Littérature générale

  • Virgo Sapriati doit sa place de profileur à la brigade criminelle parisienne à son empathie visuelle, un sens additionnel qui lui permet de voir les émotions de ses interlocuteurs sous la forme d´auras colorées.
    Mais le profileur ne fait pas l´unanimité parmi ses collègues : en raison de son comportement asocial, certains le soupçonnent de ne pas être très différent des psychopathes qu´il traque.
    Hanté par les écrits du poète Jefferson di Nostradonna, empathe comme lui, Virgo Sapriati sait qu´il est déjà mort, et n´a qu´une obsession : rendre leur humanité à des hommes qui l´ont perdue dans la tourmente.
    N´y a-t-il que des monstres pour traquer d´autres monstres ?
    La question est posée.

  • Gig

    James Lovegrove

    Après 8 années d'absence, le groupe de rock God Dog est de retour à Rotor City, la ville qui l'a vu naître, pour le dernier concert de sa tournée mondiale.
    Pour Mik, le chanteur, il y a bien plus en jeu : un voyage sur les traces du passé. Ou peut-être un nouveau départ ? Sinon, pourquoi avoir annoncé la fin de God Dog ?
    Mais peut-être Kim, la fan, en sait-elle davantage sur les motivations du charismatique chanteur. Sosie féminin de Mik, elle passera sa journée en quête du pass "all access" censé lui ouvrir les coulisses du P-Drome afin d'accomplir la mission qui lui a été confiée.

    Tous deux seront le soir venu au P-Drome, pour un concert qui se révélera exceptionnel à tout point de vue.

    Choisissez votre personnage et commencez avec lui le voyage que vous terminerez avec l'autre.

  • élément i ; la terre

    Collectif

    Elle voit tout, entend tout, ressent tout.
    Mille histoires ont fleuri à sa surface, coulé en son sein pour irriguer notre culture, quand elles ne se sont pas cristallisées dans ses entrailles telles des pierres précieuses. Elles tracent leurs sillons dans sa chair et l'imprègnent un peu plus chaque jour.
    Treize auteurs ont entendu son appel et vous racontent La Terre !
    Les Terres d'hier et d'aujourd'hui ainsi que celles de demain, avec leurs lots de souffrance, de violence, de sacrifice, de joie, de rire.
    De l'élément à la planète, de sombres secrets en touchantes offrandes, treize nouvelles pour voir la Terre autrement.

  • À quarante ans, Monsieur Théodore vit seul.
    Une femme est un être sournois qui dépense sans compter ; un enfant, ça pollue l'intelligence adulte.
    Il ne favorise pas les épanchements. S'il fallait écouter les misères de tout le monde !
    Il est stable et bien pensant. La raison du plus intégré est toujours la meilleure.
    Mais il est loin d'imaginer que, bientôt, il fera une sortie de route.
    D'abord, il y aura ce vieil homme.
    Un raseur, un vieux fou !
    Et une nuit, on frappera à sa porte.
    Brigade de Répression des Abus en Matière d'Être.Vous allez nous suivre sans faire d'histoires.

  • Ouvre-toi !

    Collectif

    Clara, une petite fille, déguisée en magicienne vit seul avec son chien aux yeux vairons dans une grande tour d'ivoire couleur ardoise.Il y fait sombre.Et Dehors, le tonnerre gronde. A moins que ce ne soit les cris de ses frères et soeurs assassinés...

  • Métropolitain

    Yan Marchand

    Cet homme n´est pas à croquer.

    Il est laid.

    Il pense mal.

    Ses journées s´épuisent en complexes...

    Mais un chien le trouve à son goût... un peu trop. C´est qu´il est usant, l´animal ! Il mord, lèche, ronge et savoure. Une vraie passion pour les mollets.

    Et puis - liberté ! -, il n´est plus là.

    Ce qu´il a fallu faire pour s´en débarrasser !
    Mais un matin, dans le métropolitain, entassé avec d´autres...

    ... une morsure à l´épaule.

  • Expéron

    Hélène Cruciani

    Ange est un petit garçon étrange. À dix ans, il ne sait ni lire, ni parler. Comme si l'aridité des mots l'avait poussé à se réfugier dans les bras grands ouverts de l'image.
    Son arrivée en neurologie pour une ultime consultation emplit le docteur Sollow d'espoir. Et si Ange était l'atout qu'il attendait pour relancer EXPÉRON, cet ambitieux projet de recherche qui lui tient tant à coeur ?
    Très vite le garçonnet l'accapare, l'obsède.
    À tel point que Sollow en oublie l'autre, l'enfant que sa femme, Annabel, désire plus que tout au monde. Elle a pourtant trente-huit ans, l'âge où le temps presse. Que se passera-t-il si elle n'obtient pas le diplôme l'autorisant à procréer ?
    /> À cette question-là, le brillant chercheur donne une bien mauvaise réponse.

  • Loar

    Henry/Dainche

    Six jours. C'est le temps qu'il reste à Emrodes, le jeune souverain de Loar, pour répondre à l'ultimatum du régent de Melen. S'il refuse de se soumettre, sa planète sera réduite en cendres.
    Asbjorn tient enfin sa revanche : dix ans après sa défaite, il s'apprête à vaincre son ennemi de toujours et à étendre sa domination sur l'ensemble des mondes connus.
    Sur l'échiquier spatial, d'autres forces ourdissent leurs trames. Le grand prêtre de la planète Sainte manigance pour s'approprier le triomphe de Melen. Les mondes périphériques, riches d'une science génique portée à son paroxysme, préparent un contact imminent. Auprès des puissants, mercenaires Latars et conseillers spols dispensent leurs services, plus nécessaires que jamais.
    Dans les profondeurs océanes de Loar, les daofined paraissent sereins, indifférents aux rivalités humaines. Au-delà de l'émotion attendue, leur cantilène annonce-t-elle de nouveaux désordres ?

  • Sensualité, ambition, regret, remords... Le désir couve chez ceux qui ne veulent pas le voir.
    Une jeune fille se perd dans les forêts du Penjab et découvre que toute danse n´invite pas au plaisir... Une jeune épouse reçoit d´étranges présents de son aimé

  • On le dit assez souvent : l'enfer est pavé de bonnes intentions. Ce qu'on oublie, c'est qu'elles sont au nombre de 36, ont la forme de marches dans un escalier en colimaçon, et que le petit plaisantin communément désigné sous le qualificatif d'auteur s'amuse à les savonner pour rajouter un peu de piment. Qu'importe, Vincent Lamoul n'a pas peur. Il descend. Et à chaque marche, une vision. Le monde s'éclaire. Ici des nains qui creusent, là des ballons qui s'envolent à l'envers, plus loin une machine à laver hantée, des robots rebuts, des ogres gourmets, des artistes néandertaliens, des séances de tir au Père-Noël.
    Accompagnez Vincent Lamoul dans ce long périple, vous en sortirez grandi. Ou rôti.

  • Votre mort nous appartient C'est l'histoire d'un homme... « Le Bureau des Suicides, s'il vous plaît ? » ... qui voudrait en finir... « Vous avez rendez-vous ? » ... mais quand la bureaucratie s'en mêle... « Le suicide est une affaire sérieuse, monsieur. Revenez dans six mois. » ... et qu'il prend en main son destin... Splash ! ... il a une drôle de surprise au réveil... « Je ne suis pas mort ? - Disons que vous ne l'êtes plus. »

  • Proverbes t.1

    Magali Duez

    Bien avant que l'humanité ne se regroupe virtuellement en un grand village planétaire, les petits villages disposaient d'un moyen sûr pour transmettre le savoir et repousser les noirs corbeaux de l'inconnu : le proverbe.

    Sibyllin ou sentencieux, réconfortant ou cinglant, il a réponse à tout, même lorsqu'on l'interroge sur lui-même : ainsi pour les Marocains « Le proverbe est la lampe des mots » tandis qu'en Chine on affirme que « Lorsqu'on a appris le livre des proverbes, on n'a plus d'efforts à faire pour parler ».

    Qu'ils les corroborent ou témoignent de leurs limites, six auteurs ont mis en scène six de ces proverbes. Car s'il y a bien une manière d'éprouver leur réalité, c'est en les confrontant à la fiction.

    Sommaire La Vengeance est un plat qui se mange froid, par Ghislaine Maïmoun Pour vivre heureux, vivons cachés, par Frédérique Lorient L'Habit ne fait pas le moine, par Nathalie Salvi Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir, par Laurence Rodriguez On n'est jamais si bien servi que par soi-même, par Véronique Pingault Là où frappe le professeur, une rose fleurit, par Isabelle Guso

  • L'union entre l'Imaginaire et l'Érotisme serait-elle contre-nature ?
    Pour répondre à cette question, onze auteurs ont volé l'arc d'Éros afin de traquer le sens même des sens, le sens même du sexe. Ces chasseurs d'un « mauvais genre » l'ont poursuivi sur les planètes lointaines où renaît l'humanité et l'amour avec elle, entre les lignes de codes de leurs maîtresses cybernétiques ou sous les plumes de leurs amants ailés, au fond du précipité de leurs philtres d'amour, au coeur des abîmes d'où sourdront l'acmé et la fin, sur les peaux dévoilées où sèche un filet de salive, dans les yeux captivés de leurs compagnons d'extase.

  • Si vous avez perdu toute autorité sur vos poubelles Si vous êtes prêts à signer la pétition pour la sauvegarde de l´Humanité Si vous voulez retrouver le SD Si les Hommes trouvent vaguement grâce à vos yeux Si vous aimeriez remonter le temps comme les chronautesRendez-vous à la fin des Poubelles pleurent toujours, en commençant de préférence par le début.

  • Quatrième de couverture :

    Autour de mes démons, une armure de papier.
    Mon Peter Pan dans sa tombe, ma forteresse.
    Mentir puisqu'il le faut.
    Lutter seul Et tenir bon.

  • Écoutez : le chant des passeurs s'élève dans les nuits de neige.
    Observez : une silhouette d'or s'échappe sur les grands boulevards.
    Traversez les miroirs brisés ; bravez l'obscurité. Dans le crépuscule des villes amères, la brûlure de la colère est un sortilège de plus ; la magie de la nuit elle-même caresse l'âme des sorcières.
    Saisissez les rubans noirs : l'encre trace le chemin à suivre. Sur le pas des enfers, à la lisière des grandes forêts de ténèbres, dans la cité de Féerie. quelqu'un attend. Et vous tend la main.
    C'est une invitation qui ne promet rien qu'un voyage. Il commence à l'orée sombre d'un monde étrange. L'univers farouche des fées d'encre.

    Illustration de couverture par Amandine Labarre.

empty