Cdu Sedes

  • En France, l'aménagement centralisateur et jacobin a vécu. Ce modèle national - brillant parfois , qu'incarnait jusqu'à l'excès la DATAR a contribué à la modernisation du pays. Mais désormais, la seule volonté de l'État central ne peut suffire. Face aux exigences locales, européennes et internationales, l'heure est à l'aménagement des territoires.  La modernisation du pays se joue à une multitude d'échelles qui obéissent à des problématiques spécifiques et auxquelles tentent de répondre des collectivités de plus en plus nombreuses. Prises dans un millefeuille institutionnel, elles doivent aussi apprendre à composer avec un État resté très prégnant, malgré les multiples promesses de décentralisation.  D'où l'intérêt du présent ouvrage, conçu notamment pour les étudiants préparant le Capes et l'agrégation d'histoire-géographie, qui cherchent à comprendre comment cet aménagement des territoires redessine peu à peu une nouvelle géographie de la France.

    L'auteur : Raymond Woessner est maître de conférences (HDR) à l'Université de Strasbourg.
    L'héritage aménagiste. La mondialisation et les chocs extérieurs. L'État et la contractualisation. De l'aménagisme à l'intelligence territoriale. Tensions et recompositions territoriales.

  • La France est incontestablement devenue une " France en villes ". Elle est désormais organisée autour de son armature urbaine qui, selon les échelles considérées, se présente sous des formes variées. Cette France en villes commence le XXI e siècle dans un contexte de gouvernance fondamentalement nouveau. La décentralisation a contribué à une véritable révolution urbaine, jusqu'à faire des villes des acteurs économiques majeurs. Les différentes étapes de l'intercommunalité fondent une nouvelle géographie de la France en villes, tandis que la question du développement durable appelle un renouvellement des objectifs et des méthodes. Loin d'être homogène, ce processus entraîne de multiples recompositions qu'il importe d'analyser à toutes les échelles. Cet ouvrage est le fruit d'une étroite coopération entre les éditions Sedes et le Centre National d'Enseignement à distance, établissement public d'enseignement qui dispense des formations de tous les niveaux à plus de 320 000 inscrits répartis dans le monde entier. Cette contribution scientifique d'enseignants-chercheurs reconnus s'intègre dans les préparations assurées par le CNED aux CAPES et aux agrégations d'histoire et de géographie, qui comprennent aussi des conseils méthodologiques et des entraînements aux épreuves des concours avec correction personnalisée.

  • Conforme à la réforme des concours de recrutement des enseignants de géo.
    -Une approche de l'épistémologie de la géographie actualisée par les dernières publications et renouvelée par des entrées originales.
    -Une forme (une cinquantaine de courts chapitres) qui offre aux étudiants la possibilité d'aller immédiatement à ce qui les intéresse.
    -Un choix d'entrées (chapitres) qui correspond aux questions les plus fréquentes des étudiants préparant les concours.

  • L'Europe. " La grande question " pour reprendre les mots de Lucien Febvre, dans son cours professé au Collège de France en 1944-1945. Et l'historien de poursuivre par ce que l'Europe ne signifiait pas : ni continent, ni division géographique du globe, ni formation politique définie. Quelques décennies plus tard, ce nom flottant a su se poser sur une réa-lité qui est d'abord d'ordre institutionnel : une Communauté transformée en Union à partir de 1991. Le présent ouvrage est donc essentiellement consacré à ce qu'on peut nommer le système européen central : système en raison des interactions inédites qui lient les nations qui le composent; européen car il incarne aujourd'hui l'idée européenne, en dedans et au dehors ; central car il exerce une attraction irrépressible sur ses voisinages continentaux et méridionaux et y est capable de force d'émission. Ce système européen central est la réalité géopolitique majeure de la période contemporaine. Si l'analyse géopolitique nous éclaire, elle gagne en efficacité en appliquant à l'espace européen l'outillage interprétatif de la méthode géographique. Car le trait commun de ces territoires, c'est leur mutation, accélérée depuis deux décennies, pour des raisons essentiellement géopolitiques. L'Europe a la géographie de sa géopolitique.

  • L'amerique latine

    Collectif

    Fondamentalement métisses, les sociétés latino-américaines cherchent à tirer parti de la mondialisation contemporaine et d'abondantes ressources naturelles pour imaginer un développement que tous souhaitent durable.
    Inégalités sociales persistantes, tradition autoritaire et contrainte des milieux font obstacles aux aspirations à la démocratie, à la réduction de la pauvreté et à un développement économique respectueux de l'environnement. La diversité issue d'un demi-millénaire de métissage et d'expérience, comme le savoir-faire accumulé, fournissent des atouts. Lire ces dynamiques à partir des territoires permet de mieux comprendre ce grand ensemble dans sa diversité.

empty