Glyphe Essais

  • Passé englouti

    Paul Zeitoun

    Un amour de jeunesse ne nous quitte jamais ; il nous attendrit, nous ravit ou nous attriste quand on y pense. Mais lorsqu'on le rencontre ?

    André, retraité depuis peu, a cru reconnaître Louise en la personne de Léa, une enfant croisée dans le métro. Louise qu'il avait quittée à dix-huit ans, quand ses parents avaient quitté leur village pour monter à Paris. Sa confusion n'en était pas tout à fait une ; Léa est la petite-fille de Louise. Divorcé depuis dix ans et libre, André accepte de partir avec Léa et sa mère pour les bords du lac artificiel qui a submergé son village. Bousculé par le présent et le passé qui se télescopent, il ne prévient pas de son escapade ses enfants, encore en vacances.
    À leur retour, les enfants d'André s'interrogent et bientôt s'inquiètent, surtout quand, au commissariat, on qualifie cette absence de disparition inquiétante. La discorde ne tarde pas à s'installer entre eux, comme souvent lorsque manque le lien qui unit la famille.

  • Hymne à la vie

    Albert Pélèse

    Né à Liernais en Morvan, le père Albert Pélèse, séminariste au Diocèse de Dijon, est ordonné prêtre le 24 juin 1954.
    Il commence son ministère pastoral à Montbard, puis est nommé curé de Champagne-sur-Vingeanne de 1956 à 1967. Dans ses paroisses de la Vingeanne, ses sermons du dimanche sont très remarqués.
    Apprécié des jeunes, il leur apporte une ouverture religieuse et culturelle ; avec son car, il organise des voyages et des camps de vacances où chacun apprend à vivre pour le bien de l'autre. Intrépide, il recherche une Église plus ouverte, ce qui n'est pas au goût de sa hiérarchie qui le prie de quitter ses paroissiens et les jeunes.

    Mais, toujours fidèle à ses engagements, il continue son ministère en France et au-delà. Ses amis lui demandent de rester témoin de l'Église catholique.

    Fin cuisinier, il prépare les repas de fête qui suivent les sacrements de baptême et de mariage.

    Pendant vingt-cinq années, il continue de responsabiliser les jeunes en louant des voiliers en Manche et en Atlantique ; plus de 200 jeunes ont participé à cet apprentissage de la navigation en haute mer. Ses homélies et ses lettres témoignent de son exigence : « Partager et aller de l'avant ».

  • Mathias Coppa est atteint d'une maladie génétique rare, l'ataxie de Friedreich, qui l'a condamné au fauteuil roulant à l'âge de quinze ans. Mais Mathias est débrouillard et indépendant. Il poursuit des études de droit et habite seul chez lui. À vingt ans malgré un handicap physique sévère, il vit en parfaite autonomie. Pendant presque un an, Mathias a goûté au plaisir de l'indépendance, jusqu'à ce qu'un terrible accident domestique bouleverse sa vie. Mathias glisse dans sa baignoire et s ébouillante. Il ne peut atteindre le robinet... Gravement brûlé, Mathias connaîtra les souffrances de l'hospitalisation prolongée. La solitude et la douleur l'accompagnent au quotidien. Ni le personnel soignant, ni sa famille ne pourront sécher ses larmes avant plusieurs mois. ''Accidenté. Le parti pris de la guérison'' est l'émouvant témoignage d'un handicapé accidenté qui s'en sort grâce une immense volonté proclamée et au prix d'un acharné travail. Préface du Pr Arnold Munnich

empty