Kilowatt

  • HABITER, dans une maison, un quartier, une ville, un environnement. HABITER c'est aussi une façon d'occuper un lieu, une place à soi, sur notre planète. "Histoire de ..." une collection pour observer nos manières de faire, nos façons d'êtres, pour observer et nous interroger sur le monde qui nous entoure.

  • Les gens, les gens ... ça n'existe pas les gens ! Il y a toujours une personne, plus une personne, plus une autre personne. Car chacun de nous est unique et différent.

  • Hyper agile, hyperactif, et parfois hyper pénible... Livio ne connaît pas le mode pause, jamais. Si bien qu'il use autant les maîtresses que la chaise du bureau de la directrice, et parfois aussi ses copains. Mais derrière ses difficultés de comportement et d'attention se cachent une sensibilité et un courage incroyables.

  • Le chantier du siècle a commencé : un tunnel va relier la France et la Grande-Bretagne. Tout le monde ne parle que de ça ! D'ailleurs, le père de Rosa, spécialiste des constructions souterraines, vient d'être appelé pour travailler sur cet incroyable projet. Rosa, elle, n'est pas emballée : elle va quitter ses amis, son école et la Martinique pour déménager à Sangatte, dans le Pas-de-Calais. " Un jour ailleurs ", des histoires pour découvrir un évènement marquant du XXe siècle.

  • L'histoire se passe dans une forêt française. Un matin, Eva et Vadim, arrivés chez leur grand-mère (Mamounette) pour les vacances d'été, sont impatients de retrouver leur cabane haut perchée. Enfouie dans les arbres, cette cabane c'est leur quartier général depuis laquelle ils observent la forêt qui les entoure. Mais cette année, à peine arrivés dans leur QG, ils découvrent d'énormes trous qui ont transformés la forêt en gruyère ! En allant y regarder de plus près, Eva et Vadim découvrent des empreintes qui les mènent à un bulldozer et un camion.
    Il est temps de prévenir Ignace, le garde forestier, ami de Mamounette, car ils ne sont pas au bout de leur peine ! Tous trois mènent l'enquête et découvre un abattage illégal d'arbre.

  • Gros ours

    Lisa Blumen

    «Mais qu'est-ce qu'il a gros ours ce matin ? Je crois qu'il va falloir faire quelque chose !» Une petite fille rencontre un gros ours. Il est un peu triste. La petite fille, pas un instant effarouché, pleine d'empathie et de tendresse, veut en savoir plus. Es-tu malade ? Triste ? Astu faim ?
    Finalement, emporté par la joie de vivre de la petite fille, entraîné par sa gaieté et sa générosité, le gros ours retrouve le sourire et laisse derrière lui sa tristesse.
    Un coup de coeur.
    Un album très touchant dès 3/4 ans.
    Lisa est née en 1994. Après une première formation au lycée d'arts graphiques de Corvisart, elle vient d'être accepté aux arts décoratifs de Strasbourg.
    C'est son premier album.
    Elle vit et travaille à Strasbourg.
    Un coup de coeur !

  • Ils me regardaient tous les trois. C'était le bon moment, selon eux. J'étais prêt à le faire. Mais je n'ai pas pu. Pourtant, je n'ai pas protesté quand la maîtresse m'a privé de récré pendant une semaine pour avoir crevé les pneus du vélo de Guillaume. J'avais mal au ventre. Impossible d'échapper à leurs représailles si je parlais. Heureusement, Nino va découvrir que l'école ce n'est pas le Far West et que l'intimidation n'y a pas sa place !

    Les Kapoches, une collection de premier roman illustré.
    Les joies, les doutes et les questions du quotidien.

  • Nous enfilons des bottes de pluie en cas d'averse et des sandales pour marcher sur le sable chaud. Les chaussures protègent nos pieds des intempéries et des reliefs et nous permettent de garder les pieds propres. Espadrilles, souliers vernis, ballerines, babouches, ou escarpins, en cuir, en toile, en bronze, en or, en feuilles de papyrus, les chaussures sont multiples : elles reflètent nos goûts, nos modes de vie et nos mentalités.
    Et quand elles deviennent bottes de sept lieues, ou pantoufles de vair, elles ont même un pouvoir magique. Histoire d'objet, une collection pour redécouvrir le monde qui nous entoure à travers un objet familier.

  • Autour du grand lac, l'heure est grave. Les oiseaux de malheur ont déjà envahi une partie du pays, imposant leurs terribles lois. Jojo et Jolie deux jeunes oisillons, doivent fuir, en laissant leurs parents derrière eux. Sans autre choix que celui de s'en remettre à des outrepasseurs malhonnêtes, il leur faudra affronter bien des périls et se construire une nouvelle vie ! Un roman graphique émouvant, des illustrations justes et touchantes.

  • Depuis que, clown dans un cirque, Monsieur Reste-ici a failli être écrasé par un éléphant, il ne sort plus de sa maison. Jamais. Sous aucun prétexte. Mais un matin Madame Part-Ailleurs va littéralement atterrir sur son canapé, au beau milieu du salon. Après un court séjour chez Monsieur Reste-ici, Madame Part-ailleurs, grande voyageuse repart vers de nouvelles aventures. Chaque jour, Monsieur Reste-Ici reçoit une carte postale depuis l'autre bout du monde.
    Jusqu'à ce que le facteur tombe malade et ne puisse plus délivrer les précieuses missives. N'y tenant plus, Monsieur Reste-Ici décide alors de tenter le tout pour le tout : aller à la poste chercher les cartes postales en attente ! Dans cet album illustré par Magali Dulain, à l'aquarelle rehaussée de crayons, Agnès de Lestrade nous raconte avec humour une belle histoire d'amour. De celles qui donnent des ailes et nous permettent de nous dépasser.

  • Moi, c'est Mona, mais on m'appelle Mo' ! Ca rime avec "rigolo", mais aussi avec "mots". Et c'est là que ça se gâte, car j'ai un problème avec eux. Pas pour les dire ou les chanter... Pour les écrire : zéro pointé à toutes mes dictées ! Heureusement il y a le dessin, parce que les mots, on peut aussi les mettre en images.

  • Louis et Susie passent leur été dans la ferme de leur grand-tante. Partis explorer les environs, ils découvrent dans un étang des poissons aux yeux globuleux et des têtards à six pattes. Quelques jours plus tard, ils reviennent pêcher aux aurores, quand ils surprennent un bruit de moteur et d'étranges clapotis. Bizarre. Avec leurs parents et leur chien Morderire, Louis et Susie décident alors de mener l'enquête pour élucider ces mystères.

  • Mia habite dans une ferme, entourée de chèvres, de poules et de lapins. Un jour, elle se prend de passion pour un petit animal sauvage, une renarde. Avec sa copine Lilou, elle la suit jusqu'à sa tanière dans la forêt, et découvre, émerveillée, trois petites boules de poils rouges. Mais les chasseurs ne sont pas loin, obligeant la famille renard à quitter son terrier en abandonnant un petit renardeau rapidement adopté par Mia. Mia décide alors de recueillir les renards affamés et en fuite mais tout le monde n'est pas d'accord.
    Un nouveau titre d'Yves-Marie Clément dans la collection des Kapoches. Une mise en lumière sensible sur l'importance de notre rapport au monde animal.

  • C'est un grand jour pour June ! Elle attend, impatiente, un grand évènement:
    L'arrivée du bébé que porte sa maman. Dans la salle d'attente de l'hôpital, l'émotion est tout aussi vive. June rêve et s'étonne, est-ce pour elle que tous s'agitent autant ? Mais c'est un autre évènement qui retient l'attention du personnel qui l'entoure, le visage collé à l'écran : LE grand évènement ! Et, tandis qu'un homme pose le pied sur la Lune pour la première fois, June voit enfin son père, au bout du couloir. Il vient la chercher pour l'emmener faire la connaissance de son petit frère. June a le coeur qui bat car, pour la première fois, elle le voit, le bébé que sa maman porte dans ses bras. Une tendre histoire qui tisse un parallèle symbolique entre l'épopée de la conquête spatiale et celle, plus intime, de l'arrivée d'un enfant sur terre. Un album de fiction dans le contexte d'un événement marquant du XXe siècle suivi de 6 pages pour en savoir plus. Qu'est-ce que la Lune ?
    Quelles sont les étapes de la conquête spatiale et les grands hommes qui l'ont marqué ? Où en est-on aujourd'hui ? D'abord paru en 2014, la partie documentaire a été revu et augmenté pour le 50e anniversaire de ce premier pas sur la Lune.

  • Aslam assiste, sans défense, à l'arrestation de son père : celui-ci a désobéi aux autorités anglaises en récoltant du sel, trop lourdement taxé. Le garçon est alors assailli par le doute. Pourquoi son père a-t-il enfreint la loi ? Pourquoi le sel de la mer n'estil pas à tout le monde ? Lorsqu'il apprend que le célèbre Gandhi serait en marche vers son village, Jalalpur, Aslam reprend espoir. Avec son cousin Kamal, il guette impatient et sans relâche l'arrivée de leur héros, le seul à pouvoir s'opposer aux autorités et peut-être à pouvoir faire libérer son père.
    L'autrice, Anne Loyer nous propose ici un récit d'espoir et de désobéissance civile dont Gandhi fut un des plus bel exemple. Le tout illustré par les magnifiques paysages colorés de Chloé Fraser. Un album pour se sensibiliser à l'Histoire. Six pages viennent documenter et mettre en contexte cette fiction.

  • Parce que manger est un plaisir, un moment de convivialité, de partage, de transmission. Parce qu'il faut aussi des moyens et de l'éducation pour bien se nourrir. Parce que le surpoids est devenu la cause de plus de maladies et de morts que la famine. Indispensable, comme boire ou dormir, quels sont les effets de notre manière de manger sur l'environnement ? Quelles sont les conséquences sur l'écologie, le commerce équitable, notre santé ? Quelles solutions pouvons-nous apporter, ensemble ? Un thème d'actualité, abordé ici de manière simple avec des illustrations hautes en couleurs. Un documentaire à lire comme une histoire, illustré comme un album.

  • Les parents d'Amandine sont divorcés et s'entendent très bien. Tout est à sa place dans la vie de la petite fille. Mais un jour son père lui présente son amoureux qui n'est d'autre que Jean, l'instituteur de sa fille.
    Amandine a bien du mal à accepter l'homosexualité de son père. Pendant un temps, son père choisit de rompre sa relation avec Jean pour ne pas entraver sa relation avec sa fille. Mais grâce à ses copains et à sa mère, Amandine va finir par comprendre :
    «C'est de l'amour tout ça, juste de l'amour».
    Et elle va, à l'aide de ses copains provoquer une rencontre entre son père et Jean pour qu'ils renouent leur relation.

  • Mamilou

    ,

    Annabelle, s'oppose à son père et refuse que sa grand-mère parte en maison de retraite : hors de question qu'elle finisse comme un pot de fleur pas assez arrosé ! Avec son meilleur copain Léo, elle organise alors la cavale de Mamilou, tandis que son père, inquiet, traque les fugitifs.
    Par hasard, le vieux Gustave, ami d'enfance de Mamilou, découvre leur planque. Heureusement, Gustave pourrait bien avoir une solution. En effet, il vit avec des colocataires de sa génération et il reste justement une place pour Mamilou. Une grand-mère rebelle, des enfants ingénieux et un vieux pas gâteux : un cocktail drôle et tendre pour réfléchir sur le sort réservé à nos aïeux.

  • « En jouant dans le grenier, j'ai découvert une malle avec une boite dedans. Et dans la boite un violoncelle qui, je l'ai appris plus tard appartenait à ma grand-mère. Alors j'ai supplié mes parents de m'apprendre la musique. Ils ont d'abord refusé. Mais j'ai tenu bon et j'ai finalement eu le droit de prendre le violoncelle dans mes bras. Depuis, on ne s'est plus quittés ».
    A travers le violoncelle, le jeune garçon va apprendre l'histoire de ses parents qui ont fui Berlin Est, tandis que les grands-parents sont encore de l'autre côté. Mais on est en 1989 et la révolte gronde dans les rues. Bientôt c'est toute une foule qui se révolte pour faire tomber le mur.

  • Son père n'est plus en mesure de s'occuper de lui et Nino doit partir vivre dans une famille d'accueil, chez Eric, Sylvie et leur fils Antoine. Mais ce dernier ne voit pas d'un bon oeil l'arrivée d'un inconnu sur son territoire. De son côté, Nino, inquiet, fait des cauchemars. Face à cette situation imposée par les adultes, les deux garçons vont devoir s'apprivoiser. Un texte émouvant et drôle, qui happe le lecteur dès les premières lignes.
    Au-delà d'un thème sensible, la rencontre entre ces deux enfants illustre notre capacité à nous adapter et à partager au quotidien.

  • Un album sur le rêve humain de voler à la manière des oiseaux, les mythes mettant en scène des personnages volant, les pionniers de l'aviation et la conquête de l'espace.

  • Un soir, l'enfant, le chat, le chien, l'oiseau et la grenouille cessèrent de parler. Alors le soleil fâché, se coucha. Il faisait sombre et froid. C'est un cauchemar ! Alors les parents entourent l'enfant, «tout va bien, c'est un mauvais rêve, demain le soleil brillera de toute sa splendeur». Et l'enfant se rendort tranquillement. Inspiré d'un conte des Balkans, un texte poétique, un rythme qui se répète comme une ritournelle pour aborder les mauvais rêves de manière rassurante. Un classique pour les 3-6 ans.

  • Sipho adore le rugby ! Ce qui lui vaut les moqueries de ses frères et voisins dans le township de Soweto. Le rugby c'est le sport des Blancs et tous soutiennent l'équipe de football des Bafana Bafana. Mais cette année, c'est l'Afrique du Sud qui organise la Coupe du monde de rugby et les Springboks compte désormais Chester Wiliams, un rugbyman noir qui va déchaîner les passions !

    Un jour ailleurs, une collection d'album pour découvrir des évènements marquants du XXe siècle et six pages de documentaires illustrés pour en savoir plus.

empty