Lars Muller

  • Anglais Moirerama

    Kurashima Takahiro

    Après le succès des 3 volumes de Poemotion, le spécialiste de l'ombro-cinéma Takahiro Kurashima revient avec un quatrième opus. Plus conséquent que les précédents en termes de pagination, il revient à l'essentiel avec des animations en noir & blanc et un rhodoïde.

  • Le retour de l'ombro-cinéma selon Takahiro Kurashima, le principe étant de faire glisser le celluloïd rayé sur les pages, pour que des formes en mouvement surgissent des dessins moirés. Ce troisième opus, toujours aussi hypnotique, signe son retour au noir & blanc.

  • Réédition reliée pour ce succès de l'ombro-cinéma réalisé par Takahiro Kurashima, directeur artistique japonais de renom.

  • Après le succès de Poemotion, Takahiro Kurashima se remet au rhodoïd et nous propose des moirés en couleur qui donneront des animations totalement psychédéliques !

  • Ce livre en facsimilé reprend le cours d'architecture donné par Walter Gropius au Bauhaus au début des années 1920. Dans une maquette conçue par Moholy-Nagy, ce texte conçu pour les étudiants propose une perspective internationale sur l'architecture. Les traductions en anglais et l'appareil critique sont regroupés à la fin du livre.

  • Dans ce cours donnée par Piet Mondrian au Bauhaus, il présente l'art comme une expression fondamentale de l'âme humaine, et remet en question la hiérarchie entre art et architecture. Cet ouvrage, facsimilé de l'édition originale, reprend ce cours dans la maquette originale de Moholy-Nagy conçue en 1925, et utilise la traduction anglaise réalisée par Harry Holtzman. Les textes critiques contemporains sont rassemblés à la fin de l'ouvrage.

  • Dans ce volume du Bauhausbücher, Theo Van Doesburg tente de rendre les concepts élémentaires des arts visuels généralement compréhensibles. Il s'adresse à «l'artiste moderne» de son époque, qui devait faire face à la fois à des changements de paradigmes sociaux et à une compréhension changeante de l'art et de la théorie de l'art.

  • Avec Ultimate Atlas, Theo Deutinger (architecte, écrivain, désigner et auteur autrichien du célèbre Handbook of Tyranny) dresse la carte des données de base de la Terre et de ses habitants pour créer un portrait complet de la planète. Comment pouvons-nous garder une trace de tout ce qui se passe sur la Terre ? Comment pouvons-nous partager ces informations avec ses habitants, malgré leurs langues et leurs origines culturelles différentes ? En développant les visions de Buckminster Fuller et Otto Neurath, Ultimate Atlas répond à ces questions et récolte des informations précieuses sur différentes thématiques telles que la surface, la population, l'alimentation, l'énergie et plus généralement l'humain.

  • Anglais Notebook of tyranny

    Theo Deutinger

    Handbook of Tyranny dépeint la cruauté quotidienne du XXIe siècle par une série d'infographies détaillées. Cellules de prison, camps de réfugiés, groupes terroristes, frontières, abattoirs, peine de mort : page après page, le style factuel et direct des illustrations techniques de Théo Deutinger illustrent la froideur et à la rigidité bureaucratique où naissent ces dispositifs anti-démocratiques.

  • Lors de son lancement en 1955, la Citroën DS était une sensation et un aimant pour aussi bien des designers, des philosophes et des politiciens. Dans cet ouvrage, l'architecte suisse Christian Sumi a examiné analytiquement les caractéristiques de ce véhicule. Des séries d'images soigneusement dessinées et des dessins de Flaminio Bertoni et de l'équipe de conception Citroën, illustrent l'essai. À l'aide d'images publicitaires, Sumi analyse de manière critique, dans un contexte à la fois contemporain et philosophique, l'iconisation et la réception de la Citroën DS, ainsi que les théories issues de ce phénomène.

  • Anglais Color mania

    Fluckiger Barbara

    Color Mania propose une introduction générale à la couleur dans le cinéma et la photographie (technique, matérialité, esthétique) ainsi qu'une série de courts essais qui examinent de plus près des aspects spécifiques de la question. Une vaste section d'images accompagne les textes et les systèmes de couleurs.

  • Buckminster Fuller est mondialement connu en tant que scientifique, architecte, auteur, poète, ingénieur et véritable visionnaire, bien en avance sur son temps. Comme cadeau surprise pour ses 86 ans, il a reçu Synergetic Stew: une compilation de recettes de cuisine apportées par ses amis et collègues, partageant des anecdotes personnelles et des souvenirs humoristiques de la vie de Fuller, comme une réminiscence sur l'amour quelque peu particulier mais enthousiaste de Bucky pour le thé, dans toutes ses déclinaisons. Tout au long du livre sont disséminés des textes et des poèmes alléchants de Fuller lui-même, y compris même une recette de glace à la tomate. À l'occasion du 125e anniversaire de Buckminster Fuller en juillet 2020, cette réimpression est publiée en édition limitée.

  • Cet ouvrage reprend le cours donné par Paul Klee aux étudiants du Bauhaus au début des années 1920. Dans une maquette de Moholy-Nagy, il y explique comment utiliser les formes géométriques et les lignes pour débuter le dessin. Ce facsimilé reprend la maquette originale de 1925 combinée avec la première traduction anglaise réalisée par Sibil Moholy-Nagy en 1953. Les textes critiques sont ajoutés à la fin du livre.

  • BIG-GAME est un studio de design suisse fondé par trois amis en 2004. Ce livre présente leur travail de design industriel sur des objets du quotidien. À travers des anecdotes, des diagrammes et des images réalisés pour la publication, le livre donne un aperçu de quinze années de pratique et révèle le plaisir que les designers éprouvent à créer des éléments qui font partie de nos vies de tous les jours. Avec un essai d'Anniina Koivu et la contribution de Susanne Hilpert Stuber, commissaire du mudac de Lausanne.

  • Le Bauhaus a cherché à unir la vie, l'artisanat et l'art sous un même toit. Dans ce volume, Walter Gropius donne un aperçu complet des ateliers du Bauhaus. Il explique les principes de base guidant l'enseignement, décrit les développements contemporains de l'architecture et éclaire le point de vue du Bauhaus sur les ustensiles ménagers, qui visait à trouver la forme la plus appropriée pour l'objet respectif. Ici, Gropius présente les ateliers du Bauhaus à Weimar consacrés aux meubles, métaux, textiles et céramiques, entre autres sujets.

  • Dans ce cours donnée au Bauhaus au début des années 1920, Moholy-Nagy défend que la photographie et le film peuvent avoir la même force que la peinture et qu'ils devraient avoir autant de place dans le domaine des arts visuels. Cet ouvrage reprend le cours originel, mis en page par Moholy-Nagy lui-même en 1925 et accompagné des images qu'il avait choisies pour illustrer son propos. Les textes critiques ajoutés aujourd'hui pour contextualiser ce travail sont rassemblés à la fin du livre.

  • Danse spatiale, danse gestuelle, danse sur tige, ballet triadique : Oskar Schlemmer a développé son danseur costumé et masqué en une «figure d'art» synthétisant la danse, la mascarade et la musique. Le quatrième volume du Bauhausbucher présente les principales caractéristiques scéniques du Bauhaus. La scène du Bauhaus est aussi celle de l'époque de Weimar, essentiellement façonnée par Oskar Schlemmer, qui avait repris ce département de l'école en 1923. Laszlo Moholy-Nagy, nommé au Bauhaus la même année, s'est intéressé aux phénomènes cinétiques et luminaires abstraits qu'il examine dans son essai «Théâtre, cirque, variété». Farkas Molnar s'est concentré pour sa part sur l'architecture de la scène, qu'il évoque en détail dans ce volume.

  • Cet ouvrage propose un réexamen de l'oeuvre complète de Felice Varini en s'appuyant sur ses installations les plus récentes. Son travail s'insère dans l'architecture sur laquelle il fait apparaître des anamorphoses qui se recompose à un point de vue préétabli. Un large public a pu cette année découvrir ces jeux de perception, à Paris dans l'expo Dynamo, mais aussi à Nantes, Saint Nazaire et Salon de Provence.

  • Nouvel opus pour la Poster Collection éditée par Lars Müller. Ce petit format se concentre sur l'histoire de l'affiche de mode. Compilant des publicités de mode des 100 dernières années, En Vogue montre comment la mode révèle les aspirations de son époque

  • Adolf Meyer était le bras droit de Walter Gropius, son planificateur et proche confident. Dès 1910, ils créent conjointement l'usine Fagus, l'un des bâtiments modernistes les plus importants. La maison individuelle expérimentale "Haus am Horn" a été construite pour la première exposition du Bauhaus, à l'été 1923 à Weimar. La maison a été conçue par Georg Muche (design) et le département d'architecture du Bauhaus. Adolf Meyer et Walter March étaient responsables de la gestion de la construction.
    Le livre sur le projet a été compilé à l'été 1924 et est devenu le troisième volume du Bauhausbucher. Suite à un essai de Walter Gropius qui fournit des informations sur «l'industrie du logement», Georg Muche présente la conception du bâtiment modèle. Adolf Meyer décrit ensuite son exécution technique, donnant des détails sur les entreprises impliquées.

  • Ruedi et Vera Baur cherchent à expliquer l'état de notre monde, ses réussites et ses dysfonctionnements, en s'appuyant sur les données fournies par l'organisation internationale altermondialiste Attac. Conçu comme un hommage au sociologue Otto Neurath et au graphiste Gerd Arntz, créateurs de l'Isotype (International Education System by Typographical Images) dans les années 20, ce livre en français explique des chiffres liés à l'économie, l'alimentation, l'immigration, la finance et l'écologie, mais présente également des alternatives imaginées par des spécialistes liés à Attac dans tous ces domaines.

empty