Tony Hillerman

  • Réédition d'un classique (vendu à 47.000ex) du catalogue Rivages/noir : le quatrième opus des enquêtes du célèbre duo de flics Navajo, Leaphorn et Chee. « Grâce aux Navajos, Tony Hillerman peut désormais se targuer d'avoir inventé un genre inégalable : le polar à résonance poétique. »« Le Nouvel Observateur»

  • Réédition d'un classique (vendu à 33.000ex) du catalogue Rivages/noir : le sixième opus des enquêtes du célèbre duo de flics Navajo, Leaphorn et Chee.  Une plongée passionnante dans l'univers des « native Americans » par un auteur qui a grandi parmi eux. « Tony Hillerman est un magicien redoutable et un poète de talent. » «Le Figaro littéraire»

  • Réédition d'un classique (vendu à 34.000ex) du catalogue Rivages/noir : le cinquième opus des enquêtes du célèbre duo de flics Navajo, Leaphorn et Chee.  Une plongée passionnante dans l'univers des « native Americans » par un auteur qui a grandi parmi eux. « Tony Hillerman est un magicien redoutable et un poète de talent. » «Le Figaro littéraire»

  • Là où dansent les morts, c'est le paradis, selon les indiens zuni, qui vivent cernés par trois réserves de navajos, tribus qu'ils ne portent pas dans leur coeur.
    Mais quand le jeune dieu du feu zuni disparaît et que tout indique qu'il a été assassiné, c'est un policier navajo qui entre en scène. son enquête le mènera dans deux autres " tribus " : des hippies et des anthropologues.

  • Quand une anthropologue notoire arrive dans les montagnes sacrées du pays Anasazi, elle est d'abord furieuse de découvrir que le site funéraire pré-navajo a été pillé ; puis elle est terrifiée par ce qui surgit de l'ombre. Des semaines plus tard, le lieutenant Joe Leaphorn, en examinant un rapport selon lequel l'anthropologue a dérobé de précieux objets, découvre aussi qu'elle a disparu. L'affaire prend un tour sinistre lorsque Jim Chee, à la recherche de matériel de fouilles disparu également, trouve autre chose de nettement plus macabre dans une fosse. Leaphorn et Chee devront unir leurs forces pour exhumer le passé et résoudre une longue série de meurtres, plus étranges les uns que les autres.

  • Les porteurs-de-peau sont les sorciers, les loups navajo qui décident d'apporter le mal à leurs congénères. Ils rôdent dans les ténèbres de la grande réserve, parfois couverts d'une fourrure d'animal, et possèdent des pouvoirs surnaturels. Trois meurtres sont commis, peut-être quatre. Une nuit, Jim Chee, le policier navajo traditionaliste, est tiré de son sommeil et plongé dans l'angoisse. Alors commence une enquête qui lui fera côtoyer le lieutenant Joe Leaphorn et les marquera tous deux profondément, dans leur esprit comme dans leur chair.

  • Jeune sergent de la Police tribale, Jimmy Chee est engagé par la richissime Rosemary Vines pour retrouver un coffret que lui aurait volé le Peuple de l'Ombre, une secte navajo. Mais, le lendemain, le mari de Rosemary lui demande d'abandonner ses recherches. Il n'en faut pas plus pour éveiller la curiosité de Jimmy Chee qui se lance dans une enquête où il sera obligé de confronter sa culture ancestrale au monde des Blancs.

  • Leaphorn rit et la chouette qui effectuait un second voyage au-dessus de la mesa fut prise de panique en l'entendant.
    Elle passa à sa hauteur et disparut dans les ténèbres.
    Rien ne cadrait, tout était irrationnel. mais pourquoi cette impression de temps qui presse, de danger ?
    La voie de l'ennemi est la première enquête de joe leaphon et le premier roman de tony hollerman.

  • Le vent sombre

    Tony Hillerman

    • Rivages
    • 1 Janvier 1987

    D'anciennes inimitiés ravivées et un moulin vandalisé, un mystérieux accident d'avion et des " belacani " (hommes blancs) qui disparaissent ou surgissent au coeur du désert d'arizona.
    Un navajo surnommé doigts-de-fer et un cadavre sans nom : jim chee, policier navajo qui ne se laisse pas facilement intimider, poursuivra son enquête jusque dans un village interdit perché sur l'une des mesas hopi.

  • Alors qu'il s'ennuie quelque peu à la retraite, joe leaphorn reçoit la visite d'un vieux collègue, mel, qui lui annonce une nouvelle surprenante : il a reconnu, photographiée dans la demeure d'un nabab, la célèbre tapisserie qui perpétue le souvenir de la déportation des navajos par kit carson au dix-neuvième siècle, le chagrin entre les fils.
    Une oeuvre douloureuse, qui retrace un traumatisme collectif provoqué par l'avidité des blancs, doublée d'une épine dans la conscience des navajos, puisque cette tapisserie n'incite pas franchement au pardon. mais le plus étonnant, c'est qu'elle avait été réduite en cendres vingt ans plus tôt dans un incendie oú fut retrouvé le corps d'un criminel très recherché par le fbi. obligé de réveiller les fantômes du passé, leaphorn croise le chemin d'un redoutable - et très actuel - ennemi parmi " ceux-qui-changent-de-forme ".
    Dix-neuvième enquête en territoire indien, le chagrin entre les fils ramène au premier plan la figure légendaire de l'ex-lieutenant leaphorn.

  • Le vent qui gemit

    Tony Hillerman

    • Rivages
    • 1 Mars 2006

    bernadette manuelito, jeune enquêtrice de la police tribale navajo, découvre le cadavre d'un homme dans un pick-up abandonné.
    mais, très influencée par sa culture d'origine, elle réagit en indienne et néglige certains éléments pour en privilégier d'autres. c'est ainsi qu'elle se méprend sur la cause du décès. ce début d'enquête raté lui sera reproché par ses supérieurs et en particulier par le sergent jim chef. c'est ainsi que bernie décide de travailler en franc-tireur... un mort qui renvoie à une vieille affaire, une mine d'or fantôme, une étrange plainte portée par le vent, sans compter de belles histoires de couples, tels sont les ingrédients de ce roman ou se déploient la sensibilité romanesque d'hillerman et son talent magique de conteur.
    " chacun de ses livres est, autant qu'un polar, un hommage rendu aux indiens d'amérique, à leurs dons, à leur savoir, à leur richesse intérieure. " le parisien

  • La voie du fantome

    Tony Hillerman

    • Rivages
    • 1 Octobre 1987

    Qui d'autre que jim chee, le policier navajo, aurait accepté de quitter la grande réserve oú bit son peuple pour poursuivre son enquête auprès des laissés-pour-compte de los angeles ? et ce départ pourrait-il être symbolique d'un autre départ, définitif celui-là ?.

  • Un patron de presse célèbre avait comparé le journaliste à " la mouche sur le mur " qui voit tout et entend tout, sans qu'on la remarque.
    John cotton ne savait pas ce qu'avait vu et entendu merrill mcdaniels et si cela avait un rapport avec son cadavre dans la rotonde du capitole. tout ce qu'il savait, c'est que mcdaniels préparait un article " susceptible de tout faire sauter " et qu'il avait laissé des notes dans un carnet. en reprenant l'enquête, cotton allait découvrir une affaire de corruption qui lui permettrait d'écrire l'article de sa vie, à moins qu'il ne signa son arrêt de mort.


    Avec la mouche sur le mur, son deuxième roman après la voie de l'ennemi, tony hillerman abandonnait provisoirement la réserve javajo pour les coulisses du pouvoir politique à washington.

    " un livre provocant, qui vous met k. o. " the new yorker.

  • Moon

    Tony Hillerman

    • Rivages
    • 11 Mars 1998

    Rédacteur, dans un petit quotidien du colorado, moon mathias, s'est enlisé dans une existence routinière.
    Mais le 12 avril 1975, un coup de téléphone en provenance d'un hôpital de los angeles bouleverse ses habitudes. sa mère qu'il croyait en floride, vient d'être victime d'un malaise cardiaque alors qu'elle s'apprêtait à s'envoler vers les philippines.
    Moon partira à sa place sur les traces de son frère décédé quelque part dans le sud-est asiatique ravagé par la guerre.

    Projet longuement mûri moon rompt provisoirement avec la saga des policiers navajos.
    Mais on y retrouve la profonde humanité qui caractérise l'oeuvre de tony hillerman.

  • Le premier aigle

    Tony Hillerman

    Le lieutenant jim chee, appelé en renfort par un de ses subordonnés, découvre au sommet d'une mesa l'agent kinsman, grièvement blessé.
    A ses côtés, un coupable tout désigné, un hopi venu braconner un aigle en vue d'une cérémonie religieuse. par ailleurs, joe leaphorn est tiré de sa retraite pour retrouver cathy pollard, une spécialiste des vecteurs de transmission des maladies, qui a disparu alors qu'elle étudiait une colonie de chiens de prairie susceptibles d'être à l'origine d'un nouveau cas de peste bubonique. elle se trouvait dans la même zone que kinsman au moment de son agression...

  • Le 30 juin 1956, deux avions entrent en collision au-dessus du grand canyon, il n'y a aucun survivant.
    Presque cinquante ans plus tard, un jeune indien hopi dépose chez un prêteur sur gage de gallup un diamant contre vingt dollars. intrigué, le directeur de l'établissement fait expertiser la pierre et apprend qu'elle en vaut vingt mille. coïncidence, un braquage vient d'être commis dans une bijouterie. le hopi est arrêté, mail clame son innocence : le vrillant lui aurait été donné il y a bien longtemps par un vieux shaman vivant au fond d'un grand canyon.
    Mais quel crédit apporter à son étrange histoire ?

  • Personne, decidement, ne semble s'interesser au corps de cet homme mysterieusement retrouve le long de la voie ferree, au cå'ur des paysages desertiques de l'arizona.
    Mais tandis que la police locale et le f. b. i. rivalisent d'attentisme, joe leaphorn remonte avec tenacite une piste ou s'entrecroisent terrorisme politique et terrorisme culturel. et, au bout du voyage, dans les couloirs tenebreux du museee d'histoire naturelle de washington, il a rendez-vous avec son collegue jim chee.

    " jim chee et son collegue leaphorn donnent au lecteur français un apercu de ce que sont l'ame, la sagesse, la poesie et l'humour des " native americains " de l'arizona.

  • Femme-qui-ecoute

    Tony Hillerman

    • Rivages
    • 1 Janvier 1989

    Les faits étaient simples.
    Une des nièces de hosteen tso avait fait en sorte que margaret cigaret, une femme qui écoute d'une réputation considérable dans la région de rainbow plateau, vienne trouver ce qui causait la maladie du vieil homme. madame cigaret était aveugle. elle avait été conduite au hogan de tso par une de ses nièces, anna atcitty. l'entretien habituel avait eu lieu. madame cigaret avait quitté le hogan pour commencer à écouter.
    Pendant qu'elle était en transe, quelqu'un avait tué le vieil homme et la jeune fille, en les frappant sur la tête avec ce qui pourrait être un tuyau métallique ou le canon d'un fusil.
    Une nouvelle enquête de joe leaphorn par l'auteur de la oú dansent les morts (grand prix de la littérature policière), le vent sombre et la voie du fantôme.

  • Choquée par la terrible découverte du blockhaus à la fin du Vent qui gémit et déçue par le comportement du sergent Chee à son égard, Bernadette Manuelito a demandé son transfert et travaille désormais dans la police des frontières, au sud du Nouveau-Mexique. Tout en apprenant son nouveau métier traquer les clandestins, lutter contre le trafic de drogue et la contrebande - , elle suit un suspect jusque sur un immense ranch privé où elle tombe sur des antilopes africaines et une étrange construction abritant une station d'oléoduc.
    Pendant ce temps, Chee découvre plus au nord, à l'autre extrémité du pipe-line, le cadavre d'un homme abattu qu'il a du mal à identifier car, bien sûr, le FBI s'en mêle et quelqu'un à Washington semble vouloir garder le secret sur ce meurtre.
    Chee s'adresse donc à Leaphorn qui fait appel à ses célèbres cartes et à son réseau d'anciens policiers. D'autres amis (Louisa Bourebonnette, Cowboy Dashee) permettent à Chee d'arriver à la station de dérivation à temps pour sauver Bernadette des griffes du tueur, alors qu'elle vient de tomber dans un piège tendu avec la complicité de son supérieur hiérarchique.
    De nouveaux paysages, beaucoup d'émotion, de l'amitié, du suspense, plusieurs méchants, deux histoires d'amour et un mariage annoncé, tels sont les ingrédients du dernier Tony Hillerman, dont la lecture est tout sauf sinistre.

  • Le 12 novembre 1957, le rédacteur en chef du new mexican reçut un coup de téléphone de ruth fish qui occupait, depuis de nombreuses années, le siège directorial de la chambre de commerce de taos.
    Elle lui apprit que la banque de taos allait être dévalisée dans la matinée. elle annonça qu'elle allait se rendre à pied sur place et observer le déroulement des événements. d'oú tenait-elle ses renseignements ? une amie était venue la prévenir. les deux voleurs faisaient la queue à cet instant précis en attendant leur tour devant le guichet de la caissière. l'un des deux hommes était déguisé en femme et tenait un révolver sous son sac à main.

    />
    Recueil de nouvelles et d'articles publiés précédemment dans des journaux et des périodiques, le grand vol de la banque de taos raconte des histoires vraies qui ont servi de sources à tony hillerman pour les romans mettant en scène jim chee et joe leaphorn.

  • " Tous les romans de Tony Hillerman sont a lire.
    Les lecteurs y trouveront mieux que du suspense et du dépaysement, mieux que de la violence et de la bizarrerie, mieux que de l'ethnologie brute et de l'exotisme douloureux. En fait, avec Hillerman pour passeur, ils déambuleront dans les contradictions actuelles de l'indianité. Ils mettront constamment en doute notre utilitarisme et notre vision mécaniste des causes et des effets. Ils se poseront la question de la responsabilité individuelle dans une société holiste et acquiesceront au mot d'ordre des indiens Navajos : vivre en beauté.
    " Jacques Meunier, Le Monde La voie de l'ennemi, Là où dansent les morts et Femme-qui-écoute mettent en scène le lieutenant Joe Leaphorn, officier de la police tribale Navajo. C'est avec cette trilogie que Tony Hillerman est devenu célèbre. (Là où dansent les morts a obtenu l'Edgar Allan Poe Award en 1973 et, le grand prix de Littérature Policière en 1987. ).

empty