• " Pour ma part, je suis convaincu que les principes du protestantisme n'ont rien perdu de leur vigueur et de leur vérité.
    Leur pertinence, leur force, leur profondeur s'imposent à moi. Ils me paraissent plus actuels et nécessaires que jamais ". Un livre qui explique à tous les principes fondamentaux du protestantisme.

  • Paul Tillich (1886-1965) est un théologien de grande envergure. André Gounelle qui connaît bien son uvre en donne une présentation à la fois accessible et rigoureuse en six grands thèmes : la démarche théologique ; Dieu ; l'homme ; Jésus le Christ ; la religion ; l'histoire. Tillich analyse et redéfinit les notions fondamentales du christianisme ; ses approches originales et profondes ouvrent des perspectives fécondes sur les questions que se posent aussi bien les croyants que les incroyants. Il s'agit d'une introduction qui permet au lecteur de découvrir une pensée riche et complexe. Un ouvrage facile à lire et stimulant.

    André Gounelle, pasteur de l'Église réformée de France, a enseigné la théologie systématique à l'Institut protestant de théologie de Montpellier, jusqu'à sa retraite. Co-directeur de la traduction en français des uvres de Paul Tillich.

  • Finalement, il s'agit seulement de savoir si l'on peut faire le tour de Dieu, ou pas.
    Vous avez des gens qui vous disent "Dieu existe" et qui veulent dire par là qu'ils en connaissent le mode d'emploi et savent l'exploiter comme ils exploitent leur prochain. Car "exister", n'est-ce pas ? c'est être un objet. Vous en avez d'autres qui vous disent "Dieu n'existe pas" et qui sont prêts à vous énumérer mille valeurs sans chair ni os qui, paraît-il, existent : l'ordre, la patrie, la religion, la bienséance, la pureté...
    Mais de tous ces gens-là, et c'est beaucoup plus important, Dieu seul sait lesquels sont, en ce moment même, en train d'exister. Ses anges ne cessent de démasquer nos idoles. Franchement, nous ne perdons pas au change...

  • L'être humain s'est toujours soucié de la mort et de ce qui la suit.
    Aujourd'hui, la compréhension de la mort et les discours sur son " après " sont influencés par les progrès de la médecine et l'affaiblissement des modèles religieux traditionnels. Comment s'y retrouver ? André Gounelle passe délicatement en revue les modèles qui ont fait sens dans l'histoire ancienne et contemporaine. A l'écoute des lectures chrétiennes, grecques, marxistes ou bouddhistes, l'auteur présente un panorama très complet sans être étouffant.
    Il propose par ailleurs une lecture des réponses protestantes à ces questionnements omniprésents et celles-ci restent idéalement dans le credo dynamisé par la Réforme : " Que ce soit ici-bas ou au-delà, l'être humain vit d'une transcendance qui dépasse tout ce qui lui est effectivement donné et qui l'appelle constamment à autre chose. "

  • Quand je qualifie la Cène de sacrement de la division, je n'entends évidemment pas la définir théologiquement.
    Je ne fais rien d'autre que constater un fait évident. Dans le passé, elle a profondément dressé les chrétiens les uns contre les autres, et elle continue aujourd'hui à les séparer. Déplorer cette situation ne sert à rien. Il s'agit de la comprendre, et ce petit livre voudrait, pour sa modeste part, contribuer à l'éclairer en décrivant les positions en présence, en montrant leurs logiques, et en dégageant leurs enjeux.
    Il porte donc essentiellement sur les divergences. Les analyser ne permet certainement pas de les réduire et de parvenir à un accord. Toutefois, on peut espérer aider à dissiper des malentendus, à bien poser les problèmes, à saisir les raisons des uns et des autres, et à transformer des querelles crispées et superficielles en discussions amicales et profondes. La communion ne consiste pas à penser ou à croire tous la même chose, en supprimant tout dissentiment, mais à se respecter et à s'écouter mutuellement.


  • "pour ma part, je suis convaincu que les principes du protestantisme n'ont rien perdu de leur vigueur et de leur vérité.
    leur pertinence, leur force, leur profondeur s'imposent à moi. ils me paraissent plus actuels et nécessaires que jamais. ".

empty