Pierre-Alban Lebecq

  • Ce livre est un second tome qui regroupe les deuxième et troisième parties des actes des "Xe Carrefours du sport". Ce sont moins les actes et les pratiques qui sont étudiés ici que les valeurs éducatives sociales et culturelles défendues par les mouvements affinitaires. Dans la troisième partie, les auteurs présentent des études pour lesquelles le lien d'affinité s'apparente davantage à de la sociabilité ce qui nécessite de soulager les liens sociaux et culturels qui créent ces affinités.

  • À partir de la première moitié des années 1880, le nom d'André Laurie apparaît fréquemment dans le catalogue de l'éditeur Hetzel: romans pédagogiques de vie de collège (Mémoires d'un collégien, 1882); romans d'aventures (L'héritier de Robinson, 1884); traductions (Mayne Reid, Le Chef au bracelet d'or, 1881). Dans chaque catégorie se dégage un succès commercial: La Vie de collège en Angleterre, 1881; L'Épave du Cynthia, 1885, co-signé avec Jules Verne; L'Île au trésor de R.L. Stevenson, 1885. Le succès est tel que Jean-Pierre Picot n'hésite pas à écrire qu'André Laurie est bien l'auteur qui fit de l'ombre à Jules Verne. À la même époque, Philippe Daryl est un journaliste, collaborateur du Times, correspondant français à Londres du Temps, qui publie, également chez Hetzel, un ouvrage très remarqué Outre-Manche: La Vie publique en Angleterre, 1884. Ce publiciste devient en 1888 le chef de file du mouvement de la renaissance physique de la jeunesse scolaire française. Derrière ces deux pseudonymes se cache Paschal Grousset, communard condamné, évadé et exilé, bientôt député radical-socialiste du XIIe arrondissement de Paris. Alors que la littérature pour la jeunesse connaît un véritable âge d'or, Paschal Grousset s'engage dans la voie de la vulgarisation scientifique et de l'éducation physique, intellectuelle, morale et patriotique tout autant des jeunes Françaises que des jeunes Français, à travers une oeuvre littéraire foisonnante.Issues de la littérature, de l'histoire de l'enseignement et de l'histoire du sport, les études réunies dans cet ouvrage éclairent l'oeuvre littéraire de Paschal Grousset, présentée comme protagoniste d'une histoire totale, et explorent, sur le plan méthodologique, les rapports entre littérature et histoire, fictionnel et factuel.


  • envisager que l'histoire peut, sinon expliquer le présent, au moins proposer un éclaircissement sur la compréhension de celui-ci est une perspective tout à fait intéressante pour donner à une formation qui est d'autant plus sclérosante (formatage concours oblige !) que les étudiants-candidats peinent à se passionner pour un objet qui leur semble très éloigné de leurs préoccupations professionnelles.
    partir du présent, de l'actualité de l'éducation physique et sportive, offre alors non seulement la possibilité d'attiser la curiosité de personnes interpellées par les problématiques de l'eps, mais également une entrée originale dans la préparation aux concours s'inscrivant dans l'orientation qu'ont tendance à prendre, ces dernières années, les sujets de ceux-ci. l'ouvrage présent ne raconte pas une histoire, il est composé de textes rédigés par des auteurs qui s'interrogent et cherchent du sens, alimentent une réflexion, la leur, mais également suscitent celle du candidat qui ne peut se satisfaite d'apprendre sans comprendre et être en mesure d'expliquer pour satisfaire aux exigences de l'épreuve d'écrit 1.
    chaque contribution part d'une thématique actuelle, et l'ensemble est organisé autour de trois autres thématiques qui font aujourd'hui débat : l'absence de l'eps dans le " socle commun ", le traitement du sport en eps, le rapport de l'eps à la culture.

  • En créant la Ligue nationale de l'éducation physique en 1888, Paschal Grousset dote d'un outil de propagande des jeux et des sports l'école de la République et participe activement au mouvement de réforme de l'éducation physique.
    Ecrivain et journaliste prolifique (sous le pseudonyme de Philippe Daryl), il publie Le yacht en 1890 et entreprend une encyclopédie des sports dans la première moitié des années 1890. L'Education Physique, le bulletin de la Ligue Nationale, consacre, à côté de ceux dédiés aux règles des jeux, de nombreux articles sur les sports.
    Ses romans de vie de collège et ceux d'aventures et d'imagination scientifique (sous le pseudonyme d'André Laurie) entrainent souvent le lecteur sur des considérations liées aux exercices du corps, aux systèmes d'éducation physique dans les différents pays, à la pratique de sports variés.
    Paschal Grousset joue ainsi un rôle majeur dans la réforme de l'éducation physique en France (1888-1891). Les travaux en histoire de l'éducation physique, plus particulièrement ceux de Pierre-Alban Lebecq, montrent cette influence. Mais ils ne disent pas assez sur la relation entre l'oeuvre de Paschal Grousset et l'avènement et le développement du sport en France. Or Paschal Grousset joue un rôle de propagande, de promotion, d'encouragement, d'incitation en faveur de la pratique des sports. Les formes compétitives le préoccupent moins que l'accès à la pratique d'une large population scolaire, bien sûr, mais également militaire, féminine et plus généralement civile. Il défend l'idée d'un sport « à la française », distinct du sport bourgeois, sinon aristocratique, du mouvement sportif associatif naissant.

  • Les années 1887-1890 constituent une charnière remarquable dans le renouvellement des pratiques physiques en France. Que ce soit à l'école ou dans la société civile, de nouvelles formes d'activités physiques s'imposent sous l'impulsion de quelques hommes, comme Paschal Grousset, convaincus du rôle que doivent jouer le sport et les jeux de plein air dans l'éducation de la jeunesse destinée à servir la République. Grousset , célèbre à l'époque pour sa participation à la Commune de Paris a été complètement banni de la mémoire collective.

  • Ce livre est le premier des deux tomes résultant des "Xe Carrefours du sport". Dans ce premier volume, ce sont les actes et les pratiques physiques qui sont plus spécialement mis en exergue. Les mouvements sont affinitaires car l'affinité porte l'aspect idéologique (confessionnel ou idéologique) qui a constitué le sens originel du qualificatif donné aux quatre fédérations "historiques" ; sur l'aspect éducatif (scolaire ou parascolaire ; puis sur l'aspect sexuel et social de certaines pratiques culturelles.

  • "En 1954, la Ligue Française d'Education Physique se transforme en Fédération Française de Gymnastique Educative. Cette date peut être considérée comme l'acte de naissance de la Gymnastique Volontaire en France, conçue comme une pratique corporelle populaire, non compétitive, rationnelle et hygiénique. Dès lors, les effectifs de cette fédération ne cessent de croître tout en se féminisant pour atteindre aujourd'hui plus d'½ million de licenciés et ainsi appartenir au cercle très fermé des grandes fédérations sportives.
    Cet ouvrage interroge les multiples enjeux marquant cette évolution. Si l'activité physique à visée préventive et sanitaire constitue une constante, la Gymnastique Volontaire se transforme au regard des changements qui l'entourent. Depuis 60 ans, la recherche d'une identité et d'une spécificité, que certains dénomment « esprit GV », est permanente, générant ainsi de nombreux débats et différends entre les multiples acteurs, qu'il s'agisse des dirigeants, des licencié(e)s et des animateurs(trices)."

empty