Nadine Vivier

  • Conforme à l'une des nouvelles questions d'histoire du CAPES d'histoire et de géographie de la session 2015 (écrits en avril 2015 et oraux en juin 2015). Ouvrage de première approche de la question, tout en un : les repères pour comprendre les grandes articulations du sujet (dates clés, chiffres essentiels, le cadre, le décor, les personnages) ; rechercher : des explications des thèmes essentiels de la question (les problématiques susceptibles de tomber aux concours) et s'entraîner, des sujets types tant pour l'écrit que l'oral.

  • Les méthodes agricoles innovantes ont été introduites par un petit nombre de précurseurs.
    Quels sont ces hommes et ces femmes qui ont composé cette élite ? Quelles sont leurs motivations ? Ces questions ont fait l'objet d'un programme de recherche réalisé à l'université du Maine entre 2004 et 2008 au sein du Centre de recherches historiques de l'Ouest (CERHIO, UMR 6258). Il a bénéficié d'une large ouverture internationale grâce aux participations aux conférences de l'European Social Science History.
    L'aire géographique concernée couvre les pays où règne un cadre de pensée similaire : Europe occidentale et centrale, Amérique du Nord et centrale. Par le champ chronologique couvert, du XVIe au XXe siècle, l'ouvrage réussit à donner une définition dynamique des élites impliquées dans le progrès. Les quatorze études présentées ici montrent que la composition de ces élites s'est peu à peu élargie, sous l'effet de nouvelles conceptions.
    La bonne gestion du domaine était un enjeu personnel pour le propriétaire, elle est ensuite devenue un enjeu collectif par une volonté de diffusion universelle des nouvelles techniques. Les études s'interrogent aussi sur le rôle si controversé des élites traditionnelles et sur le poids des forces économiques, l'influence du marché ; pour cela, elles essaient de décrypter les mythes et les prismes de l'historiographie du XXe siècle.

  • La nouvelle question d'histoire contemporaine du Capes d'histoire-géographie est intégrée à la collection CAPES AMPHI structurée en trois parties didactiques pour préparer au mieux le candidat :
    - Partie 1 : Comprendre.
    - Partie 2 : Rechercher.
    - Partie 3 : S'entraîner.

  • Cet ouvrage replace la naissance de l?enseignement agricole dans le contexte de 1848 et évoque sa consolidation tout au long de la deuxième moitié du 19e siècle. Il s?inscrit pleinement dans le cadre de la célébration nationale du cent cinquantième anniversaire de cet enseignement.ØLes auteurs ont su allier à une information rigoureusement établie une écriture précise et accessible. La maquette souligne les grandes articulations du texte et met en valeur l?iconographie abondante et variée ; de nombreux encadrés, reproduisant des documents d?archives ou présentant des personnalités, facilitent une lecture à plusieurs niveaux d?approfondissement.

  • Les recherches réunies dans ce volume donnent une vision renouvelée de la question des propriétés collectives, question jadis déformée par les Passions avant d'être naguère oubliée, surtout en Europe.
    Les doctrines économiques libérales avaient jeté l'anathème sur ces terres qu'elles considéraient comme un obstacle au progrès, opinion confortée par les analyses marxistes. Aujourd'hui, les historiens essaient de se dégager du carcan idéologique. Ces terres suscitent de nouveau une réflexion théorique qui trouve sa place dans une réflexion globale sur la gestion de l'environnement et le concept d'agriculture durable.
    Les études rassemblées dans ce volume dressent un bilan, pays par pays, dé cette histoire mal connue, et se risquent à une première confrontation des expériences européennes et latino-américaines, soulignant l'unité de ce phénomène malgré la grande diversité de ses rythmes et de ses résultats.

  • Richement illustré et doté de nombreuses cartes inédites, cet ouvrage interroge la signification de l'importance croissante des « nouveaux patrimoines ». Contribuant à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la promotion de la créativité humaine, ils présentent aussi un versant économique non négligeable. Ce livre, centré sur les Pays de la Loire, rassemble une cinquantaine de contributeurs, universitaires et professionnels du patrimoine, du tourisme et de la médiation culturelle.

    Avec le soutien de la région Pays de la Loire.

  • Cet ouvrage place les mutations de la culture patrimoniale sous le regard critique des sciences humaines et sociales. Ce panorama permet d'envisager la patrimonialisation du sonore, des musiques actuelles et du rock en particulier, des paysages à travers le Parc naturel régional Normandie-Maine ou les marais du Portugal, mais aussi de l'art contemporain à finalité de revitalisation urbaine à travers les exemples espagnols d'Avilés et de Gijón.

    Avec le soutien de l'université de Nantes.

  • Les études menées dans plusieurs pays européens des XVIIIe et XIXe siècles (Belgique, Espagne et France, Vénétie et Lombardie, Bosnie-Herzégovine et Turquie) aboutissent à des conclusions contraires aux idées reçues. Définir la mesure cadastrale participe d'une opération de réforme de la fiscalité, où l'État essaie d'encourager les possibilités de développement. De plus, les efforts d'exactitude se retrouvent dans toutes les expériences cadastrales, par la recherche d'informations les plus fiables possibles. Enfin, le décalage entre les valeurs cadastrales et le marché foncier est moins élevé qu'on ne le disait.

  • Comment la foi s'est-elle inscrite dans le siècle ? A partir d'exemples empruntés aux différentes périodes de l'histoire, les auteurs de cet ouvrage collectif interrogent les modes d'interaction entre la religion chrétienne, la culture profane et la société.
    On redécouvrira ici sous de nouveaux traits l'empreinte culturelle du christianisme (musique, peinture, construction et restauration d'églises, travaux des clercs érudits). On comprendra, à travers des études de cas régionaux et de manuscrits inédits, comment la religion chrétienne diffuse ses valeurs de référence par le biais de réseaux et de relais spécifiques, comment elle inspire un certain type de rapports à la cité ou à la science, suscitant par là des pratiques sociales singulières mais aussi des controverses politiques et des confrontations intellectuelles passionnantes.
    Les conflits du XXe siècle sont des temps majeurs de cette histoire. On lira donc aussi dans ce volume de quelle manière ceux-ci pèsent sur l'expression culturelle, individuelle ou collective, de la foi. Cet ouvrage est un hommage à Brigitte Waché dont les travaux contribuent à faire sortir l'histoire religieuse de son isolement en la confrontant à une histoire culturelle en plein développement.

empty