Griffe D'encre

  • Certaines personnes sont si profondément attachées à la Vie sous toutes ses formes, tous ses aspects, qu'elles consacrent leur existence à sa préservation, quitte à sacrifier celle des autres...
    Ann Kelvin, elle, lui consacrera sa mort.

  • Le Diapason des mots et des misères Au diapason des mots et des misères, l'existence dissone, le silence a un écho, la folie tient la baguette, le désir grelotte, les morts pourrissent au grand air, les araignées se mêlent de téléphonie, les enfants sont au supplice, la nostalgie est une atrocité, et tes aïeux te font payer le simple fait d'être né. Ce diapason, tu ne t'accorderas jamais avec lui. Tu ne l'étoufferas pas non plus entre tes doigts. La musique qu'il désordonne n'a ni début ni fin. Tu n'as plus qu'à t'asseoir et à écouter. Avec un peu de chance, peut-être que tu deviendras sourd.

  • Un cadavre dans un glacier...Ce n´est pas le bouleversement du Landerneau archéologique consécutif à la découverte qui m´a gêné. C´est le portrait du bonhomme... « Tronche de Gargouille », je l´ai appelé. Et je l´oublierais volontiers. En tant qu´anthropologue, j´en ai pourtant vu d´autres...... dans un monde où l´expression « tout fout le camp » s´applique jusqu´aux étoiles.« Regardez mon gosse de onze ans, il me dit l´autre soir : « Dis, papa, pourquoi la Grande Ourse, on la voit plus normalement ? » J´ai vérifié : il n´a pas besoin de binocles, mon gamin, le grand chariot, il est assez raplapla... »Ce n´était peut-être pas le moment idéal pour ouvrir la boîte de Pandore...

  • À quarante ans, Monsieur Théodore vit seul.
    Une femme est un être sournois qui dépense sans compter ; un enfant, ça pollue l'intelligence adulte.
    Il ne favorise pas les épanchements. S'il fallait écouter les misères de tout le monde !
    Il est stable et bien pensant. La raison du plus intégré est toujours la meilleure.
    Mais il est loin d'imaginer que, bientôt, il fera une sortie de route.
    D'abord, il y aura ce vieil homme.
    Un raseur, un vieux fou !
    Et une nuit, on frappera à sa porte.
    Brigade de Répression des Abus en Matière d'Être.Vous allez nous suivre sans faire d'histoires.

  • La porte

    Karim Berrouka

    Un nain tout de métal bardé errant dans le désert, deux Loups-Garous philosophes - et une légère crise de foi -, trois femmes belles et mystérieuses, une horde de barbares à l'humour barbare et aux manières barbares, vingt-quatre cadavres presque morts et une pénurie d'allumettes.
    Et bien sûr, une porte. Ouverte ou fermée, grattée, toquée ou explosée, de chêne (massif, renforcé de fer forgé) ou de frêle bouleau, elle est le pivot grinçant de ce petit conte férocement dégondé.

  •   Lemashtu Dracul, futur Roi de Walachie, a dû fuir la Roumanie et l'oppression dont sont victimes les siens.
    En exil à Londres, il a pour seuls compagnons deux stryges : Féhik, un prêtre dont la sévérité n'a d'égale que la propension aux sarcasmes ; et Aratar, un maître enseignant suspicieux et moralisateur.
    Lem étouffe sous la surveillance constante de ses aînés et les innombrables règles de sécurité édictées par le Vatican. Il aimerait pouvoir vivre comme les autres adolescents.
    Mais Lem n'est pas humain. À l'aube de ses quinze ans, il sent monter en lui des pulsions obscures et commence à prendre la mesure de sa véritable nature.
      L'arrivée de Liéga, un jeune strigoï, vient bousculer son morne quotidien et le confronter à la vérité.
    Et si Lem se trompait, s'il était infiniment plus précieux qu'il l'imaginait...
    Si c'était lui qui était en danger...

  • La dernière nécropole

    Gabriel Kopp

    Petite cuisine cosmologique : de l´art d´accommoder les beignets à la sauce hard science.
    Un artefact en forme de tore, découvert dans la ceinture de Kuiper ; à l´intérieur, des milliers - millions ? - de gisants, nus et calmes dans une lumière bleue, bercés par une musique aux accents inconnus.
    Ici, la lumière courbe l´espace ; les morts sont remplacés à l´identique ; rien n´est mesurable.
    Ici, les tores se retournent au mépris des règles élémentaires de la topologie. Mais la crise du logement est terminée. Enfin, elle le serait si on comprenait comment tout ça fonctionne...
    Les scientifiques ont mauvaise mine.
    C´est peut-être qu´ils ne se posent pas les bonnes questions...

  • Virgo Sapriati doit sa place de profileur à la brigade criminelle parisienne à son empathie visuelle, un sens additionnel qui lui permet de voir les émotions de ses interlocuteurs sous la forme d´auras colorées.
    Mais le profileur ne fait pas l´unanimité parmi ses collègues : en raison de son comportement asocial, certains le soupçonnent de ne pas être très différent des psychopathes qu´il traque.
    Hanté par les écrits du poète Jefferson di Nostradonna, empathe comme lui, Virgo Sapriati sait qu´il est déjà mort, et n´a qu´une obsession : rendre leur humanité à des hommes qui l´ont perdue dans la tourmente.
    N´y a-t-il que des monstres pour traquer d´autres monstres ?
    La question est posée.

  • Gig

    James Lovegrove

    Après 8 années d'absence, le groupe de rock God Dog est de retour à Rotor City, la ville qui l'a vu naître, pour le dernier concert de sa tournée mondiale.
    Pour Mik, le chanteur, il y a bien plus en jeu : un voyage sur les traces du passé. Ou peut-être un nouveau départ ? Sinon, pourquoi avoir annoncé la fin de God Dog ?
    Mais peut-être Kim, la fan, en sait-elle davantage sur les motivations du charismatique chanteur. Sosie féminin de Mik, elle passera sa journée en quête du pass "all access" censé lui ouvrir les coulisses du P-Drome afin d'accomplir la mission qui lui a été confiée.

    Tous deux seront le soir venu au P-Drome, pour un concert qui se révélera exceptionnel à tout point de vue.

    Choisissez votre personnage et commencez avec lui le voyage que vous terminerez avec l'autre.

  • Le voyage de Karst Olenmyl touche à sa fin tandis que le village de Selme point à l'horizon. La destination aura monopolisé tous ses efforts, toute son attention. Il ignore d'ailleurs ce qu'il doit accomplir là-bas. Peut-être le saura-t-il sur place ? Hélas, une force incroyable lui interdit l'accès du hameau ; soufflé, vaporisé, son corps disparaît.

    Quelque part sur le continent dévasté des Jémellides, un homme s'éveille péniblement. Il se nomme Karst Olenmyl. Il est amnésique, et seul brûle dans son esprit un impératif lancinant : il doit se rendre à Selme.

  • Piège vital

    Alain Le Bussy

    Désireux de se faire oublier le temps que ses avocats règlent une affaire de gros sous, un milliardaire se cache sur une petite colonie agricole.
    Bien que la planète bénéficie d'un fort potentiel touristique, on ne peut pas dire que les autorités locales cherchent à attirer les foules.
    Pourtant, sur Muldson, l'étranger ne le reste pas longtemps

  • élément i ; la terre

    Collectif

    Elle voit tout, entend tout, ressent tout.
    Mille histoires ont fleuri à sa surface, coulé en son sein pour irriguer notre culture, quand elles ne se sont pas cristallisées dans ses entrailles telles des pierres précieuses. Elles tracent leurs sillons dans sa chair et l'imprègnent un peu plus chaque jour.
    Treize auteurs ont entendu son appel et vous racontent La Terre !
    Les Terres d'hier et d'aujourd'hui ainsi que celles de demain, avec leurs lots de souffrance, de violence, de sacrifice, de joie, de rire.
    De l'élément à la planète, de sombres secrets en touchantes offrandes, treize nouvelles pour voir la Terre autrement.

  • Ouvre-toi !

    Collectif

    Clara, une petite fille, déguisée en magicienne vit seul avec son chien aux yeux vairons dans une grande tour d'ivoire couleur ardoise.Il y fait sombre.Et Dehors, le tonnerre gronde. A moins que ce ne soit les cris de ses frères et soeurs assassinés...

  • Métropolitain

    Yan Marchand

    Cet homme n´est pas à croquer.

    Il est laid.

    Il pense mal.

    Ses journées s´épuisent en complexes...

    Mais un chien le trouve à son goût... un peu trop. C´est qu´il est usant, l´animal ! Il mord, lèche, ronge et savoure. Une vraie passion pour les mollets.

    Et puis - liberté ! -, il n´est plus là.

    Ce qu´il a fallu faire pour s´en débarrasser !
    Mais un matin, dans le métropolitain, entassé avec d´autres...

    ... une morsure à l´épaule.

  • Expéron

    Hélène Cruciani

    Ange est un petit garçon étrange. À dix ans, il ne sait ni lire, ni parler. Comme si l'aridité des mots l'avait poussé à se réfugier dans les bras grands ouverts de l'image.
    Son arrivée en neurologie pour une ultime consultation emplit le docteur Sollow d'espoir. Et si Ange était l'atout qu'il attendait pour relancer EXPÉRON, cet ambitieux projet de recherche qui lui tient tant à coeur ?
    Très vite le garçonnet l'accapare, l'obsède.
    À tel point que Sollow en oublie l'autre, l'enfant que sa femme, Annabel, désire plus que tout au monde. Elle a pourtant trente-huit ans, l'âge où le temps presse. Que se passera-t-il si elle n'obtient pas le diplôme l'autorisant à procréer ?
    /> À cette question-là, le brillant chercheur donne une bien mauvaise réponse.

  • La Terre, France.  Le Contact tant espéré a finalement eu lieu. Les Nods ont débarqué il y a six ans, apportant avec eux la dernière génération de poubelles organiques dans un but on ne peut plus noble : aider les Terriens, qui semblent avoir tant de mal à garder leur planète propre. Semant le progrès et la pagaille dans leur sillage, voilà qu´ils ont éradiqué le tabac sans demander leur avis aux fumeurs.  Les Nods se prétendent omnipotents, mais... jusqu´où  ?  Et tandis que le président de la République apprend ses discours sur des fiches cartonnées et qu´Arnold Sextan se fait verbaliser pour stationnement de maison non autorisé, les montres se mettent à perdre l´heure, les GPS à perdre le Nord et les gens à perdre la tête.

empty