Fayard

  • En se faisant muter à la brigade criminelle après vingt ans de "Mondaine", le commandant Philippe Valmy espérait s'éloigner des bars et des boîtes où il restait jusqu'à l'aube, et ainsi sauver son mariage. Mais quand il découvre que la victime de sa pemière affaire de meurtre est une de ses anciennes indics, il comprend tout de suite qu'il va devoir replonger dans les eaux troubles du Paris nocturne. Pour le pire. Les cicatrices de la nuit sont de celles qui ne s'effacent pas...

  • Cinq balles mortelles. Un acte effroyable. Plusieurs vérités.
    Un thriller qu'on ne lâche pas sur les affres de la religion, les non-dits et les ravages causés par les préjugés.
    Cinq balles mortelles. Un acte effroyable. Plusieurs vérités.

    À Riversend, une petite ville de l'Australie rurale terrassée par la sécheresse, un jeune pasteur charismatique et dévoué ouvre le feu sur ses paroissiens. Il tue cinq d'entre eux avant d'être abattu à son tour. Un an plus tard, Martin Scarsden arrive à Riversend, chargé d'écrire un article sur l'état d'esprit de ses derniers habitants à l'approche du premier anniversaire de l'horrible tragédie. Pour quelle raison le pasteur a-t-il eu cet accès de folie meurtrière ? Quel est le lien avec l'assassinat de deux touristes allemandes retrouvées au fond d'un réservoir des Brousses - une vaste zone de terres incultivables située au nord de la ville ?
    Poursuivi par ses propres démons d'ancien correspondant de guerre, Martin se retrouve malgré lui mêlé à une enquête et une tempête médiatique sans précédent.

  • Le cercle des impunis

    Paul Merault

    Des brumes de Londres au soleil éclatant de Marseille, des policiers sont assassinés dans la plus sordide des mises en scène, avec un même symbole tatoué sur la langue. Scotland Yard et la police française s'allient pour remonter la piste de ces vengeances diaboliques. Des deux côtés de la Manche, les meilleurs enquêteurs associent leurs méthodes pour traquer celui qui les humilie en s'attaquant aux plus grands flics. Quelle folie humaine peut réussir à « opérer » avec une telle expertise chirurgicale ?

    Spécialiste des quartiers sensibles et des situations extrêmes, Paul Merault sait d'expérience que le crime n'a pas de patrie et n'épargne aucun milieu. Ses fictions dépassent la raison, mais reflètent les sombres réalités des prédateurs d'aujourd'hui.
    />

  • Rien ne semble devoir troubler l´existence ordonnée et protégée de Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, ni perturber le bonheur conjugal de la maîtresse des lieux, Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins, sa soeur préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent à moins de trente kilomètres de là, et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite, attiré par l´imposante bibliothèque du château. Mais le climat s´alourdit soudain lorsque, à la veille du bal d´automne, un drame contraint les Darcy à recevoir sous leur toit la jeune soeur d´Elizabeth, Lydia, et son mari, Wickham, que leurs frasques passées ont rendu indésirables à Pemberley. Avec eux s´invitent la mort, la suspicion mais aussi le romanesque.
    Dans La mort s´invite à Pemberley, P.D. James associe sa longue passion pour l´oeuvre de Jane Austen à son talent d´auteur de romans policiers pour imaginer une suite à Orgueil et Préjugés, six ans après la fin du roman, et y camper une intrigue à suspense. Elle le fait avec une grande fidélité aux personnages d'Austen, et en même temps dans le plus pur style de ses romans policiers, dans lesquels elle fait affleurer, et souvent approfondit, des problèmes de société - ici ceux de l´Angleterre du début du XIXe siècle : domestiques et maîtres, dureté de la justice, abîme entre le mode de vie des privilégiés et celui des petites gens.

    Un roman qui enchantera les admirateurs de P. D. James et, tout aussi nombreux, les nombreux aficionados de Jane Austen.

  • "Il y a des affaires qui te pourrissent la vie...,elles restent en toi, plantées dans ton coeur comme un clou qu'un mauvais plaisant s'amuserait à manipuler..." Miné par ses excès et la maladie, le commandant Revel crache le sang et sa haine de l'hypocrisie. Bourru, taiseux et rogue, il enrage devant les affaires non résolues à la PJ de Versailles : morts suspectes, disparitions...
    Comment la vérité pourrait-elle sortir de la bouche d'un enfant autiste ?
    Son équipe respecte les mystères du "patron" et, au-delà de la simple "vérité due aux familles", la vérité complexe d'un grand flic dont le courage en impose à la mort, celle des autres comme la sienne !

  • Cordelia Gray noea pas froid aux yeux. Coeest une qualité utile quand on exerce le métier de détective privé. Lorsque Sir Ronald Callender loeengage pour enquêter sur le suicide de son fils Mark, elle se met bravement à loeouvrage et débarque à Cambridge par un beau matin doeété. Promenades sur la Cam, parties échevelées, étudiants enjôleurs et professeurs au charme discretoe Pour un peu, Cordelia se laisserait gagner par la douceur des choses. Mais ce quoeelle découvre noea rien doeaimable : la haine de classe, la médiocrité et le sadisme rongent cette société en décomposition. Est-ce le mal de vivre qui a poussé Mark Callender à se tuer ? Ou bien quelquoeun loea-t-il froidement éliminé, maquillant le meurtre en suicide ?


    La menace est toujours là, comme une présence tapie dans loeombre, prête à surgir si on loeapproche de trop près. Et coeest exactement ce que Cordelia a loeintention de faire.


    « Une véritable romancière : une «romancière de crimes.» » (Le Monde.)

  • Nathan Oliver, un écrivain réputé, vient d'être retrouvé mort, pendu, au phare de Combe Island. Cette île britannique située au large de la Cornouailles abrite une Fondation destinée à permettre à des VIP de se reposer quelques jours dans une tranquillité absolue et en toute sécurité : son accès est en effet strictement interdit à toute personne extérieure. Chargé de mener une enquête aussi rapide que discrète car l'île doit servir prochainement de cadre à une réunion de personnalités de tout premier plan, le commandant Dalgliesh, aidé de Kate Miskin et de Francis Benton-Smith, a très vite la certitude qu'il s'agit d'un crime.
    Nathan Oliver, qui était né sur l'île, y séjournait quinze jours par trimestre, accompagné de sa fille Miranda, à la fois son assistante et sa domestique, et de son secrétaire particulier, Dennis Tremlett. Presque tous les résidents permanents ou provisoires avaient de bonnes raisons d'en vouloir à Nathan Oliver, un homme tout à fait antipathique et qui, de plus, venait de faire connaître son intention de venir résider en permanence sur l'île : sa fille Miranda, qui venait de lui annoncer son intention d'épouser Dennis Tremlett, une annonce très mal prise par Oliver, bien décidé à la déshériter et à lui couper les vivres si elle donnait suite à ce projet ; Emily Holcombe, vieille demoiselle de soixante-seize ans, dernière héritière des propriétaires de l'île, qui avait eu un différend avec Oliver, lequel tenait absolument à s'installer dans le cottage qu'elle occupait ; Rupert Maycroft, l'administrateur de la Fondation, à qui Oliver venait d'annoncer son intention de retirer de son testament une clause consentant un legs important à la Fondation, si la question du cottage n'était pas résolue ; Adrian Boyle, le comptable de la Fondation, un ancien prêtre contraint de quitter ses fonctions pour cause d'alcoolisme et que Nathan Oliver, cherchant des informations pour l'un de ses personnages, a délibérément fait rechuter ; le jeune factotum, Dan Pledget, qui a toujours été le souffre-douleur d'Oliver ; Mark Yelland, un chercheur qui, s'étant mis à dos les associations de défense d'animaux en raison de ses expériences sur les primates, a la désagréable conviction d'avoir servi de modèle à un personnage du dernier roman d'Oliver. Alors que Dalgliesh et ses acolytes mènent l'enquête, un deuxième crime est commis. Peu après, Dalgliesh est contraint de s'aliter : il semble qu'il ait attrapé le SRAS, en interrogeant l'un des suspects...
    Comme toujours, P.D. James excelle à créer une atmosphère : les personnages, d'une grande richesse et d'une grande variété tant par leurs antécédents que par leur milieu social et leur âge, sont décrits avec beaucoup de finesse ; l'environnement dans lequel ils vivent est traité avec une attention particulière, comme le reflet de leur personnalité ; le cadre occupe une place majeure : l'île battue par les vents, coupée du monde, constitue un huis clos idéal. C'est en même temps un havre de paix, un lieu de retraite dont la tranquillité se voit soudain compromise par l'irruption du crime.
    AVEC SON SAVOIR-FAIRE HABITUEL, LA " REINE DU CRIME " ANGLAISE CAMPE SA SEIZIÈME ÉNIGME DANS LE HUIS CLOS D'UNE ÎLE BATTUE PAR LES VENTS, AU LARGE DE LA CORNOUAILLES.

  • St Anselm, un collège de théologie fondé au xixe siècle et situé sur un promontoire isolé et venteux de la côte sud-est de l'Angleterre, accueille une vingtaine d'étudiants qui se destinent à la prêtrise anglicane. Lorsque l'un d'eux, Ronald Treeves, est découvert mort au pied d'une falaise, enseveli par une chute de sable, son richissime père adoptif, Sir Alred Treeves, demande à New Scotland Yard de réexaminer le verdict de « mort accidentelle » énoncé à l'issue de l'enquête. Le commandant Dalgliesh, qui a lui-même fréquenté le collège au cours de son enfance, accepte de venir passer un week-end sur les lieux pour ce qu'il ne croit devoir être qu'une vérification de routine. En réalité, il va se trouver confronté à l'une des plus sordides affaires de sa carrière. Car d'autres visiteurs sont attendus ce même week-end au collège, et tous n'en ressortiront pas vivants.
    P. D. James a trouvé avec ce petit collège de théologie un cadre idéal pour un roman policier, un monde presque clos où fermentent les passions. Outre les quatre ecclésiastiques qui dirigent l'établissement et assurent les principaux cours, outre la vingtaine d'étudiants et l'infirmière Margaret Munr?, il y a Gregory, le professeur de grec excentrique, Emma, la très belle professeur de poésie, Eric, le factotum qui élève des cochons et qui reçoit tous les quinze jours dans son cottage sa demi-soeur incestueuse...
    Tout est en place pour tisser une intrigue complexe dont les lectrices et lecteurs suivent les entrelacs avec une délicieuse angoisse.

    "Un livre éblouissant. " (François Rivière, Libération, à propos de Une certaine justice.) « Phyllis Dorothy James a du génie pour mettre d'emblée ses lecteurs sous électrochoc. » (Christian Gonzales, Figaro Madame.) « P. D. James prépare ses meurtres comme d'autres mamies anglaises concoctent le gigot à la menthe. Avec du doigté et de l'éducation. » (Serge Raffy, Le Nouvel Observateur.) Traduit de l'anglais par Eric Diacon.

  • Le commandant Adam Dalgliesh, de Scotland Yard, fouille dans le passé de Sir Paul Berowne. Cet aristocrate, promis à un brillant avenir politique, a été trouvé égorgé dans la sacristie doeune église de Paddington aux côtés doeun clochard, lui aussi saigné à blanc. Qui était Paul Berowne oe


    Une vendetta familiale, une jeune fille noyée dans la Tamise, une conversion mystique, autant doeindices qui semblent ne mener nulle part. Mais coeest peut-être en lui-même que Dalgliesh trouvera la réponse. Car ce flic peu ordinaire, poète à ses heures, amateur doearchitecture et de musique baroque, possède lui aussi un passé douloureux. Et un certain goût pour la mortoe Le destin de Paul Berowne et celui doeAdam Dalgliesh finiront par se rejoindre à la dernière page de ce prodigieux roman à suspense.


    « Attention, chef-doeoeuvre ! » (LoeExpress.)

    « Tout ici est révélateur, fascinant jusquoeau vertige. Celui que procure la rencontre avec un formidable écrivain. » (Elle.)

    « Un style riche, élégant, doeune efficacité redoutable... et loeart du suspense. Décidément, elle a toutes les qualités, cette P.D. James. » (Le Nouvel Observateur.)

  • Adam Dalgliesh, un des plus fins limiers de Scotland Yard, a reçu une lettre doeun vieil ami loeinvitant à lui rendre visite. Lorsquoeil arrive à Toynton Manor ? loeinstitution pour handicapés dont son ami est loeaumônier ?, il apprend la triste nouvelle : le père Baddeley est mort et enterré.


    Dalgliesh ne croit guère à une crise cardiaque. Aussi soeattarde-t-il dans cette étrange demeure. Très vite, Toynton Manor lui apparaît comme un repaire où les intrigues, les haines, les jalousies créent une atmosphère irrespirable. La série de morts mystérieuses qui soeensuit ne fait que confirmer ses soupçons.


    « Chacun a un compte à régler, mais pas au point de tuer. Pourtant, il y a un cadavre et il faut faire avec. Vous aussi, noehésitez pas à enquêter : coeest délicieusement atroce. » (Le Figaro Magazine.)

  • Cette nouvelle intrigue concoctée par P.D. James se déroule dans le huis clos doeun petit musée londonien, le Dupayne, dédié aux années de loeentre-deux-guerres, véritable enclave de verdure et de calme située à la lisière du parc de Hampstead Heath. Administrée par les trois enfants de son fondateur Max Dupayne, cette institution rencontre des difficultés financières, et loeun des fils, Neville, psychiatre de son état, hésite à donner une nouvelle fois son aval à la reconduction du bail. Or sans son accord, le musée fermera. Aussi, quand on retrouve son corps carbonisé dans loeenceinte de loeétablissement, est-ce tout naturellement sur les responsables et le personnel du musée que se portent les soupçons du commandant Adam Dalgliesh, dépêché sur les lieux.
    />

    Qui a pu souhaiter la mort du médecin ? Son frère Marcus et sa soeur Caroline qui, eux, tiennent absolument à ce que le Dupayne reste ouvert ? Le conservateur, James Calder-Hale, dont on apprend quoeil a des liens avec les services secrets du MI5 ? Les deux employées modèles, Tally Clutton et Muriel Godby, qui se dévouent corps et âme à cette institution ? Loeaffaire se complique lorsquoeun deuxième corps est retrouvé, cette fois dans loeune des salles du musée, précisément celle consacrée aux meurtres célèbres des années trenteoe

  • Un château victorien bâti sur une île, à quelques miles de la côte du Dorset : coeest là quoeun riche excentrique, auteur de romans policiers à ses heures, a convié quelques amis pour le week-end. Au programme des réjouissances, une pièce de théâtre montée par une troupe doeamateurs. Mais quelquoeun trouble la fête, se livrant à de macabres plaisanteries aux dépens des invités. La mort rôde autour de loeîle. La terreur soeinstalle.


    Cordelia Gray, la jeune détective de la Proie pour loeombre, joue les gardes du corps et observe doeun oeil acéré ces convives dont les bonnes manières dissimulent des vices inavouables. Energique, intuitive, elle dénoue un à un les fils de cette toile doearaignée criminelle.


    /> Dans ce roman subtil, la férocité, loehumour et le théâtre élizabéthain se mêlent de façon inimitable.


    « Avec P.D. James, le polar tremble sur sa base. La bonne question noeest plus : «A qui profite le crime oe», mais : «Que nous cachait donc ce cadavre oe» » (Paris-Match.)

  • Laure Grenadier, rédactrice en chef du magazine Plaisirs de table, part en reportage avec son photographe Paco Alvarez pour dresser l'inventaire des bouchons lyonnais. Au coeur de la capitale des Gaules, tous deux envisagent de rendre hommage aux acteurs de l'excellence gastronomqique : chefs illustres, adresses confidentielles, producteurs locaux...
    Tout bascule lorsque le propriétire d'un restaurant typique de la célèbre rue Saint-Jean est retrouvé assassiné au petit matin. La ville est en émoi et un vent de panique souffle sur les collines de Fourvière et de la Croix-Rousse quand, le lendemain, le tenancier d'un bouchon histoqiruq de la rue Mercière est à son tour tué selon le même procédé.
    Laure Grenadier connaissait ces personnages et cherche à comprendre ce qui se cache derrière ces meutres en série. Crimes crapuleux, jalousies corporatistes, vengeances sentiementales ? Elle tente de lever le voile qui masque un milieu peu enclin à se livrer.

  • Que feriez-vous si vous appreniez que votre mère soeest rendue coupable doeun crime atroce ? Et quoeaprès avoir purgé sa peine, elle soeapprête à sortir de prison ? Philippa Palfrey, elle, noehésite pas une seconde. Cette jeune fille aux goûts raffinés, éduquée dans la meilleure tradition britannique par ses parents adoptifs, ne craint pas doeaffronter les préjugés de classe et les horreurs du passé : avec tendresse, elle vole au secours de sa mère, Mary Ducton ? la meurtrière ?, pour la protéger doeun monde que dix années de prison lui ont fait oublier. Mais quelquoeun doeautre est au rendez-vous : coeest le père de la victime assassinée par Mary Ducton. Depuis dix ans, lui aussi attend son heure, guettant le moment où la meurtrière sera relâchée pour procéder lui-même à loeexécution que la justice soeest refusée à accomplir.


    La traque commence. Sur les bords de la Tamise, sous les arbres en fleurs de St Jamesoes Park et dans les rues de Londres, un petit homme vêtu de gris suit sa proie à la trace. Il a tout son temps. Et il est certain de ne pas échoueroe « Un travail raffiné, cruel, qui fait songer à Pinter et Losey. » (Le Point.)

  • Dans un restaurant du Calvados célèbre pour sa sauce à la recette secrète, la journaliste Laure Grenadier et son photographe Paco font halte, en vue d'un papier sur les produits fermiers de Normandie. Comme toutes les personnes ayant goûté à la sauce sont envoyées d'urgence à l'hôpital, une enquête est ouverte, qui révèle peu à peu de nombreuses intrigues locales et politiques.

  • Laure Grenadier et son photographe Paco sont en partance pour le Luberon quand ils apprennent la mort - violente - d'un célèbre critique gastronomique, objet de leur futur reportage. C'est l'occasion pour eux de découvrir sur place que la Provence, outre ses multiples richesses gastronomiques, est l'enjeu de nombre de convoitises.

    Ghislain Bergeton, un des critiques culinaires les plus brillants et redoutés de sa génération, vit désormais retiré dans le Vaucluse, où il vient de fêter ses 80 ans.
    Laure Grenadier, rédactrice en chef du magazine Plaisirs de table est bouleversée d'apprendre la mort de son mentor, sauvagement assassiné. Elle décide alors de prendre ses quartiers en terre provençale avec son photographe Paco. De Ménerbes à Richerenches, d'Avignon à Lourmarin, ils partent à la recherche d'une vérité tapie entre broussailles et pierres sèches.
    A l'ombre du mont Ventoux sommeillent des rancunes anciennes, de sourdes rivalités entre spécialistes de la presse épicurienne, querelles d'egos entre chefs et des agissements pour le moins suspects. Dans cette nature généreuse, où les vins ensoleillés côtoient huile d'olive et fruits confits, Laure et Paco s'acharneront à révéler les mystères dont le Luberon semble truffé.

  • Chassé par le franquisme, Francisco Vasquez se réfugie de l'autre côté des Pyrénées, au coeur de la Gascogne. Il entre au service du désargenté baron Jean-Charles de Castayrac dont les armagnacs sont connus jusque dans le Nouveau Monde. Embauché comme saisonnier, Francisco devient au fil du temps le maillon fort du domaine. Il est de toutes les distillations, de tous les assemblages, jusqu'à ce matin de décembre où son corps carbonisé est découvert dans les décombres de l'incendie qui a ravagé l'entrepôt des eaux-de-vie.


    L'antique alambic a-t-il explosé ? Défaillance humaine ou acte de malveillance ? Toujours est-il que la compagnie d'assurances chargée d'indemniser le baron de Castayrac diligente Benjamin Cooker pour expertiser le stock d'armagnacs réduit à néant. L'estimation se révèle hasardeuse, d'autant que le hasard n'a pas droit de cité dans l'ombre des chais du très peu respectable baron.

  • Rien ne va plus à Juan-les-Pins.
    Des femmes seules sont sauvagement assassinées selon un rituel particulièrement sanglant. Sans élément pour établir un lien entre les victimes, tout laisse croire que les meurtres sont l'oeuvre d'une seule et même personne. La police dispose de très peu d'indices : pas d'effraction, pas d'empreinte, seule une trace d'ADN laissée sur les lieux du crime. Les médias se déchaînent, la juge s'impatiente et le boss met la pression sur le Commissaire Dupin.
    Ses hommes n'ont que 48 heures pour boucler l'affaire. La population a peur ; qui sera la prochaine victime ? Et surtout, qui détient la clé de l'énigme ? Quand l'enquête piétine, il faut faire preuve d'imagination. Faites vos jeux...

  • Le Château Champ-Grèze est assurément l´un des plus beaux fleurons du vignoble de Cahors. Quand l´oenologue Benjamin Cooker et son assistant Virgile se rendent sur place pour surveiller les fermentations de la dernière vendange, ils ne peuvent soupçonner la surprise qui les attend. Le vin de la cuve nº13 exhale d´étranges arômes. Cooker veut en avoir le coeur net et ordonne le soutirage de la cuve. L´opération révèle l´impensable : un cadavre macérait dans la pestilentielle vinasse.
    Indépendamment de son caractère sordide, l´affaire déchaîne aussitôt la presse. La recherche du criminel est d´autant plus aléatoire que la victime n´est toujours pas identifiée. L´inspecteur Poujade, en charge de l´enquête, est désarmé face à l´absence d´indices et de mobiles. C´est sans compter sur Benjamin Cooker et Virgile, qui font parler les pierres et les barriques. Dès lors, l´enquête remonte le fil de l´Histoire, à l´époque où le marquis de Champ-Grèze fut muré vivant dans son château lors des jacqueries qui ensanglantèrent la Révolution de 1789.
    Décidément, les nouveaux seigneurs de Cahors sont fidèles à l´image de leur vin : forcément tannique, terriblement corsé... et affreusement noir !

  • Un jeu mortel

    Martina Cole

    Maura Ryan, que les tabloïds ont surnommée la « reine du tout-Londres du crime », s'est retirée du monde de la nuit pour couler des jours heureux auprès de son bien-aimé Terry. Jusqu'au jour où celui-ci meurt brutalement dans l'explosion de la voiture que la jeune femme aurait dû conduire. Après la disparition de son frère aîné Michael, chef incontesté du clan familial, Maura doit assumer seule la responsabilité de l'empire Ryan, sur lequel plane désormais une lourde menace.

    Meurtres en série visant les épouses des caïds les plus redoutés, trahisons, jeu cruel de la perversité et de l'ambition. Des mains malfaisantes et particulièrement manipulatrices laissent une trace sanglante dans les rangs de la pègre londonienne en faisant porter les soupçons sur Maura et les siens. Une course contre la montre s'engage, où tous les moyens sont bons pour rendre coup pour coup et sauver le clan Ryan de ses propres démons.

  • Il se passe des choses bien étranges dans le chai du domaine des Moniales Haut-Brion. Qui pourrait en vouloir à une propriété aussi discrète, paisiblement ancrée dans la banlieue bordelaise oe Autorité incontestée dans le milieu de la vigne et du vin, Benjamin Cooker est l'un des oenologues les plus célèbres au monde. Parfois redouté, toujours respecté, il est souvent consulté pour apporter ses connaissances et livrer ses appréciations.

    Avec la complicité de son jeune assistant Virgile Lanssien, il va arpenter le prestigieux terroir des Graves où quelques mystères fermentent à l'ombre des grands châteaux.

  • Pour fêter la dixième édition du fameux Guide Cooker, l'oenologue et auteur à succès Benjamin Cooker est invité à une croisière sur le Danube par son éditeur Claude Nithard. Une fois n'est pas coutume, l'expert en vins emmène son épouse pour lui faire découvrir les mythiques vins de Tokay. L'extravagante et charmante Consuela, la nouvelle maîtresse de Nithard, fait partie de l'aventure. Spectacle d'opéra au théâtre de Vienne, dérive sentimentale sur un palace flottant, visite gourmande de Budapest, conversations brillantes, plaisirs de table, train de luxe parmi les paysages brumeux de Hongrie, tout aurait pu se dérouler dans l'harmonie. Mais ces vacances de rêve tournent bientôt au cauchemar. Portefeuilles volés, papiers et cartes bancaires évaporés, guides un peu trop serviables... Au fil des jours, Cooker et Nithard sont les instruments de personnages aux comportements troubles. Pendant ce temps, à Bordeaux, le jeune assistant Virgile est aux prises avec une attaque en règle de mildiou tandis que la responsable du laboratoire de Cooker est victime d'une sauvage agression. Le célèbre oenologue s'apprête à écourter son séjour quand sa femme se fait à son tour délester de son passeport.

    Au coeur d'une Europe de l'Est en pleins soubresauts, les rhapsodies hongroises virent parfois à la cacophonie. Dans cette ballade dissonante, Benjamin n'aura d'autre solution que d'improviser...

  • En arpentant le vignoble de Gaillac, le célèbre oenologue Benjamin Cooker pouvait-il soupçonner que la mort prématurée d'un jeune confrère, au nez prétendument exceptionnel, cachait en vérité des moeurs viticoles d'un autre temps ? Quand la colombine servait de fumure aux vignes plantées du côté de Lisle-sur-Tarn !
    Au pays des mille pigeonniers, Cooker et son assistant Virgile se heurtent tour à tour à un inquiétant banquier luxembourgeois, une disparition pour le moins suspecte, et à deux vieilles filles revenues sur les lieux où leur père, alors modeste métayer, a été assassiné...cinquante ans plus tôt !
    Dans un paysage aux faux airs de Toscane, où soufflent le vent d'autan et de folles rumeurs, il faudra toute la perspicacité de nos deux compères bordelais pour venir à bout de cette double intrigue aussi mystérieuse qu'infiniment vénéneuse.

    Jean-Pierre Alaux est journaliste à la radio et dans la presse épicurienne. Il vit et écrit au milieu des vignobles de la vallée du Lot.
    Noël Balen est écrivain et scénariste. Également musicien, il se partage entre composition et production discographique. Son village est Paris.

    La série "Le sang de la vigne" est désormais adaptée à la télévision, avec Pierre Arditi dans le rôle principal.

  • En cet été 2015, la canicule engourdit le Périgord, et la récolte s'annonce difficile pour les viticulteurs du bergeracois. Mais, davantage que l'état critique du vignoble, ce sont les récentes directives de l'Union européenne qui mettent en émoi toute la région. L'oenologue Benjamin Cooker est sollicité par la cave coopérative de Monbazillac pour tenter de faire face aux menaces de Bruxelles dont les technocrates prévoient d'interdire la chaptalisation des vins liquoreux.
    Accompagné de Virgile Lanssien, son jeune assistant de retour au pays natal, ils vont bientôt être confrontés à un événement dramatique. Miko, le fils adoptif d'une des grandes familles de l'appellation, a été retrouvé égorgé sur une ancienne stèle de sacrifice.

    Derrière cette mise en scène macabre, ils vont découvrir domaines convoités, pratiques occultes, soupçons dévastateurs, passions et rancoeurs, comptabilités opaques.

    Benjamin et Virgile traversent alors, malgré la douceur des liquoreux et des paysages, un terroir meurtri où le raisin est d'autant plus menacé que les sentiments sont frelatés.

empty