Sciences & Techniques

  • Des histoires extraordinaires vécues sur le terrain, sur les lieux du crime, dans l'intimité des victimes ! Des chroniques macabres, dignes des meilleurs épisodes de Dexter !
    « Un homme est retrouvé mort, étendu sur le matelas, les bras en croix, avec un joli trou rouge sur la tempe gauche. Le trépassé n'est pas seulement mort, il est aussi très amoché. Les yeux pochés, la lèvre fendue, les poings abîmés, tout cela sent la rixe et le litron. » « Au bar de Jaunay-Clan, la soirée se déroulait normalement lorsqu'un coup de feu a claqué. Quelqu'un a tiré depuis l'extérieur, au travers de la vitrine, comme l'atteste un orifice bien rond d'environ deux centimètres de diamètre. Un corps gît au pied du zinc, allongé sur le lino, la tête baignant dans une mare de sang. » « Mon mort a des gaz. Il en est même plein, d'après les radios que j'ai sous les yeux. Les veines des membres supérieurs et les artères cérébrales ne contiennent plus une goutte de sang. Le gaz s'est également infiltré sous la peau du cou et du thorax, provoquant un emphysème généralisé. La cause du décès est donc bien identifiée. Reste à savoir quel est ce gaz et comment il a pu être introduit dans le corps de ce pauvre garçon. » Une trentaine de nouvelles chroniques, racontées avec un humour encore plus noir ! Michel Sapanet déconstruit une à une les enquêtes, remonte aux sources les plus profondes du crime pour faire parler les morts.

  • De nouvelles enquêtes dignes des meilleures énigmes du Docteur House !

    Une petite vieille tuée avec un couteau par son neveu pour hériter de la maison, un sac d'ossements humains retrouvé dans un lycée, un crâne fracassé par une mystérieuse balle, une overdose de médicaments.

    Des histoires extraordinaires, Michel Sapanet en vit tous les jours.
    Sa vie, c'est la mort. La clientèle qu'il voit défiler sur sa table en inox est un peu particulière : corps inanimés au teint violet, vert ou noirâtre, peaux putréfiées ou boîtes crâniennes fracassées. À lui d'aller chercher la vérité sur le terrain, à lui d'explorer l'intimité des victimes, à lui d'ouvrir les coeurs, d'inspecter les chairs mortes et de remuer le passé. Suicide ou homicide ?
    Après le succès de ses Chroniques d'un médecin légiste, Michel Sapanet nous offre de nouvelles chroniques encore plus saisissantes ! Avec un humour plus grinçant que jamais, l'auteur nous propose cette fois-ci, dans un style plus personnel, une plongée dans la noirceur de la nature humaine, et accomplit avec brio cet art insolite de faire parler les morts.

  • Entre les confidences des médecins médiatiques et les propos alarmistes des professeurs, les infirmières se taisent.
    De ce monde clos et hiérarchisé qu'est l'hôpital, une infirmière décide aujourd'hui de parler et de briser la loi du silence. Etre infirmière, c'est accepter le contact avec le malade, c'est manier compresses, seringues et tubes avec précision et humanité. Administration des soins, gestion du dossier du malade, relation avec sa famille, ces défis du quotidien sont de plus en plus durs à relever. Ce texte est un cri de révolte contre un monde hospitalier bouleversé en profondeur, qui reproduit un modèle à la fois sexiste et dépassé.
    En rendant hommage au personnel soignant et aux malades, Anne-Marie David, infirmière puis cadre de santé à la Pitié-Salpêtrière, s'adresse aujourd'hui à " Messieurs les professeurs " et les place devant leurs responsabilités et leurs contradictions. Celle qui a vécu la valse des réformes, la révolution des 35 heures, la canicule de 2003, parle après 40 ans de réserve professionnelle dans un style percutant, avec force et sincérité.

  • Au XXIe siècle, le plaisir féminin reste un sujet tabou. Véritable "continent noir" de la médecine, la sexualité des femmes est très peu étudiée, notamment en France. Comme si le sujet n'était pas digne d'intérêt. Comme si l'accès au septième ciel dépendait toujours de la seule qualité d'un amant. Interdits religieux et sociétaux, difficultés technologiques et financières, réticences des milieux scientifiques, les raisons qui expliquent ce manque de savoir sont multiples. Mais elles dissimulent toutes une vérité simple : les hommes, y compris les chercheurs, sont encore terrorisés par la jouissance féminine. Réquisitoire mordant contre une " excision intellectuelle " qui pénalise les femmes, "Qui a peur du Point G ?" est aussi un plaidoyer jubilatoire en faveur d'un épanouissement sexuel égalitaire. A travers son témoignage, le docteur Odile Buisson révèle ainsi certains mystères du point G, la fabuleuse anatomie du clitoris ou encore l'incroyable complexité de l'orgasme.


  • selon de nombreux sondages, une forte majorité de français serait favorable à l'euthanasie, qui permet d'abréger une fin de vie rendue intolérable par des douleurs physiques et psychiques.
    cependant, bien qu'il recouvre l'idée d'une " mort douce et sans souffrance ", le mot fait peur et la pratique, illégale en france, soulève bien des questions éthiques et juridiques. adoptée en avril 2005, la loi sur le droit des malades et la fin de vie développe les soins palliatifs et définit clairement les notions de refus de soins, arrêt de traitement, " directives anticipées " et de " personne de confiance ".
    elle instaure un " droit de laisser mourir " et vise à ce que soit respectée la volonté du patient souhaitant éviter l'acharnement thérapeutique et bénéficier de soins palliatifs.

  • «Vous avez raison d'écrire un livre sur le clitoris. On n'en parle jamais, alors qu'il y a tant de choses merveilleuses à savoir !» Pourquoi l'évocation du clitoris peut-elle encore susciter des réactions de surprise ou de rejet ? Que lui reproche-t-on ? Rosemonde Pujol a décidé de recueillir les confidences de femmes, de tous âges et de tous milieux. Des témoignages drôles, touchants, parfois déroutants, autour de cet « illustre » inconnu. Cette méconnaissance du « petit pénis » peut s'expliquer par une histoire mouvementée : vénéré dans l'Antiquité, il s'est vu peu à peu accuser de tous les maux par l'Église et la médecine, qui l'ont condamné pendant des siècles à l'oubli. Il est grand temps de l'en faire sortir !
    Rosemonde Pujol signe ici un essai cocasse et réjouissant, un vibrant plaidoyer pour réhabiliter cet organe du plaisir, pour que la sexualité des femmes s'émancipe du rôle que la morale lui assigne.

  • Janvier 2013. Un nouveau scandale sanitaire menace la France : les pilules de 3e et 4e génération seraient responsables de multiples complications, parfois mortelles. Bientôt, les plaintes se multiplient. Pour certains, cette affaire représente l'opportunité de liquider la gynécologie médicale française, ultraperformante mais trop coûteuse à leurs yeux. Notre pays connaît en effet un moment historique de remise en question de la médecine pour les femmes. C'est ce recul sans précédent que dénonce Odile Buisson. Futures mères, si vous saviez ! Derrière la mode de l'accouchement « naturel » (sans péridurale et/ou à domicile), la consécration des pratiques dites « alternatives », le retour du sacré et le rejet de l'hypermédicalisation, l'auteur fustige le vaste mouvement de régression, encouragé par les administrateurs de la santé. Pour ces derniers, cette vague écolo est une véritable aubaine : moins de médecine, c'est moins de dépenses ! Et les mêmes font de la surenchère, par exemple en organisant massivement le retour précoce à domicile des accouchées ou en remplaçant la gynécologie médicale de proximité par une gynécologie « low cost » pratiquée par des intervenants non médecins. Toutes les conditions pour un grand bond en arrière sont réunies. Sale temps pour les femmes !

  • Près de 45 ans après son fameux Le Sexe de la femme qui avait provoqué une énorme sensation et une quasi unanimité d'éloges venus des deux sexes (jusque chez les féministes les moins complaisantes), Gérard Zwang reprend sa plume pour dénoncer les outrages, petits ou grands, à l'encontre du sexe de la femme. Dans un style flamboyant, avec une grande culture et une passion communicative, le chirurgien qui ne cache pas son amour de l'anatomie féminine part en croisade contre les exciseurs, mutilateurs et autres massacreurs qui s'en prennent aux " merveilles de la nature féminine ".
    Assurément polémique et souvent drôle, Touche pas à mon sexe ! passe ainsi en revue, du réversible quotidien au tragique irrémédiable, tout ce que l'on a commis, tout ce que l'on commet encore à l'encontre du sexe des femmes. De l'épilation à l'excision, en passant par les diverses " rectifications esthétiques ", Gérard Zwang dresse un réquisitoire jubilatoire contre les agressions morales, culturelles ou plastiques faites aux sexe des femmes, le plus souvent pour satisfaire des principes misogynes.

  • Le Dr Margaret Chan, directeur général de l'OMS, a déclenché jeudi 11 juin le niveau 6 d'alerte maximale face à la grippe porcine. « La pandémie de grippe 2009 a commencé », a-t-elle déclaré. Ce médecin qui ne verse habituellement pas dans le catastrophisme, aujourd'hui nous met en garde : « ce virus est contagieux, se propage facilement d'une personne à l'autre, et d'un pays à l'autre. À l'heure où je vous parle près de 30 000 cas confirmés ont été notifiés dans 74 pays. » Du XVIe au XXe siècle, le bilan des pertes humaines suite aux 31 pandémies de grippe dépasse celui de la 2e Guerre mondiale. Plus de 55 millions de morts.
    La propagation du virus de la grippe porcine, dite A (H1N1), est fulgurante. La cible : de jeunes adultes en bonne santé. 15 février 2009 : la grippe porcine commence à toucher le Mexique. Fin avril, elle cause 91 décès et contamine 23 000 personnes. Juin 2009, nous dénombrons 30 000 victimes.
    Alors que des voies s'élèvent pour dénoncer les mesures de sécurité prises contre l'épidémie de grippe, qui seraient exagérées, disproportionnées ou uniquement motivées par des raisons politiques ou économiques, le docteur Bruno Halioua démontre que ces mesures sont non seulement justifiées mais indispensables pour éviter le pire.
    En partant de ce constat alarmant, Bruno Halioua se pose cette difficile question de savoir si nous sommes préparés à ce type de catastrophe humanitaire qui va arriver, inexorablement. Ce n'est qu'une question de temps. Dans cet ouvrage, l'auteur nous révèle le véritable enjeu de cette pandémie qui peut déstabiliser des continents entiers.

  • Qu'est-ce que le plaisir féminin ? Et comment mieux répondre à cette question qu'en interrogeant les femmes, toutes les femmes ?

    C'est ainsi qu'Ulysse Borda, sexothérapeute, décide de partir à la rencontre de celles qui, seules, pourront lui ouvrir les yeux sur les mystères des « continents féminins ».

    Fasciné par les femmes fontaines, à la jouissance si énigmatique, ou joyeusement troublé par les adeptes des sex-toys, il pose un regard curieux, attentif et passionné sur le plaisir féminin.

    Collaborateur régulier de Psychologies magazine, Lahaie, l'amour et vous sur RMC ou On n'est pas que des parents sur France 5, Alain Héril démontre que les femmes n'ont pas une, mais des sexualités, et perce les secrets du fonctionnement psychique et organique de leur jouissance. À l'écart des recettes miracles pour atteindre l'orgasme, il bat en brèche l'idée d'une quelconque normalité et nous propose de sortir d'une moralité étouffante.

    Une enquête aux allures de conte philosophique, où l'on découvre que le plaisir sexuel féminin s'apparente avant tout à une réappropriation du corps.

    Alain Héril est sexothérapeute et psychothérapeute. Il est également formateur et enseigne à l'université. On lui doit notamment le Journal d'un sexologue (Le courrier du livre) et Aimer (Flammarion). Ses livres sont traduits en plusieurs langues.

  • On tue en france, tous les jours, toutes les heures.
    Les faits divers envahissent les journaux, les séries télévisées autour de la médecine légale prolifèrent : les histoires criminelles, réelles ou fictives, exercent sur le public une fascination sans borne. à la suite de michel sapanet, médecin légiste, nous voilà sur le terrain, sur les lieux du crime et dans l'intimité des victimes. sa vie, c'est la mort. égorgés, poignardés, étranglés, pendus, noyés, tués par balle, tous finissent par parler.
    Sur sa table en inox, avec un immense respect, le légiste leur inflige l'ultime violence, celle de l'autopsie. exploration des boîtes crâniennes, inspection des chairs mortes, ouverture des coeurs, voici le quotidien extraordinaire d'un homme ordinaire. quelle vérité enferme ces corps anonymes, bien souvent méconnaissables ? au médecin légiste d'aller la chercher. suicide déguisé, sombre accident de chasse ou infanticide inexplicable, le docteur sapanet passe en revue les nombreuses affaires criminelles survenues ces dernières années dans la région poitevine.
    Avec humour, il nous propose une plongée en apnée dans l'univers captivant de l'autopsie, et accomplit cet art insolite de faire parler les morts.

  • Inexorablement, l'eau du fleuve n'a cessé de monter, pour envahir progressivement Paris et sa banlieue. Les pluies continues qui se sont abattues sur le bassin de la Seine ont eu raison de tous les dispositifs destinés à prévenir une grande inondation dans la capitale. Plus d'électricité, plus de téléphone, plus de métro ni de RER. La paralysie a gagné le coeur économique, administratif et politique du pays. Des milliers de personnes doivent être évacuées... Les experts sont formels, une crue de même ampleur que celle de 1910 reviendra et les dégâts qu'elle provoquera seront considérables. C'est une certitude, dont seule la date est inconnue. A la fois récit historique passionnant et réflexion critique, Pascal Popelin entend, à l'appui des études techniques les plus récentes, faire prendre conscience du danger si souvent sous-estimé qui pèse sur la capitale et sa région. Malgré la construction de quatre barrages-réservoirs sur l'Aube, l'Yonne, la Marne et la Seine, il reste encore beaucoup à faire pour être prêts le jour où l'eau reviendra.

  • finis les régimes qui fatiguent, rendent pâles et aigris ! on peut perdre du poids sans perdre le moral.
    pour le docteur arnaud cocaul, tout est une question de bon sens : pour maigrir, il faut manger... colorer l'assiette, manger varié, et surtout ne pas se priver. le plaisir sans les kilos passe au crible les différents régimes " miracles " qui se révèlent inadaptés à notre vie sociale et professionnelle et se soldent généralement par un échec. les conseils simples et pratiques qu'il prodigue vont à l'encontre des idées reçues et nous encouragent à bouleverser nos habitudes alimentaires.
    ce livre résolument novateur est une véritable bouffée d'air pour tous ceux et celles qui souhaitent se sentir mieux dans leur corps !

  • " le combat que je mène est là pour apporter ce témoignage et ce message d'espoir à tous ceux qui doutent.
    parce que je suis médecin. parce que j'ai l'image d'un sportif combattant. parce que je suis aussi un malade parmi les autres. je veux leur dire que j'aurais pu m'effondrer et refuser l'obstacle. mais l'expérience acquise au contact de tous ceux qui se sont battus m'a permis d'aborder cette épreuve avec plus de confiance. je dois à mon tour tenter de leur donner cette énergie. " jean-marc majeau n'est pas un médecin comme les autres.
    gastro-entérologue profondément attaché à son village des pyrénées-orientales et à ses patients, il est atteint à 46 ans d'un cancer du côlon, maladie qu'il diagnostique au quotidien. après sa convalescence, il réalise que l'effort physique sera sa planche de salut et se lance dans un projet hors du commun : un tour de france à vélo et en solitaire. ces 3 000 kilomètres seront l'occasion de rencontres fortes et émouvantes, avec un objectif : communiquer sur le dépassement de soi et sensibiliser les français à un nécessaire dépistage.
    l'enjeu est d'importance car ce cancer emporte en france une personne toutes les 30 minutes. a demain matin est un témoignage bouleversant et plein d'espoir sur la vie après le cancer, qui donne une autre image de cette maladie et des malades dans la société.

  • Avoir une peau douce, ferme et lumineuse est à la portée de tous. À condition d'y mettre un peu du sien. Grâce à ce livre, de « petits riens » en grands principes, on découvre, on apprend ou on révise le B.A.BA d'un épiderme parfait.
    On y trouvera des conseils de pro et des gestes simples pour « sauver sa peau » face aux agressions quotidiennes. En les suivant à la lettre on aura toutes les chances d'en faire un atout de séduction, pour aujourd'hui, demain et après-demain.

  • Aliments bio, activités zen, médecines douces : que valent-ils ? La prise de conscience écologique, l'amour de la planète, les nombreux scandales touchant à certaines pratiques médicales et les dérives de l'industrie pharmaceutique : tout nous porte à nous tourner vers des alternatives naturelles pour prendre soin de nous. Suara Goldnadel a testé 150 nouvelles tendances du bien-être et dresse le portrait de chacune d'entre elles, pointant du doigt, sans langue de bois, sans aucun lobbying, celles qui tiennent leur promesse, et celles qui ne les tiennent pas. Compléments alimentaires, vertus et utilisation des graines germées, tofu, méthode pilates, yoga bikram, marche nordique, feng shui... Les activités bien-être proposées seront réparties selon quatre domaines : diététique, massages ; médecines douces ; sport.

  • Un neurobiologiste explique comment fonctionne le cerveau et donne quelques pistes pour optimiser son utilisation. Il détaille les fonctionnalités acquises à chaque âge et explique pourquoi certaines zones ne fonctionnent plus correctement.

empty