Littérature générale

  • (pro)créations

    Lucie Chenu

    • Glyphe
    • 1 Avril 2007

    On m'a un jour fait remarquer que mes écrits tournaient souvent autour de l'enfantement. Je me suis rendue compte que mes lectures aussi. La naissance, l'enfantement, et le choix qui s'offre ! Choix tellement nouveau dans notre société, qui semble acquis, mais qui est pourtant loin de l'être pour tou(te)s et qui pourrait se trouver remis en question. Que ressent-on lorsqu'on met au monde un enfant qu'on a voulu ? Et un enfant dont on ne veut pas ? Mais aussi, qu'avons-nous ressenti en naissant ? Nous l'avons oublié, mais ne pouvons-nous l'imaginer ? Petit à petit, je me suis prise à rêver, à fantasmer, une anthologie consacrée à la naissance. Je l'ai voulue ouverte, faite de désirs variés, contradictoire. Des désirs d'enfantement, et des refus farouches. J'aurais pu faire une anthologie « de femmes », mais j'ai invité des hommes, car eux aussi ont des désirs d'enfantement. Si seule une partie d'entre nous peut accoucher, nous sommes tous nés. Nous avons tous vécu ce miracle de la fusion de deux gamètes, jusqu'à être. nous. Un être humain, avec une intelligence et une âme, capable de créer à son tour, capable de choisir. Et puis, la création artistique est une autre façon de mettre au monde, tout aussi passionnante.
    J'ai voulu accueillir des textes, des « bébés », sans me préoccuper de la couleur de leur peau, pardon, de leur étiquette. Si la majorité des textes relève de la science-fiction ou du fantastique, la fantasy, l'onirisme, le polar à énigme, le noir sont aussi présents.

    Auteurs :

    Francis Berthelot, Pierre Bordage, Carole Boudebesse, Hélène Calvez, Jean-Michel Calvez, Nathalie Dau, Lionel Davoust, Patrick Eris, Mélanie Fazi, Jean-Pierre Fontana, Jess Kaan, Alain le Bussy, Léo Lamarche, Lélio, Antoine Lencou, Amin Maalouf, Jean Millemann, Sylvie Miller, Pierre-Alexandre Sicart, Estelle Valls de Gomis, Martin Winckler, Joëlle Wintrebert.

  • L'union entre l'Imaginaire et l'Érotisme serait-elle contre-nature ?
    Pour répondre à cette question, onze auteurs ont volé l'arc d'Éros afin de traquer le sens même des sens, le sens même du sexe. Ces chasseurs d'un « mauvais genre » l'ont poursuivi sur les planètes lointaines où renaît l'humanité et l'amour avec elle, entre les lignes de codes de leurs maîtresses cybernétiques ou sous les plumes de leurs amants ailés, au fond du précipité de leurs philtres d'amour, au coeur des abîmes d'où sourdront l'acmé et la fin, sur les peaux dévoilées où sèche un filet de salive, dans les yeux captivés de leurs compagnons d'extase.

empty