Littérature générale

  • Le repli et l'imagination sont deux catégories facilement opposables. Pourtant, une étude de terrain montre à quel point elles sont jumelles, combien elles sont présentes en même temps dans les systèmes sociaux, illustrant une dialogie ou un paradoxe qui sont des signes de leur complexité. Modéliser un système complexe, c'est s'adosser au paradoxe, c'est mettre en oeuvre des logiques plurielles, linéaires et circulaires, c'est admettre que l'élément est dans la totalité comme la totalité est dans l'élément. Modéliser un territoire, c'est modéliser un système complexe dans lequel les institutions pénètrent les individus, tandis que les individus impriment leur marque sur et dans les institutions. La modélisation, dans ces conditions, épouse tout à la fois les intentions que déclarent les acteurs et les résonnances de celles-ci dans les institutions du territoire; mais cette modélisation se noue également dans la manière dont les territoires interprètent les intentions déclarées, les rationalités apparentes pour développer ce qu'on peut nommer des configurations et des métabolismes systémiques. C'est ce qui a été fait dans cette étude portant sur le département français du Tarn.

empty