Livres en VO

  • Comment expliquer la coutume que quelques humains respectent dans bien des régions : celle de se faire trois bises pour se saluer ?

    Une malédiction, un monstre sanguinaire et une femme courageuse, voilà les éléments d'une tradition de nos régions.

    Cossí explicar la costuma que d'unes respectan dins un fum de regions: la de se far tres potons per se saludar ?

    Una malediccion, un mostre sangunari e una femna valenta, vaquí çò que cal per una tradicion de nòstras regions.

  • Bientôt, le jour va se lever et pour Piti, une folle journée va commencer...
    L'enfant suit Piti l'escargot au cours des péripéties de sa folle journée : il fait des pirouettes dans l'herbe fraiche, il se fait attaquer par une abeille, il s'envole dans les airs accroché à un papillon, etc. Le moment qu'il préfère, c'est lorsqu'il retrouve son amie la fourmi pour un savoureux gouter.
    Texte et illustrations : Sandrine Lhomme - Bilingue français et occitan - Album souple couverture légèrement cartonnée : 0-3 ans.
    Les deux dernières doubles pages : traduction en occitan avec illustrations.
    Un CD avec 2 versions différentes de lecture: Martine Prévôt en français et Anne-Marie Caparros en occitan.

  • Evelyne Delmon, conteuse ruthènoise, nous offre un petit livre au sujet grave mais essentiel dans la vie de chaque enfant : comment vivre le mieux possible la perte d'un être cher, ici, sa grand-mère.

  • Carnet de visite de l'Abbaye St Michel DE GAILLAC (section vigne et vin), recueil de témoignages sur la culture et l'exploitation de la vigne dans le gaillacois, la vinification et la tonnelerie.
    Petit précis de vocabulaire occitan-français sur ces thèmes et particulièrement sur l'outillage à main, illustrations à l'appui.

  • Pourquoi cette boule dans le ventre ? Pépette interroge son ami l'arbre au fond du jardin sur ses ombres et ses lumières.
    Que va-t-il lui révéler au cours de cette tendre rencontre ?
    L'auteur : Carole Aït Aïssa habite à Florentin (81150).
    Cette artiste «plasticienne-bidouilleuse» a écrit les textes et illustré l'album.
    Elle a appris que les blessures de la vie ne sont en fait que des cadeaux de la vie elle-même!
    Alors, elle fouille, comme nous tous, cherche le bruit de fond, d'où vient le vent, d'où viennent les larmes... Recherche infinie.
    Hier, une toile. Aujourd'hui, un album illustré. Demain, une sculpture.
    Peu importe : à travers sa diversité artistique, son vrai canal d'expression, elle apprend surtout l'amour qui soigne l'âme.

  • "J'ai toujours pensé que la richesse de la vie professionnelle, repose pour une large part, sur la qualité des personnes qu'on y rencontre. Cette dimension de la vie est gouvernée par la chance. Je considère comme une de mes chances d'avoir travaillé avec Roy Gibson. Une légende discrète et quelque peu mystérieuse l'entourait à l'ESA. Il parlait très peu de son passé, mais on savait que très jeune il avait fait la guerre en Extrême-Orient et qu'il parlait les langues de plusieurs peuples. " Roy Gibson a été le premier directeur général de l'Agence spatiale européenne (ESA). Au travers de ces entretiens avec André Lebeau, on découvre un homme exceptionnel au parcours impressionnant.

  • Guillermo Ruiz Plaza est un des auteurs les plus prometteurs de la littérature latinoaméricaine. Il est poète et auteur de contes. Sa maîtrise de l'écriture est surprenante. Il vit à Marssac et enseigne la littérature à l'Université d'Albi.

    Ses nouvelles, très courtes et plutôt sombres mettent en scène des héros du quotidien, sans grande dimension. Les secrets, les passions et divers drames intimes crèent un univers riche. Tout bascule, soudain, la noirceur s'impose, les chutes sont vertigineuses...

  • Rosine connaît sa poésie par coeur mais dès qu'elle la récite devant toute la classe, elle rougit terriblement et ses jambes flageolent. Pourtant, un jour, grâce à Liline sa nouvelle copine, tout va changer...
    Est-ce parce que toutes les deux ont « un soleil sur la tête » ?

    Rosina sap sa poësia de per còr mas tre que la ditz davant tota la classa, ven tarriblament roja e las cambas li flaquejan. çaquelà, un jorn, gràcia a Lilina, sa novèla copina, tot va cambiar...
    Serà per que totas doas an « un solelh sul cap » ?

empty