• Décidément, ils n'ont toujours rien compris ! Nouv.

    PAR L'AUTEUR DU BEST-SELLER Y A-T-IL UNE ERREUR QU'ILS N'ONT PAS COMMISE?Sanctionné par le pouvoir, déchargé en 24 heures de son poste de chef de service, harcelé par ses critiques, Christian Perronne persiste et signe.Mais dans ce nouveau livre accablant l'auteur va plus loin.Pourquoi ne peut-on plus débattre librement en France, notamment de tout ce qui touche à la santé publique ?Comment expliquer la survie prolongée des incompétents qui font de la lutte contre la Covid-19 un spectacle tantôt pathétique, tantôt comique ?Pourquoi le ministre de la Santé, Olivier Véran change-t-il si souvent d'avis ? Jusqu'où va l'influence de Big Pharma sur son ministère ?Au fait, d'où vient réellement cette épidémie ?La chloroquine est-elle vraiment dangereuse ? Qu'en pensent les experts en France mais aussi à l'étranger ?Ce témoignage nécessaire, courageux, est servi par une écriture féroce, et nourri de faits précis. Il interpelle chacun d'entre nous.Le Professeur Christian Perronne a été chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital de Garches. Pendant quinze ans il a été l'un des principaux conseillers en matière de santé publique de plusieurs gouvernements. Bien que faisant l'objet de plusieurs procédures administratives et judiciaires, il est toujours médecin et reste l'un des spécialistes reconnu des virus.

  • Pénurie de masques, absences de tests, manque de moyens dans les hôpitaux, comité d'experts attentiste... Vous croyez savoir ce qui s'est passé ? Un médecin réputé raconte à quel point la crise du Covid-19 a été un désastre sanitaire. Le Président ? Le Premier ministre ? Les ministres de la Santé ? Les experts ? Ils n'ont rien vu venir. Plus grave : certains savaient.
    Ce témoignage féroce, incontestable et inquiétant est un ouvrage nécessaire sur tout ce qui n'a pas été dit.

  • « La santé est une affaire profondément humaine ! » Il y a plus de 10?000 ans, nous raconte Nicolas Bouzou, soigner était courant. Nos lointains ancêtres avaient inventé le métier de dentiste. Ils pratiquaient la chirurgie, amputaient, distinguaient les plantes qui soulagent de celles qui empoisonnent, connaissaient l'art du massage...

    Dans ce livre plein d'enseignements, Nicolas Bouzou montre que, chez les humains, la santé n'est pas seulement guérison des maux du corps. Depuis la nuit des temps, elle est « capacité de faire » et de gagner en liberté !

    Homo sapiens est un Homo sanitas. Il prend soin de lui et des autres et oeuvre ainsi à la marche du monde...

    Plonger dans cette histoire méconnue, c'est aussi s'interroger sur la meilleure façon de continuer sur la voie de progrès extraordinaires réalisés ces dernières décennies. Et défricher des champs fascinants comme la compréhension du cerveau.

    À l'heure des nouveaux défis pour l'humanité, un récit passionnant qui éclaire l'avenir de notre santé.

  • Le serment

    Thomas Lilti

    « Parfois je me demande ce qui est du domaine de la fiction et ce qui est du domaine de la réalité. Qu'est-ce que j'ai inventé pour mes personnages et qu'est-ce que j'ai vraiment vécu ? Est-ce que moi je les ai passés, mes diplômes ? J'ai des montées d'angoisse. Qu'est-ce qui prouve, là, maintenant, que je suis réellement médecin ? On pourrait essayer de trouver des gens qui voudraient témoigner pour moi. On pourrait essayer de retrouver un exemplaire de ma thèse, mais j'ai cherché et je ne sais pas où est ma thèse, elle n'est pas à la bibliothèque universitaire, j'ai appelé, ils n'ont pas de traces de ma thèse de docteur en médecine. Elle doit être quelque part chez mes parents mais la seule chose que j'ai trouvée, c'est un petit papier du médecin qui a été mon directeur de thèse, et dans son CV il y a marqué qu'il a été le directeur de la thèse de Thomas Lilti. Ça me rassure un peu, mais est-ce que cela prouve que je suis docteur en médecine ? ».

    Ancien médecin devenu réalisateur, brutalement à l'arrêt du fait du confinement, Thomas Lilti s'engage comme bénévole à l'hôpital où il tournait quelques jours plus tôt dans des services désaffectés, transformés en plateau de cinéma. Saisissant retour de l'autre côté du miroir, en pleine crise sanitaire, dans un grand hôpital de Seine-Saint-Denis.
    Un retour si bouleversant qu'au fil des jours, il s'interroge à voix haute. Qu'est-ce que la vocation de médecin ? Que cache le secret médical ? Et ce monde très hiérarchisé autour du sacro-saint « docteur » ? Qu'est-ce qui fait un bon médecin ? Quelle place pour le patient ? Comment s'exerce réellement ce fameux serment d'Hippocrate, fondateur de l'exercice de la médecine ? Comment trouver sa place lorsqu'on est soi-même fils de médecin ?
    Réflexion unique sur l'engagement des soignants, l'évolution du domaine de la santé, l'éthique médicale, le réel et la fiction, Le serment est aussi le récit d'un parcours initiatique passionnant. Par son humour, sa façon d'aller au plus juste de sa pensée, ses certitudes et ses doutes, son talent de conteur, Thomas Lilti invente une voix unique. Elle nous invite à découvrir les paradoxes fascinants d'un monde aux secrets si bien gardés.

  • Covid-19.
    Janvier - Novembre 2020.

    Pas de dépistage général - Un confinement où les patients « positifs » contaminent leurs proches indemnes et attendent de ne plus pouvoir respirer pour qu'on les emmène en réanimation - Interdiction d'un médicament sans danger prescrit depuis des décennies mais bon marché donc pas rentable au profit d'un produit à la toxicité connue mais très cher et qui a généré des fortunes, et de prestigieux journaux scientifiques qui, dans cette guerre, ont gravement dérapé...
    Voilà qui m'a paru justifier de porter à la connaissance du public le verbatim des communications hebdomadaires à l'IHU Méditerranée Infection de Marseille - le plus grand centre français consacré aux maladies infectieuses, que je dirige - ainsi que mes interventions au Sénat et à l'Assemblée nationale. Le lecteur ne manquera pas d'en conclure qu'il est urgent de revoir totalement la politique sanitaire française.
    Didier Raoult.

    Outre les détails inédits de cette histoire inimaginable, vous trouverez dans ces pages des renseignements précieux sur cette épidémie, le virus et ses mutants, sa mortalité selon les âges, les phases les plus critiques, les meilleurs moyens de protection et... les dangers d'une panique exploitée qui pourrait être encore plus grave que la pandémie pour l'avenir.

  • En 2020, alors que le monde bascule dans une crise sanitaire sans précédent et que la France paie au prix fort son impréparation, le professeur Juvin, qui est aussi maire, entame le journal du tsunami Covid. Ce document brut d'histoire immédiate montre l'homme face à la déferlante.
    Soignants et malades sacrifiés faute de moyens, pénuries, failles d'organisation et de commandement, erreurs et parfois mensonges : la gestion du coronavirus a abîmé la confiance des Français. Comment le « meilleur système de santé du monde » a-t-il ainsi pu perdre la bataille ? Pourquoi n'étions-nous pas prêts ? Pourquoi ne le sommes-nous toujours pas, un an plus tard ?
    « Je ne tromperai jamais leur confiance », dit le serment d'Hippocrate. C'est pour tenir cet engagement que le professeur Juvin appelle, en marge de ses souvenirs brûlants, à la réforme urgente de notre système de santé et à un profond changement dans notre façon de conduire la nation, en cas de crise et au-delà.

  • Pandémies ; des origines à la Covid-19 Nouv.

    Comment comparer la peste de Justinien, qui se répandit comme une traînée de poudre dans tout le bassin méditerranéen dès le VIe siècle, et le sida, ce redoutable fléau que l'on ne découvrit que dans les années 1980 ? Aussi variées que soient leurs manifestations, les pathologies décrites dans cet ouvrage - choléra, syphilis, lèpre, variole... - ont un point commun : toutes sont des pandémies. Transmises par contagion, elles s'étendent en un temps record sur de vastes régions et touchent ainsi une part importante de la population mondiale. Dès lors, comment lutter contre ces ennemis invisibles qui semblent frapper au hasard ? Quelles stratégies adopter pour combattre ces maux, sans laisser la peur et la panique prendre le dessus ? Faut-il s'en remettre aux pouvoirs en place, ou bien chercher des réponses auprès des scientifiques ?
    Dans cette enquête totalement inédite, Patrick Berche et Stanis Perez retracent l'histoire mondiale des grandes maladies en adoptant une démarche à la fois globale et critique. Depuis le Paléolithique, les humains font face à des menaces qui ne cessent de se métamorphoser. Et si la peste a laissé place à la tuberculose pendant l'ère industrielle, tandis que la révolution pastorienne au XIXe siècle a momentanément permis de mieux contenir ces maux, de nouvelles pandémies liées à notre mode de vie ont progressivement fait leur apparition. Ainsi, aujourd'hui, la mondialisation et la société de consommation nous obligent à nous réinventer pour protéger la santé publique, notamment à l'ère de la Covid-19. Cette incontournable synthèse, où se mêlent bonheur d'écriture et rigueur scientifique, nous donne enfin les clés pour comprendre les précédents d'un sujet plus que jamais d'actualité.

  • Génération zombie : enquête sur le scandale des antidépresseurs Nouv.

    Et si votre antidépresseur pouvait vous rendre suicidaire ou violent, tuer vos émotions et détruire votre vie sexuelle ? C'est ce qu'Ariane Denoyel nous révèle dans cette enquête saisissante.
    Plus d'un Français sur dix est sous antidépresseurs. La plupart du temps, ce sont des « ISRS », de la famille du Prozac, du Deroxat, du Zoloft... Des médicaments souvent peu efficaces, et surtout - cette enquête le démontre - qui peuvent être très dangereux : émotions anéanties, tendances suicidaires, pulsions de violence, voire de meurtre. Sans parler d'autres effets indésirables graves, comme l'impuissance et la perte de la libido. À toutes ces personnes, on dit pourtant : « C'est la dépression qui vous fait ça, pas l'antidépresseur. » C'est faux.
    /> Pour cette enquête, Ariane Denoyel a recueilli les témoignages des victimes de ce naufrage sanitaire, aggravé par la crise du Covid-19. Médecins et spécialistes du monde entier dénoncent enfin dans ce livre, preuves à l'appui, un scandale public.
    En dévoilant les coulisses de l'industrie pharmaceutique, l'organisation douteuse de nombreux essais cliniques et les choix partiaux des revues scientifiques, l'autrice brise le mur du silence. Et met au jour une catastrophe de santé publique.

  • Les auteurs de ce livre ont vécu de l'intérieur cette crise sanitaire sans précédent.

    Frédéric Tangy est directeur du laboratoire d'innovation vaccinale à l'Institut Pasteur. Son laboratoire a conçu et mis au point, en seulement quelques mois, un vaccin contre le Covid-19. Jean-Nicolas Tournier, en tant que médecin militaire, s'est occupé du dépistage du virus et de la mise en place des mesures de protection au sein des armées ; il a lui-même expérimenté l'infection.

    Ce livre procède de leurs regards complémentaires.

    En un an, un virus jusque-là inconnu a surgi et a envahi toute la planète. D'où vient-il ? Pourquoi s'est-il réveillé ?

    Comprendre les maladies infectieuses, expliquer comment elles ont, au cours de l'évolution, façonné notre héritage génétique et défini notre identité, rappeler le rôle capital et largement méconnu qu'elles ont joué dans le cours de l'histoire humaine - celle des batailles et des empires -, montrer combien elles révèlent notre fragilité, telle est l'ambition de ce livre.

    Mais ce livre, d'une extraordinaire richesse, raconte aussi le combat haletant de l'humanité contre l'emprise infectieuse, la quête mondiale d'une immunité, et surtout la remarquable aventure de toute une équipe, celle de l'Institut Pasteur, mobilisée pour concevoir et mettre au point un vaccin français.

  • Pourquoi persistons-nous à avoir mal aux dents ? Pourquoi sommes-nous si nombreux à souffrir de nos crocs malades, abîmés ou perdus, alors que les soins dentaires sont prétendument gratuits et accessibles à tous ? Que penser d'un système qui incite les dentistes à bâcler les soins « Sécu » et à privilégier les traitements à haute valeur ajoutée ? Comment admettre que le sort d'un organe aussi prodigieusement vital et riche en significations dépende de notre place dans la hiérarchie sociale ?
    Personne n'ignore l'importance des dents comme outil de mastication, territoire intime et carte de visite tendue aux yeux du monde. Pourtant, les inégalités d'accès aux soins restent abyssales, condamnant des millions de personnes à une vie atrophiée. Il est temps de mettre à nu ce système, sa logique et ses intérêts, et de réclamer quelques comptes.
    Mû par sa propre peur du dentiste, l'auteur explore un univers familier et méconnu, dont l'actualité ne s'empare que lorsqu'un président persifle les « sans-dents ». Mêlant allègrement l'enquête, le récit, le jeu de pistes et le recueil de témoignages, cette remontée aux sources des inégalités dentaires nous mènera des dentistes orfèvres du néolithique aux arracheurs de dents des centres low cost, de l'inventeur du dentier en porcelaine à l'industrie du sourire hollywoodien. S'y dévoileront les formes de violences sociales dont nos dents sont la cible, des plus brutales au plus sournoises, mais aussi quelques moyens de s'en défendre. Devant la dureté du monde, qui met nos capacités de résistance à rude épreuve, le moment est peut-être venu de reconquérir notre pouvoir de mordre.

  • Vous êtes plus intelligent que vous ne le pensez ! C'est ce qu'Idriss Aberkane va vous démontrer grâce à une nouvelle science : la « neuroergonomie ». Vous allez découvrir comment utiliser au mieux votre cerveau à l'école, au travail et dans tous les aspects de votre existence. Ceux qui pensent plus vite, qui se concentrent plus longtemps ou qui ont une mémoire phénoménale n'ont pas un cerveau plus développé que le vôtre. Ils s'en servent juste de façon différente.
    Pour penser mieux, éduquer mieux, vivre mieux, pas besoin d'être un génie, il suffit d'utiliser les formidables ressources que la nature a mises sous notre crâne. Nous en sommes tous capables.

  • Faites danser votre cerveau Nouv.

    La danse est une activité qui permet de booster son corps, mais aussi son cerveau. Partant des progrès réalisés par la neurobiologie au cours de ces vingt dernières années, Lucy Vincent nous explique ici en quoi la coordination de mouvements complexes au rythme de la musique stimule nos connexions cérébrales, en même temps qu'elle préserve notre santé et renforce notre estime de soi.
    Vie stressante, épuisement psychique, troubles de l'humeur, difficultés relationnelles, kilos en trop... : il n'y a guère de problème qui reste insensible à la pratique régulière de la danse !

  • « Il peut arriver que les patients attendent 10 à 12 heures ! Vous imaginez le stress, pour eux et pour nous ? Alors quand il y a des enfants, c'est terrible. On les laisse parfois au milieu de patients alcoolisés ou déments. Quand ils sont pris en charge pour arriver en chirurgie, il faut traverser la salle de transit, puis un couloir plein de brancards, avec des patients parfois dénudés qu'on tente de couvrir au mieux, des patients trachéotomisés et tout ce qu'on peut voir dans un service d'urgences. Spectacle traumatisant pour un enfant. » Scène de guerre dans un lointain pays ? Non, situation quotidienne d'un service d'urgences dans un hôpital en France. Ce témoignage est l'un des nombreux récits recueillis par Nora Sahara, elle-même infirmière depuis près de 15 ans.
    Une quinzaine d'années d'exercice de la profession d'infirmière, dans le public comme dans le privé, en hôpital, en clinique, en soins à domicile, aux urgences, en psychiatrie, etc. Une quinzaine d'années d'observation et de rencontres qui ont donné lieu à des témoignages poignants, parfois déstabilisants mais toujours liés à des expériences réelles qui révèlent l'envers du décor, cette facette de notre système de soins que le grand public ne voit pas, et que le monde médical ne veut pas ou plus voir.
    La crise sanitaire que nous avons connue aura eu une vertu pour toutes ces infirmières : libérer la parole. Récit franc, direct, brut, parfois brutal, chacune de leurs histoires surprend, questionne, interpelle. Si les gens savaient...

  • La psychiatrie, en France et dans le monde, a une histoire qui peut faire peur quand on l'examine de près, car, comme toute discipline médicale, elle a eu du mal à naître.
    Au nom de quoi, par exemple, pendant la Grande Guerre, les Poilus recevaient-ils des décharges électriques pour retourner au front ? Comment les psychiatres allemands ont-ils justifié les expériences qu'ils menaient sur les fous pendant le nazisme ? Comment a-t-on pu penser un jour que la malaria pouvait guérir de la psychose ?
    Entourés par une dizaine d'experts, Boris Cyrulnik et Patrick Lemoine débattent sur le passé de cette discipline mais surtout proposent de se concentrer sur la seule question qui vaille pour demain : quelle confiance accorder à la psychiatrie ? Quels garde-fous mettre en place ? Et que serait une société sans psychiatrie ?

  • Pour un patient au coeur du soin ; les méthodes complémentaires à l'hôpital Nouv.

    Infirmière passionnée et sensible à la déshumanisation du soin, Isabelle El Khiari s'est heurtée à l'impuissance de sa profession et aux limites de la médecine conventionnelle.

    Elle aurait pu baisser les bras, mais elle a préféré redoubler d'activité et de curiosité. Elle a suivi de multiples formations pour inspirer les organisations hospitalières et faire bouger les lignes ; jusqu'à obtenir le premier poste en France d'infirmière clinicienne consultante, spécialisée dans les approches complémentaires. Qualifiée de « solaire » par les médecins, elle apporte aux patients une aide inattendue, réconfortante.

    À 51 ans, Isabelle El Khiari partage ici son parcours. Elle raconte des situations cliniques qui l'ont amenée à développer des techniques originales : élixirs floraux pour gérer les émotions, huiles essentielles pour améliorer le confort ostéo-articulaire, sophrologie contre le stress... autant d'expériences riches d'enseignements et aussi d'émotions.

    Ce témoignage enthousiaste offre un regard inédit sur la façon dont l'hôpital peut être organisé. Un ouvrage qui fait l'éloge de l'ouverture de la médecine aux méthodes complémentaires, pour offrir aux femmes et aux hommes qui en ont besoin un soin holistique efficace et surtout humain.

  • « Nous n'avons pas eu à effectuer le terrible tri des malades » a-t-on pu entendre au printemps 2020. Mais en est-on si sûrs ?
    Loin d'être un geste extraordinaire, le triage fait en réalité partie intégrante des champs de la médecine et de la santé. Seulement, la crise du SARS-CoV-2 a montré que le triage clinique n'était qu'une des dimensions et conséquences d'un triage systémique façonné par les politiques néolibérales et une technocratie sanitaire qui a, de longue date, négligé la santé publique.
    L'essentiel n'est donc pas tant de savoir si nous trions ou pas que de choisir collectivement les modalités du triage et de définir démocratiquement les priorités de notre système de santé. Des expériences alternatives se rappellent à nous et dessinent des horizons différents, du renouveau de la santé communautaire aux potentialités des communs, en passant par l'émergence d'un triage écologique. La pandémie ouvre une brèche politique pour penser un autre triage, réinventer notre santé selon d'autres priorités : sociales, écologiques, démocratiques. La crise du SARS-CoV-2 est en cela bien plus qu'une crise sanitaire. Elle est un événement pandémopolitique.

  • Plus de 10 000 personnes meurent chaque année en France à cause de médicaments. Car si les médicaments peuvent avoir des effets bénéfiques, ils peuvent aussi se révéler toxiques.
    Dans 10 000 morts sur ordonnance, le Dr Sauveur Boukris dresse la liste des médicaments responsables de tant de décès, donne des solutions pour mieux contrôler leurs dangers et des conseils pour éviter les risques des effets secondaires.
    Il dénonce également la pénurie de médicaments, les erreurs médicamenteuses et les médicaments falsifiés et détournés.
    Face à ce phénomène dramatique, le Dr Sauveur Boukris préconise la décroissance médicamenteuse, prônant la déprescription, en priorité chez les personnes âgées.
    Cette épidémie silencieuse et méconnue n'est pas une fatalité. Nous sommes tous concernés : patients, familles, médecins, pharmaciens, laboratoires pharmaceutiques et pouvoirs publics. Tous ensemble, nous pouvons relever le défi : réduire la mortalité due aux médicaments.

  • Une sur trois Nouv.

    Une femme sur trois aura recours à l'avortement au cours de sa vie. Pourtant, le sujet demeure tabou et l'acte moralement contesté. Les idées reçues, les entraves et les mauvaises pratiques sont monnaie courante.
    Jeune médecin, Philippe Faucher pratiquait des IVG comme on s'acquitte d'une corvée. Mais au gré de ses rencontres et de ses lectures, il se passionne pour la contraception et l'avortement, des aspects délaissés de sa spécialité. Conscient d'avoir parfois reproduit des comportements maltraitants, il change radicalement sa façon de prendre en charge ses patientes.
    Presque cinquante ans après la loi Veil, l'auteur pose un regard critique sur l'organisation de notre système de santé. Il dénonce la façon dont une partie des soignants oublie la bienveillance la plus élémentaire lorsqu'il est question du corps des femmes et de leur liberté d'en disposer.

  • Qui est Didier Raoult ? Que pense-t-il vraiment ? Pourquoi ce grand infectiologue, auteur de nombreuses découvertes, irrite-t-il autant les autorités politiques, sanitaires, et nombre de ses confrères ? Dans ce livre, dense, fort, personnel, le professeur Raoult éclaire toute sa démarche, au-delà de l'actuelle controverse autour de l'hydroxychloroquine et du Covid-19. Ce défenseur acharné du progrès scientifique donne sa vision de ce que doit être la médecine et la recherche.
    Parce que Didier Raoult est avant tout un médecin, parce que soigner est son premier devoir, parce qu'il est un esprit farouchement indépendant, il s'oppose aux blouses blanches administratives qui n'ont jamais vu un malade, aux modélisateurs fascinés par les Big Data, aux grandes revues médicales qui font la pluie et le beau temps mais sont de plus en plus sous l'emprise des laboratoires pharmaceutiques, aux autorités sanitaires et politiques...
    Pour que le public retrouve confiance dans la science, nous dit celui qui est l'un des plus influents chercheurs au monde dans son domaine, il faut savoir se déjuger, remettre en cause ce que l'on sait ou croit savoir, faire tomber ses idoles, bousculer les dogmes et les théories établies, renier ses maîtres...
    La science est un sport de combat, le chercheur doit gagner par K.-O contre « l'arrogance et l'aveuglement ».

  • Robert Hue signe ici un livre manifeste, son combat humaniste pour faire sortir de l'oubli une maladie génétique, la drépanocytose, ignorée d'une partie de la planète et qui tue chaque année des centaines de milliers de personnes, en majorité des enfants. Il est grand temps de se mobiliser pour soulager les souffrances terribles qu'elle engendre et sauver des milliers de vies.
    Inattendu, cet ouvrage signé par Robert Hue, figure familière du paysage politique français dont il s'est éloigné ces dernières années.
    Son nouvel engagement : un combat humaniste pour faire sortir de l'oubli une maladie méconnue et meurtrière : la drépanocytose. Cette maladie génétique, la plus fréquente au monde, affecte l'hémoglobine et se manifeste par des crises particulièrement douloureuses. Elle tue chaque année, principalement sur le continent africain, des centaines de milliers de personnes, en particulier des enfants.
    A l'issue d'une rigoureuse enquête, Robert Hue nous révèle que l'indifférence à l'égard de cette maladie ne tient nullement au hasard, mais traduit probablement l'un des « inconscients raciaux » les plus stigmatisants à l'encontre de l'Afrique.
    Il démontre à travers l'histoire de la drépanocytose, malgré les progrès majeurs accomplis depuis près de cinquante ans, que seule une mobilisation individuelle et collective peut permettre un engagement des institutions internationales en mesure de dégager les moyens d'une réelle priorité de santé mondiale.
    L'auteur donne à cet essai la force d'un manifeste, plaçant les sociétés africaines et la communauté internationale au coeur de l'action pour vaincre cette maladie oubliée et les préjugés qu'elle porte encore.

  • Accompagner la maladie d'Alzheimer et les autres troubles apparentés Nouv.

    Il y aurait en France 900 000 personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer auxquelles il faut rajouter 300 000 patients ayant des maladies apparentées. Cette maladie est devenue en quelques années un problème médical, social et humain d'une ampleur planétaire malgré les avancées réelles qui se sont produites ces dernières années.

    Découvrez dans cet ouvrage les signes et symptômes de la maladie, son évolution, les divers traitements et des conseils pour faire face aux difficultés du quotidien.
    - Quels sont les signes de la maladie d'Alzheimer ?
    - Quelles sont les maladies apparentées ?
    - Comment aider l'entourage à faire face ?
    - Quels traitements existent aujourd'hui ?
    - Quelles prises en charge, aides, structures... ?

    En attendant un diagnostic qui se fera encore plus précocement et des traitements qui agiront sur les mécanismes de cette affection neurologique, des attitudes préventives simples permettent d'en réduire le risque.

    Un guide pour aider le malade et l'entourage.

  • Témoignages du docteur Mukwege, chirurgien congolais spécialisé dans la reconstruction du corps des femmes victimes de viols et de mutilations dans la région de Kivu, à l'est de la République démocratique du Congo, et du professeur Cadière, spécialiste belge de la chirurgie minimale invasive. Tous deux racontent leur combat contre la barbarie.

  • L'histoire de la médecine, pour l'essayiste, critique et homme de culture Jean Starobinski, est au croisement exact entre ses formations et ses intérêts de médecin, de critique littéraire et d'historien des idées et des sciences. Son Histoire de la médecine, parue en 1963 dans la Nouvelle Bibliothèque illustrée des sciences et des techniques, des éditions Rencontres, et jamais rééditée depuis, en est l'un des témoignages les plus marquants. Starobinski rêvait d'une histoire sans frontières, qui relierait les différents domaines du savoir, la littérature, les arts, les sciences, la philosophie, la médecine, une histoire dont il s'est montré l'un des spécialistes les plus éminents de son siècle.
    Avec cet ouvrage, il puise à ces différentes de ces disciplines, et met en évidence avec une remarquable cohérence la manière dont elles se sont nourries mutuellement dans l'élaboration, au fil des siècles, de la figure du médecin, de l'ensemble des moyens diagnostiques et thérapeutiques dont il dispose, et de la nature du lien qui l'unit au malade. Ce faisant, il nous invite tout à la fois à une philosophie portant sur les valeurs fondamentales de notre existence, et une prise de conscience critique de la médecine, suggérant que cette dernière « ne nous rendra plus heureux que si nous savons exactement ce qu'il faut lui demander. »

  • On ne vous l'avait jamais dit ? Eh oui, votre cerveau est extraordinaire ! Avec quelques bons conseils, et deux, trois trucs, il n'appartient qu'à vous d'en développer tout le potentiel.
    Découvrez des expériences à mener et des astuces pour bluffer les gens, mais aussi améliorer votre vie au quotidien : comment aborder un inconnu, reconnaître un menteur, lire dans les pensées, faire passer les migraines...
    Votre cerveau a des ressources que vous ne soupçonniez pas. Fabien Olicard vous les révèle et vous explique comment les mettre à profit !

empty