Thierry Delahaye

  • Neil Armstrong met le pied sur la Lune dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969. Partout dans le monde, des millions de personnes sont rivées devant les téléviseurs.
    En direct de la Lune, Armstrong déclare : «C'est un petit pas pour l'homme, mais un bond de géant pour l'humanité.» Cet ouvrage présente 71 entrées. L'occasion de mettre en avant les femmes et les hommes qui ont marqué l'Histoire et également de nombreuses notions scientifiques, littéraires, mythologiques, cinématographiques liées à la Lune.

  • Le cognassier, le néflier, le sureau, le cornouiller, l'églantier, l'amélanchier, l'argousier et l'épine-vinette ont en commun de produire des fruits aujourd'hui délaissés, voire méprisés.
    Ils seraient trop astringents ou trop -acides, pas sassez goûteux. ces arbres ont effectué à rebours le chemin qui les avait conduits de la forêt médiévale jusque dans les vergers on les trouve désormais plus facilement dans les clairières ou sur les talus que dans les jardins. l'amateur de fruits y perd autant que l'amoureux des parfums, tant leur floraison est, pour la plupart d'entre eux, odoriférante.
    Une manière de réconcilier usages anciens et pratiques culturales modernes serait de planter une haie pour protéger le jardin fruitier du vent et du froid, et abriter oiseaux, insectes et petits animaux. ainsi, la haie de petits fruitiers, utile et esthétique à la fois, fournira un contrepoint gourmand et "sauvage" aux cultures du verger.

  • L'abricotier et le pêcher appartiennent à la famille des Rosacées, et au genre des Prunus qui comprend aussi le prunier, le cerisier et le merisier, l'amandier., espèces entretenant des rapports de cousinage. Abricotier et pêcher ont pourtant chacun leur personnalité.
    L'abricotier aux fleurs blanches, dont le nom arabe signifie "le précoce", nous donne les premiers fruits de l'été. Le pêcher aux délicates fleurs roses le suit de près avec ses innombrables variétés de brugnons, pavies, nectarines et pêches vraies.
    C'est un grand périple qui a mené le pêcher et l'abricotier, de Chine dont ils sont originaires, jusqu'à nos jardins et nos vergers. En Extrême-Orient, le pêcher est symbole d'immortalité et son fruit apporte, disait-on, "mille printemps". On prétend aussi que c'est l'abricot, et non la pomme, qui aurait causé la perte d'Adam et Eve au jardin d'Eden : des légendes, mais qui disent bien l'attrait de ces fruits qui cachent, sous leur robe aux couleurs de feu, un arôme, une saveur et une douceur incomparables.

  • Emblématiques des beaux jours, le melon et la pastèque évoquent l'été et le soleil.
    Sont-ils des fruits ou des légumes ? les botanistes les rangent d'emblée parmi les premiers, mais les jardiniers les cultivent au potager, comme des légumes. les gourmets, quant à eux, les dégustent aussi bien sucrés que salés.
    Le melon a suscité bien des passions - un empereur et deux papes seraient morts d'en avoir trop mangé -, de même que la pastèque, symbole de fécondité en asie et de convivialité autour de la méditerranée.

    Ce livre raconte l'histoire de ces deux " fruits du soleil ", décrit les coutumes qui les accompagnent, propose des conseils de culture et des recettes originales.

  • Les pieds sur terre, mais la tête dans les étoiles : c'est ainsi que Galilée a fait d'incroyables découvertes. Passionné par les mathématiques et l'astronomie, ce génie de la Renaissance a mis au point des inventions extraordinaires et a eu l'audace de soutenir que la Terre tourne autour du Soleil. Découvrez la vie hors du commun d'un savant qui a marqué notre histoire à jamais. « Délaissant les choses de la Terre, je me tournai vers l'observation du ciel. Je vis d'abord la Lune. Ensuite, j'observai très souvent, avec une joie incroyable, des étoiles, tant fixes qu'errantes. Je me mis à chercher comment on pourrait mesurer leur distance, et j'y parvins enfin. »

  • Une vision culturelle et mythique des îles, à travers des contes de tous les pays et de tous les âges : cosmogonie japonaise, Argonautes et mer Égée, mythe de l'Atlantide, Saint Brendan et les îles Fortunées, île de Pâques, île des Amazones au Brésil, Robinson Crusoé, vrais faux pirates des Caraïbes, Tahiti et ses vahinés, Edmond Dantès et le château d'If, pour terminer sur une vision futuriste de la disparition des Maldives. Chaque conte explore l'un des aspects de la fascination de l'homme pour les îles : île refuge, île enchantée, île déserte, île prison...

  • Pourquoi la fraise parmi les " chroniques du potager ", dédiées aux légumes et aux plantes condimentaires ? parce que, sauf au sens commun du mot, la fraise n'est pas un fruit : ni d'un point de vue botanique, ni d'un point de vue cultural.
    Depuis son acclimatation dans les jardins, à la fin du moyen age, le fraisier est cultivé comme un légume et figure parmi les plantes potagères dans les catalogues et les guides pratiques. en planches ou en bordures, les fraisiers offrent donc le contrepoint sucré de bien des potagers, et fournissent les desserts des beaux jours. fraîche et parfumée, sûre de ses attraits, la fraise est, selon une ancienne devinette wallonne, une petite dame rouge assise dans un fauteuil vert qui ne bouge pas quand le roi passé.
    C'est le roi qui se baisse pour la cueillir.

  • La vie des grands personnages de l'histoire de France au rythme d'une balade dans les rues : écrivains, savants, artistes, aventuriers, hommes politiques...

  • Face aux dérives écologiques qui pèsent sur nos écosystèmes, la religion orthodoxe se distingue par ses recommandations ouvertes invitant à respecter et à prendre soin de la planète. C'est qu'il n'existe pas de dichotomie entre la matière et l'esprit dans cette religion, la préservation de la création et la quête mystique participant du même souffle.
    En 1992, lorsque les soeurs du monastère de Solan décident de changer les modes de culture du domaine dans lequel elles vivent, elles recherchent tout naturellement la cohérence entre les valeurs spirituelles qui les occupent et des pratiques soucieuses de l'environnement. Elles tentent alors de relever ce défi : transformer un ancien domaine agricole cultivé en agriculture conventionnelle et intensive en une expérience exigeante d'agriculture agroécologique. La rencontre avec Pierre Rabhi semble déterminante dans ce processus : pionnier de l'agriculture biologique, ses préoccupations sont proches de celles de la communauté. La convergence entre son approche et les désirs et croyances des soeurs a permis à la communauté de se lancer dans une aventure agricole et spirituelle. Vingt ans plus tard, le domaine - dont la biodiversité a été renforcée et les équilibres des écosystèmes en partie restaurés - propose désormais une alternance de parcelles cultivées et de zones sauvages, de vignes et de forêts, de jardins potagers et de vergers.
    Rédigé à partir des textes, des témoignages et des propos de membres et d'amis de la communauté, ce livre a pour ambition de retracer la démarche suivie par les soeurs de Solan, de présenter la transformation du domaine et les enseignements qui peuvent en être tirés pour inspirer d'autres expériences.

  • Les " fruits rouges " sont en fait de toutes les couleurs, ou presque.
    Bien sûr, framboises, airelles ou groseilles sont rouges. mais il existe aussi des framboises jaunes ou blanchis, des groseilles roses, dorées ou vertes. les cassis et les mûres sont noirs ou bleu nuit, les myrtilles bleues, les canneberges brunes.
    Originaires de régions froides ou montagneuses, ces petits fruits appartiennent à trois genres botaniques différents, mais ont en commn d'être d'anciens buissons sauvages que l'homme a sélectionnés pour obtenir des variétés savoureuses et plus faciles à cultiver.
    Ils trouveront leur place au potager et en été, sucrés et acidulés, offriront une vaste gamme de desserts aux amateurs qui auront consacré quelques heures à les cueillir.

  • Le 1er février 2014 sera célébré le soixantième anniversaire de l'appel lancé par l'abbé Pierre en faveur des mal-logés. À cette occasion, la Fondation Abbé Pierre raconte ses presque vingt-cinq ans d'action dans la continuité du combat de l'abbé Pierre pour le logement.

  • Un nuancier de 300 fleurs classées par la couleur.
    Sous les photos, le jardinier trouvera le nom de la fleur et sa période de floraison pour savoir en un coup d'oeil quelles fleurs choisir pour composer ses massifs par couleur et par saison.
    Au dos de chaque fiche, des conseils pour planter et entretenir les fleurs et pour choisir la meilleure variété en fonction de sa couleur.

  • Cette troisième édition de l'ouvrage relatif à l'administrateur provisoire remet à jour l'étude de la loi du 18 juillet 1991 qui avait inséré l'article 488bis relatif à l'administration provisoire des biens appartenant à un majeur dans le Code civil. L'auteur poursuit ainsi l'étude exhaustive de la doctrine et de la jurisprudence des trois régions du pays.

    Les statistiques publiées chaque année sur la base des parutions au Moniteur Belge confirment l'essor constant de cette mesure de protection dans la pratique judiciaire. La matière s'étoffe chaque jour de nouvelles décisions et de commentaires approfondis. Le volume du présent ouvrage reflète bien cette évolution. Si la première édition de l'ouvrage (1999) contenait 100 pages de commentaires, la deuxième (2004) portait l'étude à 170 pages de texte. La présente édition présente pas moins 230 pages de commentaires.

    L'étude de la pratique permet de considérer que l'article 488bis C.civ. reste un outil de travail appréciable et apprécié pour les juristes confrontés aux phénomènes de l'incapacité des majeurs. Malgré des défauts de conception criants, la loi continue de fournir des solutions équilibrées et adaptées aux circonstances. Néanmoins, cette considération n'enlève rien à la nécessité de réviser la méthodologie même de la loi, notamment par la réintégration des dispositions relatives à la procédure dans le Code judiciaire. Ce travail devrait permettre de ramener la procédure dans des standards plus orthodoxes, notamment en ce qui concerne les conséquences liées à l'application par analogie de la procédure contradictoire lors de la désignation d'un administrateur provisoire.

  • Le droit belge ne connaît à ce jour aucune étude générale de l'interaction entre le temps et le droit. Le facteur temps dans le droit des contrats comble ce vide de manière pragmatique. Le contraste entre la perception linéaire du temps prévalant au lendemain de la Révolution Française et les évolutions considérables de la science et de la philosophie met en lumière un hiatus préjudiciable à une bonne justice. Cet ouvrage fait le point sur la question en revisitant le droit des obligations conventionnelles au travers du prisme temps.
    Ce premier tome présente une analyse empirique du droit des obligations en fonction des deux caractéristiques antinomiques du temps.
    La première partie décrit comment la Loi organise l'horlogerie interne et externe du contrat et constate la très grande originalité de la maîtrise juridique du temps dans les contrats nommés. La redécouverte de l'organisation de la durée du contrat nommé, en fonction de ses obligations caractéristiques, oblige à reconsidérer certaines idées bien ancrées. Les notions de durée et de délai sont évidemment au coeur de ce sujet.
    La deuxième partie prend en compte la force destructrice du temps et les réponses que le droit des obligations tente d'y donner. Le recensement des techniques d'adaptation des obligations au temps qui passe, met en lumière certains aspects archaïques du droit des obligations contractuelles. L'inadaptation du droit positif à la perception moderne du temps, délite le droit civil par un recours excessif aux notions d'équité et d'abus de droit pour échapper aux rigueurs d'un droit dépassé.
    L'ouvrage s'adresse aux praticiens du droit (avocats, magistrats, juristes d'entreprise et professeurs) qui y trouveront une multitude d'informations pragmatiques destinées à les aider à traduire les réalités qui leur sont soumises en termes juridiques.

  • Deux ans après l'entrée en vigueur de la loi du 17 mars 2013, l'auteur propose un traité pratique sur la protection judiciaire et extrajudiciaire des personnes majeures reconnues incapables de gérer leurs intérêts personnels ou patrimoniaux. L'ouvrage élabore une synthèse des nouveaux mécanismes protectionnels qui mettent en concours la personne protégée, le juge de paix, l'administrateur judiciaire et la personne de confiance.
    Le mandat extrajudiciaire permet aux personnes que l'intervention de la justice effraie, d'organiser personnellement une protection de droit privé taillée sur mesure. L'analyse de ce nouveau procédé légal laisse cependant apparaître des lacunes inquiétantes dans la loi.
    La protection judiciaire est étudiée comme un prolongement de l'administration provisoire dont elle prend la place. La modernisation de la protection ne répond pas aux espérances des praticiens. Le législateur a écrit une protection accrue des personnes incapables dans des textes dont la lisibilité laisse gravement à désirer. L'ouvrage ambitionne de rendre plus compréhensible un ensemble de dispositions qui rebute tout lecteur par son caractère excessivement administratif.
    L'analyse se fonde sur les travaux préparatoires et réfère, tant que possible, à la jurisprudence relative à l'ancien article 488bis du Code civil, pour autant qu'elle reste pertinente suite à la modification de la loi.

  • Arbre banal, qui ne se distingue ni par son port, ni par sa frondaison, le pommier est cependant l'arbre fruitier par excellence : au coeur d'avril, dans les vergers satinés de rose et de blanc, les pommiers annoncent les récoltes de l'automne, et leurs nombreux bienfaits, à boire et à manger ! Si vous êtes né entre le 25 juin et le 4 juillet ou entre le 23 décembre, et le Ier janvier, votre arbre tutélaire est le pommier, celui par lequel tout a commencé, ou presque... Le natif de cet arbre robuste, symbole de médiation entre le ciel et la terre, s'accomplit dans l'amour.

  • Vaste fresque historique de l'Empire songhaï à la domination turque en Méditerranée afin de découvrir l'histoire de manière transversale en 8 dates clés (1415, 1432, 1450, 1480, 1498, 1492, 1513, 1522).

  • De -3000 à -2000, c'est le temps qu'il aura fallu aux Egyptiens pour transformer les rives du Nil et faire surgir les pyramides, mais ailleurs dans le monde se construisent aussi des prouesses architecturales et des civilisations. Un outil pour découvrir l'histoire de manière transversale et se repérer dans les siècles avec 6 dates clés (-3000, -2700, -2600, -2500, -2300, -2000).

  • Un guide pour découvrir les jardins partagés parisiens, avec 40 jardins mis en valeur et très illustrés, et les adresses des 60 autres jardins de Paris. En plus de permettre de visiter les jardins existants, ce guide expliquera comment créer son jardin partagé à Paris, quelles aides la mairie fournit (cours de jardinage, composteurs...), comment créer une association pour le jardin, comment l'animer et recruter des adhérents...

empty