Belin Education

  • Il y a longtemps de temps, sur les terres les plus vastes du monde, balayées par les vents de glace, vit une fille sans famille.
    Fière et libre, elle a pour seule compagnie son troupeau de rennes.
    Protégée par les chants magiques de son peuple disparu, elle ne manque de rien. Mais un matin, une ombre surgit à l'horizon. C'est un esprit maléfique?!

    Ce conte sibérien, issu de la tradition orale du peuple Youkaguir de la Toundra, loue la liberté et conjure la peur de l'inconnu dans un monde peuplé par des esprits magiques.

  • Au temps où les dragons nichaient sur Terre, vivaient dans un royaume paisible un roi et une reine qui s'aimaient d'un amour sincère. Mais la reine ne parvenait pas à avoir d'enfant.
    Un jour, au coeur de la forêt, elle fit part de sa tristesse à une vieille femme, qui lui dit : « Mangez deux oignons, mais prenez bien soin de les peler. » De retour au château, la reine s'exécuta aussitôt, et dans sa hâte, elle avala le premier oignon sans le peler.
    Cependant, la vie prit racine en elle. Quelques mois plus tard, elle accoucha. C'est alors qu'elle vit sortir de son ventre un monstre semblable à un dragon ! Terrorisée, elle jeta par la fenêtre l'horrible créature. Puis, les douleurs reprirent, et c'est un joli bambin tout rose qu'elle mit au monde.
    Jamais la reine ne révéla au roi ce qui était arrivé ce jour-là. Heureuse, elle chérissait son garçon, qui se portait comme un charme. Mais quand le jeune homme fut en âge de se marier, il se mit en quête d'une jeune fille et partit au coeur de la forêt, où l'attendait son frère, le Prince Dragon...

  • Le ciel était bleu et bleu. La mer était bleue et bleue. Il n'y avait pas de vent pour caresser l'île ce jour-là.
    Hortense est à la fenêtre de sa maison. Comme chaque matin, elle montre à Soaz sa poupée et à Chien-Gris le grand bateau qui se profile à l'horizon. C'est La Fleur des vagues. Mais un jour, son bateau ne vient pas se ranger le long du quai. Le port reste vide, un peu triste. Les saisons passent et toujours pas de Fleur des vagues...
    Arrive l'été où Hortense part en voyage avec ses parents : direction Paris, chez pépé et mémé. Hortense découvre alors le pont, grand et long qui relie son île au continent. Mais elle n'a pas oublié La Fleur des vagues. Elle reste à l'affût... jusqu'à découvrir son bateau dans le ciel gris de Paris. « Sans doute cherche-t-il une autre île, lui expliquera son grand-père. Toi aussi, un jour, tu partiras chercher une autre île. »

empty