présentent les résultats des élections présidentielles et législatives depuis 1958, européennes depuis 1979 ou encore des référendums de la Ve République, permettant aux étudiants en droit et en sciences politiques, ainsi qu'aux élus de mieux appréhender les règles de base du droit électoral.

  • Gérard-David Desrameaux constate que les institutions de la Ve République ne permettent plus d'assurer la stabilité et le bon fonctionnement de la vie politique française. Il préconise de substituer à l'actuelle monarchie républicaine (système hybride alliant parlementarisme et présidentialisme) une authentique démocratie républicaine, en procédant d'une part à une refondation de notre système politique et d'autre part à une révision importante de notre Constitution, sans pour autant passer de la Ve République à une VIe République.

    Cette refondation s'articule autour de quatre axes :
    - Mettre un terme au clan contre clan et développer la culture du consensus.
    - Réaliser un pluralisme effectif en constitutionnalisant un mode de scrutin fondé sur la représentation proportionnelle.
    - Substituer aux primaires sauvages un troisième tour à l'élection présidentielle.
    - Réhabiliter la politique : gouverner étant l'art du possible au service de l'intérêt général.

    La révision de la Constitution devrait enfin donner le jour à un modèle de régime présidentiel s'appuyant sur une meilleure représentation des courants de pensée.

  • Nos modes de scrutin et notre pratique politique favorisent le clan contre clan et cela a pour effet d'engendrer dans notre pays, depuis des décennies, un climat de guerre civile larvée se caractérisant par des discours radicalisés et souvent irresponsables. De fait, la vie politique française est rythmée par des alternances successives créant ainsi une nouvelle forme d'instabilité politique, tout nouveau pouvoir remettant en cause presque systématiquement ce qui a été fait par le pouvoir précédent.
    En s'appuyant sur les fondements de la Ve République et sur l'évolution de la Constitution, Gérard-David Desrameaux préconise ici de substituer au concept d'alternance celui de partage du pouvoir ; autrement dit de majorités à géométrie variable, pour remédier à cette situation.

  • Cet ouvrage est composé de fiches portant sur les différents modes de scrutin (majoritaire, proportionnel, mixte, référendum, etc.), les différentes élections (présidentielle, législatives, sénatoriales, etc.), les rôles des partis politiques, la mesure et le comportement de l'opinion publique (sondages, propagande, médias).
    Il contient l'état du droit (et de la jurisprudence tant constitutionnelle qu'administrative), une analyse des mécanismes électoraux et des propositions concrètes qui sont le fruit de l'expérience de l'auteur dans le conseil politique et ses fonctions de conseiller d'Etat.
    Le livre s'adresse aussi bien aux étudiants en sciences politiques et en droit qu'aux responsables publics chargés de l'organisation d'élections.

  • L'auteur face aux faiblesses de la démocratie dans notre pays qui conduisent à une désaffection, au demeurant relative, de l'intérêt des citoyens pour la chose publique, la Res publica, entend esquisser un projet de démocratie nouvelle fondée sur une éthique de responsabilité, un développement du civisme et l'affirmation d'une société s'appuyant sur la défense des droits et des devoirs de l'homme.
    Gérard-David Desrameaux est notamment convaincu que rien ne changera vraiment sans une modification significative du mode de scrutin permettant une juste et authentique représentation des citoyens et la défense du pluralisme. L'auteur entend, par cet essai, contribuer au débat d'idées au moment où, d'une part, des projets sont à l'étude en vue de modifier nos institutions et où, d'autre part, un grand parti démocrate est en train de naître sur la scène politique française.

  • L'auteur fait siennes les formules célèbres de François Mitterrand : « Si la France est notre Patrie, l'Europe est notre avenir » et « Ce n'est pas de trop d'Europe dont nous souffrons aujourd'hui mais bien davantage de pas assez d'Europe ».
    Aux souverainistes qui, dans le cadre de chaque État-nation combattent l'Europe et en appellent à un repli sur soi et à un nationalisme désuet, il répond que c'est une erreur fondamentale de ne concevoir le souverainisme qu'au niveau des États nations alors que s'édifient des États continents.
    Aussi, l'auteur est-il convaincu qu'il faut doter l'Europe souveraine, l'Europe puissance, des instruments de la souveraineté. L'Europe doit être délimitée par des frontières sécurisées, dotée d'institutions d'essence fédérale stables et efficaces démocratiquement élues et désignées et mue par une volonté commune des peuples la composant.
    En effet, selon lui seule une Europe souveraine, maîtresse de son destin sur la scène du monde, permettra aux peuples des diverses nations la composant de faire entendre leurs voix et de compter dans le concert des nations.

  • Cet ouvrage couvre l'ensemble du programme d'introduction à la science politique enseigné en licence de droit. Il offre en outre une présentation complète des méthodes de la science politique, une étude approfondie des groupements politiques (notamment des partis politiques), des modes de scrutins ainsi que les comportements électoraux. Structuré sous forme de fiches thématiques, il propose pour chacun des points abordés : - les repères essentiels (définitions) ; - des explications (rappels de cours) ; - une partie d'exercices ( approfondissements) ;
    -les références bibliographiques indispensables. Ce manuel s'adresse aux étudiants des facultés de droit ainsi qu'aux élèves des IEP. Il sera également très utile aux candidats des concours administratifs.

empty