Normant

  • N'est-il pas périlleux de laisser un Laminoir et un Torpilleur à proximité d'inoffensives et minuscules Coucougnettes ?
    Comment faire cohabiter une Africaine et un Chinois, une Salamandre et une Girafe ?
    D'où vient cette Alouette sans tête posée sur un Piano entre une Guitare et une Mandoline ?
    Que signifi ent sur une carte de restaurant les expressions à la Nage, en Bellevue, à l'Andalouse, et qu'est-ce donc qu'un Oreiller Belle Aurore ou un Fromage avec Musique ?
    Voici la Joyeuse Encyclopédie qui explique par le menu le langage culinaire. Un zeste d'histoire, une once d'humour sucrésalé, une érudition d'une délicieuse insolence. à dévorer sans modération !
    Cet abécédaire culturel et ludique raconte la grande épopée de la belle cuisine en même temps que la petite histoire et l'origine des mets et ingrédients de légende, mais aussi la passionnante aventure anecdotique de la gastronomie française.
    Michel Ferracci-Porri et Maryline Paoli livrent une invitation à découvrir les secrets qui ont hissé l'art de la table français au sommet de l'excellence. Pour le plaisir, pour briller en société ou autour d'une table entre amis, grâce à d'étonnantes connaissances culinaires et gastronomiques, en illustrant celles-ci des plus savoureuses anecdotes.
    Le premier ouvrage sous forme d'abécédaire qui recence toutes ces expressions, toutes ces défi nitions et toutes les biographies de personnages ayant fait l'Histoire de la gastronomie.
    1200 entrées (définitions) au total.

  • « L'admission des femmes à l'égalité parfaite serait la marque la plus sûre de la civilisation. » Stendhal.
    Rois histoires, trois parcours, trois jeunes femmes engagées en politique (UMP et PS), dont les regards se croisent.
    Trois regards pour un constat?: les femmes et jeunes femmes de leur génération ont trop souvent l'impression que pour l'égalité, tout a été fait, tout a été dit. Et pourtant, la marche des femmes et des hommes est encore longue avant d'atteindre l'égalité réelle.
    Trois regards pour un enjeu de société?: l'égalité interroge le regard que nous portons sur la famille, le travail, la République ou la laïcité.
    Trois regards pour une invitation?: les auteures estiment qu'il est temps de créer un féminisme moderne loin des représentations caricaturales qui nient toute crédibilité à leur propos. Parce que les féministes ne sont ni des « flippées ou des anorexiques », des « pétasses » ou des « hystériques mal baisées ». Parce que le féminisme en France a une actualité et une pertinence.

    Ce livre est le fruit de leurs expériences et analyses partagées, enrichies d'une quarantaine d'entretiens réalisés auprès de femmes d'influence?: Ministres et anciennes Ministres, parlementaires, journalistes, sociologues, artistes, chefs d'entreprises ou responsables associatives.
    Manuel Valls et Benoist Apparu concluent cet ouvrage tourné vers l'avenir.

  • Une saga flamboyante et inédite qui bénéficie déjà de retombées médiatiques conséquentes deux mois après sa sortie : RTL ; Europe 1 ; France Soir ; FR3 ; France Bleu, etc. (revue de presse disponible sur simple demande).
    La Môme Moineau était la « meilleure ennemie » d'Edith Piaf. Cet ouvrage complète utilement le film « La Môme » qui sort bientôt, pour tous ceux qui s'intéressent à cette période de l'histoire.

  • En 1945, au lendemain de la démobilisation, le jeune Denis Hébrard est confronté à la dure réalité : il n

  • LAYS

    Martin L. Gore

    • Normant
    • 8 Avril 2009

    Ce volume réunit, pour la première fois et en exlusivité mondiale sous la forme d'un livre, l'essentiel des textes écrits par Martin L. Gore pour Depeche Mode. Une sélection de 87 chansons accompagnées de six illustrations originales du légendaire Klaus Voormann.
    Chaque texte est présenté en anglais, puis fait l'objet d'une traduction fine, permettant de découvrir ces chansons sous un jour inhabituel. Les classiques Walking in My Shoes, Enjoy the Silence, Everything Counts, Strangelove et Fly on the Windscreen ont connu un succès commercial si massif qu'il est facile d'oublier la délicatesse de langage, l'intemporalité et souvent l'humour pince-sans-rire dont ces textes témoignent.
    Le présent recueil constitue la célébration d'un des auteurs-compositeurs les plus talentueux et les plus originaux de la pop music de ces 25 dernières années. Ainsi LAYS nous donne pour la première fois l'opportunité de reconsidérer dans son ensemble l'oeuvre écrite de Gore - sans sono, sans lumières et de prendre conscience de sa place importante parmi les grands paroliers de notre temps.

  • Le 25 avril 2007, à Heilbronn en Allemagne, deux jeunes policiers sont victimes d'une attaque surprise dans leur voiture. Une authentique exécution, sans mobile apparent. La policière décède sur le coup. Son collègue, atteint d'une balle dans la tête, plonge dans le coma pendant trois semaines. À son réveil il ne garde aucun souvenir des évènements.
    L'ADN prélevé sur les lieux est bien connu des services de police. C'est celui d'une femme sans visage, une tueuse en série pourchassée depuis 16 ans sans succès en Allemagne, en Autriche, en France et en Europe de l'Est. Jusqu'en 2009, son empreinte génétique a été relevée sur 40 lieux différents, au cours de meurtres, agressions, cambriolages Les témoignages sont contradictoires, rien ne concorde, la police piétine. Les médias s'emparent de l'affaire. Celle que l'on surnomme désormais le Fantôme de Heilbronn devient l'Ennemi public numéro 1. La seule certitude de la police concernant cette femme qui mobilise 30 enquêteurs et les services d'Interpol : son ADN.
    L'enquête est d'une ampleur sans précédent. Toutes les hypothèses sont envisagées, fuites policières, individu transsexuel Les profilers dressent un portrait de la criminelle la plus recherchée d'Europe. Le mystère s'épaissit C'est finalement en mars 2009 que la cavale du fantôme prend fin. Éclate alors un scandale qui ébranle la police et la justice allemandes.

    Le Fantôme de Heilbronn, une affaire qui restera dans les annales policières comme un cas d'étude passionnant sur le rôle de l'ADN et les méthodes d'investigation des enquêteurs. Une affaire unique, hors normes, qui se termine comme elle a vécu pendant 16 ans : par l'incrédulité et le scandale. Une affaire qui marque aussi les limites de l'ADN, l'acteur principal de cette histoire, jusque-là considérée comme l'infaillible « reine des preuves ».

  • Près de 22 h 30, Béatrice n'est pas rentrée. Anxieux, son mari a tenté plusieurs fois de la joindre, sans succès. Lorsqu'elle appelle enfin, c'est pour demander que celui-ci vienne la chercher au Mont de l'Abbaye, un centre de réfugiés. Il apprend ainsi que l'association d'entraide dont elle est membre en a pour partie la charge.
    Inquiet de la voir s'occuper d'une telle population dans un tel lieu, il souhaite la dissuader de poursuivre. C'est mal la connaître !
    Elle rêve d'un monde meilleur, lui n'y croit pas. Pour elle, les peuples doivent s'entraider et apprendre à s'aimer. Lui, cadre dans une multinationale, ne supporte ni la maladie ni la misère. Malgré tout, ils s'aiment par-dessus tout.
    Devenue présidente de l'association, Béatrice se rend dans un pays tombé sous la coupe de fanatiques. Elle doit négocier la libération d'une centaine de femmes condamnées à une mort atroce pour raison politique. Les risques sont réels, rien ne garantit qu'elle pourra rentrer saine et sauve.
    Pour son mari, c'est le début d'une attente angoissée. Pour avoir des nouvelles de Béatrice il doit se rendre au centre du Mont de l'Abbaye. Au fil de discussions et de rencontres, il découvre une vision du monde qui lui était étrangère, transformant sa façon de voir et de penser. Il est possible de rapprocher ces deux mondes qui s'ignorent et de nouer des liens de fraternité.

  • Avec plus de 2 000 concerts à son actif dans le monde entier et 20 ans de scène, Ben Jack'son est le plus célèbre imitateur de Michael Jackson ! Dans la vie de tous les jours, c'est c'est un homme au grand coeur..
    Conduit par un destin hors du commun. De son premier spectacle au collège aux plus grandes scènes internationales, le petit Lyonnais a bien changé ! Plus le temps passe, plus son mimétisme naturel avec le " Maître " devient saisissant. Pour la première fois, Ben Jack'son devient le héros de sa propre histoire. Une histoire incroyable, à son image, où l'artiste fait face à son plus grand défi.

  • Six mois se sont écoulés depuis l'affaire Talion, à laquelle les journaux, locaux et nationaux avaient consacré de nombreux articles.
    À l'époque, personne n'aurait pu imaginer une histoire pareille : une série de meurtres dans le Val-d'Oise, à Argenteuil, avec tous ces cadavres éparpillés, aux quatre coins de la ville en si peu de temps. Le commandant Marcans n'était pas prêt d'oublier cette douloureuse enquête. Mais la vie devait suivre son cours. Gabriel avait réussi à rétablir un peu d'ordre dans ses idées ; par la suite, il s'était même remis avec Marion.
    Alors que les deux policiers dînent tranquillement dans un de leurs restaurants préférés, le commandant reçoit un appel : son interlocuteur prétend qu'il a enlevé sa nièce de six ans et que cette dernière mourra dans l'heure qui suit, si Gabriel refuse de satisfaire ses exigences. Commence alors une nouvelle course contre la montre, à travers plusieurs villes du Val-d'Oise, dont bien peu de gens sortiront indemnes.

  • Le seigneur des glaces

    Benkel-F

    • Normant
    • 1 Avril 2012

    Eric Sansen est l'homme le plus fort du monde.
    Un titre prestigieux qu'il s'est construit à force de défis, de sueur et de sang. II est allé au-delà des limites de tout être humain, pulvérisant plus de 3,5 tonnes de glaces en près d'une minute... devant les caméras, défendant la cause d'associations caritatives. Découvrez le destin incroyable, menant aux quatre coins du monde, d'Eric Sansen. Héros des temps modernes à la vie tumultueuse, dont le pouvoir reste un mystère.
    De l'eau à la glace, il n'y a qu'un interstice séparant le paradis de l'enfer... Un itinéraire passionnant qu'on croirait tout droit sorti de Hollywood, à travers lequel les mots volonté et liberté prennent un nouveau sens.

  • Gabriel, se souvient de mars 1808. Lorsqu'il avait dixsept ans et qu'il était ouvrier typographe. Son esprit s'évadait alors vers Inès, restée à Aranjuez avec son oncle le père don Célestino Santos del Malvar. La jeune fille sera recueillie par Don Mauro Requejo, un riche commerçant en tissus. Il s'agit en fait d'un piège pour la transformer en domestique à peu de fais.
    Gabriel est prêt à tout pour la rejoindre et quitte son emploi. Cependant, il a un rival amoureux en la personne de Juan de Dios, qui éprouve une véritable passion pour Inès.
    De graves événements politiques se mêlent à leur histoire : Ferdinand VII prend le trône d'Espagne suite à un coup d'Etat. De plus, Napoléon, qui veut instaurer de force les idées révolutionnaires de liberté et d'égalité, occupe une partie du pays, poussant la population de Madrid à se soulever contre les troupes françaises.

  • Le jour n est pas pres de finir

    Thiebaut-M

    • Normant
    • 18 Septembre 2011

    Jean ne se doutait pas qu'en refusant d'aller à son travail ce jour-là, il allait provoquer une série de réactions en chaîne et se précipiter dans une situation inextricable.
    La matinée de ce lundi est déjà bien entamée. Jean marche à grands pas sur le trottoir, sa serviette à la main. En passant devant le café d'Anjou, qu'il fréquente épisodiquement, il sent comme un appel irrésistible qui le force à entrer. Il s'installe au milieu des quolibets des habitués en pleine séance d'alcoolisation. Pour échapper aux sarcasmes de ces imbéciles, il se réfugie aux toilettes. A son retour, il retrouve le café en plein drame, le corps d'un homme est allongé sur le sol au milieu d'un cercle de badauds.
    /> Le médecin du Samu tente en vain de le réanimer. Des brancardiers embarquent bientôt le défunt mais dans leur précipitation, ils ont emporté la serviette contenant les papiers de Jean. Après bien des hésitations, il se rend à l'hôpital pour les récupérer. Alors commence une errance, à travers les salles d'attente, le long des couloirs interminables, qui s'achève dans un bloc opératoire, où il assiste à l'accouchement d'une femme célibataire, qui se raccroche à lui, parce qu'il se trouve là.
    Les quiproquos s'accumulent et tout le monde le considère comme le père du nouveau-né. Jean tente alors de fuir, mais avant de partir, il doit passer par le funérarium où l'on a dirigé le mort du café et sa précieuse serviette. Nouveau choc psychologique, une infirmière affirme que le défunt est son père : sa raison vacille. Jean se retrouve immergé dans un passé presque oublié. Le temps de la narration a changé, le ton aussi, plus distancié.

    Si la trame du récit reste chronologique de l'enfance à l'âge adulte, seuls sont pris en considération les faits marquants, le plus souvent des expériences mal vécues. C'est d'abord l'éclosion d'une sensibilité en décalage avec le milieu familial, puis les années d'internat et la découverte du sadisme des professeurs et de la perversité adolescente. La formation se poursuit à l'armée, par une plongée dans l'univers intense de la bêtise militaire, tous grades confondus.
    Le retour en arrière s'achève par l'évocation des premières années d'enseignement qui sont une source inépuisable de conflit avec des collègues sournois et des jeunes constamment en révolte. C'est pourtant dans son milieu professionnel que Jean noue, presque à son corps défendant, une relation amoureuse aboutie. S'ensuit une liaison chaotique, très sexuelle, qui s'arrête brutalement sans explication.
    Désespéré, Jean explore sans succès toutes les ressources de son univers restreint. Il entreprend alors une recherche spirituelle. Presque par hasard, il retrouve la meilleure amie de sa maîtresse et revit avec elle une liaison charnelle intense. Mais le coeur n'y est plus. Finalement, sa première maîtresse redonne signe de vie, par l'entremise de la seconde, en lui apprenant qu'il est le père de l'enfant qu'elle porte depuis neuf mois.
    Elle lui demande de prendre ses responsabilités

  • La science expérimentale naît au XVIIe siècle dans une toute petite partie du monde : Kepler, Copernic, Bacon, Newton, Galilée, Descartes... Elle bouleversera l'humanité.

    Descartes théorise les procédures mentales qui doivent accompagner la nouvelle façon de penser : rationalité, logique déductive, simplification par le triomphe des idées claires et distinctes...
    Dans le cadre d'un monde dominé par la physique classique, cette façon de raisonner était suffisante. Elle a même fait merveille et a permis à l'Europe de conquérir le monde.
    Nous vivons encore de nos jours sur la base de cette façon de penser.
    Oui, mais elle est fausse.

    Le XXe siècle démentira toutes nos anciennes convictions : Einstein et la théorie de la relativité, Max Planck et la théorie des quanta, le principe d'incertitude d'Eisenberg, le rôle des particules élémentaires dans la constitution de la matière... sans oublier les progrès de la génétique. Tout cela nous fait pénétrer dans un monde qui n'est pas seulement incompréhensible. Il est tout simplement inconcevable. Et pourtant il est efficace ! C'est ainsi qu'il est à l'origine d'un progrès technique sans précédent qui a bouleversé notre vie quotidienne.

    De sorte que nous sommes tous un peu schizophrènes. Nous appliquons dans la vie courante la physique classique alors que nous savons que seule la physique moderne rend compte de la réalité.

    Ces fabuleuses découvertes scientifiques nécessitent de revoir notre façon de penser et d'effectuer les traductions philosophiques qui s'imposent (car la philosophie n'a jamais été autre chose qu'une interprétation largement intuitive et plus ou moins éclairée de la vision scientifique du moment). Une mutation passionnante est nécessaire, comment y participer ?

  • Ce recueil réunit les itinéraires de cent-dix femmes juives en France, des XIXe et XXe siècles, aujourd'hui disparues et dont le nom est resté associé à une oeuvre.
    Qu'elles aient agi dans le domaine artistique, politique ou social, qu'elles aient résisté ou subi le malheureux destin des martyres de la Shoah ; qu'elles soient célèbres ou peu connues, toutes ont en commun d'avoir été désignées comme juives par elles-mêmes ou par les autres. Il s'agit là d'un critère sociologique, d'une reconnaissance sociale, et non d'une définition religieuse d'appartenance au judaïsme.

    Elles illustrent le versant féminin le plus visible de l'histoire moderne des juifs en France, une histoire où la part des femmes en général est encore peu étudiée.

    Les femmes dont sont retracés les parcours ont eu des conditions de vie et d'intégration souvent exceptionnelles. Elles ont contribué au rayonnement de la France dans le monde. Leurs talents et leurs luttes les désignent pour être des représentantes du judaïsme français au féminin.

    Notices par ordre alphabétique. Un répertoire thématique est également disponible.

  • Au lendemain de la Première Guerre mondiale, Georges Grente, surnommé « Pètensoie », est nommé évêque du Mans. La vie de ce prélat se trouve profondément bouleversée lorsqu'il découvre que des prostituées occupent, à proximité de la cathédrale, des maisons appartenant à l'évêché.
    Face à une telle luxure et faisant fi du moral des troupes de la garnison toute proche, le prélat va entreprendre de bouter ces étranges paroissiennes hors du diocèse, goupillon dans une main et code civil dans l'autre. S'ensuit un procès singulier entre l'évêque, réputé pour ses idées conservatrices, un journaliste connu pour son anticléricalisme et un célèbre avocat parisien, spécialiste des questions ésotériques et de sorcellerie. Dans cette croisade contre les forces du mal, notre futur cardinal va trouver un renfort inattendu en la personne de Marthe Richard, une ancienne prostituée devenue espionne au cours de la guerre 14-18. Leur rencontre demeurée secrète, et le pacte qu'ils scelleront avec la bénédiction du Vatican, sonneront le glas des maisons closes. Jean-Yves Duval mêle vérité historique, plaisir et humour avec cette histoire rocambolesque et jubilatoire basée sur des personnages et des faits réels.

  • "Police politique ! Ouvrez !".
    Cette phrase, Mariana ne l'oubliera pas. Ce jour-là ils ont emmené sa mère, elle ne l'a jamais revue. Peu avant la naissance de Mariana, un conquérant des temps modernes autoproclamé " le grand Civilisateur ", a soumis le pays à un régime autocratique et totalitaire. Souffrance née de la guerre, adolescence en perdition, relation à autrui et sexualité irrémédiablement perturbées, Mariana va évoluer en marge de la vie.
    Embauchée à dix-huit ans par la Manufacture de tissage des étoffes de luxe qui travaille pour les plus hautes sphères du pouvoir, elle fait la connaissance d'Elena, une collègue avec qui se noue une relation ambiguë mais salvatrice. Mariana fait la démonstration de dons artistiques exceptionnels, au point que le grand Civilisateur en personne lui passe commande d'une tapisserie. Réalisée sur le mode médiéval, évoquant la naissance d'une relation fusionnelle entre un enfant et un loup, elle entraîne l'enthousiasme du despote qui veut faire de Mariana une artiste à son service.
    Simultanément, elle rencontre Vivien, la promesse d'une belle histoire amoureuse. Mais Vivien vit en terre ennemie... Mariana décide alors de faire de son art un instrument de lutte contre ce régime politique auquel elle voue une haine viscérale.

  • Après Vendre, un vrai métier et Une passion : Diriger le nouveau guide de Pierre Camerman.
    Une approche originale et pragmatique du leadership à destination de ceux qui sont amenés à encadrer une équipe de travail. Les 7 lois de tout patron. Les 13 erreurs à ne pas commettre. Le modèle américain. Le modèle européen. Les caractéristiques d'un patron LEGO et d'un patron PLAYMOBIL, accompagnées de nombreux préceptes. Le modèle de Mac Gregor. Les LEGO et les PLAYMOBIL de types X ou Y. Le modèle de Maslow revisité.
    La mise en pratique d'un leadership de type PLAYMOBIL : la DDC (Direction Différenciée des Collaborateurs) et l'IE (l'Intelligence Emotionnelle appliquée au management) Les réflexions évoquées dans ce livre sont d'une application parfaite aujourd'hui, où de nombreuses personnes ont perdu leurs marques, leur confiance en eux et en leurs chefs.

  • Enghien-Les-Bains.
    22h 54min 56s. Le Commandant Gabriel Marcans reçoit un étrange coup de fil d'un homme se faisant appeler Talion. Ce dernier déclare qu'il s'apprête à assassiner plusieurs personnes durant l'heure qui va suivre. Il indique le nom de la première victime et le lieu du crime. Contraint moralement de s'y rendre, Gabriel ne peut que constater les dégâts : un cadavre gisant exactement où " Talion " l'avait annoncé.
    Sur le ventre du corps, un papier donne un autre nom et une autre adresse... Franconville. 23h 00min 19s. Quentin Dépétrais reçoit un appel du même inconnu qui lui " propose " un autre jeu funèbre : s'il n'exécute pas à la lettre les ordres que lui intime Talion, sa petite amie sera morte dans une heure. Qui est Talion? S'agit-il d'une vengeance ou de la pure folie d'un détraqué? A travers plusieurs villes du Val d'Oise, le destin de Gabriel et celui de Quentin ne cesseront de s'éviter pour finalement se rencontrer: Gabriel connaîtra l'enquête la plus courte et la plus sombre de sa carrière, tandis que Quentin affrontera l'heure la plus longue et la plus éprouvante de sa vie, peut-être même la dernière...

  • A la fin de l'été 1933, l'affaire Violette Nozière éclata comme une bombe, laissant toute la France abasourdie : une jeune fille de dix-huit ans a empoisonné ses parents (sa mère devait survivre). On apprend vite que Violette, malgré son très jeune âge, menait depuis plusieurs années déjà une vie dévergondée aux bornes de la prostitution. Maladivement mythomane, elle s'inventait sans cesse de nouvelles vies, un jour mannequin, un jour riche héritière, avant de reprendre son costume de petite fille modèle pour rentrer chez Papa-Maman. Ayant rencontré le fils de famille Jean Dabin, elle lui voua spontanément un amour passionné qui était loin d'être réciproque. Celui-ci prit en tout cas l'habitude de profiter sans vergogne des largesses de celle qu'il appelait sa " Vilaine Chérie ". C'est pour financer la vie oisive et égoïste de son amant de coeur que la jeune fille commit l'irréparable.
    Vilipendée par la quasi-unanimité de l'opinion publique, reniée par tous ses amis, ses amants et jusqu'à sa propre famille, la jeune fille, dans sa prison, se raccroche à son dernier espoir : une visite de Jean. Il ne viendra, ne lui écrira jamais et Violette, écrasée de désespoir réalise, mais un peu tard, qu'il s'est moqué d'elle. Condamnée à mort, puis graciée, elle purgera sa peine dans les dures conditions carcérales de l'époque. Mais elle réussit une véritable réhabilitation morale et le 26 août 1942 le maréchal Philippe Pétain réduit sa peine à 12 ans de travaux forcés et, grâce à une conduite exemplaire en prison, Violette Nozière est libérée plus tôt que prévu, le 29 août 1945. Le 15 novembre de cette même année, le général Charles de Gaulle lève même son interdiction de séjour sur la majeure partie du territoire français. Elle épouse le fils du greffier comptable de la maison d'arrêt de Rennes où elle avait été emprisonnée et s'installe en Normandie pour y gérer un restaurant. Elle mettra au monde cinq enfants auxquels elle ne parlera jamais de son passé, finira par obtenir sa réhabilitation judiciaire en 1963, trois ans avant d'être emportée par un cancer. C'est une des plus extraordinaires figures de l'histoire criminelle française qui est ainsi ressuscitée.

  • Eugène Weidmann fait partie de ces personnages que la Seconde Guerre Mondiale a enfoui au plus profond de la Mémoire collective. Weidmann a pourtant été un tueur sanguinaire du même acabit que le plus connu Landru. Il a été le dernier exécuté en place publique en France et a provoqué un taulet populaire.
    Michel Ferracci-Porri dresse le portait de ce tueur en série mythique sous la forme d'un roman haletant, mêlant scènes de meurtres, cavale, enquêtes et revenant longuement sur le procès et l'exécution monstrueuse de celui qu'on disait effrayant " parce qu'il est normal ".
    Après " La Môme Moineau ", Michel Ferracci-Porri signe un nouveau chef d'oeuvre.

empty