• Ce livre serait une promenade joyeuse, drôle, iconoclaste dans nos souvenirs, nos émotions aussi futiles que solides. Faire des ricochets au-dessus de la rivière, des cocottes en papier, des canulars, s'interroger sur la fossette de Kirk Douglas, la coiffure du président Giscard d'Estaing, l'expression « peigner la girafe », se rappeler les petits trains électriques, la guitare de Tino Rossi, les télégrammes de première et les speakerines de la télévision...
    Ce serait un livre impossible, tant la notion d'inutile est sujette à caution. L'homme est-il plus utile que la langouste ? La pomme de terre est-elle plus indispensable que le liseron ? L'idiot du village moins nécessaire que le membre de l'Institut ?
    Ce serait un livre qui musarderait, vantant les mérites de la grasse matinée et des contrepets dans les discours des ministres, le plaisir d'écouter la météo marine quand on est sous la couette, la virtuosité des joueurs de yoyo.
    Un livre aussi indispensable qu'inutile.

  • " Il serait évidemment prétentieux d'affirmer que la publication de Finement Con est un acte politique, mais il ne me déplaît pas de montrer que, oui, il est essentiel (un mot devenu dangereux) de continuer à pouvoir rire de tout. Je tiens tout de même à rassurer ceux qui vont se plonger dans cet aide-mémoire et qui s'inquiéteraient pour ma santé mentale : Je ne pense pas tout ce que je ris. " Le nouveau livre de Laurent Ruquier est un savoureux recueil de ses meilleures trouvailles, à la fois drolatiques et irrévérencieuses.

    Face à la crise sanitaire, l'humoriste, comme Beaumarchais, a choisi d'en rire plutôt que d'en pleurer.

  • Voici un roman-photo comme vous n'en avez jamais vu. Jalousies, trahisons, bagarres, cafés gourmands, photocopieuses en panne et tendres baisers: Clémentine Mélois, plasticienne, écrivaine et membre de l'Oulipo, connue pour ses détournements de classiques de la littérature revus et passés à la moulinette de la culture pop (Cent titres, Grasset 2014) s'empare du très populaire roman-photo pour étudier le langage dans toutes ses fonctions. Au fil de dix-huit histoires hilarantes, on découvrira des hommes et des femmes en proie à toutes les dépravations lexicales, des employés de bureau désorientés, un agent immobilier malmené, un catcheur mexicain, des pantalons pattes d'éléphants et même un certain Roland Barthes.

  • Le Meilleur de l'humour noir présente près de 400 citations, classées thématiquement. Drôle et piquant !
    Selon la formule de Pierre Desproges, on pourrait rire de tout, mais pas avec n'importe qui...
    En compagnie de Sébastien Bailly, on rit de la mort, de la maladie et du malheur. Ce mauvais esprit a recueilli, en près de 400 citations, le meilleur de l'humour noir, de Shakespeare à Guy Bedos, histoire de rire de mourir... ou de mourir de rire !

  • Avec l'autodérision et la lucidité qui la caractérisent, Nora continue d'explorer l'époque et d'en subir les absurdités.
    Des cigarettes en chocolat à la clope électronique, du Nokia 3310 à l'Iphone, de Snake à Instagram, elle nous livre le récit de son passage à l'âge adulte sans passer par la case Tinder.
    Partagée entre l'envie d'avoir des likes et la nostalgie du temps d'avant les réseaux sociaux, elle se demande comment évoluer sereinement dans un monde où tout ce qui nous entoure n'existait pas au moment de se construire.
    Parfois mélancolique, souvent acide et toujours drôle, Nora dresse un portrait-robot sans fard de nos névroses à tous.

  • Stéphane De Groodt se livre à une série de traits d'esprit métaphoriques, sous forme de dédicaces et de pensées fugaces. En parfait jongleur de mots, il s'adonne avec un plaisir non dissimulé à des jeux de mots aussi facétieux que poétiques. On y retrouve tout l'esprit et la verve des chroniques télévisées qui l'ont rendu célèbre.

  • Entre confinement, déconfinement et reconfinement, l'année aura été longue ! Non pas que les conférences de presse de Jean Castex ou les déclarations d'Olivier Véran n'aient pas donné lieu, tout au long de la saison, à des moments de pure poésie ponctués de trouvailles sans cesse épatantes, comme le « confinement dehors » ou les fêtes de famille « avec papy et mamie à la cuisine », mais un peu de distanciation nous fera des vacances.
    Le meilleur des gestes barrières est encore de rire de cette année absurde et rocambolesque : les élections américaines, les conseils toujours surprenants du Pr Raoult, les trouvailles innovantes des maires écolos - qui auront beaucoup fait pour amuser la population - ou les grands moments de la cérémonie des Césars, les lenteurs de la vaccination, la valse des variants et les communiqués toujours inventifs du ministère de la Santé. Sans oublier les recettes « Comme j'aime » de Benjamin Castaldi, les coups de gueule de Gérard Depardieu, d'Alain Finkielkraut ou de Fabrice Lucchini, et les soubresauts d'une vie politique sous perfusion.

    Le meilleur des chroniques de Laurent Gerra, chaque jour sur RTL dans la matinale d'Yves Calvi.

    Inclus : Le cahier de jeux de Manu !

  • Pénélope Boeuf (ce n'est pas un pseudonyme), c'est cette fille un peu originale, qui n'a pas peur de grand-chose. Elle nous livre avec humour sa vision du monde au travers de courts chapitres qui se dévorent comme les épisodes d'une série télé. Bordélique et un peu trop curieuse, mais aussi énergique et volontaire, Pénélope est une fille de son temps, indépendante, qui sait ce qu'elle veut et surtout ce qu'elle ne veut pas ! Dans ce tome 1, Pénélope nous parle de ses envies, de ses doutes et de ses questionnements avec beaucoup d'autodérision. Ses aventures rocambolesques et drolatiques sont le trait d'union inédit entre Pierre Richard, Bridget Jones et l'héroïne de la série Fleabag.

  • " Aujourd'hui, je ne travaille plus. Je gagne ma vie. " Pénélope Boeuf (ce n'est toujours pas un pseudonyme), c'est cette fille à qui il arrive des histoires incroyables, mais qui parvient toujours à renverser la situation. Pénélope est une fonceuse. Elle ose tout ce que les autres rêvent de vivre en silence. Dans ce tome 2, Pénélope nous livre avec drôlerie son parcours professionnel chaotique, ses embûches et sa quête infernale...d'elle-même. Ses aventures rocambolesques et drolatiques sont le trait d'union inédit entre Pierre Richard, Bridget Jones et l'héroïne de la série Fleabag.

  • Patrie de la polka et de la coqueluche, la Molvanie est une destination souvent négligée par les touristes. Grâce à ce guide Jetlag entièrement remis à jour, le visiteur enthousiaste pourra désormais profiter de l'un des secrets les mieux gardés de l'Europe de l'Est. Tout ce que vous devez savoir est dans ce guide :

    QUAND S'Y RENDRE.
    Ceux qui voudront éviter les hordes de touristes choisiront la « morte saison » - autrement dit l'hiver ou pendant le Lutenblag Jazz Festival.
    OÙ SE LOGER.
    Un court trajet en bus, et vous voilà à la Pensjon Prazakuv. Vu de l'extérieur, cet hôtel sans prétentions semble minable, vieillot et insalubre. C'est le cas.
    OÙ SE RESTAURER.
    Le Varji est une pizzeria extra proposant d'intéressantes garnitures : le « suprême d'anchois à la figue », par exemple, à manger ou à vomir à la maison. Livraison gratuite dans un rayon de 100 mètres..
    À NE PAS MANQUER.
    Différentes activités sont proposées sur le lac : ski nautique, planche à voile, parachute ascensionnel (délicat compromis entre le parapente et le suicide).
    SÉCURITÉ / CRIMINALITÉ.
    Les pickpockets sont présents dans les principales gares. Ne quittez pas vos affaires des yeux. S'il vous manque quelque chose, le mieux est d'aller voir un Guarjda Civilje. Il n'est pas impossible qu'il soit l'auteur du larcin.

  • L'air du temps façon François Morel, c'est une centaine de chroniques mordantes, salutaires, souvent assassines, toujours réjouissantes.
    Un ministère du Rire en France ?
    Des conseils pour lutter contre la gueule de bois ?
    Et pourquoi pas un hymne au camembert ?
    Chaque vendredi matin sur France Inter, François Morel récidive. Quelques minutes pour croquer l'époque dans ce qu'elle a de pire, et parfois de meilleur. Quelques minutes pour rire de tout, sans limites, et se consoler de la bêtise.

    Chroniques inédites de François Morel ;
    Illustrations de François Boucq ;

  • Savez-vous que Flipper le dauphin est en réalité un obsédé sexuel qui saute sur tout ce qui bouge, quilles de navires compris ? Que le poisson-clown, héros du Monde de Nemo, change de sexe à volonté pour trouver des partenaires ? Que les cris d'extase trop " humains " des tortues des Galapagos empêchaient Darwin de dormir ? Que le panda géant se reproduit mieux en matant des films pornos ? Et que le macaque est même prêt à payer pour en voir ? C'est trop tard : si vous lisez ce texte, vous le savez désormais et ne pourrez plus regarder ces mignonnes petites bestioles du même oeil.
    Du panda à l'albatros, en passant par le chimpanzé, le rhinocéros ou la girafe, ce texte instructif et hilarant, signé par l'un des meilleurs humoristes anglais, est illustré avec humour par Florence Cestac.

  • Le 16 juin 1950, saint Pierre ouvre violemment la porte du bureau des naissances.
    - Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? J'apprends que vous comptez faire naître Marc Jolivet demain à seize heures ?
    - Oui.
    - Montrez-moi la fiche !
    Un ange l'apporte en toute hâte. Saint Pierre la scrute.
    - Mais c'est criminel ! Il n'est pas du tout fini !
    - Pas fini ? Il a quand même deux bras, deux jambes et une tête, le minimum, quoi.
    - Qu'est-ce que je lis ? À partir de vingt ans, il ne prendra plus l'avion ? Plus jamais ? Conscience écolo ?
    - Non, peur.
    Furieux, saint Pierre brandit la liste.
    - Quoi ? Et en plus, il ne monte pas dans les ascenseurs, il a peur du bateau et il n'ose pas manger des moules ? En haut lieu, ils nous demandent de concevoir un héros, et vous nous livrez un petit bonhomme hyperphobique, hyperactif... !
    Un long silence.
    - Comment avons-nous pu en arriver là ?
    - La grève des anges, saint Pierre.

    Humoriste, comédien, clown, metteur en scène, réalisateur, écolophile et europhile, Marc Jolivet nous raconte, avec sincérité et humour, sa belle existence d'« artist'ocrate » - son enfance difficile, ses étés animés au Club Med, ses années « Récho et Frigo » avec son frère Pierre, ses engagements pour la planète, ses amours et désamours... Au fil d'anecdotes souvent cocasses, toujours drôles, il nous entraîne à la rencontre d'une foule de personnalités : Jeanne Moreau, Daniel Balavoine, Coluche, Raymond Devos, François Mitterrand, Nicolas Hulot, Serge Lama, Daniel Auteuil, Michel Drucker, le fantôme de Jean Jaurès et tant d'autres...

  • Nous sommes sans cesse confrontés à la connerie humaine, partout, continuellement. Il est plus que temps d'agir. Cet ouvrage condense des millénaires d'histoire qui nous enseignent les bonnes réactions quelle que soit la situation. Sénèque, Plutarque, les Spartiates, Winston Churchill... nombreux sont ceux qui nous offrent en héritage les clés pour affronter la méchanceté et la mauvaise foi ambiantes. Connaissez votre ennemi - Se taire vaut mille mots - Insulter n'est pas jouer - Soyez doux comme un loup - A perdu d'avance celui qui ne sait pas écouter - N'ayez jamais le dernier mot. Et bien d'autres. Voici les vingt-six commandements incontournables pour survivre.

  • C'est l'histoire d'un mec inoubliable... celle de Michel Colucci, dit Coluche, disparu brutalement le 19 juin 1986, quand, sur une route du Midi, sa moto percuta un 38-tonnes.
    En retraçant la vie de l'humoriste provocateur, de l'acteur, du candidat des sans-voix et des oubliés, Jean-Claude Lamy dévoile l'homme derrière le masque du clown. L'« ancien pauvre » n'a jamais oublié d'où il venait. Révolté devant les inégalités, il eut l'idée d'offrir «des repas gratuits l'hiver pour ceux qui n'ont pas de quoi bouffer ». Depuis 1985, les Restos du coeur, la grande oeuvre de sa vie, ne désemplissent pas.
    Le tendre et scandaleux enfoiré est entré dans la légende.

  • Oh là là ! Monsieur Manu a encore été très fort cette année ! Il a fait les gros yeux au réchauffement climatique, il a serré très fort la main d'un prince saoudien, et il a même souri à quelqu'un qui dormait sur un trottoir (bon, c'était Ruth Elkrief qui campait devant l'Élysée, mais ça compte quand même).
    Bref, il a bien mérité de petites vacances. Sauras-tu l'aider en continuant à faire de notre beau pays la fierté de l'univers ?
    Mets-toi au travail dès à présent pour upgrader ton process et ainsi augmenter le cashflow de la start-up nation. Liberté, égalité, liquidité.

    Les auteurs reversent l'intégralité de leurs droits à la Fondation Abbé Pierre.

  • Comment réussir le coucher de votre enfant afin qu'il vous foute la paix rapidement.
    Comment faire pour que votre entourage ne s'aperçoive pas que votre enfant est con.
    Comment faire passer à votre enfant son envie d'avoir un animal de compagnie.
    À chaque question improbable mais néanmoins essentielle, sa réponse.
    Laurie Peret partage ses petits conseils et astuces pour se sortir de toutes les situations... ou presque.

    N'oubliez pas : la meilleure solution n'est parfois rien d'autre qu'une question de bon sens !

  • Recueil d'aphorismes et de prédictions burlesques dictés à l'auteur par un archange, alors qu'il délirait à cause de la fièvre après s'être fait piquer par un serpent dans le désert du Sahara.

  • Entre les aventures d'une sorcière coquine, les revendications de la Mort (qui trouve ne pas être assez payée pour son job) et la vie quotidienne de simples humains, le compte Instagram offre de succulentes BD avec son humour absurde, décalé et engagé.

    Venez rire des déboires de ces personnages hauts en couleur et laissez-vous surprendre par une multitude de situations im-pro-ba-bles !

  • Harry Frankfurt, philosophe de référence, nous livre un texte percutant et très accessible, pour mieux repérer et comprendre les baratineurs géniaux et les raconteurs de conneries que nous fréquentons - et que parfois nous sommes.
    Puisque « l'un des traits les plus caractéristiques de notre culture est l'omniprésence du baratin », ce court essai propose, avec finesse et humour, de le prendre au sérieux.

  • Ce petit livre au style rétro -et au graphisme léché- regorge de maximes, dictons, jeux de mots, réclames publicitaires et autres saillies drolatiques... Fous rire garantis !

    Quand Auguste Derrière et Prunelle de Mézieux reprennent la plume ensemble, c'est pour écrire sur le thème -à la folie- de l'amour...

    Dans ce nouvel opus, ils récoltent ce qu'ils s'aiment : de nouveaux bons mots illustrés : «Mieux vaut rouler une pelle que prendre un râteau», «Les cosmonautes ne pensent qu'à l'orbite», mais aussi des reprises cultes : «La femme s'épile quand l'homme s'efface», «La promise cuitée gâche le mariage», des petites annonces : «Châtelain cherche femme prout-prout amatrice de Pécharmant», ... Sans oublier les célèbres réclames publicitaires pour «Les Miches Libedish» ou «La symphonie en rut majeur».

  • Elodie Poux a 38 ans, les tympans montés à l'envers et était très timide lorsqu'elle était petite. Elle grandit entre deux frères hyperactifs qui tentent régulièrement de mettre fin à ses jours. En 2009, elle s'inscrit à un atelier d'art du conte et expression corporelle, c'est la révélation : être sur scène, elle kiffe grave ! En 2012, on lui fait remarquer que ses contes deviennent de plus en plus humoristiques alors elle s'inscrit à des cours de café-théâtre. Écriture, scène, jeu, interprétation de personnages, Elodie trouve petit à petit son style.

    Elle joue pour la première fois son spectacle « Le Syndrome du Playmobil » au Théâtre 100 Noms à Nantes le 27 novembre 2013. Ensuite tout s'enchaîne : elle démissionne de ses deux emplois dans l'animation en août 2014. C'est le grand saut ! Elle commence une tournée en septembre 2014 toujours en cours actuellement. De scènes en scènes et de festivals en festivals, Elodie conquiert un large public avec son humour corrosif et pétillant à la fois.

    Elle gagne 33 prix en 23 festivals d'humour. En avril 2016, elle participe à la Nuit du Printemps du Rire au Zénith de Toulouse devant plus de 6000 personnes. Elodie intervient régulièrement sur Rire et Chansons lors de chroniques dans l'émission de Sébastien Boché « 1 heure avec... » et aussi dans la matinale de Bruno Roblès. Ses sketches sont diffusés quotidiennement sur cette radio.
    Le 31 mars 2017 elle connait un grand succès dans l'émission « Signé Taloche » diffusée sur la RTBF en Belgique puis sur France 4 en France, sa première télé nationale.

    Depuis les plus grands lui ont ouvert la porte de leurs émissions radios et télés : Michel Drucker, Patrick Sébastien, Jean-Luc Lemoine, Le Marrakech du Rire, Le Montreux Comédie Festival, Laurent Boyer, Anne Roumanoff, Cauet...

  • Ah, les journées pluvieuses... que l'onsoit de ceux qui aiment gambader dans les flaques ou rester au chaud à l'intérieur, il existe une multitude de petits jeux pour passer le temps ! Seul, entre amis ou en famille, venez découvrir une centaine de façon de vous occuper sans avoir à (trop) vous mouiller !

    Splash !
    Jeu d'extérieur / Seul ou à plusieurs.
    Voici un petit jeu régressif et défoulatoir... Chaussez de vielles godasses et sortez faire ce que l'on vous a toujours empêché de faire lorsque vous étiez enfants : sauter à pieds joints dans les flaques d'eau !

    C'est qui le plombier ?
    Intérieur / Seul ou à plusieurs.
    Il y a une fuite d'eau sous le lavabo de votre salle-de-bain ! Et 2 millilitres d'eau s'écoulent toutes les 30 secondes... Combien de litres d'eau aurez-vous perdu en 365 jours ?

  • Elle nous avait touchés dans son premier ouvrage, qui racontait les premiers pas d'une infirmière aux urgences, et elle revient avec un récit encore plus personnel : comment passer du métier d'infirmière à celui d'humoriste ? Peut-on faire les deux ? Ce titre de "Salle de pause" lie bien les deux métiers, cette salle de pause dans laquelle les infirmières décompressent, débrieffent, là où se passe une partie du coeur du métier. Caroline, qui avait aussi fait une pause dans sa vie d'infirmière pour débuter la scène, a renfilé son uniforme pour soutenir, aider, être sur le front pendant la première vague de covid. C'est tout cela qu'elle nous raconte, avec sincérité et surtout, plein d'humour !

empty