Paris

  • World press photo

    Collectif

    • Skira paris
    • 3 Juin 2020

    Depuis 1955, le concours annuel World Press Photo est le rendez-vous mondial du journalisme visuel. Ce livre présente les gagnants du World Press Photo 2020, à travers les images les plus marquantes et les reportages les plus convaincants qui ont été retenus parmi les 73 966 photos prises par 4282 photographes de 125 pays. Sélectionnés par un jury indépendant de professionnels, les gagnants des prix sont mis à l'honneur dans ce document empreint d'émotions et représentatif du meilleur journalisme visuel de l'année 2019.

  • Maya Ruiz-Picasso, fille de Pablo

    Emilia Philippot

    • Skira paris
    • 13 Avril 2022

    La conversation entre Maya Ruiz-Picasso et sa fille, Diana Widmaier-Ruiz-Picasso, retrace les moments marquants de cette relation filiale et nous plonge dans le monde des souvenirs. Les autres textes traitent des années d'enfance de Maya, marquées par la Seconde Guerre mondiale, de l'intérêt de l'artiste pour le thème de l'enfance qui se développe à cette époque, de la pratique du dessin à quatre mains, fusionnant le trait du maître avec celui de son enfant, mais également de la période plus tardive, notamment du tournage du célèbre film d'Henri-Georges Clouzot, Le Mystère Picasso. Le catalogue propose ainsi une lecture approfondie de cette relation et dresse un portrait intime de Pablo Picasso.

    Illustré par près de 400 images, l'ouvrage présente un important ensemble de portraits de Maya mais également des photos, des jouets fabriqués pour sa fille, des memorabilia et divers documents d'archives.

  • Franz Liszt

    ,

    • Philharmonie de paris
    • 14 Avril 2022
  • Marcel Proust, un roman parisien

    Collectif

    • Paris-musees
    • 24 Novembre 2021

    Cet ouvrage propose d'explorer le rapport particulier que Marcel Proust entretenait avec Paris.

    Chronologique et biographique, il évoque tout d'abord ses différents domiciles parisiens, la vie parisienne et le cadre urbain dans lequel il évolue, soulignant l'évolution de ses goûts, le foisonnement de sa vie mondaine et culturelle et l'affirmation de sa personnalité.

    Matérialisant le passage de la réalité à la fiction, la « chambre » de Marcel Proust, espace emblématique du musée Carnavalet, se découvre ensuite comme lieu d'introspection et de recueillement, véritable laboratoire de l'oeuvre de l'écrivain.

    La dernière partie, importante, traite de la présence de Paris dans À la recherche du temps perdu en analysant les principaux lieux parisiens décrits par le narrateur-voyeur (double de l'écrivain) et sublimés par la littérature, tout en essayant de rendre perceptible la dimension circulaire du roman (un même lieu apparaît sur une période de 40 ans) et d'articuler les images de la ville avec les extraits littéraires correspondants.

    Un ouvrage richement illustré qui propose au lecteur de voyager tout à la fois dans l'oeuvre et dans l'histoire de la ville et pose la question de la persistance du souvenir de l'écrivain et de son oeuvre dans l'imaginaire collectif et dans l'espace urbain.

  • Stradivarius et la lutherie de Crémone

    Jean-Philippe Echard

    • Philharmonie de paris
    • 7 Avril 2022

    Les stradivarius - violons réalisés par le luthier Antonio Stradivari entre 1666 et 1737 - font l'objet d'une fascination durable et cette aura a depuis longtemps dépassé le strict champ musical. Comment ces instruments, façonnés à Crémone au milieu du XVIe siècle, sont-ils devenus les compagnons de prédilection des plus grands violonistes ? En retraçant l'histoire du violon italien sur quatre siècles, l'ouvrage éclaire le développement du « mythe Stradivarius » et les raisons de sa renommée. Il s'appuie sur la collection nationale française conservée au Musée de la musique, qui constitue un corpus de sources historiques importante pour l'histoire de la lutherie crémonaise.

  • Béla Bartók

    ,

    • Philharmonie de paris
    • 14 Avril 2022
  • Anni et Josef

    Katsumi Komagata

    • Paris-musees
    • 26 Janvier 2022

    À l'occasion de la grande rétrospective consacrée à Josef et Anni Albers, Paris Musées a proposé à Katsumi Komagata, célèbre auteur de livres animés pour la jeunesse, de travailler sur les théories de la couleur développées par Anni et Josef Albers, et d'en proposer sa propre lecture à destination des enfants. Pourquoi la couleur trompe-t-elle? Pourquoi une couleur a-t-elle plusieurs visages? Comment créer l'illusion de l'espace?
    Voilà quelques questions auxquelles Josef Albers a répondu dans son célèbre traité Interaction des couleurs et que Katsumi Komagata traduit visuellement, si simplement, si évidemment. Il faut dire que la couleur ne cesse de questionner l'auteur japonais à travers les 46 livres qu'il a publiés jusqu'à aujourd'hui. Une rencontre donc entre trois artistes au-delà des frontières et au-delà du temps.

  • Henri Cartier-Bresson : revoir Paris

    Collectif

    • Paris-musees
    • 2 Juin 2021

    Pour sa première exposition après réouverture, le musée Carnavalet s'associe avec la Fondation Henri Cartier-Bresson pour mettre en lumière l'importance de Paris dans la vie et l'oeuvre d'Henri Cartier-Bresson, l'un des plus grands photographes français du 20e siècle.

  • Le catalogue d'exposition propose une lecture approfondie de neuf chefs-d'oeuvre offerts au musée par la fille de l'artiste. La mise en relation avec d'autres oeuvres de Picasso et de divers artistes permet de comprendre le contexte de création ainsi que les multiples inspirations qui ont nourri l'art de Picasso.

    L'ampleur temporelle et stylistique mais aussi la valeur économique des oeuvres données, font de la dation Maya Ruiz-Picasso l'une des plus importantes jamais faites à l'État français.

    L'exposition « Nouveaux Chefs-d'oeuvre. La dation Maya Ruiz-Picasso » a lieu au Musée national Picasso-Paris du 16 avril au 31 décembre 2022.

  • Boilly : chroniques parisiennes

    Collectif

    • Paris-musees
    • 16 Février 2022

    Témoin brillant de la vie parisienne de Louis XVI à Louis-Philippe, historien des moeurs françaises, Louis- Léopold Boilly (1761-1845) est un peintre d'une foisonnante diversité. Il est l'auteur de près de deux mille peintures, dessins et estampes, de milliers de petits portraits, véritables photographies d'identité de ses contemporains, ainsi que de nombreux trompe-l'oeil.
    Chroniqueur de son temps et de la vie quotidienne, l'artiste est fasciné par la modernité de la ville, son effervescence et le mouvement, ses spectacles et leur public.
    À travers une sélection d'oeuvres ayant pour thème Paris et les Parisiens, éclairée par des essais des plus grands spécialistes de Boilly, cette monographie explore le regard de Boilly sur ses contemporains, mettant en évidence ses multiples facettes d'artiste novateur au style minutieux, dont la curiosité et l'humour fascinent toujours.

  • Le catalogue s'articule en trois parties. Il présente d'abord la cosmogonie, les croyances et le lien fort qu'entretiennent les chefferies avec la nature. La deuxième partie évoque la relation entre l'art et le pouvoir à travers la figure quasi-divine du chef, garant de la tradition liant le monde des ancêtres et celui des vivants, et celle de la femme, qui constitue le pilier social, économique et politique. La troisième partie de l'ouvrage se concentre sur les sociétés secrètes en présentant costumes, coiffes, masques et danses.

    Richement illustré, le catalogue présente aussi bien des images d'objets que des photographies documentaires, montrant le caractère dynamique et vivant du patrimoine des Grassfields. Des récits de chefs et de reines approfondissent la connaissance de la vie et du fonctionnement des chefferies.
    Ponctué par des oeuvres d'artistes contemporains, l'ouvrage met en lumière l'influence des chefferies sur la production artistique contemporaine et fait dialoguer tradition et modernité

  • Hans Hartung

    Collectif

    • Paris-musees
    • 9 Octobre 2019

    « Le plaisir de vivre se confond pour moi avec le plaisir de peindre. Quand on a consacré toute sa vie à la peinture, quand on a essayé d'aller toujours plus loin, il est impossible de s'arrêter. » Hans Hartung.

  • Vogue Paris, les 100 ans

    Collectif

    • Paris-musees
    • 6 Octobre 2021

    Défenseur de la création artistique et littéraire, découvreur de talents, le magazine Vogue Paris, plus que les éditions des autres pays, a fait de la mode un objet culturel et sociétal, autant qu'un objet de fantasme.
    À travers couvertures et pages intérieures, photographies, dessins et archives, cet ouvrage met en lumière la façon dont l'édition française du magazine Vogue Paris joue depuis plus de cent ans un rôle majeur et singulier dans la diffusion de la création parisienne et contribue à faire de Paris la capitale internationale de la mode.

  • Les flammes, l'âge de la céramique

    Collectif

    • Paris-musees
    • 27 Octobre 2021

    Source constante d'inspiration et d'expression pour les artisans, artistes ou designers, la céramique est l'une des plus anciennes formes d'expression artistique de l'humanité. En déroulant le fil historique mondial de la céramique, ce livre, telle une anthologie, révèle les multiples caractères (artistiques, esthétiques, utilitaires, techniques), de ce médium, qui n'a cessé de se réinventer, de bousculer les codes et les usages, à partir d'une « recette », proche de l'alchimie, qui a peu évolué au cours de l'histoire.
    C'est une histoire internationale de la céramique, comprenant des textes inédits, mais également essais fondateur sur le sujet, qui est ici proposée.

    Auteurs : Stephanie Le Follic, Unesco.
    Tim Ingold, anthropologue Manchester University.
    Namita Wiggers, théoricienne du Craft, Asheville University.
    Jean Girel, céramiste, historien de la céramique.
    Thomas Golsenne, spécialiste de l'ornement, Université de Lille.
    Marie-Charlotte Calafat, Mucem, Marseille.
    Glenn Adamson, théoricien du Craft.
    Sotesu Yanagi, artiste, philosophe.
    Garth Clark, historien de la céramique.
    James Clifford, universitaire.
    Ezra Shales, College of Art and Design, Massachussets.
    François Lissarrague, historien spécialiste des vases antiques grecs.
    Anne Dressen, commissaire d'exposition au musée d'Art moderne de Paris.
    Anne-Claire Schumacher, Ariana Museum, Genève.
    Erik Scollon, artiste et éditeur.
    Natsuko Uchino, Artiste, enseignante à École du Mans.
    Fréderic Bodet, Conservateur de collections et commissaire d'expositions.
    Jenni Sorkin, historienne de l'art et du féminisme, Santa Barbara University.
    Nicki Green, artiste.

  • Anita Molinero

    Collectif

    • Paris-musees
    • 30 Mars 2022
  • La collection Chih Lo Lou fut l'une des plus grandes et importantes collections de peintures chinoises anciennes en mains privées à Hong Kong. En 2018, plus de 350 oeuvres issues de ce fonds ont été données au musée d'art de Hong Kong. C'est à partir de cet ensemble qu'est conçue l'exposition du musée Cernuschi et son catalogue. Trois siècles de peinture chinoise, du milieu du XVe siècle au début du XVIIIe siècle sont ainsi dévoilés, notamment deux sommets de l'histoire de l'art en Chine : d'une part l'école de Wu autour de Shen Zhou et Wen Zhengming, d'autre part les productions des artistes les plus inventifs du début des Qing (1644-1911), tels que Shitao, Zhu Da ou Gong Xian. Le lecteur découvrira en détail, grâce à des chefs d'oeuvre incontestés de l'histoire de la peinture chinoise, la manière dont les artistes élaborent leur style en fonction des antécédents dont ils se réclament, des paysages qu'ils représentent, de leur position institutionnelle, de leur pratique calligraphique ou encore d'influences littéraires.

empty