Pierre Ballester

  • "Assez tôt, ma soeur a voulu partir loin. Pendant treize ans, ce fut dans les glaces canadiennes. Depuis dix-huit ans maintenant, c'est dans la touffeur amazonienne, au milieu des Yanomami, sur les bords du Rio Marauia, à quatre jours de barque du premier bourg brésilien pourvu d'électricité. Là-bas, il n'y a toujours ni notion d'argent ni de temps, ou de propriété. Là-bas, il y a du partage, du rire, de l'insouciance... Mais aussi des menaces qui s'approchent. A la fois pionnière, institutrice, aide-soignante ou médecin par défaut, Anne a enduré la faim, la malaria (à 22 reprises), est devenue l'une des leurs sous le nom de Mano Kasi Ki Ixi, "la femme au bord de paupière noir" (à cause du mascara), s'est mariée à l'un d'eux, a dû même se cacher plus de cinq ans dans la forêt quand leur relation a été ébruitée.
    Depuis peu, elle a créé un site de formation pour les préparer à l'affrontement inéluctable, le télescopage de deux civilisations. La nôtre, qui a déjà lourdement frappé le poumon vert de la planète - maladies, déforestation, orpaillage, endoctrinement religieux ; la leur, à l'état brut, pacifique, vulnérable...
    Alors, j'ai voulu savoir. Petit homme des villes, je suis allé la rejoindre dans le coeur de la forêt primitive où bat le sien, partager un temps sa vie, me renvoyant la mienne au regard d'une autre humanité. Parce que c'est aussi ma soeur." Ce livre est un récit de voyage hors des pistes, une découverte, une confrontation, mais aussi une réflexion sur ce que nous sommes devenus.

  • En 2004, il y a presque dix ans, le best-seller LA Confidentiel, co-écrit avec David Walsh, marque le commencement de l'affaire Armstrong. Quelque dix ans plus tard, Lance Armstrong est déchu de ses sept victoires dans le Tour de France, pour cause de dopage. Le champion texan, qui avait triomphé d'un cancer pour devenir l'idole du cyclisme n'est plus qu' un paria. Mais comment Armstrong a-t-il pu, si longtemps, passer au travers des mailles du filet ? Protections médicales, protections institutionnelles de l'UCI (la fédération internationale), protections juridiques, protections politiques (aux Etats-Unis, mais aussi en France, où le livre expose le rôle de Sarkozy), protection des sponsors, notamment Nike... Tout ce système n'a pas empêché la chute de l'ex-star, mais à date Armstrong n'a rien remboursé de ce qu'il doit. Les protections fonctionnent encore.
    Et quel avenir pour le Tour de France, à l'aube de sa 100e édition ? Fusions d'équipes, licenciés en baisse, sponsors qui jettent l'éponge, scandales à chaque édition, déclassements de vainqueurs : le Tour est-il foutu ? Non : il ne s'est jamais aussi bien porté. Mais le livre montre comment l'épreuve-reine du cyclisme n'est plus aujourd'hui qu'une immense caravane publicitaire, un corso distributeur de sacs plastiques et une vitrine pour les régions et leur patrimoine.

  • La France du rugby

    Pierre Ballester

    • Panama
    • 10 Avril 2006

    Ce livre est le premier tour de france du rugby amateur.
    Du finistère à la corse, des pyrénées-atlantiques au bas-rhin, de la manche à l'ardèche, du gers à la saône-et-loire, de la charente-maritime à la savoie. vingt-six étapes, une pour chacun des comités qui découpent cette france du rugby des villages. vingt-six histoires, comme la vie aime à les multiplier. un club de 4e série ou de fédérale 1, centenaire ou nouveau-né, dans un fief de 600 habitants ou une ville de 12 000.
    Vingt-six voyages à la rencontre de l'esprit rugby et de ceux qui l'incarnent.

  • Quand on parle rugby, des mots-clés reviennent en boucle : solidarité, authenticité et combat côté jeu ; convivialité et ripaille côté troisième mi-temps. Le monde de l'Ovalie se nourrit des images du Tournoi des 6 Nations, des exploits de Toulon - et avant lui de Toulouse - et se gave de références aux « valeurs du sport », à contre-courant du grand frère football.
    Quand on pense rugby, on revoit cette impressionnante ascension qui, en l'espace de deux décennies, a fait d'un sport régional la discipline sportive la plus suivie sur les plans financiers et médiatiques, après le ballon rond.
    Y-a-t-il du dopage dans le rugby ?
    Oui, depuis très longtemps. Et l'évolution du jeu, la violence des impacts et l'aggravation des blessures favorisent cette course à l'armement.
    La situation est-elle comparable au cyclisme des années 2000 ?
    Les approches sont différentes. L'« esprit rugby » résiste encore, mais le phénomène prend de l'ampleur.
    Qui s'en inquiète ?
    Pas grand monde. Et peu de joueurs, pourtant les premiers sacrifiés, osent tirer le signal d'alarme de peur d'être mis au ban.
    L'omertà  est-elle totale ?
    Elle est dominante, mais les coutures craquent.
    Où va le rugby ?
    S'il n'y prend garde, droit dans le mur.

  • Pied-noir, poings nus... Les pieds pour grimper, les poings pour ne pas reculer. Indissociable de son frère Louis, vedette des rings des années 1980, Michel Acariès a bravé toutes les ascensions avant d'être reconnu comme l'un des plus grands promoteurs de boxe de la planète. Des affres de la guerre d'Algérie aux fastes des casinos de Las Vegas, le gamin de Bab-el-Oued a traversé les mers et les époques, essuyé mille vents contraires, mouillé dans toutes les eaux profondes, de la pègre au show-biz, du monde interlope de la nuit à celui des élites politiques.
    Cette épopée va bien au-delà d'un témoignage inédit sur les dessous de l'univers fascinant de la boxe. Elle raconte un destin, un périple, une saga.

  • À 14 ans, Abbie avait tout pour elle. Un appétit de la vie, une famille aimante, un environnement bienheureux. La voilà qui s'envole vers une adolescence pleine de promesses lorsqu'un événement brise ses ailes : son père fait la une des journaux pour avoir trempé dans une sale affaire.
    Abbie va sombrer. Vite, profondément. Le corps d'abord, son âme ensuite. L'anorexie mentale, les insultes, les coups, le harcèlement scolaire, les sévices sexuels - la jeune fille va dégringoler jusqu'aux bas-fonds. Ce qu'elle va subir est à peine imaginable ; ce qu'elle va se faire subir est bien pire.
    Abbie a eu tout contre elle. Elle s'est battue vingt ans pour vaincre l'acharnement.
    Un témoignage poignant, magnifiquement écrit.

  • Au terme d'un parcours chaotique, alternant les matches superbes et les contre-performances, le XV de France a écrit l'une des plus belles pages du rugby français lors de la finale du Mondial 2011, face à des All Blacks dominés tout au long de la rencontre. Leur défaite d'un point seulement vaut bien des victoires. 18 millions de télespectateurs ont suivi la finale malgré l'heure matinale. Fait surprenant : alors que c'est habituellement un ou plusieurs joueurs qui sortent grandis d'une telle aventure, c'est cette fois leur entraîneur, arc Liévremont, qui a gagné les faveurs du public, notamment par son franc-parler, et par les valeurs qu'il incarne. Ses émotions, sa sincérité à fleur de peau, ses saillies verbales sont devenues cultes ("Sales gosses" pour parler des joueurs, "Tu m'emmerdes avec ta question" à un journaliste). Un parler-vrai qui détonne, dans ces temps de langue de bois.
    Marc Liévremont revient dans ce livre sur son parcours d'entraineur à la tête du XV de France. Il évoquera les "secrets de fabrication" de l'équipe, parlera tactique, système de jeu, évoquera ses souvenirs "de vestiaire", reviendra sur les matches des Bleus avant et lors du Mondial. Mais c'est aussi l'homme Liévremont qui parlera dans le livre : politique, dopage, rapports humains, avec un message fort : "On peut réussir sans mentir, sans tricher, sans se dévoyer."

  • Entraîneur professionnel de basket-ball, Eric Girard est un homme intransigeant, attaché aux valeurs sportives. Son parcours au sein de clubs français de premier plan (Cholet, Le Havre, Strasbourg, Limoges) et son palmarès (champion de France, vainqueur à deux reprises de la Coupe de France) parlent pour lui quand survient l'inattendu : un cancer des cordes vocales qui nécessite l'ablation du larynx.
    Nous sommes à l'été 2011. Un coach sans mots, c'est une terre sans eau. Plus moyen de communiquer, plus de boulot possible, plus de vie. Trois mois de radiothérapie seront salutaires ; avec un taux de rémission estimé à 95 %, Eric Girard retrouve un filet de voix et son métier de meneur d'hommes. Mais la maladie revient, le harcèle. A l'automne 2012, alors qu'il vient d'arriver dans son nouveau club du Portel, et après une éprouvante fin de saison avec le CSP Limoges d'où il est licencié, il peut à peine parler.
    Il devient aphone en février 2013. Récidive : le cancer du fumeur, lui qui n'a jamais tiré sur une clope. On lui donne cette fois quatre mois à vivre. Défait, il présente sa démission au président du club. Mais le président ne l'entend pas ainsi : il prolonge son contrat de deux ans. " La meilleure des thérapies ", confie Girard. Aujourd'hui, Eric Girard s'exprime par une prothèse phonatoire insérée dans la gorge.
    La solidarité du club et des joueurs, le soutien de toute une ville (Boulogne-sur-Mer) ont réalisé des miracles. Le Portel, club de " seconde division " (Pro B) parvient en finale de Coupe de France en mai 2015, après avoir battu quatre clubs de " première division " (Pro A). Girard confie que sa maladie l'a transformé : comme homme, comme entraîneur - un handicap qui est presque devenu une force.

  • Chacun se souvient de la finale d'anthologie opposant le XV de France à la Nouvelle-Zélande lors de la Coupe du monde 2011. Marc Lièvremont revient sur le parcours chahuté et passionnant de ce groupe, depuis sa nomination à la tête du XV de France jusqu'à ce 23 octobre, au mythique Eden Park d'Auckland. L'histoire d'un homme, joueur puis entraîneur, racontée avec émotion, sincérité et franc-parler.

  • Rescapé d'un cancer, doté d'une volonté et d'un charisme hors du commun, Lance Armstrong demeure un mystère. Cette enquête approfondie et très documentée aboutit à des conclusions troublantes - et très convaincantes - quant aux pratiques et aux performances du célèbre cycliste, sept fois vainqueur du Tour de France. Les auteurs lèvent le voile sur un phénomène aux relents de soufre.

    «Le dopage est un sujet tabou chez les cyclistes professionnels, mais tous y pensent constamment.»

empty