Griffe D'encre

  • La porte

    Karim Berrouka

    Un nain tout de métal bardé errant dans le désert, deux Loups-Garous philosophes - et une légère crise de foi -, trois femmes belles et mystérieuses, une horde de barbares à l'humour barbare et aux manières barbares, vingt-quatre cadavres presque morts et une pénurie d'allumettes.
    Et bien sûr, une porte. Ouverte ou fermée, grattée, toquée ou explosée, de chêne (massif, renforcé de fer forgé) ou de frêle bouleau, elle est le pivot grinçant de ce petit conte férocement dégondé.

  • Le voyage de Karst Olenmyl touche à sa fin tandis que le village de Selme point à l'horizon. La destination aura monopolisé tous ses efforts, toute son attention. Il ignore d'ailleurs ce qu'il doit accomplir là-bas. Peut-être le saura-t-il sur place ? Hélas, une force incroyable lui interdit l'accès du hameau ; soufflé, vaporisé, son corps disparaît.

    Quelque part sur le continent dévasté des Jémellides, un homme s'éveille péniblement. Il se nomme Karst Olenmyl. Il est amnésique, et seul brûle dans son esprit un impératif lancinant : il doit se rendre à Selme.

  • Votre mort nous appartient C'est l'histoire d'un homme... « Le Bureau des Suicides, s'il vous plaît ? » ... qui voudrait en finir... « Vous avez rendez-vous ? » ... mais quand la bureaucratie s'en mêle... « Le suicide est une affaire sérieuse, monsieur. Revenez dans six mois. » ... et qu'il prend en main son destin... Splash ! ... il a une drôle de surprise au réveil... « Je ne suis pas mort ? - Disons que vous ne l'êtes plus. »

  • Si vous avez perdu toute autorité sur vos poubelles Si vous êtes prêts à signer la pétition pour la sauvegarde de l´Humanité Si vous voulez retrouver le SD Si les Hommes trouvent vaguement grâce à vos yeux Si vous aimeriez remonter le temps comme les chronautesRendez-vous à la fin des Poubelles pleurent toujours, en commençant de préférence par le début.

  • Demander à son épouse De devenir une autre Quelques heures par semaine Pour lui être infidèle En toute bonne conscience Engendre cette situation contraire Où l'on conjugue à la fois Les aigreurs du mariage Aux jalousies de sa femme.

empty