Parascolaire

  • Ce livre est un aide-mémoire sur le rapport lettre-son dans l'enseignement du français langue étrangère.
    Le débutant apprend souvent à lire et à écrire le français avant d'en maîtriser la phonétique.
    Le futur enseignant trouvera ici l'explication de la prononciation des lettres du français. il pourra enseigner comment éviter tous les pièges de l'orthographe de notre langue.
    La présentation alphabétique (un chapitre par lettre et par combinaison) et le glossaire faciliteront la consultation.

    Pierre léon est docteur ès lettres de paris-iv. il a fondé et dirigé le laboratoire de recherche en phonétique expérimentale de l'université de toronto. il est professeur émérite de l'université de toronto et ancien professeur à l'institut de phonétique de paris.
    Monique léon est docteur en linguistique de l'université de provence et professeur émérite de l'université de toronto. elle a enseigné à l'institut de phonétique de paris.
    Françoise léon enseigne la linguistique appliquée à l'université york à toronto.
    Alain thomas est docteur en linguistique de l'université de toronto et enseigne à l'université de guelf (canada).

  • L'épreuve de «  faits de langue  » aux concours du Capes et de l'agrégation d'anglais pose souvent des problèmes aux étudiants dès qu'il s'agit de procéder à une étude contextualisée.Délaissant les analyses toutes faites proposées dans un cadre théorique donné, l'auteur a opté pour une approche réflexive, impliquant la participation active de l'étudiant. En regard d'exemples sélectionnés, celui-ci trouvera une série de questions ayant pour but de le guider : une lecture attentive du contexte lui permettra d'analyser correctement le phénomène langagier et de se forger ses propres explications. La première partie de l'ouvrage aborde 48 points de grammaire par le biais de citations accompagnées de questions-guide. Les exemples sont de difficulté graduée. Ce travail sur corpus est une base sérieuse d'entraînement à l'oral du Capes, comme à celui de l'agrégation externe, puisqu'il est désormais demandé aux candidats de l'option linguistique de «  répondre à une question d'ordre théorique ou de discuter une ou plusieurs affirmations de linguistes tout en illustrant son argumentation à l'aide d'exemples tirés d'un corpus d'anglais contemporain [...]  ». La deuxième partie, constituée d'extraits de romans ou d'articles, accompagnés de questionnaires, permettra une mise en pratique de l'approche développée en première partie et une application des règles élaborées à cette occasion. Elle intéressera tous les candidats à l'agrégation interne et externe, qui doivent analyser diverses occurrences dans un même passage.En troisième et quatrième parties figurent des propositions de réponses aux questions-guide et aux principaux points abordés dans les extraits.Jean-Claude Souesme, agrégé d'anglais, docteur en linguistique anglaise de l'université de Paris-VII, est professeur à l'université de Nice-Sophia Antipolis. Il est l'auteur d'un ouvrage de grammaire universitaire, accompagné d'un livre d'exercices, et a publié divers articles sur de nombreux points de la grammaire de l'anglais.
    Faits de langue accompagnés de questions-guide. (Relation prédicative et assertion. Groupe verbal. Groupe nominal. Énoncés complexes). Extraits suivis de questionnaires. Réponses aux questions-guide accompagnant les faits de langue. Corrigé sélectif des questionnaires accompagnant les extraits.

  • Cet ouvrage de préparation propose : une présentation de cette épreuve unique de l'oral ; un choix de 50 textes d'application proposés au CAPES ; une explication-type en allemand de 45 de ces textes. Compte tenu de l'évolution de cette épreuve, plusieurs textes littéraires et explications ont été remplacés par des extraits de presse.
    L'épreuve orale du CAPES d'allemand: présentation, conseils pratiques, méthodologiques et bibliographiques. La pratique de l'explication de texte. Textes d'entraînement.

  • La civilisation américaine actuelle et quotidienne, à travers l'étude de thèmes variés. Le texte explicatif, rédigé en français, introduit progressivement le vocabulaire anglo-américain.
    Régions et paysages. Les WASP et les autres. Villes et banlieues résidentielles. Le foyer et la famille. Nourriture et boisson. Écoles et universités. Églises et sectes. Le gouvernement et la politique. La direction et le personnel d'exécution. Les affaires et la finance. La publicité et les médias. La loi et la police. L'amour et la sexualité. La santé et l'assistance publique. Les sports et les jeux. Les fêtes et les cérémonies.

  • La justice

    France Farago

    De la justice, nous avons des représentations empruntées au registre de la répartition, de la distribution : égalité des parts, égalité des rapports ou proportion.
    Mais s'il existe bien une sorte de congruence entre les idées de justice, de réciprocité, de symétrie, d'équilibre - en témoignent les innombrables allégories assorties du schème de la pesée, à lui seul, le principe d'égalité, arithmétique ou proportionnelle, ne constitue qu'un principe régulateur. Ce schème, doublé de l'image du glaive qui s'abat sur quiconque vient compromettre la paix que fait régner la loi, n'épuise pas l'étendue sémantique de la notion.
    Au-delà de sa signification légale, la justice, dans l'éclosion de la conscience morale, se présente comme une vertu individuelle. Ainsi parle-t-on d'un homme juste, et même d'un " juste ". Quelle est, dès lors, la raison pour laquelle la modernité, réduisant la justice à sa fonction distributive, rétributive et judiciaire, n'impute globalement l'injustice qu'à la société ? Et ce alors que les traditions grecque et judéo-chrétienne dont elle est l'amnésique héritière avaient développé une anthropologie repérant l'iniquité au coeur même de la nature humaine, du fait de son inachèvement constitutif et d'un redoutable privilège, la liberté ? Cette double tradition proposait, comme finalité de l'existence, l'effort vers le meilleur et le sentiment de dignité morale et spirituelle qui pouvait l'accompagner.
    La civilisation européenne s'est construite sur le primat accordé au Dieu juste et à l'homme droit. La conception moderne en est venue à privilégier la seule distribution équitable des biens consommables, objectif en lui-même des plus légitimes, mais en réalité bien partiel. La catégorie de quantité tend à se substituer à la dimension qualitative qu'impliquait la justice des justes. Pourquoi l'ordre économique a-t-il écrasé tous les autres ? Tout en permettant de mieux comprendre ce cheminement, cet ouvrage, bien informé des débats contemporains sur le sujet, contribuera à restaurer une approche pleinement philosophique de la justice, renouant dans les conditions de notre époque avec l'idéal d'épanouissement humain qui a dès l'origine sous-tendu cette approche.

  • Quels sont les effets des nouvelles technologies de l'information et de la communication (tic) sur l'apprentissage et l'enseignement oe quelles perspectives ouvrent-elles aux enseignants et aux apprenants ? les travaux de recherche et les expériences se sont multipliés dans le domaine et un bilan à la fois critique et prospectif s'impose désormais. cet ouvrage y procède, avec rigueur, esprit d'ouverture et souci de promouvoir le mieux-être pédagogique.
    à la lumière des grands paradigmes théoriques de référence, les auteurs étudient d'abord les rapports entre les tic et les théories de l'apprentissage, depuis l'époque de l'enseignement assisté par ordinateur (eao) jusqu'à la percée récente de l'apprentissage collaboratif à distance et de la coopération sur les réseaux.
    Au fil des chapitres sont abordées les questions cruciales : que peut-on attendre de tic en matière de construction des connaissances ? quelles conséquences ont-elles sur les divers apprentissages : lecture, production de textes, langues vivantes, sciences oe quelles sont, enfin, les conditions de l'intégration pédagogique des tic oe un index et une bibliographie étendue contribuent à faire du livre un outil de travail privilégié.
    Cet ouvrage fournira aux étudiants en psychologie, chercheurs en éducation, enseignants, futurs enseignants et responsables administratifs les informations et les pistes de réflexion et d'action nécessaires pour tirer pleinement profit d'une révolution technologique sans précédent, qui remet largement en question les pratiques traditionnelles. il favorisera ainsi la mise en place de nouveaux environnements plus conformes à l'attente des nouvelles générations et aux exigences de la construction des savoirs au xxie siècle.
    Denis legros professeur des universités à l'iufm de créteil et à l'université paris viii) et jacques crinon (maître de conférences à l'iufm de créteil et à l'université paris viii), ont réuni une équipe de spécialistes du domaine : patrice georget, franck jamet, emmanuelle maître de pembroke, françois mangenot, béatrice pudelko et assia talbi.
    Introduction. une synthèse de recherches empiriques. les familles d'outils et de systèmes. des modèles d'apprentissage aux spécificités des domaines, des outils et des contextes. les théories de l'apprentissage et les systèmes multimédias. théories de l'apprentissage, enseignement et nouvelles technologies. «  modèles  » d'enseignement et conceptions des environnements. technologies, apprentissage et enseignement : vers un nouveau paradigme. les tic et la construction des connaissances. hypermédias. sociomédia. communication écrite, collaboration et apprentissages. définitions, attentes et enjeux. la cmo pédagogique. l'apprentissage collaboratif assisté par ordinateur. conclusion : langage, apprentissage, métacognition. lecture et compréhension de textes. l'apprentissage de la lecture. la lecture et la compréhension des textes électroniques. les hypertextes. apprendre à écrire. le traitement de textes et ses effets. des logiciels d'aide à l'écriture. conclusion. l'apprentissage des langues. présentation du champ de recherche. les grands types d'applications et d'usages. expérimentations, recherches et évaluations. conclusion. la construction des représentations des connaissances scientifiques. les domaines scientifiques. questions à l'origine des travaux. cadres théoriques. les principaux résultats. conclusion. l'intégration pédagogique et institutionnelle des tic. quelques obstacles à une intégration pédagogique satisfaisante. les composantes multiples d'une situation pédagogique. quelle(s) méthodologie(s) pour l'observation et l'action ?

  • Ce livre, conçu pour aider les candidats aux Agrégations et CAERPA de lettres, propose une préparation progressive à la première épreuve de composition française sur un ou plusieurs textes d'auteurs.Une connaissance précise des sujets, des résultats et des attentes des jurys, constitue le point de départ d'une méthode permettant de cerner les enjeux textuels et didactiques des extraits proposés et de les articuler au sein d'une dynamique constructive. De nombreux exemples de groupements d'extraits, d'étude d'oeuvres de tous genres et types de textes proposent enfin des départs variés à exploiter pour l'élaboration de devoirs pertinents.Des repères pour l'étude des variables textuelles, des propositions de lectures analytiques de commentaires littéraires, d'exercices scolaires divers, à l'intérieur de séquences adaptées, aisément consultables grâce à des tables et index, en font un instrument de référence qui, au-delà des candidats aux concours, s'adresse à tous les enseignants en formation continue et soucieux d'approfondir leur pratique.Françoise Argod-Dutard est professeur à l'université de Bordeaux III.Janine Baudry est maître de conférences à l'IUFM de Limoges.Alain Hazera est professeur agrégé au lycée Brémontier de Bordeaux et à l'IUFM d'Aquitaine.Jérôme Roger est maître de conférences à l'IUFM de d'Aquitaine.Tous sont membres de jurys de concours.
    Mieux connaître l'épreuve. Les sujets. Les résultats. Les attentes du jury. Des conseils de préparation. Articuler problématiques textuelles et applications didactiques. D'écriture en lecture. Création et recréations. Codes et modes. De vous à moi. Cerner les enjeux textuels. Adapter les modalités didactiques aux finalités formatives. Instaurer une dynamique constructive. Prendre de bons départs. L'étude de l'essai. L'étude du récit de voyage. L'étude d'un roman. L'analyse de la parole des personnages. L'approche du texte théâtral. L'analyse de l'écriture poétique. L'étude de l'intertextualité et des registres. La lecture d'un texte narratif long. L'étude intégrale d'un texte épique. L'étude d'un recueil poétique. En annexe : Sujets des concours d'agrégation et des CAERPA de lettres de 1989 à 2004.

empty