Fantasy & Science-fiction

  • "Je m'appelle Agnès Cleyre et je suis une sorcière. Une vraie cette fois. Ignorée durant toute mon existence par mes consoeurs, voilà que la Grande Mère a enfin décidé de m'intégrer dans un convent. Mais pas le temps de m'interroger sur cet étrange revirement de situation. Au même moment, tous les vampires du Cénacle Majeur viennent de périr dans un mystérieux attentat, laissant à l'étude notariale de mon oncle la délicate question de la succession à régler et la garde d'un étrange coffre qui attire bien des convoitises. Serait-ce à cause de lui d'ailleurs qu'une pieuvre géante de l'espace s'est mise en tête de nous rayer de la surface de la Terre ?

    Ma parole, tout l'AlterMonde semble devenir fou au même moment. Il ne manquerait plus que la fin du monde..."

  • Plaguers

    Jeanne-A Debats

    La terre est épuisée écologiquement, les animaux se sont éteints et l'air est à peine respirable. Seul atout de l'humanité : les réacteurs Alyscamps qui puisent l'énergie dans les dimensions non exprimées de la réalité. Dans ce monde, les adolescents sont victimes d'une étrange maladie, la Plaie, qui les rend capables de créer ex nihilo, semble-t-il, toutes sortes de créatures, voire de commander aux éléments. Le monde les rejette. Quentin est un Plaguer, sous ses pieds jaillissent des sources, et celle qu'il aime, Illya, fait fleurir les orchidées partout où elle passe. Ils se rencontrent lors de leur incarcération dans la Réserve parisienne...
    Chez Jeanne-A Debats, aucune crainte des ambiguïtés de la nature humaine, aucune inhibition quant à notre évolution.
    /> Une vraie rencontre de l'émotion et de la raison.
    Avec La Vieille Anglaise et le continent en 2008 et Plaguers en 2010, Jeanne-A Debats opère une arrivée remarquée dans la science-fiction française, son étonnante capacité à parler des enjeux de notre socié- té (écologie, adolescence, identité sexuelle, han- dicap...) sur le ton de la fable humaniste, en a fait d'emblée des classiques de la science-fiction.

  • L'héritière

    Jeanne-A Debats

    L'Héritière est un roman drôle et percutant de Jeanne-A Debats. Elle y met en scène une jeune femme, Agnès, sorcière de son état, qui après la mort de ses parents travaille dans le seul cabinet notarial qui aide les vampires à régler leurs soucis de successions.
    Elle sera entraînée dans de multiples aventures où elle se découvrira un peu plus elle-même.
    Ce roman a connu un joli succès en grand format, le voici désormais en poche alors qu'un autre roman inédit de Jeanne-A Debats et dans le même univers parait ce mois-ci.

  • Alouettes

    Jeanne-A. Debats

    Je m'appelle Agnès, et je suis orpheline. Ah ! Et sorcière, aussi. Mon oncle m'a engagée dans son étude notariale. Ne croyez pas que le job soit ennuyeux, ce serait même plutôt le contraire. En ce moment, tout l'AlterMonde est en émoi à cause d'une épidémie de Roméo et Juliette. Imaginez : des zombies tombant amoureux de licornes, des vampires roucoulant avec des kitsune, des sirènes jurant un amour éternel à des garous. Et tout ce beau monde défile dans notre étude pour se passer la bague au doigt. Mais la situation commence à sérieusement agacer les hautes autorités.

    Et comme l'AlterMonde n'est pas Vérone, à nous de faire en sorte que cette fois l'histoire ne se termine pas dans un bain de sang...

    "Ce roman drôle, irrévérencieux et sortant des sentiers battus a été un ravissement d'un bout à l'autre." Vampires et sorcières

  • Raphaël est un vampire vieux de plusieurs siècles qui travaille pour le Vatican. Il y exerce la fonction d'assassin, exécutant les basses oeuvres de ses employeurs, notamment lorsqu'il s'agit d'éliminer des « monstres ». Sa nouvelle mission va l'emmener au Brésil à la chasse d'un ancien nazi récemment converti en vampire. Dans sa traque, il sera accompagné d'un prêtre et d'une autre créature de la nuit, Dana, redoutablement attirante. Métaphysique du vampire est un roman bourré de rebondissements et avec un personnage central fort, complexe et passionnant. Raphaël a beau être un vampire et assumer sa bestialité, il est aussi beau qu'un ange et possède une sexualité débridée sans la mondre arrière pensée, un humour qui fait mouche et un détachement génial.

  • Je m'appelle Agnès Cleyre et je suis une sorcière. Une vraie cette fois. Ignorée durant toute mon existence par mes consoeurs, voilà que la Grande Mère a enfin décidé de m'intégrer dans un convent. Mais pas le temps de m'interroger sur cet étrange revirement de situation. Au même moment, tous les vampires du Cénacle Majeur viennent de périr dans un mystérieux attentat, laissant à l'étude notariale de mon oncle la délicate question de la succession à régler et la garde d'un étrange coffre qui attire bien des convoitises. Serait-ce à cause de lui d'ailleurs qu'une pieuvre géante de l'espace s'est mise en tête de nous rayer de la surface de la Terre ?
    Ma parole, tout l'AlterMonde semble devenir fou au même moment. Il ne manquerait plus que la fin du monde...

  • Certaines personnes sont si profondément attachées à la Vie sous toutes ses formes, tous ses aspects, qu'elles consacrent leur existence à sa préservation, quitte à sacrifier celle des autres...
    Ann Kelvin, elle, lui consacrera sa mort.

  • L'Héritière de sang est un roman drôle et percutant de Jeanne-A Debats. Elle y met en scène une jeune femme, Agnès, sorcière de son état, qui après la mort de ses parents travaille dans le seul cabinet notariale qui aide les vampires à régler leurs soucis de successions. Elle sera entraînée dans de multiples aventures où elle se découvrira un peu plus elle-même.

  • Certaines propositions ne se refusent pas.
    Même lorsque vous êtes une très vieille eco-warrior acariâtre et à l'agonie, même si l'offre va à l'encontre de tous les idéaux que vous avez défendus pendant des années : le transfert de votre esprit dans un nouveau corps. Mais ce n'est pas n'importe quel corps qui attend Ann Kelvin, c'est celui d'un grand cachalot, un des derniers de son espèce.

empty