Littérature traduite

  • Oliver Ryan a une cinquantaine d'années et est aujourd'hui interné dans un asile psychiatrique, pour avoir, dans un accès de folie, tabassé Alice, sa jeune épouse. Il nous raconte sa version des faits : orphelin, il a été élevé dans un pensionnat religieux. Il devient écrivain à succès, séducteur, heureux en ménage avec Alice. Elle est l'illustratrice de ses livres et lui voue une adoration sans limites. Leur vie commune semble idyllique et enviable - jusqu'à ce soir de novembre où Oliver frappe Alice et la plonge dans le coma.
    Oliver ne peut expliquer son geste, lui qui était fou amoureux de sa femme...
    À travers la voix de Barney, le premier compagnon d'Alice, de Laura qu'il a séduite et abandonnée enceinte, c'est un tout autre personnage qui se dessine. Volage, cruel, manipulateur, Oliver semble prendre un plaisir malsain à détruire tous ceux qui l'approchent. Très certainement victime de son terrible passé et de cet odieux père absent, Oliver peut-il justifier par ces blessures ce qu'il est devenu? Naît-on un monstre ou le devient-on ?

  • Profil bas

    Liz Nugent

    Andrew et Lydia Fitzsimons appartiennent au gratin de la ville de Dublin.
    Lui est un juge respecté, elle, femme au foyer, élève leur fils adolescent.
    Ils vivent dans une superbe propriété, Avalon. Mais sous ces apparences idylliques, se cache une vérité bien différente : ils sont ruinés, leur fils est le souffre-douleur de sa classe et Lydia fait fausse couche sur fausse couche. Elle met alors au point un plan diabolique : son mari va choisir une maîtresse parmi les gamines paumées qu'il voit défiler dans son cabinet, il la paiera pour porter son enfant et le jour venu, le couple adoptera le bébé. Totalement soumis à la volonté de sa femme, Andrew obéit, mais très vite, Annie Doyle, la jeune fille droguée et prostituée sur laquelle il a jeté son dévolu, les fait chanter à partir d'une grossesse simulée. Lors d'une altercation particulièrement violente, Andrew blesse la jeune femme et Lydia l'achève, sans aucun scrupule. Tous deux dissimulent le corps et la police ouvre une enquête.
    Si Andrew, rongé par la culpabilité, s'effondre progressivement sous la pression, Lydia, elle, garde un sang froid hors du commun, tout en s'efforçant de cacher le crime à Laurence, leur fils. Mais Laurence est loin d'être aussi naïf que sa mère le croit...
    Liz Nugent ne se contente pas de relater le parcours d'une criminelle insoupçonnable ; elle nous livre les pensées les plus sombres d'une femme aussi égoïste qu'insatiable, figure du mal absolu capable de causer la perte de tous ceux qu'elle dit aimer sans éprouver le moindre remords. Un roman glaçant...

empty