Esf Editeur

  • Le non-recours aux prestations sociales est devenu un sujet de préoccupation. Le phénomène est d'ampleur. Sa mesure sert à jauger l'effectivité des politiques sociales et même à apprécier leur légitimité. Inscrite dans l'agenda gouvernemental, la lutte contre le non-recours est décrétée. Depuis près de dix ans, elle s'organise dans des plans d'action nationaux et locaux. Des mesures sont prises pour réduire ou prévenir le phénomène ; c'est vrai en France comme dans d'autres pays européens et au-delà. Elles mobilisent fortement les acteurs, en particulier ceuxde l'intervention sociale, notamment au local. Des réponses structurelles sont aussi attendues et dépendent des choix politiques.
    Ce moment de mobilisation appelle à présenter la question du non-recours au plus grand nombre. C'est le but de cet ouvrage qui propose, dans huit chapitres, des «méthodes » pour sonder l'actualité de la question, se doter d'une grammaire, repérer concrètement le phénomène, identifier les lieux de production de données en France et dans d'autres pays européens, mobiliser les modèles d'analyse existants, présenter les principales réponses.
    Cette « introduction » à la question du non-recours restitue des savoirs pratiques constitués pendant près de vingt ans par l'auteur qui a remis sur le métier une question ancienne, mais suffisamment gênante pour avoir été oubliée. Elle vise à aider les professionnels qui souhaitent agir à fabriquer leur propre compréhension du phénomène.

  • Les structures médico-sociales sont de plus en plus souvent confrontées aux accès de violence des enfants, adolescents et adultes accueillis. Cette réalité n'est pas nouvelle, mais elle s'accroit avec les évolutions sociétales et l'essor d'une population dont les troubles psychopathologiques, assortis de déficiences et carences éducatives, sont avérés.
    Que faire face à ces expressions qui sont à la fois symptomatiques d'une souffrance et délictueuses au regard de l'appartenance à la communauté humaine ? Comment les entendre au regard des pathologies sous-jacentes et les contenir, voire les réprimer au nom de la cohésion sociale ? Comment permettre aux équipes de mieux aborder ces situations au quotidien ? Quelles sont les attitudes pertinentes, les modalités d'accompagnement et de régulation les plus justes, les prises en charge pédagogiques, éducatives, sociales, légales et thérapeutiques les plus adaptées, vis-à-vis des auteurs de ces actes ?
    Les fondements de ces interrogations constituent la trame de cet ouvrage : en explorant d'abord la nature des violences, puis en les rapportant aux différents contextes psychologiques qui les génèrent, l'auteur nous aide à comprendre le sens de ces difficiles problématiques. C'est sur la base des réflexions ainsi développées, étayées par de nombreux exemples cliniques, qu'il propose enfin les réponses concrètes qui pourront leur être apportées.

  • "Rester à distance" ou "être dans la proximité" : tel serait le dilemme du travailleur social - et plus largement de l'homme - face à l'énigme de la relation humaine. Les deux termes définiraient les deux seules positions entre lesquelles le professionnel serait sommé de choisir : là serait l'unique alternative qui s'offrirait à celui qui accompagne des personnes fragilisées. Or, l'auteur s'attache ici à réfléchir le lien entre distance et proximité à partir de leur articulation et ne perd jamais de vue que toute relation est avant tout un processus, une dynamique.
    Dans le prolongement de Ethique et accompagnement en travail social - premier livre de l'auteur - Dominique Depenne prend appui sur l'oeuvre de trois philosophes : Emmanuel Lévinas, Norbert Elias et Georges Simmel pour repenser cette problématique Distance/Proximité et reconsidérer les enjeux de la relation d'accompagnement en travail social. Une nouvelle édition enrichie

  • Ce rappel historique montre le passage de l'assistance publique à l'aide sociale. Sont présentées et commentées les diverses formes d'organisations sanitaires et sociales, avec pour objectif, une application facilitée des textes en vigueur.

  • Confrontées à un environnement des plus contraignant, les associations d'action sociale et médico-sociale sont aujourd'hui en pleine transformation : regroupement, mutualisation des moyens, créations de sièges sociaux .mais aussi mises en concurrence avec les autres structures du secteur.


    Cette évolution de la structure organisationnelle des associations vers un modèle de plus en plus entrepreneurial a pour corollaire l'émergence de fonctions spécialisées et parmi celles-ci, la gestion des ressources humaines.


    Partant de ce constat, les auteurs donnent une vue d'ensemble des champs traditionnellement couverts par la fonction tout en ayant une approche ciblée des problématiques spécifiques au secteur social et médico-social : le recrutement dans un contexte de pénurie de candidats, le développement des compétences stratégiques nécessaires à la mise en oeuvre des projets, la définition d'un modèle organisationnel, le développement des « savoirs agir » collectifs, la professionnalisation des personnels, la prévention du phénomène d'usure professionnelle...


    Les auteurs proposent également des outils concrets et facilement opérationnels pour aider le responsable RH dans sa gestion et émaillent leurs propos de témoignages de responsables d'associations sociales et médico-sociales.

  • L'action sociale a connu ces dernières années de profondes réformes qui ont bouleversé ses différents champs : le handicap, la prise en charge de la dépendance des personnes âgées ou encore la protection de l'enfance.
    Autant d'évolutions qu'il est indispensable de connaître pour les professionnels du secteur de l'aide et de l'action sociale. a l'aide sociale " ancienne " (aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées, aide sociale à l'hébergement des personnes en difficultés sociales, aide sociale à l'enfance), qualification empruntée à amédée thévenet, fondateur de l'ouvrage et auteur de ses 15 précédentes éditions, est venue s'ajouter ou se substituer l'aide sociale " moderne " (revenu minimum d'insertion, couverture maladie universelle, allocation personnalisée d'autonomie, prestation de compensation du handicap, prévention et protection de l'enfance).
    Cette 16e édition de l'aide sociale aujourd'hui, véritable ouvrage de référence, a été entièrement remaniée pour rendre compte de cette nouvelle conception de l'aide sociale et de la prise en charge des publics vulnérables ou en difficultés. les auteurs, auxquels amédée thévenet a passé le relais dans cette nouvelle édition, poursuivent un triple objectif : dresser un tableau complet des dispositifs et institutions, sans en oublier les aspects historiques ; offrir un outil de travail complet, clair et référencé pour maîtriser la législation en vigueur ; aider les professionnels dans leur pratique et les élus dans leurs missions mais aussi les étudiants en travail social en leur donnant les clés de compréhension de la situation actuelle, afin de mieux appréhender les différents scénarios des évolutions à venir.

  • Professionnels de l'action sociale, vous êtes régulièrement confrontés à des situations à risque pouvant vous mener devant les tribunaux. Votre responsabilité l'égard des usagers des services sociaux et médico-sociaux ne cesse de se développer et d'évoluer. D'autant que l'obligation de service rendu se fait plus exigeante, la réglementation plus contraignante et le recours à la justice une réalité plus présente. Alors, comment intégrer cette réalité dans vos pratiques quotidiennes ? Dans cet ouvrage, l'auteur tire parti de son expérience d'assistance et de défense des travailleurs sociaux, dans un double objectif : Traduire les notions, parfois complexes, en langage simple et accessible aux non juristes, afin que les travailleurs sociaux puissent mesurer leur responsabilité et, partant, prendre les bonnes décisions. Aider ces professionnels en attente d'indications claires sur leur pratique de terrain en leur donnant les outils d'une organisation éclairée. Dans cette seconde édition, l'auteur étaye ses propos de nouvelles décisions de jurisprudence. Véritable mode d'emploi de la responsabilité civile et pénale, l'ouvrage : Expose les règles générales de la responsabilité civile et pénale ; Dresse un panorama des situations à risque : le transfert vers un autre établissement, le secret professionnel, la distribution des médicaments la dénonciation calomnieuse, la délégation de pouvoir... Précise qui peut être mis en cause, sur quel fondement, dans quelles conditions et quelles sont les règles du déroulement d'une procédure judiciaire ; Rend compte des nouvelles obligations liées aux droits des usagers ; Illustre les développements d'exemples tirés de la jurisprudence.

empty