• Comment la forêt nous sauvera si nous la laissons faire.
    Peter Wohlleben est forestier depuis vingt ans. Grâce à ses livres, traduits dans le monde entier, il a fait découvrir la vie secrète des arbres et ses enseignements à des millions de lecteurs.
    Dans sa forêt en Allemagne, qui est comme un laboratoire à ciel ouvert, il est le témoin des bienfaits de l'écosystème forestier, de son action sur le cycle de l'eau, les sols et la qualité de l'air que nous respirons, surtout quand le climat change.
    Peter Wohlleben nous montre ainsi comment les arbres s'adaptent déjà au changement climatique et comment la forêt peut compenser ses effets. Mais les arbres sont aussi une matière première ; ils font l'objet d'une exploitation intensive, dont les conséquences menacent directement notre avenir. En s'appuyant sur la science, la nature et son expérience unique, Peter Wohlleben dénonce les pratiques de l'industrie forestière et lance un appel à laisser se développer librement les forêts du futur.
    La forêt peut être notre meilleure alliée pour préserver une planète vivable... mais seulement si nous la laissons faire.

  • Du fait de sa vie sociale complexe et de sa remarquable intelligence, le corbeau suscite des réactions contradictoires d'une culture à l'autre, allant de la méfiance à la confiance. Dans cet ouvrage de référence, Thom van Dooren propose une éthique multi- espèces pour examiner les liens qui unissent les vies des humains et celles des corbeaux en vue d'une coexistence harmonieuse.

  • Au nom des requins

    ,

    • Actes sud
    • 2 Février 2022

    Vingt mètres de profondeur. L'eau bleu sombre est peuplée de plancton.
    Face à moi, Lady Mystery, une énorme femelle requin blanc, soeur des « Dents de la mer » :
    5,5 mètres, une tonne et demie. Puissance extrême que rien ne peut arrêter. Scientifique, je ne me laisse pas distraire : je consigne profondeur, heure, sexe et taille. Et soudain, à quelques mètres de l'oeil qui me fixe, je réalise le dérisoire de ces informations, si réductrices qu'elles trahissent la créature indomptée que je cherche à connaître. Comment raconter cette élégance sauvage ? Comment traduire ce que ses sens, profondément différents des nôtres, lui disent de cette rencontre et de l'océan qui nous entoure ?
    Je me coule contre son flanc. Nous nageons épaule contre nageoire. La distance qui nous sépare ne se mesure pas en centimètre, elle se mesure en confiance réciproque. Minute d'éternité. Nous ne faisons qu'un corps. Je suis en paix. Rencontre authentique, sans calcul, qui procure la joie profonde de communier avec la vie.

  • La vie secrète des arbres

    Peter Wohlleben

    • Arenes
    • 1 Mars 2017

    Ce qu'ils ressentent, comment ils communiquent, découverte d'un monde inconnu.

    Les citadins regardent les arbres comme des « robots biologiques » conçus pour produire de l'oxygène et du bois.
    Forestier, Peter Wohlleben a ravi ses lecteurs avec des informations attestées par les biologistes depuis des années, notamment le fait que les arbres sont des êtres sociaux. Ils peuvent compter, apprendre et mémoriser, se comporter en infirmiers pour les voisins malades. Ils avertissent d'un danger en envoyant des signaux à travers un réseau de champignons appelé ironiquement « Bois Wide Web ».
    La critique allemande a salué unanimement ce tour de force littéraire et la manière dont l'ouvrage éveille chez les lecteurs une curiosité enfantine pour les rouages secrets de la nature.

  • Le parfum des arbres : 13 façons de le respirer Nouv.

    Le parfum des arbres : 13 façons de le respirer

    David G. Haskell

    • Flammarion
    • 18 Mai 2022

    Les arbres imprègnent l'air de leurs odeurs:notes poivrées du laurier, arôme vif de l'olivier ou effluves provocantes d'un ginkgo en fleur... En respirant cette palette de parfums, David G. Haskell nous invite à une puissante expérience sensorielle.Poète et naturaliste hors pair, il décrit les canaux qu'emprunte l'odorat pour nous connecter intimement à chaque arbre, molécule par molécule. Ainsi, déceler la signature aromatique d'un frêne rouge ou d'un chêne, c'est prendre part à leurs conversations secrètes et mesurer la force du lien immémorial qui nous unit à ces autres êtres vivants.Entrez dans la forêt, humez l'écorce et la sève:c'est le monde entier que vous respirez.

  • Sur la piste animale

    Baptiste Morizot

    • Actes sud
    • 25 Août 2021

    Depuis les forêts du Yellowstone aux crêtes du Kirghizstan, des steppes du Haut-Var à la terrasse de son appartement, Baptiste Morizot nous invite à partir sur les traces d'êtres hors du commun, souvent mythifiés : les grands prédateurs - ours, loups, panthères des neiges... À travers différents récits de pistage, l'auteur nous propose ainsi de porter notre attention sur le vivant simultanément autour de nous et en nous, et apprendre à cohabiter avec lui.

  • Mon tour de France des bois et des forêts Nouv.

    Mon tour de France des bois et des forêts

    Alain Baraton

    • Stock
    • 18 Mai 2022

    En France la forêt est un mythe national et ancestral. Jules César redoutait déjà « la Gaule hirsute », recouverte de forêts, peuplées certes de belles sylves et nymphes méliennes, mais aussi de barbares redoutables.

    Conteur hors pair, Alain Baraton nous invite à nous promener en sa compagnie dans quelques-unes de plus belles forêts de France. Le jardinier en chef de Versailles a noué une passion particulière pour les arbres. Il a été l'un des premiers en France à alerter sur les dangers qui les menacent, comme lors de la Tempête de 1999 qui signa la mort du tulipier de Marie-Antoinette, suivie de celle de son chêne, terrassé par la canicule de 2003. Qui a oublié l'image de ce géant déraciné, gisant dans la cour du Grand Trianon devant une foule venue le saluer une dernière fois ?

    Illustres ou obscurs, les arbres sont des témoins de notre histoire. Les forêts nous racontent notre mémoire collective, celle de Compiègne, dans laquelle fut signé l'armistice de 1918, abrite le chêne du roi Saint Louis. Elles nous parlent de nos peurs et de nos rêveries, grandes et petites, comme la mythique forêt de Brocéliande, ou encore la terrible forêt de Mercoire qui abrita la bête du Gévaudan. Elles réveillent nos souvenirs d'enfance, quand la forêt des contes, hostile, initiatrice, est aussi bienveillante, peuplée de féérie.

    Dans ce livre fourmillant d'anecdotes et de gai savoir, Alain Baraton nous parle aussi d'écologie heureuse et nous donne une bonne nouvelle : en France la forêt avance, elle a doublé sa superficie depuis 1850.

  • être un chêne ; sous l'écorce de Quercus

    Laurent Tillon

    • Actes sud
    • 10 Février 2021

    Que diraient les arbres si on les écoutait ? A la suite de son premier livre «Et si on écoutait la nature ?» (Payot), Laurent Tillon s'attache aujourd'hui à raconter l'histoire d'un chêne pédonculé bien particulier de la forêt de Rambouillet. Alliant une sensibilité naturaliste développée depuis l'adolescence aux découvertes scientifiques les plus récentes, l'auteur est pour la première fois en mesure de réaliser la biographie de cet arbre majestueux en pleine force de l'âge. A travers la vie pleine de suspense et de rebondissements de ce chêne, c'est l'occasion de brosser, avec tendresse et humour, les portraits étonnants de toute une galerie d'êtres qui interagissent avec lui, du champignon invisible (mais néanmoins indispensable) au cerf et au loup en passant par le capricorne, le mulot et bien d'autres encore. Bien qu'en apparence parfaitement immobile, «Quercus» tisse des liens indéfectibles avec tous les habitants de la forêt. Prédation bien sûr, mais surtout coopération et alliances à tous les étages, du sous-sol à la canopée. Ayant dressé ses premières feuilles quelques décennies avant la Révolution française, dans un paysage de lande arborée difficilement imaginable aujourd'hui, «Quercus» raconte aussi un volet de l'histoire tumultueuse des hommes à travers leurs relations complexes et ambigües aux arbres. De la forêt royale vouée au seul divertissement de la cour jusqu'au souci du végétal qui irrigue maintenant des pans entiers de la société, Laurent Tillon évoque avec empathie l'émergence et l'évolution de la sensibilité au vivant.

  • 45 fragments d'histoire naturelle, issus des chroniques de Jérôme Sueur dans l'émission radio La Terre au Carré, font résonner les sons de la nature pour en exprimer toute la beauté et la diversité. Illustrée de 150 sons captés sur terre et sous mer, cette anthologie est une invitation à découvrir le monde vivant par la voie sonore

  • Le chêne raconté par ses habitants

    Jacques Tassin

    • Belin
    • 9 Février 2022

    Il était une fois un chêne. Voici l'histoire vraie d'un arbre millénaire, né en Sologne, et la vie des animaux qui l'habitent.

    L'auteur, scientifique, Jacques Tassin, se glisse dans la peau du narrateur et se fait la voix off de ce film, d'action et d'émotion, sans paroles.

    Aux images spectaculaires de Laurent Charbonnier et Michel Seydoux, l'écologue apporte un éclairage scientifique sur la symbolique du chêne, décrypte les comportements des nombreux oiseaux, écureuils, balanins et autres animaux, petits ou grands, singuliers ou familiers, qui sont les héros de l'histoire. Il fait aussi découvrir au lecteur un monde vivant invisible, sous la terre, entre les racines du géant.

    Ce livre richement illustré par les images du film est une ode à la vie et à la biodiversité.

  • Autobiographie d'un poulpe et autres récits d'anticipation

    Vinciane Despret

    • Actes sud
    • 7 Avril 2021

    Ce récit d'anticipation nous plonge au coeur des débats scientifiques d'un futur indéterminé. Quelque part entre faits scientifiques et affabulations poétiques se dessine un horizon troublant : et si les araignées, les wombats et les poulpes nous adressaient des messages codés à travers leurs comportements ? Par cette étonnante expérience de pensée nourrie des plus récentes découvertes scientifiques, Vinciane Despret ouvre la voie à un décentrement de la condition humaine sur Terre.

  • Parmi les nombreuses joies que procure un jardin, il y a celle de pouvoir observer la faune et partager avec elle son jardin. Il arrive cependant que des créatures de toutes les tailles soient à l'origine de razzias sur vos précieux végétaux. Cet ouvrage aborde 50 problèmes fréquents causés par les animaux, sauvages ou de compagnie et propose des moyens écologiques, simples et pratiques pour déjouer leurs tentatives de tirer un peu trop profit de votre jardin...

  • Par la force des arbres

    Edouard Cortes

    • Pocket
    • 31 Mars 2022

    Après un coup de tonnerre du destin, Édouard Cortès choisit de se réfugier au sommet d'un chêne, de prendre de la hauteur sur sa vie et notre époque effrénée.
    À presque quarante ans, il supprime ses comptes sur les réseaux sociaux et s'enfonce dans une forêt du Périgord. Là, dans une cabane construite de ses mains, il accomplit son rêve d'enfant.
    Ce printemps en altitude et dans le silence des bois offre une lecture de la nature qui ne se trouve dans aucun guide ou encyclopédie. Afin de renouer avec l'enchantement et la clarté, l'homme-arbre doit couper certaines branches, s'alléger et se laisser traverser par la vie sauvage avec le stoïcisme du chêne.

  • Parmi les arbres : essai de vie commune

    Alexis Jenni

    • Actes sud
    • 28 Octobre 2021

    J'ai aimé la littérature, j'ai aimé les sciences, j'ai aimé les arbres, mais pendant des années, je n'ai pas su allier les trois, chacun de ces amours allait son chemin, sans qu'ils ne parviennent à se croiser. Et puis un été dans les Pyrénées, marchant dans la forêt, c'est venu. J'ai eu envie de parler des arbres, parler à la fois de ce qu'ils sont et de comment nous vivons avec eux. J'ai commencé à écrire sur mon téléphone, en marchant, les gens que je croisais sur le sentier devaient me voir en citadin incapable de regarder autour de lui, alors que j'avais enfin trouvé la façon de raconter ce qui était là. Je veux parler de ces êtres extraordinaires avec qui nous partageons la Terre, qui sont vivants comme nous mais d'une autre façon, et avec qui nous avons une relation continue à laquelle nous ne pensons pas assez souvent, tant elle nous imprègne, tant elle est profonde. Nous sommes arboricoles au fond, nous vivons avec les arbres depuis toujours. Alors plutôt que d'en faire des êtres anthropomorphes, j'ai voulu dire leur étrangeté, connue par les sciences, mais aussi notre proximité par des anecdotes qui racontent cette place familière, eux auprès de nous, nous auprès d'eux. En prenant ces deux points de vue que la littérature peut mêler, je veux rendre hommage à ces compagnons de vie, à nos colocataires de la Terre, sans qui nous ne pourrions l'habiter.

  • Limiter nos déchets et les faire repousser c'est possible grâce au regrowing ! Cette méthode permet de faire repartir les restes de salades, carottes, betteraves, échalotes... Aurélie Murtin nous propose aussi de découvrir d'autres méthodes de multiplication. Attention, vous risquez d'y prendre goût !

  • Les manchots de Mandela et autres récits océaniques

    David Gremillet

    • Actes sud
    • 6 Octobre 2021

    En sept chapitres consacrés à sept oiseaux marins emblématiques, l'auteur, scientifique de renommée internationale et directeur du grand laboratoire d'écologie de Chizé, nous invite à parcourir le globe à tire d'ailes et de nageoires, réussissant le tour de force de nous plonger en même temps dans l'intimité de ces créatures, dans le fonctionnement des écosystèmes marins traversés et au coeur des tensions géopolitiques et économiques qui s'y jouent loin de nos yeux.

  • Habiter en oiseau

    Vinciane Despret

    • Actes sud
    • 2 Octobre 2019

    Qu'est-ce que l'instinct territorial chez les oiseaux ? Vinciane Despret mène l'enquête et, sous sa plume, oiseaux et ornithologues deviennent intensément vivants et extrêmement attachants.

  • La ferme du Bec Hellouin, créée en 2004 par Perrine et Charles Hervé-Gruyer en Haute-Normandie, fait aujourd'hui référence en matière d'agriculture naturelle. Cette réussite démontre la pertinence sociale, économique et écologique d'une agriculture permaculturelle. Dans cet ouvrage résolument positif, les auteurs proposent de nombreuses pistes novatrices, fondées sur des expériences réussies développées pour une agriculture tournée vers l'avenir.

  • Une aventure homme-animal extraordinaire.
    L'histoire se passe en Normandie, dans la grande forêt domaniale de Louviers. Photographe, conférencier et amoureux de la nature, Geoffroy Delorme n'a pas encore vingt ans quand il rencontre un jeune brocart qui va changer sa vie. Il lui donne envie de s'installer en forêt pour vivre au contact des chevreuils. Cette immersion va durer dix ans.
    Vivre seul en forêt sans tente, ni abri, ni même un sac de couchage ou une couverture, c'est surtout apprendre à survivre. Geoffroy Delorme suit l'exemple des chevreuils. Il adopte leur mode de vie, apprend à manger comme eux, à dormir comme eux. Il acquiert une connaissance unique de cet animal et son mode de vie.
    Vivre en forêt est un apprentissage difficile. Il faut apprendre à se nourrir et apprendre à stocker. Au printemps, Geoffroy Delorme cueille des feuilles : ortie, menthe, origan, lamier, reine des prés, achillée millefeuille, angélique.... Il les fait sécher en évitant les moisissures et les attaques d'insectes. Pour les protéines, il y a les fruits à coques qu'il ramasse à l'automne et stocke comme les écureuils dans un tronc d'arbre ou dans une cavité rocheuse. Enfin, il y a les vitamines qu'il puise abondamment dans les fruits en été, mais dont il prive son corps en hiver.
    L'homme-chevreuil est l'histoire d'une quête ancienne et qui reste fascinante : renouer avec la vie sauvage.

  • Dictionnaire amoureux des arbres

    Alain Baraton

    • Plon
    • 12 Mai 2021

    « C'est en découvrant le parc de Versailles que je suis devenu un amoureux des arbres. Je n'avais certes pas attendu mon entrée dans la vie active pour les aimer, mais je ne les regardais pas attentivement, ils faisaient simplement partie de mon décor. Quand je suis devenu jardinier en 1976, il m'a été demandé d'en planter d'abord quelques-uns, puis beaucoup. C'est à ce moment-là que j'ai tout voulu savoir sur eux : leur terre natale, l'origine de leurs noms, les propriétés médicinales de leurs feuilles, la couleur des fleurs et la saveur des fruits.
    Le monde des arbres est vraiment extraordinaire. Pas un mois ou presque sans apprendre une information sur ces végétaux capables de vivre mille ans et plus.
    Les arbres m'ont transmis l'envie d'éternité. Ils m'ont donné comme pouvoirs la patience, la sagesse, et une idée de l'immortalité. »

  • Le jardin ensauvagé : prendre part à la dynamique du vivant Nouv.

    Partout aujourd'hui, notre espèce réexamine sa place et ses responsabilités par rapport au reste du vivant. Dans les débats sur la f in de la nature et le besoin de réensauvagement, particulièrement animés, personne ne parle jamais de jardins. Pourtant, la surface couverte par ces derniers dans les pays occidentaux dépasse de beaucoup celle des réserves naturelles : même le plus petit jardin peut compter. Pourquoi, alors, les oublie-t-on et en quoi peuvent-ils espérer contribuer à l'avenir du vivant ?
    Dans cet essai foisonnant, Louisa Jones nous propose des réponses à la fois historiques, philosophiques et pratiques. Elle survole l'héritage occidental du «sauvage» dans ses rapports parfois surprenants aux jardins, à la lumière des nouveaux philosophes du vivant : du Paléolithique au pastoral, de la wilderness américaine et l'horticulture dite «anglaise» jusqu'au nouveau land art. Aux jardiniers actuels, elle propose un riche tissage de témoignages, d'anecdotes et de conseils pratiques cueillis chez les spécialistes du monde entier. Ensauvager son jardin, c'est d'abord apprendre de nouvelles formes d'attention à l'existant pour mieux vivre en immersion et en interdépendance avec d'autres espèces. L'humain ne domine plus, mais ne s'efface pas non plus. Le jardinage peut régénérer les sols et la biodiversité, créer un lieu de vie partagé, une aventure dynamique et joyeuse d'émerveillement au quotidien, sensuelle et exubérante mais imprévisible. Au collectif, le jardin ensauvagé se glisse vers la forêt- jardin de la permaculture, les fermes-sauvages, les tiers lieux. Il rejoint la petite polyculture paysanne et surtout l'exemple méditerranéen décrié à tort, exceptionnel par sa résilience et sa biodiversité.
    Et dans notre monde précaire, perturbé, abîmé, le jardin ensauvagé devient un «lieu de résurgence» semblable aux mosaïques, patchs et clairières loués par certains écologues, où s'inventent de nouvelles manières de bien vivre, accueillant une polyphonie du vivant qui nous inclut et qui laisse loin derrière toutes les vieilles définitions de l'Homme et du «sauvage»

  • Petite philosophie de la mer Nouv.

    Petite philosophie de la mer

    Laurence Devillairs

    • La martiniere
    • 20 Mai 2022

    Découvrez une vingtaine de petites leçons de vie, courtes et simples, pour retrouver l'être naturel qui respire en vous.
    Plus que jamais, nous ressentons le besoin de nous recentrer sur l'essentiel : l'air qui nous fait vivre, les arbres qui nous protègent, la mer qui nous enseigne l'immensité et la contemplation.
    Ce livre est le second ouvrage d'une collection qui nous réapprend à écouter les leçons de sagesse prodiguées par la nature.

    Après le succès international de Petite philosophie des oiseaux, quoi de mieux que d'arrêter à nouveau le tempo infernal de nos vies et d'écouter le doux ressac de l'océan ? Par ses flux et reflux, par sa façon de recouvrir le monde et de nous être si silencieusement nécessaire, cette grande dame bleue qu'est la mer nous enseigne un art de vivre plus respectueux de nos rythmes, plus profond aussi.

  • Il dit non au massacre des arbres en zone urbaine. Pour protéger ces chefs-d'oeuvre de la nature qu'on abat aujourd'hui sans aucun discernement, Thomas Brail s'accroche à leurs branches et campe à leurs sommets. Grâce à lui, la cause des arbres est devenue populaire et largement médiatisée.Thomas Brail se bat aujourd'hui avec le Groupe national de surveillance des arbres pour que la loi soit enfin respectée et que cesse le massacre. Face à l'incurie des élus et des groupes d'intérêts, ce manifeste est un appel à tous les citoyens pour sauver ensemble nos arbres.

  • Pour une forêt primaire en Europe de l'ouest

    Francis Hallé

    • Actes sud
    • 1 Septembre 2021

    En Europe, les forêts primaires, sommets de la biodiversité et joyaux de la nature, ont disparu depuis 150 ans. Or ses bénéfices sont inestimables : captation du CO2, régulation du climat, réserve de biodiversité, reconstitution des réserves hydriques...sans oublier la beauté, qui nous est indispensable. À l'initiative du botaniste Francis Hallé, une association s'engage pour en faire renaître une sur 70 000 hectares laissés en libre évolution pendant plusieurs siècles. Ce projet suscite aujourd'hui un très vif intérêt du public, pour des raisons à la fois écologiques et philosophiques.

empty