Melis

  • L'arbre à palabres

    Christian Laborie

    • Melis
    • 26 Janvier 2010

    Ce roman est à la fois un récit daventure, mais aussi un conte philosophique.
    Christian Laborie, avec son talent de conteur nous entraine à travers lAfrique sur les pas du jeune Yaho.


  • Lettres de ma cuisine

    ,

    • Melis
    • 30 Septembre 2010

    Il y a bien longtemps que l'auteur de ces lettres à sa fille aînée, a été surnommé par journalistes et critiques gastronomiques « le Pagnol de la cuisine Française ».
    Pour d'autres il est « le Pape de la cuisine Provençale », car nul l'a faite avec autant d'amour et de passion. Il en est aussi la mémoire et son plus farouche défenseur. Mais dans ces lettres, pas de régionalisme. Gui Gedda nous entraine autour de la planète, dans les pays où il a représenté la France ou sa Provence.

    En plus des recettes, l'auteur nous offre de savoureuses anecdotes, des rencontres parfois insolites, des amitiés solides.
    Un livre touchant de recettes et de souvenirs d'un autre siècle son pays.

  • La nuit de san matteo

    Jean-Pierre Orsi

    Un fourgon, tous phares éteints, s'arrêta devant l'entrée principale du camposantu (cimetière), situé à un kilomètre en aval du hameau de Cuttoli. Un lampadaire diffusait une faible lumière. Cinq hommes à bord descendirent du véhicule sans prononcer un seul mot. En raison de la semi-obscurité, il était difficile de les identifier. Ils semblaient porter des cagoules. Que faisaient-ils près du cimetière ? Que préparaient-ils ? Trois d'entre eux se postèrent respectivement en amont du cimetière, en direction d'Ajaccio et de la route qui descend sur Corticchiato. Les deux autres ouvrirent la porte arrière du véhicule, non sans jeter plusieurs coups d'oeil dans toutes les directions. Ils en sortirent un paquet encombrant. En réalité, il s'agissait plutôt d'un homme. Ils le soulevèrent péniblement et l'attachèrent avec une corde par les pieds au sommet de la grille d'entrée du cimetière. L'homme était apparemment sans vie.

  • Un enfant raconte les aventures vécues avec son papa dont le métier est : éleveur de chiots, pour les faire adopter par de gentilles familles.« Mais qu'est-ce qu'on doit faire quand c'est des extraterrestres qui veulent nous en acheter ? Vous imaginez ? Ils veulent peut-être les manger, ou les transformer génétiquement en horribles monstres ! Avec ces extraterrestres et comprendre ce qu'ils veulent vraiment.C'est pour ça que mon papa et moi - moi, c'est Cassiopée, je ne l'ai pas dit ? -, on nous a demandé d'entrer en contact.Et voilà comment on s'est embarqué, papa, moi, et une vingtaine de chiens dans un vaisseau spatial à destination d'une planète inconnue, pour rencontrer des êtres bizarres. » Paul Carta fait un clin d'oeil et un hommage au classique de Clifford D. Simak, « Demain les chiens », et au « Juveniles » de Robert A. Heinlein.
    Le talentueux artiste Gilles Francescano, illustre à merveilles ce roman pour Grands et Petits ?

  • Il n'y aura plus de raison de se priver de cuisiner la châtaigne.Gui GEDDA nous dévoile ses secrets pour réaliser des recettes riches en saveur et en authenticité.Entrées, légumes, poissons, viandes, gibiers, fromages, desserts...Surnommé le « Pape » de la cuisine provençale, Gui GEDDA a promené son savoir faire culinairedans le monde entier. Avec ce livre, Gui GEDDA, témoigne une fois de plus son attachement et son amour à la Provence, son pays.

  • Page à page, l'auteur nous fait entendre en contrepoint cette voix inoubliable qui nous prend comme l'amour, comme la musique toujours prenait Léo Ferré. Météorite musicien, poète en rupture d'azur, interprète inaltérable et effervescent, Ferré vu par Léo, au delà de sa légende, dit l'artiste. L'oeuvre, le style, l'homme à nu. Pas d'autobiographie, des chansons qui nous hantent, des musiques qui nous occupent, des mots qui vivent en nous. Grâce à des éclairages croisés, des souvenirs en rafale, Jocelyne Sauvard, retrace le destin exceptionnel de celui qui l'a aidée « à faire son chemin », Léo Ferré. Non stop.

  • Lyon, place des Terreaux. Ardé débarque de Marseille pour assister au show d'une amie. Elle s'arrête devant une buvette « À la rose d'Elazig », commande un kébab, servi par Cémil, un adolescent loquace qui soudain lui décrit, mot pour mot, la cour, la fontaine, la couleur des murs de sa maison ancestrale en Turquie. Celle-ci appartenait-elle aux siens, rescapés du génocide ?
    La ville d'Elazig se nommait Kharpert dans l'Arménie historique. Ardé, bousculée dans ses souvenirs, frissonne. Elle entend quelques mots turcs qui évoquent un trafic d'objets rapportant de l'or avec une première étape, Marseille. Sous le coup de cette rencontre improbable, elle exhorte Mat', flic corse, à s'intéresser à l'entourage du jeune Turc. Mat' fouille de Marseille à Grasse jusqu'à New York. Descente rétrospective dans le passé familial d'Ardé, l'enquête de police conduit à un présent pour lequel les auteurs laissent le lecteur libre de relier la fiction à la réalité.

  • Ces textes d'André Verdet, constituent à mes yeux le plus beau testament philosophique qui soit.
    Fidèle à ses indignations de toujours comme à ses constants émerveillements, le poète nous conduit jusqu'à l'extrême de ses multiples quêtes. Dans ces ultimes écritures, il se révèle et découvre comme il ne l'avait peut-être jamais fait auparavant.
    Qu'il s'agisse de musique, de peinture, d'astrophysique ou de politique, chaque pensée-poème éveille à neuf notre conscience, notre questionnement.

  • Parmi toute la littérature, traitant de l'Europe, ce livre est, de par sa conception, un ouvrage original, unique ; l'auteur, en effet, nous invite, étape par étape, date par date, thème par thème, à découvrir la construction européenne, et par là même, répondre à notre préoccupation : " D'OÙ VIENT L'EUROPE ? ".
    Un livre à lire et à faire lire pour mieux comprendre l'Europe et se sentir européen.

  • Papa 1er

    Jacques Mondoloni

    • Melis
    • 7 Décembre 2005

    Un recueil de nouvelles où l'on croise un enfant qui a mangé des escargots ramassés près d'une usine nucléaire. Considéré comme un monstre il deviendra le cobaye d'étranges expériences sur l'hermaphrodisme.
    Autrefois elle était femme, maintenant elle est androïde, sans souvenirs ni sexualité. Un robot tortionnaire instruit son procès pour découvrir un secret dans sa mémoire. Bon élève de la planète Soror, la colonie terrienne la plus vivable, il apprend de son professeur androïde, « une machine dickienne », qu'il doit rejoindre la Terre pour aller enseigner un savoir perdu.
    Plus des chats électriques sauvages, des télévisions qui vous interdisent de parler votre langue...
    En tout 9 nouvelles d'une sensibilité extrême, d'un humour décapant, dans une langue admirable, qui nous parlent de l'Humanité, et surtout de l'Homme fait de chair et de sang au-delà des artifices. Papa 1er est de ces ouvrages qui incitent à continuer à lire de la SF, envers et contre tout, et en particulier contre le repli frileux actuellement manifesté par trop d'éditeurs, de directeurs de collection.
    Éblouissante démonstration du talent de nouvelliste de Mondoloni, la nouvelle éponyme, Papa 1er, a obtenu, en 1983, le Grand Prix de la SF Française. Et Le cancer de l'escargot reste l'une des meilleures nouvelles de ces trente dernières années. Authentique conteur, très imprégné par la SF anglo-saxonne et la SF, en particulier Philip K. Dick dont à l'évidence il a lu Le père truqué, Mondoloni sait admirablement mettre ces influences au service de visions très personnelles. Stéphane Nicot - Galaxies

  • La Littérature aujourd'hui : Ratimir PAVLOVIC nous guide dans les propos tenus, par des scientifiques : Jean BERNARD, Henri LABORIT ou BERNARD DEBRE, des académiciens, des écrivains, des philosophes et des critiques littéraires :
    Bertrand POIROT-DELPECH, Angelo RINALDI, François NOURISSIER, Robert MALLET, Claude MAURIAC, Dominique FERNANDEZ, Maurice NADEAU, Henri MESCHONNIC, Pierre DAIX, Michel DÉCAUDIN, YVES BERGER, Antoine VITEZ, Édouard GLISSANT, Raphaël SORIN, Jean-Pierre FAYE, Élisabeth CHÉRON-PAVLOVIC...
    Des textes destinés à tous les niveaux d'Enseignement littéraire, scientifique et philosophique ainsi qu'à un plus large public.

  • Passeports delayes

    Daniel Gelin

    • Melis
    • 7 Décembre 2005

    Ce choix fait partie des poèmes écrits par Daniel Gélin au cours des dernières
    années. Une richesse lyrique, un regard fraternel, du comédien-poète-jardinier qu'est Daniel Gélin. Daniel Gélin est à la fois un homme de la parole et de l'écrit.

  • La chapelle moya

    Florence Canarelli

    • Melis
    • 15 Juin 2008

    Clans, alpes maritimes.
    Un beau village du haut pays niçois qui domine la vallée de la tinée. clans, sa collégiale du 12ème siècle et ses nombreuses chapelles renaissance. parmi elles, la chapelle saint jean-baptiste, un peu à l'écart du village, plus récente (12ème siècle), dont seul le plafond était classé. restent les murs. que le maire du village aimerait faire peindre à un artiste. c'est patrick moya qui sera choisi, sur une suggestion de son galeriste jean ferrero, lui-même originaire de clans.
    Un défi que moya a aimé relever, peignant une fresque qui raconte à sa façon très personnelle - à base d'autoportraits - la vie du saint. retrouvant pour l'occasion son ancien métier de modèle dans les académies de beaux-arts, patrick moya se prend lui-même en photo dans les positions voulues par son sujet, en ange ou en bourreau, en jean-baptiste adolescent, en vieille femme ou en christ! pas aussi sacrilège qu'on pourrait l'imaginer, la fresque signée moya est de facture classique, réaliste: un art catholique figuratif dans la tradition de la renaissance.
    Remixé avec une symbolique propre à notre époque - par exemple, un enfer sans châtiment qui prend des allures de pink parade. pour ne laisser dans notre mémoire qu'un univers "merveilleux", poétique et harmonieux. méditerranéen, sensuel et luxuriant. exempt de toute noirceur et de toute culpabilité, à l'image de la vision du monde que nous offre dans toute son oeuvre patrick moya.

  • Lucien Clergue est un conteur qui utilise la photographie comme un écrivain le fait de sa plume. Il fait de larges pleins et de longs déliés autour de l'objet de sa convoitise.
    Les oeuvres de Lucien Clergue sont de véritables métaphores parfois empreintes de contradictions car comment savoir, désormais, dans ses nus zébrés s'il photographie l'ombre, la lumière ou la fragile magnificence de ses rêves de poète.
    JF Dreuilhe Calligraphie, poème, peinture... La magie du clair obscur des photographies de Clergue, nous entraînent par-delà les ombres laissant présager d'infinis voyages L. Melis Ouvrage réalisé pour l' exposition Ecritures de lumière de Lucien Clergue au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman de Menton - France, du 3 février au 9 septembre 2013

  • Vous avez entre les mains l'ultime recueil d'un homme qui aura toute sa vie voué à la poésie un culte fasciné. Enfant, alors qu'il travaillait déjà en usine, il s'est mis à dévorer les grands textes des auteurs du XIXème et, à l'orée du XXème,il a osé franchir le pas : il a lui-même écrit et proposé ses poèmes aux différentes académies.Patrick Poivre d'Arvor Dans ce recueil de poésies de Jean d'Arvor, on découvre un homme d'une extrême sensibilité, grand amoureux de la nature et de la langue française.

    Jean d'Arvor, est le grand-père maternel de Patrick Poivre d'Arvor. Cet homme de lettres, a initié son petit-fils à la lecture, et lui a fait découvrir et aimer la poésie.
    />

  • L'ouvrage s'organise en trois parties : fictions, essais et portraits. Les fictions doivent être entendues au sens que Jorge Luis Borges attribue à ce terme : « La fiction est une réécriture de la réalité. » Elle s'appuie sur les mythologies qui se nourrissent d'archétypes comme la mise en abyme, les cosmogonies, l'autre, la mort ou l'éternel retour.
    Les Essais traitent surtout de poésie.
    Dans la troisième partie, qui donne son titre à l'ensemble, les portraits sont moins des "exercices d'admiration" à la manière de Cioran, que des témoignages d'empathie pour quelques grands personnages de la littérature universelle.

empty