Dominique Carre

  • Metropolis?

    Dominique Perrault

    Ce livre a été élaboré au sortir de l'exposition du pavillon français de la Biennale d architecture de Venise dont Dominique Perrault était le commissaire invité. Il répond à la nécessité invoquée par l'agence Dominique Perrault Architecture de ne pas laisser sans mémoire autre que cinématographique le processus de création qui a abouti à la mise en scène remarquable de l'exposition de Venise. Remarquable par les effets visuels cinématographiques offerts au public, mais remarquable d'abord par les concepts mis en oeuvre par Dominique Perrault et son équipe pour penser et repenser la place de la périphérie (des périphéries) en regard du centre urbain traditionnel. Cette réflexion s'est nourrie des projets menés conjointement par quatre métropoles françaises (Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes-Saint-Nazaire) avec leurs architectes-urbanistes respectifs et mis en regard des idées échangées lors des débats sur le Grand Paris. Avec cette matière, et dans le cadre de l'événementiel et du timing si particulier d une biennale d'architecture qui demande des mises en perspective rapides et très structurées, Dominique Perrault a mené un travail d interrogation de la forme urbaine à partir de la question du VIDE. « Pour moi, dit-il, l'architecture idéale ne devrait produire que des installations et non des bâtiments, et avoir la capacité de faire disparaître ce qu'elle a fait apparaître.» L'ouvrage qui en résulte aujourd hui n'est donc pas, à proprement parler, un livre d'architecture mais un livre d'urbanisme qui interroge, pour les identifier et les révéler, les multiples espaces libres des territoires métropolitains. Construit à partir des images mises en scène ou filmées par le cinéaste Richard Copans, le livre se revêle comme un manifeste politique en faveur de l'urbanisme pensé comme une oeuvre collective.

empty