Sciences & Techniques

  • Hospitalisations sans consentement

    Mikaël Benillouche

    • Centre de recherches et droit prive et sciences criminelles d’amiens
    • 15 Mars 2013
  • Christian Lehmann les a vus.
    Il sait que les Fossoyeurs sont là, ont pris forme humaine, infiltré les postes de décision, et qu'il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé. Romancier, médecin généraliste depuis vingt-trois ans, il n'a cessé de dénoncer les contre-vérités d'une réforme de la Sécurité Sociale qui affirmait : " C'est en changeant tous un peu qu'on peut tout changer ", alors que ses objectifs étaient tout autres.
    Pénaliser les patients sous couvert de " responsabilisation ". Désespérer les généralistes. Lancer la traque aux arrêts de travail. Fragiliser le système solidaire en habituant chacun à payer toujours plus. Drôle, rebelle, ce livre - où se croisent économistes ultralibéraux, ministres adeptes de la langue de bois, assureurs intéressés, lobby de l'industrie pharmaceutique et syndicalistes zélés - retrace deux ans de combat au sein d'un système opaque.
    Un système dans lequel le patient, perdu dans un maquis tarifaire, n'est plus qu'une part de marché à conquérir. Affrontement entre deux conceptions de la médecine, petits arrangements entre amis pour s'assurer le vote des médecins à la présidentielle en pleine guerre fratricide entre les clans de l'UMP, Les Fossoyeurs décrypte deux ans de mensonges politiques. Il pose surtout cette question centrale : " La santé publique est-elle soluble dans le néolibéralisme ? " Autour du fameux " trou " virtuel de la Sécurité Sociale s'agitent les Fossoyeurs.
    Notre santé les intéresse ? Intéressons-nous à la leur.

  • Le kamasutra illustré

    Brigitte Lahaie

    • Prive
    • 27 Mars 2014

    On ne le dira jamais assez, faire l'amour toujours dans la même position, au même endroit et à la même heure, aucun couple n'y résiste ! Brigitte Lahaie, elle, nous propose des positions sexuelles amusantes, tendres, ludiques ou sauvages pour ranimer le feu érotique dans notre couple.

    Voilà, par exemple, une position qui permet de mettre un peu de piment dans votre relation ! En plus, elle est assez facile à adopter, il suffit simplement d'oser renverser les règles de bonne conduite. Prenez votre partenaire au moment où vous vous apprêtiez à vous mettre à table. L'amour, on le sait, ça met en appétit !
    Monsieur est assis au bord de la table, madame vient le chevaucher, les jambes en l'air. Elle peut aussi poser ses pieds sur la table afin d'avoir une meilleure assise. Son corps peut alors rester à la verticale ou au contraire se renverser : il suffit que son partenaire veille à bien lui tenir les poignets afin qu'elle ne tombe pas. Cette deuxième solution est moins classique mais évidemment plus excitante car l'homme peut ainsi admirer le corps de sa maîtresse, il peut aussi avoir une action plus prononcée. En effet, en tenant sa compagne, il a un point de force qui lui permet d'accentuer ses coups de boutoir.
    En revanche, si la femme reste droite, elle devra agir davantage, monter et descendre sur le membre de son partenaire.
    Mais dans un cas comme dans l'autre, cette position procure des sensations beaucoup plus fortes que la position classique des deux corps allongés l'un sur l'autre.

empty