Ilatina

  • Le 1er septembre 1513, le conquistador espagnol Vasco Nuñez de Balboa devenait le premier européen à regarder l'Océan Pacifique. Parti de la ville de Santa María qu'il avait fondée deux ans plus tôt, il traversa l'isthme de Panama avec 190 soldats espagnols et un millier d'indiens pour finalement arriver sur la rive du Pacifique.Cette bande dessinée historique très bien documentée raconte les péripéties de cette traversée ô combien semée d'embûches, les tentatives de trahison, les affrontements avec les peuples autochtones et la découverte finale d'un Océan encore inconnu des Européens.
    Enrique Breccia sublime ce récit historique fort et prenant par son dessin en couleurs directes. Ce livre, initialement édité en Espagne pour commémorer les 500 ans de la découverte de l'Amérique, permet de découvrir une autre facette de l'immense talent d'Enrique Breccia.

  • Daneri est un détective privé, ou ce qui peut s'en approcher dans l'Argentine des années 70. Pendant ces années de plomb, la dictature se respire et se sent comme un climat oppressif qui traverse l'ensemble des histoires de ce détective pas comme les autres. Engagé par certains clients ou au fil de ses rencontres, Daneri se tranforme en agent du destin malgré lui etaide à réaliser ce qu'il avait souvent décidé d'éviter.

    Le duo Carlos trillo - Alberto Breccia de Buscavida avait également inventé ce personnage et les 8 aventures indédites en France que contient ce livre. La noirceur des récits de Carlos Trillo est magnifiée par les dessins d'Alberto Breccia qui jouent sur les textures, les collages et les effets du dessin à l'encre de chine.

  • Au Royaume d'Ayodyah (royaume de Siam), le bon roi Tosarot est sur le point de mourir. Les princes héritiers Mongkut et Phra Lak ont été préparés toute leur vie pour prendre sa suite, mais ils ne pensent qu'à s'amuser, se battre et fuir leurs responsabilités.
    Pendant ce temps, dans les couloirs du palais, les trahisons se préparent et les conspirations vont bon train.
    Le roi Tosarot en appelle une nouvelle fois au Kinnara, un automate d'origine divine, pour l'aider à prendre les bonnes décisions et permettre à ses fils de lui succéder après sa mort. Pourtant, juste après sa disparition, le Kinnara n'hésite pas à changer de maître pour conseiller les conspirateurs qui veulent déposséder Mongkut et Phra Lak de leur trône.

    Le trait puissant, précis et foisonnant d'Enrique Alcatena nous transporte cette fois-ci dans le Royaume de Siam. Le récit d'Eduardo Mazzitelli nous immerge dans l'univers des légendes Thaïlandaises et ses créatures fantastiques.

  • L´ambition de Lord Urquart, un noble anglais né dans les Indes britanniques, le pousse à violer l´enceinte du monastère secret de Tsongpa dans les montagnes de l´Himalaya. Son but est simple : s´emparer du livre des démons, les Rakshassas, pour dominer les forces de l´Univers. Mais quand le rituel de libération des Rashassas échappe son contrôle, les quatre Démons primordiaux : l´Obscurité, la Douleur, la Haine et la Folie se retrouvent libérés et peuvent comencer à détruire la Terre et l´Humanité sur leur passage.Seule la Secte des Anciens possède les connaissances nécessaires pour tenter d´empêcher la fin du monde. Le Pandit Urday Gopal, membre de la Secte se charge alors de réunir les trois seules personnes capables de mener à bien cette mission. Leur succès est tout à fait improbable... tout comme leur entente!Enrique Alcatena met une fois de plus la virtuosité de sa plume au service de récits fantastiques qui nous emmènent dans les mythes et légendes de l´Inde mystique.

  • Le coup de cafard ; dans la maison, il y a des fantômes Nouv.

    "Le coup de cafard est une autobiographie qui raconte la petite enfance d´une survivante d´un abus sexuel intrafamilial. Son nom est Lucía, elle est l´alterego de l´auteur: Cécilia ""Gato"" Fernández. Dans cette histoire, Lucía raconte sa vie quotidienne en tant que petite fille à`Buenos Aires en Argentine. Elle évoque sa relation avec sa mère et son frère, mais aussi avec Alberto, son père qui abuse d´elle.Le Coup de Cafard aborde donc une thématique forte et complexe de facon subtile, racontée de la main de la victime sans pour autant recourir au récit autobiographique. Le choix narratif laisse ainsi la part belle à la métaphore narrative et à des séquences oniriques qui viennent s´imbriquer dans l´histoire pour raconter l´impossible."

  • Alvar Mayor poursuit ses pérégrinations et ses errances sur les chemins de l'Amérique du Sud au gré de ses rencontres.

    Après avoir guidé les expéditions de nombreux espagnols en quête de richesses, Alvar Mayor est maintenant à la recherche de sa propre quête. Ses compagnons de route l'abandonnent les uns après les autres, les aventures se succèdent et, sans le vouloir, Alvar Mayor pénètre de plus en plus dans cette matière dont sont faits les mythes, les légendes... et la frontière entre la réalité et le fantastique devient de plus en plus perméable !

    Ce deuxième tome compile 19 nouvelles aventures d'Alvar Mayor toujours portées par les scénarios magiques de Carlos Trillo et le réalisme des dessins d'Enrique Breccia.

  • Bolita, c'est l'histoire d'une jeune bolivienne qui vit dans un bidonville de Buenos Aires. Rosmery Ajata, tel est son nom, est petite, pas très belle, pauvre et appartient à la communauté de boliviens installés en Argentine. Elle souffre donc de tous les préjugés que les gens de la «haute» ont envers les «bolitas» comme ils les appellent... Mais Rosmery a tout d'une détective amateur et n'hésite pas à s'embarquer dans une enquête si sa curiosité flaire quelque chose de louche... Même si cela doit lui attirer des ennuis et lui faire perdre son boulot de femme de ménage! Rosmery est engagée par un frère et une soeur descendants d'Allemands dans les beaux quartiers du nord de Buenos Aires. Leur relation étrange n'est pas la moindre des découvertes que va faire Rosmery. Magnifiquement dessiné par Eduardo Risso, Bolita est le dernier scénario écrit par Carlos Trillo avant sa mort... et dont il n'aura pas vu la fin dessinée un mois après son décès.

  • Alvar Mayor créé en 1977 est resté dans les mémoires des lecteurs comme l'une des plus grandes séries d'aventures de la bande dessinée argentine. AlvarMayor, fils du cartographe de Pizarro, fait partie des premiers descendants d'espagnols nés en Amérique du Sud. Il connaît parfaitement les routes qui sillonnent ce continent dont il respecte la culture des peuples autochtones. Pour gagner sa vie, il se charge de guider les aventuriers gagnés par la fièvre de l'or qui cherchent les cités légendaires : de l'El Dorado à la cité de Cibola la ville perdue de Patagonie.
    Alvar Mayor nous emmène ainsi d'aventures en aventures sur les traces d'une Amérique du Sud en pleine mutation. Pillée par les espagnols qui rêvent d'or, ce continent reste aussi celui de ses peuples aux savoirs mystérieux...

  • Chroniques amérindiennes nous plonge dans les mythes et légendes des peuples autochtones des Grands Lacs : Hurons, Ottawas, Iroquois, etc. De la plume de Gustavo Schimpp surgissent des histoires qui rappellent la finesse du récit du grand romancier canadien Joseph Boyden Dans le grand cercle du monde. Tout au long des dix histoires qui constituent ce recueil, nous découvrons un monde au réalisme magique subtil.
    Des sociétés rituelles où le courage et la lâcheté ne s'opposent pas forcément ; où la cruauté et la violence font partie de la vie quotidienne, et où la relation avec la nature dépasse notre entendement.

  • La grande arnaque et L'iguane, oeuvres fondamentales de la BD argentine, n'ont pas pris une ride et continuent renoncer avec leur ton mordant le fonctionnement des régimes totalitaires auxquels ont été soumis les pays d'Amérique du sud... Mais pas seulement ! Dans un pays imaginaire d'Amérique centrale, un dictateur sanguinaire couche avec sa nièce qu'il fait passer pour la vierge intouchable afin de limiter les naissances d'enfants pauvres...
    Oui rejoignent ensuite les troupes de la guérilla. un ex-policier alcoolique est charge par ide femme fatale de retrouver certaines photos compromettantes ou elle apparait aux cotes du chef de police... Ce point de départ typique d'un polar noir dérive rapidement en un vaudeville et une persécution menée tambour battant par l'iguane, tortionnaire officiel du régime dictatorial en place et véritable bête noire d'une société régie par la peur.
    Plus de vingt ans après leur première publication, Ilatina édite en l'intégrale La grande arnaque et L'iguane, le chef d'oeuvre de Carlos Trillo et Cacho Mandrafina.

  • Evaristo

    Carlos Sampayo

    • Ilatina
    • 23 Août 2019

    Dans Evaristo, le personnage est un commissaire argentin modelé par le mythe : evaristo menezes, héros de persécutions légendaires, célèbre pour son côté obsessif et son courage. Dans ces épisodes, il y a des récits à énigme, un duel Borgésien, des intrigues politiques, des assassins en série...

  • Le récit joue avec le temps, les lieux ... Toute la fluidité des souvenirs qui s'imbriquent se retrouve dans cette histoire qui évoque l'histoire de la dictature militaire de 1976 qui a durement frappé la famille de l'auteur, celle des migrants d'hier et d'aujourd'hui. Ceux qui, comme l'arrière-grand-père de l'auteur, sont partis d'Europe pour espérer trouver un futur plus souriant, ceux d'aujourd'hui qui viennent se réfugier en Europe pour les mêmes raisons qu'il y a 200 ans ...

    Un récit fort et empreint d'humanité où les histoires personnelles s'enchâssent dans la grande histoire.

  • Les Selk'Nam sont les habitants de la Terre de Feu dont Charles Darwin avait dit qu'il représentait le degré de l'évolution humaine le plus bas et le peuple resté le plus proche de l'homme préhistorique. Ce jugement ainsi que la conquête forcenée des territoires de l'Amérique du Sud par l'homme blanc les condamna irrémédiablement à la disparition. Pourtant, la culture des Selk'Nam continue de hanter la société chilienne, et les rares photos qui en restent ont quelque chose d'hypnotique, de magique.
    Nous, les Selk'Nam nous embarque dans une véritable enquête historique et sociologique autour de ce peuple et de leur héritage au Chili. Une BD reportage sous forme de réparation historique pour ce peuple disparu... Mais a-t-il vraiment disparu ? Carlos Reyes et Rodrigo Elgueta, auteurs chiliens qui s'étaient fait remarquer avec la fiction historique Les années Allende (éditions Otium) proposent ici une BD reportage foisonnante qui nous emmène sur les traces du peuple Selk'Nam.

  • Les rufians Nouv.

empty