Louis Christian

  • Pourquoi et par qui le professeur de philosophie de Saint-Tarin a été assassiné ?
    L'enquête de la belle major Blandine Pujol explore les zones d'ombre d'une petite ville des Pyrénées. Elle est secondée par Vincent Darbon, un journaliste parisien qui retourne dans son sud-ouest natal.
    Personnages hauts en couleur, violence sourde, trafics et magouilles, us et coutumes déroutants... Derrière un calme de façade, les coulisses sont peu reluisantes.

    Dans ce polar amer et grinçant, Christian Louis nous livre une corrosive galerie de portraits et de pratiques déroutantes, ancrées dans le quotidien banal d'une modeste cité nichée au pied des Pyrénées.

  • La vallée des sacrifies Nouv.

    La vallée des sacrifies

    Louis Christian

    • T.d.o
    • 2 Septembre 2021

    Des mains tranchées sont déposées sur des sites patrimoniaux ; d'autres, utilisées comme des pochoirs inversés, ont dégradé des peintures rupestres. Et les corps lestés de leurs propriétaires offrent leurs moignons sanglants aux truites des lacs du Comminges, au pied des Pyrénées. Blandine Pujol, lieutenante stagiaire, et Vincent Darbon, journaliste revenu sur les terres de son enfance après un exil parisien, sont confrontés à l'horreur saugrenue de ces paluches solitaires aux empreintes digitales brûlées.
    Malgré son goût pour les pognes, l'assassin ne semble pas être un manuel. Plutôt un tourmenté, salement obsédé par les bouquets de phalanges. Style fluide, enlevé et abrasif au besoin. Christian Louis propose ici un polar parfois glaçant, réjouissant souvent. Avec un scénario béton et un rythme maîtrisé, l'auteur vous entraîne dans une enquête ténébreuse.

  • Cet ouvrage se veut un outil pratique, à la fois témoignage de réalisations et ouvertures de possibles, pour faire vivre des dispositifs pédagogiques dont le point de départ est inscrit dans les programmes d'arts plastiques et visuels de l'école et du collège, et qui intègrent les autres disciplines scolaires. Il est aussi placé sous le signe de l'actualisation des sources référentielles de l'art actuel. Les activités proposées dépassent les catégories habituelles et datées pour investir aussi des approches artistiques questionnées par les artistes vivants.

  • À l'amateur d'art, Place des artistes offre le plaisir de la découverte d'oeuvres d'art les plus diverses. Plaisir des couleurs et des formes. Au créateur, Place des artistes définit une progression complète pour enrichir sa manière de créer. Des idées, des exemples précis, des documents pratiques. À l'animateur, au formateur, à l'enseignant, Place des artistes expose des démarches et des progressions pédagogiques, propose des fiches d'activités, présente des expériences réalisées avec des enfants et des adultes : des tableaux comparatifs, des schémas et des productions étonnantes. Nous avons voulu la qualité d'un livre d'art, la pertinence d'un ouvrage pédagogique, la fonctionnalité d'un fichier d'activités, la lisibilité d'un texte destiné à un public curieux et non spécialiste des questions artistiques. Un beau livre en couleurs pour agir, réfléchir et découvrir les plaisirs de l'art.

  • Le Père-Lachaise qui s'étend sur plus de 40 hectares est le cimetière le plus connu au monde. Il accueille chaque année plus de 3,5 M de visiteurs.

    On sait tous que Musset, Balzac et Jim Morrison y sont enterrés. Mais qu'en est-il de tous les autres, hommes et femmes illustres, écrivains, maréchaux d'Empire, médiums, comédiens, célébrités de leur temps et dont la notoriété n'a pas toujours passé les siècles ?
    L'auteur nous propose une captivante balade historique et illustrée de plus de 200 photos, entre les tombes de près de 700 personnages qu'il fait revivre sous sa plume.

    Histoires d'amours et d'adulères, trahison, crimes et dérives... Ils nous ont légué des chansons, des poèmes, des tragédies, ils ont été les seigneurs de leur époque et, aujourd'hui, ils sont de nouveau vivants.

  • Ce roi de France profondément pieux et épris de justice fut considéré comme un modèle de la Chrétienté.

  • Nous, les hommes, on n'est pas des femmelettes ! On aime se retrouver entre nous pour fêter la victoire de notre équipe de foot préférée et faire toutes ces choses qui font de nous des hommes...
    Pas question de faire le repassage, le ménage ou la cuisine, toutes ces tâches réservées aux femmes. Sauf quand c'est au tour des femmes de se retrouver entre elles et qu'il faut s'occuper des enfants, du repas, du ménage et de toutes ces tâches qui font de nous... des parents !! Un album drôle sur la question de la répartition des rôles entre hommes et femmes, abordée avec toute la malice et l'esprit frondeur de Christian Voltz.

  • Dès la seconde moitié du XIXe siècle, les homicides sanglants ont fait les gros titres des journaux, captivant un public toujours plus nombreux. Cet ouvrage richement illustré revient sur ces crimes qui ont défrayé la chronique à travers les articles et les enquêtes publiés dans la presse, de 1890 jusqu'aux années 1980. Ces documents exceptionnels permettent de mettre en lumière les grandes énigmes policières qui ont fait frémir la France entière à coups de suspicions et de révélations, d'accusations et de condamnations. De l'empoisonneuse Marie Besnard au terrifiant Docteur Petiot, des soeurs Papin à l'affaire Ranucci, plongez dans les récits diaboliques de ces crimes hors du commun, des crimes dont la noirceur et le parfum de scandale n'ont jamais cessé d'inspirer écrivains ou cinéastes.

  • Analyse des firmes multinationales considérées comme un processus économique, politique et social au coeur de la mondialisation à travers une approche pluridisciplinaire croisant les travaux d'économistes, de politistes, de sociologues, de juristes et de géographes. L'objectif est de comprendre les fondements de leur pouvoir et de proposer des moyens de régulation.

  • Ces refrains qui ont marqué leur époque.

    «Nationale 7», «Nantes», «C'est extra», «L'Eau vive», «Ces gens-là», «Milord», «La Montagne», «L'Été indien», «Initials B.B.», «La Bohème», «Que Marianne était jolie», «J'ai oublié de vivre», «Laisse béton»...
    Leurs succès courent encore dans les rues... et dans nos têtes.

    Chanteurs à textes (Charles Trenet, Édith Piaf, Léo Ferré, Juliette Gréco...), rockeurs (Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Dick Rivers), yéyés (France Gall, Sheila, Sylvie Vartan...), sans oublier la nouvelle chanson française (Véronique Sanson, Michel Berger, Francis Cabrel, Renaud...) : tous se retrouvent dans cet album assorti de trois cents documents rares : photos, pochettes de disques, unes de magazines, publicités, programmes...

    Année après année, style après style, Christian-Louis Eclimont nous entraîne à la rencontre de celles et ceux qui ont fait la chanson française de 1945 à 1980, mais aussi de ses lieux mythiques : L'Échelle de Jacob, L'Écluse, l'Olympia, Bobino...

  • On est bad boy, non parce qu'on est mauvais garçon ou détenteur d'un casier judiciaire, non, on l'est à cause d'un caractère trempé, avec l'attitude et les mots qui comptent en conséquence. Et pour l'Histoire.

    Ici, à travers le temps, de 1900 à nos jours, découvrons quarante portraits de ces bad boy(s) du cyclisme, dressés, un peu, à la manière de ceux de La Bruyère. Ainsi, le diabolique Choppy Warbuton ; l'irascible Henri Pélissier ; l'impétueux Francis Pélissier ; le ramenard André Pousse ; l'instable Roger Pingeon ; l'orgueilleux stratège, Cyrille Guimard ; le « graniteux » Bernard Hinault ; l'ironique Laurent Fignon...

    Mais, c'est aussi, le duel Desgrange-Giffard, alimentant la guerre de la presse et la création du Tour vers la Belle Epoque, Bernard Tapie, sponsor de la Vie Claire auprès de Bernard Hinault, bref, tout ceux qui collaborent à faire du cyclisme, regardé sous l'angle pittoresque et pertinent, un sport hors normes qui véhicule sa légende via des personnalités vaillantes et attachantes.
    Vous avez dit Bad Boy ?

  • De 1920 à nos jours, du 78 tours au MP3, voici un condensé de Paris en chansons, par ses rues et ses lieux illustres. Par extension, outre l'aspect historique, ce livre propose une histoire de la chanson française, une grande majorité de ces chansons dédiées aux rues de la capitale ayant été des standards.
    Si les quartiers de Saint-Germain-des-Prés ou Pigalle ont inspiré au moins trente chansons renommées, d'autres rues ou places sont entrées dans la légende chantée - Rue Saint-Vincent, Rue de Lappe, La Bastille, La place Blanche, etc.
    D'Aristide Bruant à Yves Montand, de Serge Reggiani à Vincent Delerm, de Juliette Gréco à Étienne Daho via Renaud, des Halles aux Champs-Élysées, de Notre-Dame à la rue des Martyrs, tous les arrondissements ont suscité des odes ancrées dans les mémoires : certaines célèbres, à revisiter, ici détaillées, d'autres plus modestes mais aussi surprenantes, à découvrir, donc.
    Illustrée par près de huit cents photos de pochettes, d'artistes, de lieux, cette manière d'anthologie à la gloire de Paris, de ses interprètes en chansons, des auteurs et des compositeurs vous fera voyager dans un paysage sonore jamais aboli.
    Pour amateurs de ballades et de balades - Si Paris m'était chanté...

  • Fin du XVIIIe siècle. Marie-Anne, 10 ans, vit avec son beau-père et la nouvelle femme de celui-ci, qui la martyrise. Jugée ingérable, elle est envoyée en pension où elle subit aussi les foudres de la mère supérieure. Plus tard, son beau-père la place comme vendeuse, mais ses pouvoirs de divination la précèdent et elle est engagée pour lire l'avenir dans les cartes, notamment dans celles du roi...

  • Le 15 mars 1968, dans le Monde, Pierre Viansson-Ponté publie un article au titre prémonitoire : "La France s'ennuie". Une semaine plus tard, les événements de Nanterre déchaîneront une révolte dont le gouvernement et la France entière auront à se souvenir.
    Lorsque, le 29 mars, soixante étudiants décrètent spontanément d'accéder au pavillon des filles de l'université de Nanterre, Mai 68 s'amorce. Un grand mouvement de libération est né.
    Bien peu auraient parié que ce motif, comme un prétexte, allait embraser la société et, finalement, la changer, non par un bénéfice politique mais durablement sur le plan des us et des moeurs.

    En 2017, et ce depuis quelques années, nous vivons le phénomène inverse. Les temps ne sont plus à l'ouverture mais à la fermeture, au cloisonnement, à l'entre-soi.
    Ce livre-jeu vient nous rappeler ces temps dits libertaires où les slogans les plus originaux naissaient à chaque seconde sous les pavés jetés par les manifestants révoltés.
    Pour jouer, il suffit de se munir d'un papier et d'un crayon. Deux équipes s'affrontent (la gauche contre la droite) en répondant aux questions.

  • La grammaire fondamentale de l'anglais se caractérise par une terminologie simple et claire, une distinction entre les notions de base et les notions avancées, des conseils permettant à l'apprenant d'éviter des erreurs, des exemples nombreux, clairs et contrastés et toujours traduits, des tableaux récapitulatifs pour visualiser les règles, une prise en compte de l'évolution de l'anglais contemporain et un index très détaillé permettant de trouver rapidement l'information souhaitée.
    Elle contient également des exercices courts et ciblés, et le corrigé de ceux-ci.
    Une grammaire qui va droit à l'essentiel.

empty